Manolo Blahnik

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chaussures Manolo Blahnik portées par Whitney Port au festival du film de TriBeCa en 2009.

Manolo Blahnik (né le ) est un styliste espagnol vivant en Angleterre, et une marque de luxe, parmi les plus importantes concernant les chaussures pour femmes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né Manuel Blahnik Rodríguez[1] à Santa Cruz de La Palma dans les Îles Canaries d'un père tchèque et d'une mère espagnole, Manolo Blahnik est élevé dans une plantation de bananes familiale sans voisin autour. La famille voyage souvent à Paris et Madrid. Manolo aimait regarder les magazines de mode auxquels sa mère était abonnée, et il a reçu très tôt un apprentissage de la chaussure en regardant sa mère fabriquer ses propres paires à base de dentelle et de rubans.

Plus tard, sa famille part en Suisse, où il étudie à l'Université de Genève[2] en littérature et architecture en 1965, puis part étudier l'art à Paris à l'École nationale supérieure des beaux-arts et à l'École du Louvre pour devenir décorateur de théâtre.

Il arrive ensuite à Londres en 1970 et trouve un premier travail dans une boutique, puis devient photographe pour The Sunday Times. Lors d'un voyage à New York en 1971, avec l'appui de son amie Paloma Picasso, son portefolio de dessins est remarqué par la rédactrice en chef du magazine Vogue USA, Diana Vreeland, qui l'encourage à faire des chaussures[3]. De retour à Londres, il commence à dessiner des chaussures pour une boutique nommée Zapata à Chelsea, sur Old Church Street.

En 1972, il se fait remarquer par la critique en réalisant sa première collection de chaussures[4] pour le défilé d'un de ses amis, Ossie Clark (en). Il ouvre sa propre boutique en 1973 avec sa sœur, en achetant Zapata pour 2000 £.
C'est en 1978 qu'il arrive sur le marché américain en lançant une collection pour Bloomingdale's. L'année suivante, il ouvre une boutique à New York sur Madison Avenue. Les ventes aux USA se développent réellement lorsqu'il devient partenaire de George Malkemus[5] en 1982 : celui s'occupe des ventes pour l'Amérique, Manolo Blahnik et sa sœur conservant la responsabilité de l'Europe.
Durant des années, il réalise des chaussures pour plusieurs marques de la Mode et du Luxe : Calvin Klein (1984), Isaac Mizrahi (1988), John Galliano (1992), Oscar de la Renta (1994).
Il ouvre une boutique à Hong Kong en 1991, puis en Corée et à Dubaï quelques années après.

Ses chaussures, vendues majoritairement dans des boutiques portant le nom du styliste, se vendent de 500 à 2500 dollars. Elles sont très souvent pourvues de talon aiguille mesurant 10 cm et ornées de perles et de rubans, mais jamais de plateformes[6].

Sex and the City[modifier | modifier le code]

La série télévisée ainsi que les films[7] Sex and the City font souvent mention de ces chaussures[8] jusqu'à devenir presque des personnages de la fiction, ce que regrette maintenant le créateur : « Si les gens me parlent de Sex and the City, ça me rend malade. Maintenant, même les chauffeurs de taxis me reconnaissent. Ça fait trop et ça me met mal à l'aise. Je n'ai jamais voulu être une célébrité »[9]. Pour Sex and the City 2, c'est Christian Louboutin, autre chausseur de luxe, qui a eu la primauté pour les chaussures apparaissant à l'affiche[10].

Autour de Manolo Blahnik[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Eric Boman, Blahnik by Boman : Shoes, Photographs, Conversation, Chronicle Books,‎ 13 octobre 2005, 224 p. (ISBN 978-0811851169)
  • (en) Michael Roberts et Anna Wintour, Manolo Blahnik Drawings, Thames & Hudson,‎ 2 juin 2009, 200 p. (ISBN 978-0500288092)
  • (en) Manolo Blahnik, Manolo's New Shoes, The Monacelli Press,‎ 12 octobre 2010, 200 p. (ISBN 978-1580932820)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) to Honor Manolo Blahnik hauteliving.com, 25 mai 2011
  2. (en) Head Over Heels for Manolo Blahnik, interview Par Lisa Armstrong, Harper's Bazaar 23 septembre 2010
  3. « Your drawings are really magnificent. You should concentrate on shoes »
  4. courte biographie vogue.fr
  5. (en) Hall of Fame: George Malkemus Par Neil Weilheimer, wwd.com 30 novembre 2009
  6. (en) interview en anglais The Observer 11 mars 2007
  7. Sex, marques and the city strategie.fr 5 juin 2008
  8. Manolo voit rouge grazia.fr
  9. ne lui parlez plus de Sex & the City ! elle.fr, 10 septembre 2009
  10. Les escarpins Louboutin, stars de Sex & the City 2 modepass.com, 9 septembre 2009
  11. a et b Elvire Von Bardeleben, « Perchée sur du Blahnik », Next, sur liberation.fr, Libération,‎ 19 novembre 2012 (consulté le 27 novembre 2012)
  12. Manolo Blahnik relooke Coca-Cola Light 15 février 2009

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :