Usher

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne le chanteur. Pour la maladie, voir Syndrome d'Usher.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Usher (homonymie).

Usher

Description de cette image, également commentée ci-après

Usher durant un concert en 2010

Informations générales
Nom Usher Raymond IV
Naissance (35 ans)
Chattanooga, Tennessee[1], États-Unis
Activité principale Chanteur, Parolier, Acteur, , Producteur
Genre musical Rock et R&B
Années actives 1994-
Labels LaFace Records (1994-2011)
Arista Records (1994-2011)
RCA Records (depuis 2011)
Site officiel usherworld.com

Usher Raymond IV, dit Usher, est un chanteur de R&B/Rock , danseur, acteur, parolier et producteur américain, né le à Chattanooga, dans le Tennessee[1].

Il a connu la gloire dans les années 1990 avec la sortie de son deuxième album My Way en 1997, qui lui a permis d'obtenir la première place au Billboard Hot 100 l'année suivante avec le deuxième single de cet album, Nice & Slow. Les singles U Remind Me et U Got It Bad, tirés de son troisième album 8701, ont également été numéro un au Billboard Hot 100 en 2001. Ces deux albums, vendus à plus de huit millions d'exemplaires à travers le monde, font qu'Usher est l'un des plus grands chanteurs de R'n'B/Rock des années 1990[2].

Le succès d'Usher continue en fin 2004 avec l'album Confessions qui a été vendu à plus de dix millions d'exemplaires aux États-Unis et a été certifié disque de diamant par la RIAA. Confessions est l'album de R&B qui a connu le plus de vente lors de la première semaine de sa sortie et a été écoulé à plus de vingt millions d'exemplaires à travers le monde[3]. En 2004, il a également engendré un nombre record de quatre titres au Billboard Hot 100 avec Yeah !, Burn, Confessions Part. II et My Boo. En 2008, son cinquième album Here I Stand est vendu à plus de cinq millions d'exemplaires à travers le monde[4] et son premier single Love in This Club est numéro un au Billboard Hot 100.

Le 11 juin 2012, Usher sort son septième album, Looking 4 Myself qui est le quatrième album consécutif à être numéro un au Billboard 200 à sa sortie. Malgré de faibles ventes dans les bacs, cet album a vu naître des succès tels que Climax, Scream, Lemme See, Numb, Dive ou encore la pépite concoctée par Pharrell Williams, Twisted.

Biographie[modifier | modifier le code]

Usher Raymond IV est né à Chattanooga, dans le Tennessee. C’est à l'occasion d’un concours amateur dans la ville d'Atlanta qu’un dirigeant de LaFace Records découvre le jeune Usher qui n’est alors âgé que de 14 ans. En peu de temps, sa carrière prend une tangente étonnante puisque L.A. Reid n’hésite pas à offrir un contrat à celui qui était jusque là enfant de chœur. Plusieurs années plus tard, il deviendra le précurseur du R&B.

De Star Search à My Way[modifier | modifier le code]

C’est là, dans le chœur de l’église baptiste de St Elmo, qu’il fait ses premières armes. Puis il déménage vers la fin de l’année 1993 à Atlanta avec sa mère, Jonetta Patton, qui est aujourd’hui son manager, et son jeune frère James, né en 1990. Le talent artistique du jeune homme s’y développe. Il continue à chanter dans les églises, au sein d’une chorale gospel, et s’enflamme pour la breakdance. Passionné par le chant et la danse, il participe à l’émission télévisée Star Search (l'équivalent des émissions francophones Graines de Star ou À la Recherche de la Nouvelle Star).

Il n’a que quatorze ans mais ça n’a pas d’importance. Son talent explose et La Face Records lui propose d’emblée un contrat pour l’enregistrement de son premier album. Il est alors propulsé sur la scène musicale grâce à son premier album Usher. Reid ne lésine pas et entoure bien son poulain qui lance un premier album en 1994 dont la réalisation est signée par Sean « P. Diddy » Combs. De plus, on n’utilise que son prénom, laissant son nom de famille de côté. Le premier extrait, Think of You, lui permet de décrocher un disque d’or. Son succès lui permet de contribuer à d’autres projets. Il enregistre notamment un single pour la campagne nationale du temps des fêtes de Coca-Cola en 1995. Il contribue également au projet Black Men United, un groupe qui enregistre le simple You will Know pour le film Jason’s Lyric. On le voit également aux côtés de Monica sur la pièce Let’s Straighten It Out, reprise de Latimore lors des Jeux Olympiques.

Au terme de ses études secondaires, Usher lance un second album, My Way, qui paraît en 1997. Tentant de démontrer une nouvelle maturité et sa capacité à composer, il cosigne six des neuf titres du disque en plus de recruter Jermaine Dupri, Babyface et Sean P. Diddy Combs pour réaliser l’opus. Le premier single, You Make Me Wanna lui permet de s’établir parmi les figures dominantes de la scène Rn'B en plus de lui permettre de connaître le succès du côté de la pop. La chanson reste onze semaines en tête du palmarès R&B et atteint le second échelon du décompte pop tout en s’écoulant à plus de deux millions d’exemplaires. Les deux extraits suivants, Nice & Slow et My Way, atteignent aussi la certification platine alors que Nice & Slow devient le premier numéro un d’Usher sur le palmarès pop.

Non content de ses succès musicaux, Usher décide de tenter sa chance au cinéma. C’est ainsi qu’on le voit notamment dans les films The Faculty en 1998 ainsi que dans Light It Up et Elle est trop bien en 1999. Conscient que son aventure cinématographique met la patience de ses fans à rude épreuve, il leur propose un album live en 1999.

8701 : La révélation[modifier | modifier le code]

Puis en 2001, il passe officiellement du statut de jeune vedette montante à celui de star de la R&B avec 8701, un album qui le propulsera au rang de précurseur du R&B. 8701 est le troisième album studio de Usher. Il est sorti le 7 août 2001 aux États-Unis.

L’origine du nom de l’album 8701 était inconnue. Les agents de publicité disaient qu’ils ne savaient pas eux-mêmes pourquoi Usher avait choisi ce nom. Les fans ont alors pensé que le nom découlait de la date de sorti de l’album aux États-Unis, le 7 aout 2001 (8/7/01) mais Usher a insisté sur le fait que ce n’était qu’une pure coïncidence. Le chanteur déclara que le nom faisait référence à quelque chose d’important pour lui et qu’il annoncerait plus tard la véritable origine du nom de l’album 8701. Ses porte-paroles ont par la suite révélé que « 87 » faisait référence à l’année 1987, durant laquelle Usher chanta en public pour la première fois dans l’église d’Atlanta, et que « 01 » faisait simplement référence à l’année 2001. Le nom fait également référence au mois et à l'année de naissance de Usher, pris à l'envers : ainsi 8701 donne 10/78, soit octobre 1978.

Le nom original de l'album « All About U » fut abandonné et l'album initialement prévu en mars 2001 fut repoussé en partie à cause de l'échec du premier single Pop Ya Collar. Le second single, U Remind Me fut en revanche un réel succès ainsi que les singles suivants comme U Got It Bad et U Don't Have To Call.

Côté cœur, Usher était en relation avec la chanteuse des TLC, Chilli. Sa relation l'inspirera énormément pour son titre U Remind Me et U Got It Bad... d'où Chilli est l'égérie des deux clips.

Pour couronnée cette belle année, il participe (en septembre) aux deux concerts célébrant les 30 années de carrière solo du Roi de la Pop Michael Jackson, notamment en dansant et chantant avec lui sur Wanna Be Startin' Somethin', You Rock My World, et à la fin du spectacle sur We Are The World.

Confessions : de Star à Superstar[modifier | modifier le code]

Confessions est le quatrième album studio d'Usher. Sortie le 23 mars 2004, la production de l'album a été faite par Jermaine Dupri, Jimmy Jam et Terry Lewis, et Lil Jon. Album principalement R&B, Confessions se présente comme un crooner et incorpore des éléments musicaux du hip-hop et crunk. Les thèmes de l'album ont suscité la controverse notamment dans Confessions Part II, mais cependant l'histoire personnelle de la musique, est une expérience personnelle du producteur Jermaine Dupri.

L'album fut un succès commercial instantané aux États-Unis, la vente de 1,1 million d'exemplaires dans sa première semaine. Son succès a été soutenue par quatre de ses singles en tête des charts. Comme une stratégie visant à augmenter ses ventes au milieu des menaces de contrebande, une édition spéciale a été publiée avec le single My Boo. Malgré certaines critiques mixte vers sa substance lyrique, Confessions a reçu des critiques positives et a gagné plusieurs prix, dont un Grammy Award du meilleur album contemporain R&B.

L'album a été considéré par les auteurs de musique comme la plus grande œuvre d'Usher, et selon Billboard, c'est le deuxième album le plus vendu de la décennie des années 2000 aux États-Unis. Avec plus de huit millions d'exemplaires vendus en 2004, le succès commercial de l'album a été considérée comme un signe favorable concernant ses ventes de disques aux États-Unis, après trois années de baisse. Il a également été un exemplaire commercial dominant de la musique urbaine du Billboard en 2004. Confessions a été certifié disque de diamant par l'Association Recording Industry of America (RIAA) et, à partir de 2012, a vendu 10 millions d'exemplaires aux États-Unis.

Here I Stand : L'album de la maturité[modifier | modifier le code]

À la fin de sa tournée en 2006, Usher décide de profiter pleinement de son amour avec Tameka Foster qui est ni plus ni moins que sa styliste. Le 3 août 2007, à la surprise générale, Usher et Tameka décident de se dire oui. Ils sont alors mari et femme. Cette situation causera la rupture artistique entre Usher et sa mère, Jonetta Patton qui était sa manager depuis le début de sa carrière.

Le 26 novembre 2007 à 9h30 à Atlanta, en Géorgie, l'ex-épouse de Usher, Tameka Foster a donné naissance à un garçon qui s'appelle Usher Raymond V. Leur deuxième enfant Naviyd est né le 10 décembre 2008. Malgré cela, le 12 juin 2009, Usher et Tameka Foster divorcent après 22 mois de mariage[5].

Ces évènements ont énormément inspiré Usher... En mai 2008, il propose un album intitulé Here I Stand. C'est un album très personnel qui nous fait part de son amour avec Tameka, et surtout de la naissance de ses enfants. Cet album se différencie de part sa maturité, ceux qui perturbe énormément ses fans de la première heure, qui ont plus en tête l'image d'un Usher séducteur, que d'un homme marié. Cela se ressent dans les ventes d'albums, avec 5 millions d'exemplaires vendus dans le monde. Malgré ces chiffres décevant, l'album sera classé numéro 1 des ventes aux États-Unis. Il y a peu de collaborations sur ce nouvel opus : Lil' Wayne, Beyoncé, Jay Z et Young Jeezy, qui compte 3 singles : Love In This Club, Moving Mountains et Trading Places.

Raymond v. Raymond : La confirmation[modifier | modifier le code]

Raymond v. Raymond est sorti en mars 2010 et comprend des collaborations avec Nicki Minaj, Will.I.Am, Ludacris ou encore T. I.. L'album est un gros succès international ayant atteint le top 10 de plusieurs pays notamment le Royaume-Uni et les États-Unis, où il est entré directement à la première place. il a atteint les 7 millions de disques vendus dans le monde. Le 24 aout, Usher sort Versus, un EP qui donne suite à l'album Raymond v. Raymond et qui comprend notamment DJ Got Us Fallin' in Love en collaboration avec Pitbull.

Ces sorties donneront lieu à une immense tournée mondiale qui s'intitule OMG Tour, dont le DVD Live est sortie en 2011.

Son succès sera ponctué par plusieurs récompenses dont des American Music Awards, Billboard Music Awards, Grammy Awards pour There Goes My Baby ainsi qu'un NRJ Music Awards pour le prix « Artiste masculin international de l’Année ».

Looking 4 Myself : La « Révolution Pop »[modifier | modifier le code]

Début 2011, il annonce être en train de travailler sur un nouveau genre musical appelé Révolution Pop qui combinera plusieurs styles : la Pop, le R&B et la Dance. Pour ce nouveau projet, Usher s'entoure des meilleurs producteurs tels que David Guetta, Swedish House Mafia, Afrojack, Will.I.Am, Diplo, Pharrell Williams, Rico Love et Labrinth.

La concrétisation de ce nouveau mouvement, sera la sortie de l'album Looking 4 Myself, le 11 juin 2012. Cet album qui est un mélange de "Dance" et de "R&B" est le quatrième album consécutif à être numéro 1 au Billboard 200 à sa sortie. Malgré de faibles ventes dans les chartes, cet album a vu naître des sucées tels que Climax, Scream, Lemme See, Numb, Dive ou encore la pépite concoctée par Pharrell, Twisted. Usher sera récompensé par un Grammy Awards pour la performance vocal de l'année sur Climax.

Discographie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Discographie de Usher.

Albums[modifier | modifier le code]

DVD[modifier | modifier le code]

  • 2002 : Evolution 8701: Live in Concert (concert)
  • 2004 : Unauthorized (documentaire)
  • 2005 : Truth Tour Behind the Truth: Live from Atlanta (concert)
  • 2006 : Rhythm City Volume One: Caught Up (court-métrage)
  • 2011 : OMG Tour: Live from London (concert)

Filmographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées swe.
  2. (en) Biographie de Usher sur people.com. Consulté le 16 février 2011
  3. (en) Usher makes record-breaking debut atop albums chart sur mtv.com. Consulté le 16 février 2011
  4. (en) Usher sur wkrq.com. Consulté le 17 février 2011
  5. http://www.actustar.com/Actualites/28905/usher-divorce

Lien externe[modifier | modifier le code]