Coldplay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Coldplay

Description de cette image, également commentée ci-après

Coldplay, en 2009, avec de gauche à droite Chris Martin, Guy Berryman, Jon Buckland et Will Champion

Informations générales
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical Rock alternatif, britpop, piano rock, new prog
Années actives Depuis 1996
Labels Capitol Records (USA/Australie)
Parlophone[1] (UK/Europe/Canada)
EMI (Amérique latine/Asie)
Influences Kate Bush[2],[3]
Site officiel www.coldplay.com
Composition du groupe
Membres Chris Martin
Guy Berryman
Jon Buckland
Will Champion
Logo

Coldplay est un groupe de rock britannique formé à Londres en 1996 par le chanteur, guitariste et pianiste Chris Martin et le guitariste Jon Buckland. Le bassiste Guy Berryman rejoint ensuite la formation, qui prend le nom de Starfish avant que le batteur Will Champion devienne membre à son tour et que le producteur Phil Harvey s'associe avec eux dans leur entreprise[4]. En 1998, le groupe voit le jour sous son appellation définitive et sort deux premiers EPs. Ils en profitent alors pour signer chez le label Parlophone[1].

Avec cinq albums studio publiés, le dernier étant Mylo Xyloto, sorti le [5], Coldplay est aujourd'hui l'un des plus grands groupes à succès du nouveau millénaire avec près de 60 millions d'albums vendus[6]. Critiqué mais régulièrement récompensé, le groupe a remporté 8 Brit Awards, 7 Grammy Awards, 6 Q Awards et 5 NME Awards. Il est aussi élu en décembre 2009, quatrième meilleur artiste des années 2000 par les lecteurs du magazine Rolling Stone[7].

Le groupe prend cause dans différentes œuvres caritatives et officie depuis ses débuts pour le commerce équitable aux côtés d'Oxfam international[8] et d'Amnesty International[9]. Cet engagement les conduit à participer à des groupes caritatifs tels que Band Aid 20 et à jouer dans des concerts tels que le Live 8, le Fairplay[8], le Sound Relief, le Hope for Haiti Now[8] ou le Teenage Cancer Trust[10].

Composition du groupe[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Histoire du groupe[modifier | modifier le code]

La naissance (1996-1998)[modifier | modifier le code]

Chris Martin et Jonny Buckland se rencontrent en à l’University College de Londres. Les deux amis, passionnés de musique, passent le reste de l'année universitaire à la planification d'un groupe, finalement appelé Pectoralz. Ils sont bientôt rejoints par Guy Berryman, qui étudie à la même université. Le groupe est formé en 1997. Un ami de Chris Martin, Phil Harvey, est engagé comme manager. Le , ils recrutent un quatrième membre, Will Champion qui devient le batteur alors qu’il n'a jamais touché une batterie de sa vie. À peine engagé, Will Champion organise le premier concert du groupe au Laurel Tree de Londres. Pour ce concert donné le 16 janvier 1998, ils se baptisent provisoirement Starfish[11].

Le nom Coldplay est proposé par Tim Crompton[12], un ami commun d'université qui a d'abord imaginé ce nom pour son propre groupe, avant de l'abandonner, le trouvant trop déprimant. Chris Martin et ses acolytes trouvent ce nom parfait et décident de le garder.

Les débuts (1998-1999)[modifier | modifier le code]

Le , Coldplay publie 500 exemplaires d'un disque de 3 titres intitulé Safety EP. 50 exemplaires sont réellement vendus, les autres étant donnés à des fans et amis. Aujourd'hui, il faut compter environ 3 000 euros pour se procurer un exemplaire de ce disque très rare. En décembre de cette même année, le groupe signe avec le label indépendant Fierce Panda[13]. Le , le groupe sort un nouveau disque de trois titres : Brothers & Sisters EP, tiré à 2 500 exemplaires. Cette production leur permet d'être diffusé à la radio, sur la BBC, et de signer un contrat avec le label Parlophone. Le , Parlophone sort un EP composé de cinq titres, produit à 5 000 exemplaires dénommé The Blue Room EP. L'enregistrement de celui-ci fut tumultueux, puisqu'après de nombreux accrochages avec Will Champion, Chris Martin le prie de quitter le groupe définitivement. Quelque temps plus tard, Martin se rend compte de son erreur et supplie Champion de revenir. Coldplay est de nouveau au complet.

La révélation : Parachutes (1999-2001)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Parachutes (album).
Coldplay à Hong Kong en 2006

Coldplay débute l'enregistrement de son premier album studio en deux semaines mais, à cause des tournées et des concerts, l'enregistrement s'étend de septembre 1999 à mai 2000. Sorti en mars 2000, le single Shiver se classe trente-cinquième parmi les 40 meilleures ventes anglaises, et bénéficie de quelques diffusions sur la chaîne musicale MTV.

Juin 2000 marque réellement le début de Coldplay : le single Yellow se place quatrième du hit-parade britannique et le grand public découvre le groupe. L’album Parachutes sort le et se place premier des ventes d’albums au Royaume-Uni dès sa sortie. Les ventes de l'album estimées à 40 000 par Parlophone lors du lancement atteignent alors 1,6 million d’exemplaires au Royaume-Uni à la fin de l’année 2000. L'album est produit par Ken Nelson, et est enregistré au fameux studio Rockfield, au pays de Galles.

L’album rencontre un fort succès en Europe et Parachutes sort en novembre 2000 aux États-Unis où il rencontre aussi le succès. La critique française, quant à elle, est très élogieuse.

La consécration mondiale : A Rush of Blood to the Head (2001-2003)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : A Rush of Blood to the Head.
Chris Martin sur scène en 2003

L’album A Rush of Blood to the Head est enregistré à partir d’octobre 2001. Lors des séances d'enregistrement, les membres de Coldplay sont conseillés par Ian McCulloch, le leader d'Echo and the Bunnymen. Ce deuxième album est également produit par Ken Nelson et sort le . Avec ses trois titres phares, In My Place, The Scientist et Clocks, l’album est salué par la critique et est récompensé par quatre Grammy Awards et un Brit Awards en 2003. Il rappelle, par les instruments, l'été (Daylight et Warning Sign). La batterie est déjà beaucoup plus présente, la guitare classique laisse place à l'électrique.

Coldplay part en tournée pour un an de juin 2002 à septembre 2003. La tournée rappelle un peu celles de U2 par ses effets de lumières. Un CD live Live 2003 est enregistré et le concert de Sydney est filmé pour sortir en DVD. En décembre 2003, Coldplay enregistre une reprise des Pretenders : 2000 Miles. Ce titre est mis à disposition sur internet en téléchargement. Les fonds récoltés sont reversés à deux associations : Future Forests et Stop Handgun Violence.

La confirmation : X&Y (2004-2006)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : X&Y.
Coldplay sur scène en 2005

Le troisième album de Coldplay s'intitule X&Y et est enregistré en 2004, pour une publication le . Il s’installe dès sa sortie à la première place des hit-parades dans 28 pays. C’est l’album le plus vendu en 2005 avec 8,5 millions d’exemplaires écoulés dans le monde.

Le premier single, Speed of Sound, est diffusé à la radio dès le mois d’avril. Deux autres singles sortent en 2005 : Fix You en septembre et Talk en décembre. The Hardest Part est le dernier single et paraît en 2006. Une tournée mondiale intitulée Twisted Logic Tour suit la sortie de l’album et commence en juin 2005 pour s'achever en juillet 2006. Malgré le succès de l’album, certaines critiques le trouvent moins réussi que le précédent.

Le , le groupe annonce qu’il arrête de chanter pour « de nombreuses années » provoquant un silence dans la salle des Brit Awards. Il s’avère qu'en fait Chris Martin voulait juste dire que le groupe faisait une courte pause afin de se consacrer à des collaborations avec d'autres chanteurs, avant d'entamer la préparation de leur nouvel album.

L'apogée : Viva la Vida or Death and All His Friends (2006-2009)[modifier | modifier le code]

Le successeur de X&Y s'intitule Viva la Vida or Death and All His Friends. Il est enregistré en Espagne et dans le studio The Bakery, dans le quartier londonien de Hampstead, à partir d'octobre 2006. Il est sorti le en Angleterre et aux États-Unis. Cet album sonne différemment des albums précédents, notamment par ses sonorités plus variées. Sur la pochette, est représenté le célèbre tableau La Liberté guidant le peuple, par Eugène Delacroix. L'album est produit par Brian Eno.

Coldplay en concert en 2008

Le premier single Violet Hill est disponible en téléchargement gratuit sur le site officiel du groupe le 29 avril jusqu'à sa sortie officielle le 5 mai. Le journal anglais NME offre avec son édition du 7 mai, un vinyle 7" de ce même single avec une face B inédite A Spell a Rebel Yell. Durant les 24 heures qui ont suivi la parution de Violet Hill sur le site officiel du groupe, celui-ci est téléchargé plus de 600 000 fois. L'album se vend très bien et se place ainsi à la première place des meilleures ventes album dans le monde en 2008[14] avec plus de 7 millions d'exemplaires selon l'IFPI.

Le deuxième single, Viva la Vida, devient en quelques jours un tube diffusé par toutes les radios du monde. Ce titre est devenu aujourd'hui l'une des chansons les plus connues du groupe, et est très souvent jouée en concert. La tournée suivant ce nouvel album, intitulée The Viva la Vida Tour, débute en juin 2008 et se termine en septembre 2009. Durant cette période le groupe donne six prestations en France.

Le CD LeftRightLeftRightLeft, live de la tournée Viva la Vida, sort le 15 mai 2009, et est en téléchargement gratuit sur le site officiel du groupe. Il est distribué à toute personne venant aux concerts durant l'année 2009, en dehors des festivals.

Prospekt's March sort fin 2008 en tant qu'extension de Viva la Vida. Il s'agit d'un EP de huit titres, qui comprend notamment une reprise de Lost! en duo avec Jay-Z, une version Osaka Sun Mix de Lovers In Japan, l'enregistrement vocal de Life In Technicolor et cinq autres titres inédits. La pochette de Prospekt's March est un détail tagué du tableau La bataille de Poitiers d'Eugène Delacroix.

Le tournant : Mylo Xyloto (2009-2012)[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : Every Teardrop Is A Waterfall et Mylo Xyloto.

En 2009, malgré certaines rumeurs annonçant la séparation du groupe, Coldplay reprend le chemin des studios et enregistre un nouvel album, toujours en collaboration avec Brian Eno[15].

Dès novembre 2009, le site officiel de Coldplay annonce que le groupe est en studio[16], avant de reprendre sa tournée en Amérique du Sud/Amérique Latine. Le disque est d'abord prévu pour la fin 2010, aux alentours de Noël[17] mais lors d'une rencontre avec des fans début septembre 2010, Chris Martin annonce que l'enregistrement de l'album prend du retard et que sa sortie est reportée à 2011.

Mylo Xyloto

Le 1er décembre 2010, le groupe sort un single spécialement écrit pour les fêtes de Noël, intitulé Christmas Lights. Le titre est disponible uniquement en téléchargement numérique. Il est interprété pour la première fois sur scène lors du concert donné à Liverpool le 19 décembre 2010 en faveur de l'association Crisis.

Début 2011, Coldplay annonce sur la BBC Radio 1 que le disque sera « un compte-rendu à peine voilé de ce qui se passe au sein du groupe », les textes portant sur « l'amour, la dépendance, les troubles psychologiques et le fait de travailler avec quelqu'un que vous n'aimez pas ». Dans le même temps, Chris Martin annonce que le titre de l’album commencera par un M. Les paroles seront inspirées par l'art du graffiti, la Rose Blanche (un mouvement d’étudiants non violents qui s’étaient soulevés contre le régime d’Hitler), et la série The Wire[18].

Fin mai 2011, alors que le groupe entame une tournée des festivals d'été, le site officiel révèle l'arrivée pour le 3 juin d'une nouvelle chanson intitulée Every Teardrop Is a Waterfall. L'annonce fait suite à cinq teasers vidéo publiés sur Twitter et Facebook, qui se révéleront être des extraits des paroles du nouveau morceau. Inspirée du célèbre I Go to Rio de Peter Allen, crédité comme l'un des auteurs du titre, cette chanson est le premier single de l'album Mylo Xyloto. Quelques jours plus tard, le quatuor annonce la sortie pour le 26 juin d'un EP éponyme, composé de deux autres titres : Major Minus et Moving To Mars.

Le 12 août, à 12h40, Coldplay fait une annonce sur son site internet ainsi que sur Twitter et Facebook : le nouvel album s'appelle Mylo Xyloto et est en vente à partir du 24 octobre, disponible en CD, en numérique mais aussi en vinyle. Il sort également dans un édition limitée « Pop-Up » comprenant un livre 12"x12" cartonné, qui comprend les graffitis de pop-art conçu par David A. Carter, le vinyle, le CD, des contenus exclusifs, des photographies, des extraits du journal studio et des carnets personnels du groupe, ainsi que des autocollants aux couleurs et aux formes de Mylo Xytolo.

Le 9 septembre, la liste des chansons est dévoilée, soit 14 titres, dont 3 sont de courtes transitions instrumentales. C'est l'album le plus pré-commandé de l'année 2011 sur l'iTunes Store. Le nouveau single, Paradise, est disponible le lundi 12 septembre et le clip[19] du morceau est réalisé par Mat Whitecross. Il dépasse les 100 millions de vues sur le site YouTube, devenant ainsi le clip le plus vu du groupe. Pour promouvoir le nouvel opus, une tournée européenne est effectuée du 3 au 21 décembre pour un total de 9 dates, dont une à Paris Bercy. De nouveau produit par Brian Eno et Markus Dravs, l'album clôture le contrat liant le groupe à la maison de disques Parlophone. Le groupe donne un concert lors de la célébration en hommage à Steve Jobs le à Cupertino[20].

Toujours dans le cadre de cette nouvelle période musicale, le site myloxyloto.com[21] voit le jour. Grâce à ce site, Coldplay permet aux fans de télécharger gratuitement le Digital Tour Pack qui comprend une vidéo exclusive des coulisses d'un concert de la tournée européenne de décembre 2011, un fichier PDF présentant les paroles des chansons de Mylo Xyloto écrites par Chris Martin, des fonds écrans sur le thème du nouvel album et enfin les icônes représentant chaque chanson.

La tournée des stades anglais en 2012 comprend cinq dates, du 29 mai au 9 juin 2012, celle en Europe, treize dates dont deux en France : une à Nice le 22 mai et l'autre au Stade de France le 2 septembre. Le groupe effectue aussi une tournée nord-américaine avec vingt et une dates, avec dix-sept aux États-Unis et quatre au Canada.

Le 10 juillet 2012, soit presque neuf mois après la sortie de l'album, Coldplay révèle qu'une histoire se cache derrière les chansons du disque, et qu'elle sera dévoilée à travers une bande dessinée en 6 numéros, à paraître à partir de février 2013. "Mylo Xyloto" est en fait le nom du personnage principal de cette histoire.

Le 19 novembre 2012, le groupe sort le DVD live et le CD live Live 2012 dans le cadre la tournée Mylo Xyloto. Ce DVD comporte un documentaire sur les images tournées au Pyramid Stage du Festival de Glastonbury 2011, American Express Unstaged à Madrid, Center Bell de Montréal et le Stade de France à Paris Saint-Denis. Ce film est réalisé par Paul Dugdale, réalisateur des live d'Adele et The Prodigy.

Ghost Stories, un renouveau musical (2013-2014)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Ghost Stories.

Le 6 septembre 2013, Coldplay annonce sur sa page Facebook la sortie d'un nouveau titre, "Atlas", enregistré pour la bande annonce du film ""Hunger Games : L'Embrasement"[22].

Le , le groupe publie un nouveau morceau intitulé Midnight, accompagné d'une vidéo ou le groupe évolue dans des bois sombres. Le , ils publient un second single, Magic et dévoile, en même temps le titre de leur sixième album, Ghost Stories ainsi que la pochette et la liste des pistes. Le même jour l'album est en précommande sur la plateforme de téléchargement, iTunes. L'album, quant à lui, est attendu pour le . Le virage musical du groupe pour ce nouvel album se veut radical. En effet, les deux morceaux proposés ici sont très calmes sous un font de musique minimaliste et électronique, et tranchent avec le tournant musical aux envolées vocales que livrait Chris Martin depuis plusieurs années.

Jeux Paralympiques de Londres 2012[modifier | modifier le code]

Coldplay a donné un concert au Stade Olympique de Londres à l'occasion de la Cérémonie de clôture des Jeux Paralympiques de Londres, le 9 septembre 2012. Le groupe était accompagné de danseurs handicapés, dont un batteur amputé de ses deux avant-bras[23].

Style musical et influences[modifier | modifier le code]

Le chanteur de Coldplay, Chris Martin, définit la musique du groupe comme du « rock doux » (soft rock) en opposition au « hard rock »[24] et qu'elle reflète leurs émotions, se disant lui-même « sans cesse en train d'examiner ses sentiments ». La musique du groupe est aussi qualifiée de « méditative » et de « fleur bleue ». Il dénombre un grand nombre d'influences principales avec en tête U2, R.E.M. et Muse[25].

Le premier album, Parachutes, est décrit comme de la pop mélodique, avec « des riffs de guitares et des percussions déformées ». Les critiques le qualifient également comme possédant « une exquise noirceur »[26]. Ce style de rock alternatif amène rapidement à des comparaisons avec U2, Oasis, Radiohead ou Travis[26],[27]. Le groupe a d'ailleurs reconnu que ce dernier avait eu une influence majeure sur ce premier album[28]. Le second, A Rush of Blood to the Head, s'inspire plus d'artistes comme Echo & the Bunnymen, Kate Bush, George Harrison ou Muse[29]. Les chansons de cet album sont considérées comme contenant des « mélodies magnifiques brisant le cœur »[30]. X&Y, le troisième opus, est décrit par Chris Martin comme dévoilant ses doutes, ses peurs, ses espoirs et ses amours[31] et est principalement influencé par Johnny Cash et Kraftwerk[32]. Le quatrième album, Viva la Vida or Death and All His Friends, le style musical s'est orienté vers l'art rock avec des influences plus marquées par Blur, Arcade Fire ou My Bloody Valentine. Il est à noter que le groupe fait apparaître de nouveaux instruments, certains plus exotiques, d'autres plus traditionnels dans un orchestre, ou encore des claquements de mains[33],[34]. Le cinquième album, Mylo Xyloto, s'éloigne du style originel de Coldplay, et s'oriente vers la musique pop et l'electro rock.

Accueil médiatique[modifier | modifier le code]

Coldplay est rapidement remarqué de façon positive par la critique, car elle y voit la relève de la britpop et des groupes comme Oasis, Blur et Supergrass. En effet, Parachutes reçoit un accueil très élogieux de la part de l'ensemble des magazines spécialisés. Ses paroles, sa poésie lyrique et les arrangements instrumentaux sont appréciés[35].

« Une fois encore, avant même de disposer d'une petite heure pour se faire sa propre opinion sur ce premier album, la farandole des étiquettes tourne autour de Coldplay. Radiohead, Travis, The Verve et Jeff Buckley sont ainsi convoqués pour décrire la pop nonchalante de ces jeunes Londoniens à l'ascension fulgurante. Des influences certes souvent justifiées qui ne font pas pour autant de Parachutes un sous-produit, énième ersatz de cette pop lancinante accoudée sur le zinc propret de mélodies souvent entêtantes et de textes habités par un wagon d'états d'âme, blablabla. Finalement, le plus étonnant est qu'autant de banalités réussissent à marquer autant de points dans notre inconscient. Bref, étonnant comme les choses simples peuvent être aussi belles. »

— Marc Zisman

Le deuxième album est lui aussi très bien accueilli et beaucoup apprécient l'écriture simple et directe de cet album, ainsi que la qualité des mélodies[36].

« [...] A Rush of Blood to the Head est une totale réussite. A l'image de Parachutes, les mélodies sont là, et la voix troublante de Chris n'a rien perdu de son impact. Entrée en jeu avec Politik. Ça commence avec la guitare de Jonny Buckland, tranchante, et continue avec Chris Martin au piano. Instantanément, on se retrouve en territoire connu. Pourtant, ce titre d'ouverture est résolument différent de ce qui avait été entendu sur Parachutes, preuve que le groupe britannique sait se renouveler. »

— Nico Prat[37]

Le troisième album, X&Y, reçoit principalement de très bonnes critiques mais celles-ci deviennent plus partagées. La plupart sont dithyrambiques[38],[39],[40] mais quelques-unes reprochent l'orientation plus « Pop FM » et la ressemblance avec le groupe U2[41] :

« [...] Véritable camaïeu d’émotions, riches en couleurs et harmonies diverses. Coldplay possède ce talent rare d’ennoblir les thèmes les plus tragiques, et de varier les plus monotones. Ses coloris sont brillants, doux ou rageurs. L’imagination est toujours aussi féconde mais pour la première fois, certains titres se ressemblent un peu… Commercialement, le pari est gagné dès l’écoute du premier morceau, Square One. »

— Jean-Noël Ogouz, Music Story[42]

Sur Viva la Vida, le quatrième opus, la critique est plus partagée mais reste positive.

« [...] l'impeccablement raide et fier Violet Hill, vrai beau tube de rock radiophonique, avec guitares au garde-à-vous et batterie martiale, pendant que Chris Martin se réinvente en David Gilmour du XXIe siècle sur une mélodie vocale à l'efficacité garantie sur facture. [..] bien plus que dans le passé, Coldplay semble avoir voulu renouveler sa palette de couleurs, se plongeant (manifestement avec beaucoup de plaisir) dans l'océan des possibles, d'arrangements baroques en longs instrumentaux échevelés, quitte à se perdre un peu en route. Ces chansons nouvelles sont plus complexes, plus variées, plus fouillées qu'avant, et Chris Martin a clairement décidé d'arrêter de faire du Chris Martin. Certains regretteront sans doute la tranquille cohérence des trois premiers albums, mais au moins, cette fois-ci, Coldplay surprend. Et plutôt en bien. »

— Emmanuel Tellier, Télérama[43].

Pour le cinquième album, Mylo Xyloto, la critique devient beaucoup plus dure : certains le trouvent agréable[44], d'autres pas à la hauteur du groupe[45]. Beaucoup s'accordent à dire que cet album s'éloigne du style originel de Coldplay pour devenir plus léger, festif, commercial[46],[47]. En outre, le choix du titre de l'album et la chanson Princess of China sont également regrettés. Cependant, les mélodies et quelques chansons, comme Hurts Like Heaven, Charlie Brown et Up in Flames, sont appréciées[48].

« [...] La patte «Coldplay» se ressent çà et là, sur une poignée de titres dépouillés, où la voix de Chris Martin prend les devants, comme dans la ballade «Up in flames». Mais le groupe, qui se risque à l’expérimentation, paraît se perdre entre les morceaux, qui s’enchaînent parfois dans l’incohérence. »

— Anaëlle Grondin, 20 minutes[49].

Vie du groupe[modifier | modifier le code]

Engagement[modifier | modifier le code]

Chris Martin pendant le Twisted Logic Tour, en 2006, à Singapour, avec l'inscription Make Trade Fair

Coldplay est un groupe engagé. Les membres du groupe soutiennent Oxfam international et des stands de l'organisation sont présents sur chaque tournées[50]. Chris Martin est un ardent défenseur du commerce équitable[50]. On peut même le voir portant un bracelet Make Trade Fair durant ses apparitions en public[50]. Dans le DVD live, il est à noter que ce slogan est même écrit sur sa main durant le concert. On retrouve aussi ce message dans le clip vidéo de Fix You, exprimé dans l'alphabet codé commun à tout l'album X&Y. La chanson Twisted Logic de ce même album est en accord avec ce que ressent Chris Martin sur le sujet. Il s'est rendu au Ghana en 2008 avec Oxfam pour témoigner de ces injustices[51].

En décembre 2009, le groupe organise sur eBay une vente aux enchères de différents objets emmagasinés durant leur carrière (instruments, disques d'or...), et dont les bénéfices sont intégralement reversés à une œuvre caritative[52].

Fin 2010, Coldplay propose deux concerts « cachés » à Liverpool et Newcastle au profit de Crisis, une association d'aide aux sans-abris. Le public n'est au courant que 24 heures à l'avance du lieu du concert, donnant ainsi « un goût de l'incertitude vécue par les milliers de sans-abris qui ne savent pas où ils vont passer la nuit »[53].

Accusations de plagiat[modifier | modifier le code]

Sur Viva la Vida[modifier | modifier le code]

Les polémiques se sont succédé autour de la chanson Viva la Vida depuis que celle-ci est devenue un grand succès commercial.

Joe Satriani

C'est d'abord un petit groupe indie pop de Brooklyn Creaky Boards, qui affirme que cette chanson serait une copie de leur morceau The Songs I Didn't Write. Le chanteur/compositeur de ce groupe, Andrew Hoepfner, assure que Chris Martin est venu assister à un de leurs concerts pour s'inspirer de leur chanson. Coldplay réagit rapidement en indiquant que l'écriture et l'enregistrement de la chanson Viva la Vida a débuté dès mars 2007, soit bien avant que Creaky Boards ne joue cette chanson en concert.

C'est ensuite Joe Satriani qui a accusé Coldplay de plagiat sur son titre If I Could Fly, publié en 2004. Le guitariste américain a lancé une procédure judiciaire au civil à Los Angeles contre le groupe. De nombreuses vidéos sur Internet ont montré les similitudes rythmiques et les différences d'accords au piano des deux chansons. En septembre 2009, les deux parties sont parvenues finalement à un accord à l'amiable.

Discographie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Discographie de Coldplay.

Albums Studio[modifier | modifier le code]

Albums en concert[modifier | modifier le code]

Tournées[modifier | modifier le code]

Nom Dates Pays Album promu
Parachutes Tour du au Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
Parachutes
A Rush of Blood to the Head Tour du au Alt=Image de la Terre Mondial A Rush of Blood to the Head
Twisted Logic Tour du au Alt=Image de la Terre Mondial X&Y
Viva la Vida Tour du au Alt=Image de la Terre Mondial Viva la Vida or Death and All His Friends
Mylo Xyloto Tour du au Alt=Image de la Terre Mondial Mylo Xyloto

Apparitions dans d'autres médias[modifier | modifier le code]

À la télévision[modifier | modifier le code]

  • Le titre Don't Panic passe également dans la série Roswell.
  • Le tire Everything's Not Lost fait son apparition à la fin de l'épisode 12 de la saison 3 de Scrubs
  • Le titre Trouble, tiré de l'album Parachutes, a été utilisé à la fin de l'épisode final de la saison 1 de The Shield. On peut également retrouver Trouble à la fin du premier épisode de la série John Doe, dans un autre de la série Roswell et dans un dernier de la série FBI : Portés disparus.
  • La chanson Your Love Means Everything apparaît dans le troisième épisode de la saison 4 de la série Journal intime d'une call girl.
  • La chanson A Rush of Blood to the Head est utilisée dans le premier épisode et pour la promotion de la saison 3 de la série Six Feet Under.
  • La chanson Warning Sign apparaît au début d'un épisode de la saison 7 de Buffy contre les vampires, et dans le générique de fin de la série américaine Summerland.
  • La chanson Amsterdam, présente dans l'album A Rush of Blood to the Head, apparaît dans le deuxième épisode de The Nine, ainsi que dans le dernier épisode de la saison 1 de Hidden Palms : Enfer au paradis.
  • Le titre In My Place est le morceau final de l'épisode 5 de la saison 4 de Cold Case : Affaires classées, et apparaît dans l'épisode 11 de la saison 5 de Ghost Whisperer.
  • La chanson Clocks est jouée dans la saison 9 de la série Urgences, épisode 13, lorsque Romano est sur le toit de l'hôpital.
  • La chanson The Scientist apparaît à la fin d'un épisode de la série Esprits criminels, et lors de la vidéo hommage Macho Man Randy Savage, pendant la WWE Monday Night Raw.
  • La chanson Talk apparaît dans un épisode de la série Les Experts : Manhattan.
  • La chanson Speed of Sound est utilisée dans le quatrième épisode de la saison 5 de Six Feet Under.
  • Le titre A Message, 8e titre de l'album X&Y, apparaît dans l'épisode 2 de la saison 5 de Smallville et dans le premier épisode de la saison 4 des Frères Scott. Par ailleurs, d'autres titres de Coldplay ont été utilisés dans deux épisodes de la saison 2 de Smallville : In My Place (2x01) et The Scientist (2x17).
  • Certaines chansons de Coldplay sont présentes dans des épisodes de Scrubs : (Everything's Not Lost et Fix You dans les épisodes 12 des saisons trois et cinq)[54].
  • Le titre Fix You a quant à lui été utilisé dans un épisode de FBI : Portés disparus comme morceau de fin de l'épisode 9 de la saison 4, comme morceau de fin de l'épisode 22 de la saison 4 de Cold Case : Affaires classées, dans l'épisode 12 de la saison 5 de Scrubs, dans l'épisode 23 de la saison 2 de Newport Beach (The O.C.), dans le 3e épisode de la saison 3 de Glee, "Asian F", et dans l'épisode 16 de la saison 3 de la série Brothers and Sisters.
  • La chanson Til Kingdom Come, piste cachée de X&Y, est jouée dans l'épisode 16 de la saison 1 de Jericho.
  • La chanson Have Yourself a Merry Little Christmas est jouée dans la saison 4, épisode 9, de la série Ugly Betty, et dans la saison 6, épisode 10 de la série Grey's Anatomy.
  • La chanson Death and All His Friends, tirée de Viva la Vida or Death and All His Friends, est utilisée dans le double épisode du final de la saison 4 de Grey's Anatomy.
  • La version instrumentale du morceau Viva la Vida est utilisée comme thème principal de l'épisode 3 de la Saison 5 de la série Medium.
  • La chanson Viva la Vida est jouée dans le 11e épisode de la saison 21 de la série les Simpson (Million dollar ma biche), alors que le groupe donne un concert privé pour Bart et Homer. Dans la bande son originale, Chris Martin donne d'ailleurs sa voix à son propre personnage.
  • Le titre Viva la Vida apparaît également dans l'épisode pilote de la série 90210, spin-off de l'antique série Beverly Hills 90210. La chanson de Coldplay rythme la première minute du premier épisode de cette nouvelle série américaine.
  • Les chansons Lovers In Japan et Reign of Love ainsi que Violet Hill apparaissent dans le premier épisode de la saison 6 des Frères Scott.
  • La chanson Lost! est jouée à la fin de l'épisode Au pays de Betty, épisode 4 de la saison 3 de Ugly Betty.
  • La chanson 42 est jouée au début de l'épisode Les collectionneurs (hommage fleuri), épisode 11 de la saison 2 de Life.
  • Le morceau 42 est joué dans l'épisode 2 de la saison 9 de la série Les Experts.
  • La chanson Up In Flames, issue de Mylo Xyloto, est la première chanson de l'album apparaissant dans une série : un épisode de la série Vampire Diaries
  • La chanson "Us against the world" est utilisée dans l'épisode 11 de la saison 9 des Frères Scott
  • La chanson God put a smile upon your face, tirée de A Rush of Blood to the Head, est utilisée dans l'épisode 14 de la saison 2 de Alias quand Vaughn embrasse Sydney dans la cuisine.

Au cinéma[modifier | modifier le code]

  • Coldplay a beaucoup de succès au cinéma, notamment auprès de l'acteur Zach Braff. En effet Warning Sign est la chanson phare du film The Last Kiss et Don't Panic la première chanson dans Garden State.
  • La fin du film Confidence, de James Foley, sorti en 2003, est rythmée par la chanson Clocks.
  • La chanson Sparks de l'album Parachutes est utilisée au milieu du film Serial noceurs.
  • Le titre The Scientist apparaît à la fin du film Rencontre à Wicker Park réalisé en 2003 par Paul McGuigan.
  • Le titre Life in Technicolor est joué à la fin du film La Nuit au musée 2 avant le générique de fin.
  • Le morceau Clocks est utilisé au début du film d'animation The Wild.
  • La chanson The Escapist, titre caché de l'album Viva la Vida And Death And All His Friends, est joué à la fin du film The Escapist de Rupert Wyatt.
  • La chanson Viva La Vida apparaît dans le film The Big Year dans une scène de survol sur l'île d'Atu.
  • La chanson Every teardrop is a waterfall apparait dans le film Échange Standard de David Dobkin (2011) Avec Ryan Reynolds et Olivia Wilde
  • La chanson Till Kingdom Come apparaît au milieu du film The Amazing Spider-Man.
  • La chanson 'Paradise' apparaît dans le film L'Odyssée de Pi.
  • La chanson Charlie Brown apparaît dans le film Léo Tinguely (2012).
  • La chanson Atlas apparaît dans le film Hunger Games : L'Embrasement sorti en novembre 2013.

Utilisations diverses[modifier | modifier le code]

  • Le solo de guitare à la fin de la chanson Fix You est diffusé au Centre Bell lorsque les Canadiens de Montréal arrivent sur la patinoire.
  • La chanson Viva la Vida a également été reprise pour la campagne publicitaire de l'iPod nano-chromatique lancé par Apple en juin 2008, ce qui a fortement contribué au succès du titre.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Depuis 2000, Coldplay a notamment remporté 8 Brit Awards, 7 Grammy Awards, 6 Q Awards, 5 NME Awards, 4 MTV Europe Music Awards, 4 MTV Video Music Awards, 3 World Music Awards, 2 Juno Awards, 2 Echo Awards et 1 Ivor Novello Award, soit un total de 42 récompenses pour 129 nominations.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en)« Site du label Parlophone », sur parlophone.co.uk (consulté le 26 avril 2012)
  2. (en) « Coldplay Steal Drums From Kate Bush », sur http://www.contactmusic.com/,‎ 10 juin 2005 (consulté le 5 mai 2013) : « Coldplay continue to be honest about plagiarising other artists' work - new single SPEED OF SOUND is heavily inspired by Kate Bush's RUNNING UP THAT HILL »
  3. (en) « The Romote Control »,‎ 24 juin 2010 (consulté le 5 mai 2013) : « Coldplay have drawn influence from other sources, including Echo & the Bunnymen, Kate Bush »
  4. (en) (Roach 2003, p. 22)
  5. (fr)« Critique de l'album Mylo Xyloto Track By Track », sur sensationrock.net (consulté le 26 avril 2012)
  6. (fr) Chiffres de vente officiels
  7. (en)« Elections lecteurs Rolling », sur mtv.com (consulté le 25 avril 2012)
  8. a, b et c (fr)« Coldplay défend Oxfam International », sur oxfam.org (consulté le 25 avril 2012)
  9. Coldplay défend la liberté d'expression avec Amnesty International
  10. (en) (Roach 2003, p. 122)
  11. (Roach 2003, p. 19)
  12. (en)« Coldplay met les choses au clair », sur coldplay.com (consulté le 25 avril 2012)
  13. Coldplay searching for a balance sur USA Today. Mis en ligne le 13 février 2003, consulté le 21 avril 2012.
  14. « Coldplay champion mondial 2008 des ventes de disques », sur liberation.fr
  15. U2france.com
  16. www.larep.fr - Accueil - Webdocumentaire.
  17. Forum.fr
  18. Jukebo.fr
  19. Clipotheque.fr
  20. (fr)« Coldplay résent au concert en hommage à Steve Jobs à Cupertino », sur oxfam.org (consulté le 25 avril 2012)
  21. myloxyloto.com
  22. http://www.musicactu.com/actualite-musique/146462/coldplay-sortie-du-single-decalee/
  23. [1]
  24. Caroline Hedley, « Grammy awards 2009: Coldplay triomphe en Angleterre », sur The Daily Telegraph (consulté le 9 février 2009)
  25. Les dix influences de Coldplay selon Chris Martin
  26. a et b Article Allmusic
  27. (en) « Coldplay réchauffe le renommé amphithéâtre », Sacramento Bee,‎ 30 mai 2003, TK17
  28. « Travis a inventé Coldplay », sur Contact Music (consulté le 6 juin 2009)
  29. « Coldplay E-Zine: Issue 6 » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur coldplay.com. Consulté le 31 août 2008
  30. « A Rush of Blood to the Head revue », sur Allmusic (consulté le 6 mai 2008)
  31. « X&Y revu » (consulté le 6 mai 2008)
  32. « Coldplay dévoile pistes par pistes Viva la Vida », MTV (consulté le 3 septembre 2008)
  33. (en) James Montgomery, « Coldplay dévoile pistes par pistes Viva la Vida. Explications sur les claquements de mains, les pianos et le nombre 42 », MTV News,‎ 9 juin 2008 (consulté le 11 janvier 2011)
  34. (en) « Coldplay: Viva La Vida », Q,‎ 15 mai 2008, p. 2 (lire en ligne)
  35. Critique de Parachutes par Albumrock.com
  36. (fr) Critique de A Rush Of Blood To The Head par les Inrocks
  37. Critique par Nico Prat de A Rush Of Blood To The Head
  38. Critique de X&Y par Albumrock.com
  39. Critique de X&Y par Canoe
  40. Critique de X&Y par Music Story
  41. Critique de X&Y par les Inrocks.com
  42. Critique par Jean-Noël Ogouz de X&Y
  43. (fr) « Viva la Vida or Death and All His Friends », sur Telerama
  44. Critique par le Rolling Stone Magazine
  45. (fr) Critique par Télérama
  46. Résumé de critiques musicales par Evous.com
  47. (fr) Critique de l'Express
  48. (en) Critique par AllMusic
  49. (fr) « Critique de Mylo Xyloto par 20 minutes », sur 20minutes.com
  50. a, b et c Article de Oxfam international sur Coldplay
  51. [vidéo]« Chris Martin, leader du groupe Coldplay, au Ghana », sur http://www.oxfam.org
  52. Les membres de Coldplay vendent leurs vêtements
  53. (en) « Coldplay to play Hidden Gigs for Crisis in Liverpool and Newcastle »
  54. Une liste des chansons interprétées dans Scrubs

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :