Unfaithful

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Unfaithful

Single de Rihanna
extrait de l'album A Girl like Me
Sortie 15 mai 2006
Enregistré 2006
Durée 3:48
Genre R&B
Pop
Format CD single
Téléchargement digital
Auteur-compositeur Tor Erik Hermansen, Mikkel S. Eriksen, Shaffer Smith
Producteur Stargate
Label Def Jam
Universal Music

Singles de Rihanna

Pistes de A Girl like Me

Unfaithful est une chanson de l'artiste barbadienne Rihanna issue de son second album studio A Girl like Me (2006). Écrite par Ne-Yo, Mikkel S. Eriksen et Tor Erik Hermansen, la chanson est d'abord intitulée Murderer et parle d'une femme qui regrette d'avoir trompé son partenaire. Unfaithful est une ballade pop avec quelques éléments R&B qui s'inspire des chansons du groupe Evanescence. Elle est le second single de l'album et sort le 15 mai 2006 sous le label Def Jam.

Unfaithful reçoit des critiques mitigées ; beaucoup saluent la performance alors que d'autres critiquent les paroles. La chanson atteint le top 10 des hits-parades de 19 pays, Royaume-Uni inclus où il s'agit du troisième top 10 de la chanteuse. Unfaithful atteint la sixième place du Billboard Hot 100. Elle est certifiée disque de platine par la Recording Industry Association of America (RIAA) pour la vente d'un million d'exemplaires.

Le clip est réalisé par Anthony Mandler et est diffusé en mai 2006. Il montre Rihanna dans un triangle amoureux dans lequel elle n'arrive pas à choisir entre son mari et son amant, et regrette d'avoir trompé son mari. Unfaithful devient une chanson habituellement interprétée par Rihanna. En 2006, elle la reprend lors des MOBO Awards et World Music Awards. Elle l'ajoute à trois de ses tournées : The Good Girl Gone Bad Tour (2007-2009), Last Girl on Earth Tour (2010-2011) et Loud Tour (2011).

Genèse et sortie[modifier | modifier le code]

Le chanteur américain Ne-Yo co-écrit Unfaithful avec Eriksen et Hermansen, qui produisent la chanson sous leur nom de scène, Stargate.

Après avoir déménagé aux États-Unis, Rihanna signe un contrat avec Def Jam Recordings, et publie son premier album, Music of the Sun (2005). L'album s'inspire de la musique caribéenne (soca, dancehall et reggae) ainsi que de la dance pop et du R&B[1]. Dans une interview pour MTV, Rihanna dit que quand elle est arrivée aux États-Unis, elle a été exposée à plusieurs types de musiques qu'elle n'avait jamais entendu, comme le rock, qu'elle incorpore dans son second album studio, A Girl like Me (2006)[2].

Alors qu'elle enregistre son premier album en 2005, Rihanna rencontre Ne-Yo pour la première fois mais ils ne peuvent pas collaborer[3]. Elle a eu envie de travailler avec lui dès qu'elle a entendu Let Me Love You de Mario, écrite par Ne-Yo[3]. Quand elle commence à enregistrer A Girl Like Me, elle a voulu collaborer avec lui. Elle dit : « Pour le second album, j'ai dit : « Vous savez quoi ? Je veux travailler avec ce Ne-Yo » ». Nous sommes allés dans le studio et nous avons travaillé la chanson[3],[4]. Ne-Yo et le duo Stargate écrivent Unfaithful. Rihanna dit que c'est « un nouveau terrain pour elle » car c'est une ballade[4]. Elle est produite par Stargate[5] et enregistrée dans les studios Battery and Avatar Studios à Bronxville et Digital Insight Recordings Studios à Las Vegas[6]. Unfaithful est mixée par Phil Tan et Makeba Riddick sur la voix[6].

Unfaithful est le second single de A Girl Like Me après le numéro un SOS. La chanson est disponible en téléchargement au Canada le 20 juin 2006[7]. Aux États-Unis, la chanson est envoyée aux radios urbaines le 29 juin 2006[8]. Sept remixes d'Unfaithful sortent dans le plusieurs pays le 17 juillet 2006 sur iTunes : en Allemagne, en France, en Espagne, en Italie et aux États-Unis[9]. Le CD single sorti au Royaume-Uni le 25 juillet 2006 comprend les versions instrumentale et album, un remix de Tony Moran et le clip[10] et en août en Allemagne et en France[11],[12].

Composition[modifier | modifier le code]

Unfaithful est une ballade pop et R&B qui dure trois minutes et 46 secondes[7],[13]. Selon la partition publiée par Universal Music Publishing Group, elle est composée dans la tonalité de Sol mineur avec une mesure en 4/4 et un groove lent[13]. La voix de Rihanna s'étend des notes Fa3 à Do4[13]. Au départ, Unfaithful est une chanson sombre et morose, inspirée par le groupe Evanescence et initialement intitulée Murderer[14]. Hermansen et Eriksen collaborent pour la mélodie d'Unfaithful. Au début, la structure de la chanson est construite autour d'un piano puis des percussions et des cordes qui surviennent après. Les cordes sont arrangées par Robert Mouncey. Lors d'une interview pour Sound on Sound, Eriksen dit : « J'ai trouvé ça naturel que le son ne soit pas aussi réaliste que celui des cordes mais plus sur le choix des notes ainsi que de la façon dont on utilise les cordes[14] ».

Selon Brandee J. Tecson de MTV News, Unfaithful est une « ballade aigre-douce » qui montre une nouvelle facette de Rihanna[15]. Lors d'une interview pour la chaîne, Rihanna que dans les paroles elle se réfère à un meurtrier. « Je prends la vie de ce gars en le blessant, en le trompant. Il le sait et ça le rend malade ». Elle poursuit : « On dit toujours que ce sont les hommes qui trompent et finalement quelqu'un déclare : les filles trompent aussi[15] ». Lors d'une interview pour NewsDay, elle dit que Unfaithful est « née d'une relation qu'elle a rompue à quatorze ans[16] ». Elle ajoute que la nature de cette relation n'était pas physique[16]. Quentin B. Huff de PopMatters critique les paroles qu'il trouve bien intentionées mais avec « beaucoup de mélodrame » et « un manque de remords[17] ».

Accueil[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

Rihanna interprétant Unfaithful lors du Last Girl on Earth Tour.

Unfaithful reçoit des avis mitigés de la part de la presse. Kelefa Sanneh de The New York Times décrit Unfaithful comme « une lamentation pop profondément absurde — mais pas désagréable[18] ». Quentin B. Huff de PopMatters commente que Unfaithful est une ballade avec de bonnes intentions calée avec des pianos et cordes dramatiques[17]. Sal Cinquemani de Slant Magazine déclare : « La mélodramatique ballade Unfaithful chargée de cordes est, et rien d'autre, un second single ambitieux pour une artiste comme Rihanna et avec des paroles comme « I don't want to be a murderer/Our love, his trust/I might as well take a gun and put it to his head », elle gagne des points bonus juste parce que c'est bizarre[19] ». Steve Jones de USA Today écrit que si les autres ballades de l'album ne sont pas aussi puissantes, « Unfaithful, dans laquelle Rihanna parle des conséquences de sa propre tromperie, montre de la profondeur[20] ». Celia San Miguel de Vibe loue Unfaithful, déclarant que cela donne à Rihanna « un nouveau charisme, une gamme vocale solide et son habileté à transmettre des émotions profondément ancrées avec aise[21] ». Dan Charnas de The Washington Post décrit le single comme un « compte honnête de malhonnêteté[22] ». Un journaliste de Billboard compare Unfaithful à des chansons de Beyoncé et conclut que la chanson révèle Rihanna comme « une jeune vocaliste qui grandit d'elle-même[23] ». Dans un article sur Ne-Yo, Maura d'Idolator considère Unfaithful et Irreplaceable comme « des triomphes agréables[24] ».

Unfaithful est à la huitième place des chansons de l'été par Billboard[25]. En 2011, le magazine place la chanson à la quinzième place des vingt tubes de Rihanna[26]. Le magazine Rap-Up la classe à la neuvième place des dix chansons de 2006[27]. Unfaithful remporte les prix « Chanson de l'année » et « Meilleur single R&B/Soul » lors des Barbados Music Awards[28]. Elle gagne aussi le prix de la meilleure chanson internationale lors des NRJ Music Awards[29].

Commercial[modifier | modifier le code]

Unfaithful entre à la 51e place du Billboard Hot 100 le 13 mai 2006, la même semaine où SOS est numéro un[30]. Unfaithful atteint la sixième place le 22 juillet après dix semaines de présence[31] et devient le troisième top 10 de la chanteuse[31]. Le 29 juillet, Unfaithful est numéro un du Hot Dance Club Songs, devenant son troisième numéro un[32]. La chanson est certifiée disque de platine par la Recording Industry Association of America (RIAA) pour la vente d'un million d'exemplaires[33]. Unfaithful rencontre plus de succès au Canada où elle arrive en tête des ventes[34]. En Australie, la chanson débute en seconde place le 30 juillet[35]. Elle est certifiée disque d'or par l'Australian Recording Industry Association (ARIA) pour la vente de 35 000 exemplaires[36]. La même semaine, Unfaithful entre en cinquième position du hit-parade néo-zélandais. La semaine suivante, elle culmine à la quatrième place et y reste trois semaines[37].

En Europe, Unfaithful atteint le top 10 de quatorze pays. La chanson rencontre le plus de succès en Hongrie et en Suisse où elle est numéro un et devient le premier numéro un de la chanteuse dans ces deux pays[38],[39]. En Suisse, Unfaithful est certifiée disque d'or par l'International Federation of the Phonographic Industry (IFPI) pour la vente de 15 000 exemplaires[40]. En Norvège, elle entre à la 18e place du hit-parade et atteint la seconde position au bout de six semaines où elle y reste pendant deux semaines[41]. Unfaithful entre à la huitième place du classement autrichien puis culmine à la seconde place et reste 27 semaines dans le hit-parade[42]. Le single est numéro deux en Allemagne[43], Irlande[44] et Wallonie[45], numéro trois au Danemark[46], en Flandre[47] et République tchèque[48], numéro cinq en Slovaquie[49], numéro six en Suède[50], numéro sept en France[51] et Pays-Bas[52]. Dans le UK Singles Chart, Unfaithful débute au seizième rang le 22 juillet 2006[53] et la semaine suivante, elle grimpe au second rang[54]. Unfaithful rentre à nouveau dans le hit-parade en 2010 et 2011 et atteint les 31e et cinquantième positions[54]. Plus de 315 000 exemplaires se sont vendus au Royaume-Uni[55].

Clip vidéo[modifier | modifier le code]

Le clip d'Unfaithful est réalisé par Anthony Mandler[56]. Après leur travail sur Unfaithful, Mandler devient un proche collaborateur de Rihanna et réalise la plupart de ses clips (Disturbia (2008) et Russian Roulette (2009))[56]. La vidéo est diffusée sur MTV le 1er mai 2006[57] et sort plus tard en téléchargement sur iTunes[58].

Lorsque le clip commence, Rihanna marche vers le miroir de sa loge et se prépare à un concert. On entrevoit également Rihanna avec son copain dans un restaurant. Alors qu'ils discutent, celui-ci quitte la table pendant un moment tandis qu'elle regarde les autres tables. Un client écrit une note et la donne à un autre serveur qui la passe à Rihanna qui la regarde et la cache rapidement sous la table alors que son copain revient. Rihanna commence à chanter alors qu'elle quitte sa loge et se dirige sur scène où elle continue à chanter tandis qu'un homme joue du piano. La salle est vide comme si Rihanna répétait.

On aperçoit ensuite Rihanna danser autour d'un piano alors que le pianiste joue toujours. Alors que son copain dort, Rihanna envoie un texto à son amant : « B down in 5 ». Elle sort dans la rue et entre dans une voiture où se trouve son amant qui n'est autre que le client qui a écrit la note et celui qui joue du piano. Alors que la chanson continue, elle embrasse à regret son amant près du piano. Après les répétitions, Rihanna quitte la salle et rejoint son copain qui l'attend dans sa voiture. Rihanna l'étreint et pleure. MTV Australia note sur le thème du clip : « Les trompeurs sont toujours brisés. Et cette fois, Rihanna chante sur le fait d'être tiraillée entre les deux. Lettres secrètes, des soupçons, des cœurs brisés... Oh, le drame. Et elle joue bien[59] ».

Interprétations scéniques[modifier | modifier le code]

Rihanna lors du Loud Tour en 2011.

Depuis sa sortie, Rihanna interprète souvent Unfaithful. Le 27 juillet 2006, Rihanna l'interprète dans l'émission Total Request Live[60]. Rihanna ouvre les MOBO Awards le 20 septembre 2006 au Royal Albert Hall avec cette chanson[61]. Le 15 novembre 2006, elle interprète la piste aux World Music Awards à Londres. Elle porte une robe violette[62]. La chanson fait aussi partie de la tournée Rihanna: Live in Concert Tour (2006)[63]. Le 7 juillet 2007, Rihanna chante avec d'autres artistes aux Live Earth Concerts contre le réchauffement climatique. Elle chante Unfaithful, Shut Up and Drive et Umbrella[64].

Unfaithful est la douzième chanson du The Good Girl Gone Bad Tour (2007-2009), sa première grosse tournée[65]. Sa prestation à Manchester sort sur iTunes[66] et est présente sur le DVD Good Girl Gone Bad Live[67]. Rihanna fait l'ouverture de quelques concerts de la tournée Glow in the Dark Tour (2008-2009)[68]. Elle interprète Unfaithful avec quelques chansons de l'album Good Girl Gone Bad : Umbrella, Shut Up and Drive et Don't Stop the Music[68]. Après la sortie de son album Rated R en 2009, Rihanna participe à un concert promotionnel de Nokia au Brixton Academy de Londres[69]. Elle interprète Russian Roulette, Wait Your Turn et Hard du dernier album, la dernière avec Young Jeezy[69]. Elle reprend quelques-unes de ses anciennes chansons comme Unfaithful, Disturbia, Don't Stop the Music et Take a Bow[70].

En 2010, Rihanna continue à promouvoir l'album Rated R en embarquant dans sa seconde tournée mondiale : Last Girl on Earth Tour (2010-2011). Unfaithful est la treizième chanson de la tournée et Rihanna chante sur une scène avec des rideaux rouges de style baroque au fond[71]. Le 11 décembre 2010, Rihanna interprète son nouveau single What's My Name? lors de la septième saison de The X Factor[72]. Elle interprète Unfaithful avec le finaliste Matt Cardle[72]. En 2011, Rihanna embarque dans la tournée Loud Tour, sa troisième tournée mondiale. Unfaithful est la quatorzième chanson[73]. Rihanna chante sur une scène surélevée et porte une robe jaune soufllée par un éventail[73]. Jon Bream de Star Tribune dit qu'elle « ressemble à Céline Dion interprétant My Heart Will Go On sur le pont du Titanic[74] ». Jules Boyle de Daily Record dit que « des pistes comme Unfaithful ou Hate That I Love You sont proprement épiques et accompagnées d'un vrai groupe de rock[75] ».

Versions officielles[modifier | modifier le code]

Téléchargement digital Canada[7]
  1. Unfaithful – 3:46
Remixes iTunes[9]
  1. Unfaithful (Tony Moran Radio Mix) – 4:15
  2. Unfaithful (Hamel Radio Edit) – 3:53
  3. Unfaithful (Maurice's Radio Edit) – 3:28
  4. Unfaithful (Tony Moran Club Mix) – 9:08
  5. Unfaithful (Hamel Club Mix) – 8:48
  6. Unfaithful (Maurice's Club Mix) – 6:57
  7. Unfaithful (AOL Music Sessions) – 3:49
Téléchargement légal[76]
  1. Unfaithful (Tony Moran Radio Mix) – 4:16
CD single[10]
  1. Unfaithful – 3:46
  2. Unfaithful (Tony Moran Radio Mix) – 4:16
  3. Unfaithful (Instrumental version) – 3:46
  4. Unfaithful (Video) – 4:56

Crédits[modifier | modifier le code]

Enregistrement
  • Enregistrée aux Battery Studios, New York ; Loft Recording Studios, New York ; Avatar Studios, New York ; Digital Insight Recording Studios, Las Vegas
Personnel
  • Écriture – Ne-Yo, Tor Erik Hermansen, Mikkel S. Eriksen
  • Production – Stargate
  • Enregistrement – Mikkel S. Eriksen, Al Hemberger, Malcolm Pollack, Tiger Stylz
  • Mixage – Phil Tan
  • Production vocale – Makeba Riddick
  • Assistant – Debbie Mounsey
  • Arrangement – Rob Mounsey
  • Violons – Ann Leathers, Richard Sortomme, Cenovia Cummings, Uri Vodovoz, Jan Mullen, Jeanne Ingram, Abe Appleman, Katherine Livolsi-Stern, Maura Gianni, Yana Giochman, Marti Sweet
  • Altos – Sue Pray, Crystal Garner, Jill Jaffe, Mary Hamman
  • Violoncelles – Richard Locker, Gene Moy, Eugene Briskin
  • Basse – John Beal, Judy Sugarman

Crédits issus de l'album A Girl Like Me[6].

Classements et certifications[modifier | modifier le code]

Classements[modifier | modifier le code]

Pays (2006) Meilleure
position
Drapeau de l'Allemagne Allemagne (Media Control AG)[43] 2
Drapeau de l'Australie Australie (ARIA)[35] 2
Drapeau de l'Autriche Autriche (Ö3 Austria Top 40)[42] 2
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre Ultratop 50)[47] 3
Drapeau de la Belgique Belgique (Wallonie Ultratop 50)[45] 2
Drapeau du Canada Canada (Hot 100)[34] 1
Drapeau du Danemark Danemark (Tracklisten)[46] 3
Europe Europe (Hot 100)[77] 2
Drapeau de la Finlande Finlande (Suomen virallinen lista)[78] 13
Drapeau de la France France (SNEP)[51] 7
Drapeau de la Hongrie Hongrie (Rádiós Top 40)[38] 1
Drapeau de la Hongrie Hongrie (Dance Top 40)[79] 12
Drapeau de la Hongrie Hongrie (Single Top 10)[80] 10
Drapeau de l'Irlande Irlande (IRMA)[44] 2
Drapeau de l'Italie Italie (FIMI)[81] 14
Drapeau de la Norvège Norvège (VG-lista)[41] 2
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande (RIANZ)[37] 4
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Single Top 100)[52] 9
Drapeau de la République tchèque République tchèque (IFPI)[48] 3
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (UK Singles Chart)[54] 2
Drapeau de la Slovaquie Slovaquie (IFPI)[49] 5
Drapeau de la Suède Suède (Sverigetopplistan)[50] 6
Drapeau de la Suisse Suisse (Schweizer Hitparade)[39] 1
Drapeau des États-Unis États-Unis (Hot 100)[31] 6
Drapeau des États-Unis États-Unis (Hot Dance Club Songs)[32] 1
Drapeau des États-Unis États-Unis (R&B/Hip-Hop Songs)[82] 18
Drapeau des États-Unis États-Unis (Pop Songs)[83] 2

Certifications[modifier | modifier le code]

Pays Certification
Australie Disque d'or Or[36]
Belgique Disque d'or Or[84]
Danemark Disque de platine Platine[85]
Suède Disque d'or Or[86]
Suisse Disque d'or Or[39]
États-Unis Disque de platine Platine[33]

Classement de fin d'année[modifier | modifier le code]

Pays (2006) Position
Drapeau de l'Allemagne Allemagne[87] 5
Drapeau de l'Australie Australie[88] 19
Drapeau de l'Autriche Autriche[89] 16
Drapeau de la Belgique Belgique (Nl)[90] 21
Drapeau de la Belgique Belgique (Fr)[91] 14
Drapeau de la France France[92] 49
Drapeau de l'Irlande Irlande[93] 14
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas[94] 33
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni[95] 23
Drapeau de la Suède Suède[96] 83
Drapeau de la Suisse Suisse[97] 6
Drapeau des États-Unis États-Unis[98] 28

Classement décennal[modifier | modifier le code]

Pays (2000-2009) Position
Drapeau de l'Allemagne Allemagne[99] 43

Historique de sortie[modifier | modifier le code]

Pays Date Format
Drapeau du Canada Canada[7] 20 juin 2006 Téléchargement de musique
Drapeau des États-Unis États-Unis[8] 29 juin 2006 Radios urbaines
Drapeau de l'Australie Australie[76] 14 juillet 2006 Téléchargement de musique
Drapeau du Danemark Danemark[100]
Drapeau de l'Espagne Espagne[101]
Drapeau de la France France[102]
Drapeau de l'Italie Italie[103]
Drapeau de la Norvège Norvège[104]
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande[105]
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas[106]
Drapeau du Portugal Portugal[107]
Drapeau de l'Allemagne Allemagne[108] 17 juillet 2006 Téléchargement (Remixes)
Drapeau de l’Argentine Argentine[109]
Drapeau de l'Australie Australie[110]
Drapeau du Brésil Brésil[111]
Drapeau de l'Espagne Espagne[112]
Drapeau de la Finlande Finlande[113]
Drapeau de la France France[114]
Drapeau de la Hongrie Hongrie[115]
Drapeau de l'Italie Italie[9]
Drapeau du Japon Japon[116]
Drapeau de la Norvège Norvège[117]
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande[118]
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas[119]
Drapeau de la République tchèque République tchèque[120]
Drapeau de la Suède Suède[121]
Drapeau des États-Unis États-Unis[122]
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni[10] 25 juillet 2006 CD single
Drapeau de l'Allemagne Allemagne[12] 4 août 2006
Drapeau de la France France[11] 28 août 2006

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Music of the Sun - Rihanna », sur Allmusic (consulté le 1 juin 2012)
  2. (en) Brandee J. Tecson, « Rihanna Getting In Touch With Her Rock Side For Next LP », sur MTV,‎ 22 février 2006 (consulté le 1 juin 2012)
  3. a, b et c (en) « ARTISTdirect's Exclusive Interview With Rihanna! », sur Artistdirect,‎ 12 mai 2006 (consulté le 1 juin 2012)
  4. a et b (en) Gil Kaufman, « Rihanna Hooking Up With Ne-Yo When She's Done Crying 'S.O.S.' », sur MTV,‎ 5 avril 2006 (consulté le 1 juin 2012)
  5. (en) « Crédits d'Unfaithful », sur ASCAP (consulté le 1 juin 2012)
  6. a, b et c Rihanna (2006). Crédits de l'album A Girl like Me. Def Jam
  7. a, b, c et d (en) « Unfaithful - Single », sur iTunes (consulté le 2 juin 2012)
  8. a et b (en) « R&R :: Going for Adds :: Urban », sur Going for Adds (consulté le 2 juin 2012)
  9. a, b et c (it) « Unfaithful (Remixes) », sur iTunes (consulté le 2 juin 2012)
  10. a, b et c (en) « Unfaithful [Single, Enhanced, Maxi] », sur Amazon.com (consulté le 2 juin 2012)
  11. a et b (fr) « Unfaithful [CD single] », sur Amazon (consulté le 2 juin 2012)
  12. a et b (de) « Unfaithful [Single, Maxi] », sur Amazon (consulté le 2 juin 2012)
  13. a, b et c (en) « Rihanna Digital Sheet Music: Unfaithful », sur Musicnotes.com (consulté le 3 juin 2012)
  14. a et b (en) « The Stargate Writing & Production Team », sur Sound on Sound (consulté le 3 juin 2012)
  15. a et b (en) Brandee J. Tecson, « Rihanna Getting In Touch With Her Rock Side For Next LP », sur MTV,‎ 22 février 2006 (consulté le 3 juin 2012)
  16. a et b (en) « Crowd greet Rihanna, legend », sur NewsDay (consulté le 3 juin 2012)
  17. a et b (en) Quentin B. Huff, « Rihanna: A Girl Like Me », sur PopMatters,‎ 1 juin 2006 (consulté le 3 juin 2012)
  18. (en) Kelefa Sanneh, « Critic's Choice: New CD's », sur The New York Times,‎ 24 avril 2006 (consulté le 4 juin 2012)
  19. (en) Sal Cinquemani, « Rihanna: A Girl Like Me », sur Slant Magazine,‎ 24 avril 2006 (consulté le 4 juin 2012)
  20. (en) « Springsteen revs up Seeger », sur USA Today,‎ 25 avril 2006 (consulté le 4 juin 2012)
  21. (en) « Rihanna - A Girl Like Me », Vibe, vol. 14, no 69,‎ 2006 (ISSN 1070-4701, lire en ligne)
  22. (en) Dan Charnas, « Quick Spin », sur The Washington Post,‎ 26 avril 2006 (consulté le 4 juin 2012)
  23. (en) « Rihanna: Unfaithful », Billboard, vol. 118, no 38,‎ 2006 (ISSN 0006-2510, lire en ligne)
  24. (en) Maura, « Ne-Yo Loves (Going Crazy About) The Ladies », sur Idolator,‎ 1 mai 2007 (consulté le 4 juin 2012)
  25. (en) « Songs of the Summer 1985-2010 », sur Billboard (consulté le 5 juin 2012)
  26. (en) « Rihanna's 20 Biggets Billboard Hits », sur Billboard (consulté le 5 juin 2012)
  27. (en) « Top 10 Singles of the Year », sur Rap-Up (consulté le 5 juin 2012)
  28. (en) « For The Record: Quick News On Diddy, Busta, T.I., Beyonce, Jay-Z, Rihanna, Korn, Bloc Party & More », sur MTV (consulté le 5 juin 2012)
  29. (fr) « Palmarès des NRJ Music Awards 2007 », sur Toutelatélé (consulté le 5 juin 2012)
  30. (en) « The Billboard Hot 100: Week Ending of May 13, 2006 », sur Billboard (consulté le 6 juin 2012)
  31. a, b et c (en) Rihanna - Chart history – Billboard. Billboard Hot 100. Prometheus Global Media.
  32. a et b (en) Rihanna - Chart history – Billboard. Billboard Hot Dance Club Songs. Prometheus Global Media.
  33. a et b (en) « Gold & Platinum - Searchable Database », sur Recording Industry Association of America (consulté le 6 juin 2012)
  34. a et b (en) Rihanna - Chart history – Billboard. Canadian Hot 100. Prometheus Global Media.
  35. a et b (en) Australian-charts.com – Rihanna – Unfaithful. ARIA Top 50 Singles. Hung Medien.
  36. a et b (en) « ARIA Charts - Accreditations - 2007 Singles », sur Australian Recording Industry Association (consulté le 6 juin 2012)
  37. a et b (en) Charts.org.nz – Rihanna – Unfaithful. RIANZ. Hung Medien.
  38. a et b (hu) Archívum – Slágerlisták – Mahasz – Magyar Hanglemezkiadók Szövetsége. Rádiós Top 40 játszási lista. Magyar Hanglemezkiadók Szövetsége.
  39. a, b et c (en) Swisscharts.com – Rihanna – Unfaithful. Schweizer Hitparade. Hung Medien.
  40. (en) « Awards », sur Classements musicaux en Suisse (consulté le 6 juin 2012)
  41. a et b (en) Norwegiancharts.com – Rihanna – Unfaithful. VG-lista. Hung Medien.
  42. a et b (de) Austrian-charts.com – Rihanna – Unfaithful. Ö3 Austria Top 40. Hung Medien.
  43. a et b (de) Musicline.de – Rihanna. GfK Entertainment. PhonoNet GmbH.
  44. a et b (en) GfK Chart-Track. Irish Singles Chart. Irish Recorded Music Association.
  45. a et b Ultratop.be – Rihanna – Unfaithful. Ultratop 50. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch.
  46. a et b (da) Danishcharts.com – Rihanna – Unfaithful. Tracklisten. Hung Medien.
  47. a et b (nl) Ultratop.be – Rihanna – Unfaithful. Ultratop 50. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch.
  48. a et b (cs) ČNS IFPI. Note : Insérer 200650 dans la liste déroulante. Hitparáda – Radio Top100 Oficiální. IFPI Czech Republic.
  49. a et b (cs) SNS IFPI. Note : Insérer 200638 dans la liste déroulante. Hitparáda – Radio Top100 Oficiálna. IFPI Czech Republic.
  50. a et b (en) Swedishcharts.com – Rihanna – Unfaithful. Singles Top 60. Hung Medien.
  51. a et b Lescharts.com – Rihanna – Unfaithful. SNEP. Hung Medien.
  52. a et b (nl) Dutchcharts.nl – Rihanna – Unfaithful. Single Top 100. Hung Medien.
  53. (en) « 2006 Top 40 Official UK Singles Archive », sur The Official Charts Company (consulté le 6 juin 2012)
  54. a, b et c (en) Archive Chart. UK Singles Chart. ChartArchive.
  55. (en) « Rihanna - Official Top 20 Selling Singles », sur MTV (consulté le 6 juin 2012)
  56. a et b (en) « Director Anthony Mandler Discusses Rihanna’s Music Video Evolution », sur Rap-Up (consulté le 7 juin 2012)
  57. (en) « Rihanna Hits #1 and ‘Unfaithful’ VIDEO PREMIERE on MTV.COM! », sur DJ Booth (consulté le 7 juin 2012)
  58. (en) « Unfaithful - Rihanna », sur iTunes (consulté le 7 juin 2012)
  59. (en) « Music video: Rihanna - Unfaithful », sur MTV (consulté le 9 juin 2012)
  60. (en) Farrah Weinstein, « Get Inside Rihanna's Fashion Evolution From Jean Skirts To Jean-Paul Gaultier », sur MTV,‎ 9 août 2006 (consulté le 11 juin 2012)
  61. (en) « Rihanna Vies to be Top Diva at MOBOs », sur MTV,‎ 20 septembre 2006 (consulté le 11 juin 2012)
  62. (en) « In pictures: World Music Awards 2006 », sur BBC (consulté le 11 juin 2012)
  63. (en) « Rihanna Setlist at House Of Blues, West Hollywood, CA, USA », sur setlist.fm (consulté le 11 juin 2012)
  64. (en) « Video: Live Earth Performances », sur Rap-Up (consulté le 11 juin 2012)
  65. (en) « Good Girl Gone Bad (DVD) », sur Allmusic (consulté le 11 juin 2012)
  66. (en) « Unfaithful (Live) », sur iTunes (consulté le 11 juin 2012)
  67. (en) « Good Girl Gone Bade (Live) », sur iTunes (consulté le 11 juin 2012)
  68. a et b (en) Sarah Wilson, « Kanye West Tells A Story With His Biggest Hits, At The Glow In The Dark Tour's L.A. Stop », sur MTV,‎ 23 avril 2008 (consulté le 11 juin 2012)
  69. a et b (en) « Rihanna Performs 'Rated R' Tracks Live In London », sur MTV (consulté le 11 juin 2012)
  70. (en) « Rihanna Gets Her Swag Back in London », sur Rap-Up (consulté le 11 juin 2012)
  71. (en) Rebecca Selvig, « Rihanna rocks the SOEC », sur Penticton Herald,‎ 7 juillet 2010 (consulté le 11 juin 2012)
  72. a et b (en) Mariel Concepcion, « Rihanna Performs On 'X-Factor,' Flashes The Papparazzi », sur Billboard,‎ 13 décembre 2010 (consulté le 11 juin 2012)
  73. a et b (en) Jane Stevenson, « Rihanna is loud, sexy and larger than life », sur Toronto Sun,‎ 7 juin 2011 (consulté le 11 juin 2012)
  74. (en) Jon Bream, « Rihanna redefines Loud », sur Star Tribune,‎ 17 juin 2011 (consulté le 11 juin 2012)
  75. (en) Jules Boyle, « REVIEW: Rihanna live at the SECC, Glasgow », sur Daily Record,‎ 11 octobre 2011 (consulté le 11 juin 2012)
  76. a et b (en) « Unfaithful - Single », sur iTunes (consulté le 7 juin 2012)
  77. (en) Rihanna - Chart history – Billboard. European Hot 100 Singles. Prometheus Global Media.
  78. (fi) Finnishcharts.com – Rihanna – Unfaithful. Suomen virallinen lista. Hung Medien.
  79. (hu) Archívum – Slágerlisták – Mahasz – Magyar Hanglemezkiadók Szövetsége. Dance Top 40 lista. Magyar Hanglemezkiadók Szövetsége.
  80. (hu) Archívum – Slágerlisták – Mahasz – Magyar Hanglemezkiadók Szövetsége. Single (track) Top 10 lista. Magyar Hanglemezkiadók Szövetsége.
  81. (en) Italiancharts.com – Rihanna – Unfaithful. Top Digital Download. Hung Medien.
  82. (en) Rihanna - Chart history – Billboard. Billboard R&B/Hip-Hop Songs. Prometheus Global Media.
  83. (en) Rihanna - Chart history – Billboard. Billboard Pop Songs. Prometheus Global Media.
  84. (fr) « Les disques d'or/de platine - Singles - 2007 », sur Ultratop (consulté le 6 juin 2012)
  85. (da) « Forårets guld- og platincertificeringer [Spring gold and platinum certifications] », sur International Federation of the Phonographic Industry (consulté le 6 juin 2012)
  86. (sv) « Guld- och Platinacertifikat - Ar 2007 » [PDF], sur Sverigetopplistan (consulté le 6 juin 2012)
  87. (de) « German Top 20 - The Chart Of 2006 », sur Universität Würzburg (consulté le 7 juin 2012)
  88. (en) « ARIA Charts - End Of Year Charts - Top 100 Singles 2006 », sur Australian Recording Industry Association (consulté le 7 juin 2012)
  89. (de) « Jahreshitparade Singles 2006 », sur Ö3 Austria Top 40 (consulté le 7 juin 2012)
  90. (nl) « Jaaroverzichten 2006 », sur Ultratop (consulté le 7 juin 2012)
  91. (fr) « Rapports annuels 2006 », sur Ultratop (consulté le 7 juin 2012)
  92. (fr) « Les Singles les plus Vendus en 2006 », sur Syndicat national de l'édition honographique (consulté le 7 juin 2012)
  93. (en) « Best of 2006 », sur Irish Recorded Music Association (consulté le 7 juin 2012)
  94. (nl) « Jaaroverzichten - Single 2006 », sur Megacharts (consulté le 7 juin 2012)
  95. (en) « 2006 Year-End UK Charts » [PDF], sur The Official Charts Company (consulté le 7 juin 2012)
  96. (sv) « Årslista Singlar - År 2006 », sur Sverigetopplistan (consulté le 7 juin 2012)
  97. (de) « Schweizer Jahreshitparade 2006 », sur Classements musicaux en Suisse (consulté le 7 juin 2012)
  98. (en) « Hot 100 Songs of 2006 », sur Billboard (consulté le 25 mai 2012)
  99. (de) « Die erfolgreichsten Hits des neuen Jahrtausends », sur RTL (consulté le 7 juin 2012)
  100. (da) « Unfaithful - Single », sur iTunes (consulté le 12 juin 2012)
  101. (es) « Unfaithful - Single », sur iTunes (consulté le 12 juin 2012)
  102. (fr) « Unfaithful - Single », sur iTunes (consulté le 12 juin 2012)
  103. (it) « Unfaithful - Single », sur iTunes (consulté le 12 juin 2012)
  104. (no) « Unfaithful - Single », sur iTunes (consulté le 12 juin 2012)
  105. (en) « Unfaithful - Single », sur iTunes (consulté le 12 juin 2012)
  106. (nl) « Unfaithful - Single », sur iTunes (consulté le 12 juin 2012)
  107. (pt) « Unfaithful - Single », sur iTunes (consulté le 12 juin 2012)
  108. (de) « Unfaithful (Remixes) », sur iTunes (consulté le 12 juin 2012)
  109. (es) « Unfaithful (Remixes) », sur iTunes (consulté le 12 juin 2012)
  110. (en) « Unfaithful (Remixes) », sur iTunes (consulté le 12 juin 2012)
  111. (pt) « Unfaithful (Remixes) », sur iTunes (consulté le 12 juin 2012)
  112. (es) « Unfaithful (Remixes) », sur iTunes (consulté le 12 juin 2012)
  113. (fi) « Unfaithful (Remixes) », sur iTunes (consulté le 12 juin 2012)
  114. (fr) « Unfaithful (Remixes) », sur iTunes (consulté le 12 juin 2012)
  115. (en) « Unfaithful (Remixes) », sur iTunes (consulté le 12 juin 2012)
  116. (ja) « Unfaithful (Remixes) », sur iTunes (consulté le 12 juin 2012)
  117. (no) « Unfaithful (Remixes) », sur iTunes (consulté le 12 juin 2012)
  118. (en) « Unfaithful (Remixes) », sur iTunes (consulté le 12 juin 2012)
  119. (nl) « Unfaithful (Remixes) », sur iTunes (consulté le 12 juin 2012)
  120. (en) « Unfaithful (Remixes) », sur iTunes (consulté le 12 juin 2012)
  121. (sv) « Unfaithful (Remixes) », sur iTunes (consulté le 12 juin 2012)
  122. (en) « Unfaithful (Remixes) », sur iTunes (consulté le 12 juin 2012)