Le titre de cette page ne peut être modifié.

Chris Brown

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chris Brown (homonymie).

Chris Brown

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Chris Brown, en 2013.

Informations générales
Surnom Breezy, Chris Breezy, C.Breezy, CB, The Prince of R&B
Nom de naissance Christopher Maurice Brown
Naissance 5 mai 1989 (25 ans)
Tappahannock (Virginie)
Activité principale Chanteur, acteur, compositeur, danseur, peintre, designer, réalisateur
Genre musical RnB, pop, hip-hop, dance, rap
Années actives Depuis 2004
Labels RCA Records, CBE
Site officiel chrisbrownworld.com

Christopher Maurice « Chris » Brown, né le 5 mai 1989 à Tappahannock (Virginie), est un chanteur, danseur-chorégraphe, auteur-compositeur-interprète, acteur, rappeur et réalisateur américain. Débutant dans le chant et la danse à un jeune âge, Brown signe avec le label Jive Records en 2004, et fait paraître son premier album éponyme l'année suivante. Il atteint la seconde place du Billboard 200 américain, et est plus tard certifié double disque de platine par la Recording Industry Association of America (RIAA). Avec son premier single Run It! en pole position du Billboard Hot 100 américain, Brown devient le premier musicien, depuis Diddy en 1997, dont le premier single se classe en première position.

En 2013, il recense un total de 9 millions d'albums dans le monde entier, et environ 35 millions de singles. Sa chaîne YouTube est également l'une des plus regardées dans le monde, ses clips vidéos cumulant au total près de 2 500 000 000 vues, et se classe no 9 mondial, au 30 décembre 2012. Il bat même le record détenu par Lady Gaga en rassemblant 18 000 fans lors de son concert pour le Today Show, diffusé sur la chaîne NBC. À la suite de l’incident très médiatisé avec son ex-compagne Rihanna, Chris Brown annonce via Twitter qu'il arrêtera sa carrière après la sortie de son sixième album X, mais revient finalement sur sa décision. Sa fortune est estimée à environ 24 millions de dollars.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et début de carrière (1989–2004)[modifier | modifier le code]

Christopher Maurice Brown est né le 5 mai 1989[1] dans la petite ville de Tappahannock, dans l’État de Virginie[2] de Joyce Hawkins, une ancienne directrice d'un centre pédiatrique, et Clinton Brown, gardien d'une prison locale[3],[4]. Il est frère d'une sœur aînée, Lytrell Bundy[5], banquière[3]. La musique a toujours été présente dans la vie de Brown depuis son enfance. Il écoutait régulièrement des albums soul appartenant à ses parents[4], puis se focalise finalement sur le hip-hop[1]. Brown apprend de lui-même à danser et chanter, et cite souvent Michael Jackson comme son inspiration[3]. Il devient ensuite choriste d'église, puis participe à différentes émissions de talent[6],[7]. Alors qu'il chantait le titre My Way d'Usher[8], sa mère reconnaît le talent de son fils, et tous deux tentent de chercher un label[6]. Au même moment, Brown rencontre des problèmes familiaux. Ses parents divorcent, et sa mère subit les violences conjugales de son nouveau compagnon, qui traumatiseront Chris[9].

À l’âge de 13 ans, Brown, jeune chanteur, est découvert par une équipe de production, Hitmission Records, qui visitait la station d’essence de son père dans l’espoir de trouver des jeunes talents[10]. L'équipe enregistre une démo, et l'envoie à divers contacts à New York pour tenter d'obtenir un contrat. Chris Brown a donc déménagé pendant un moment à New York[11]. En 2004, Tina Davis, manager à Def Jam à l’époque, découvre Chris qui travaillait avec des producteurs locaux. Elle adora ce qu’elle entendait et voyait lorsqu’il auditionnait dans les bureaux du label Def Jam à New York. Tina l’emmena immédiatement rencontrer le directeur du label qui lui fit signer un contrat le jour même. « Je savais que Chris avait un vrai talent » dit Tina Davis, « Je voulais juste y contribuer[12]. » Les négociations avec Def Jam durent 2 mois avant que Tina Davis ne perde son emploi. Chris Brown lui demanda alors de devenir son manager et elle accepta. Elle commença alors à promouvoir Chris dans les labels tels que Jive Records, J Records et Warner Bros. Dans une interview[13], Mark Pitts, président du label Jive Records, à HitQuaters, raconte que Davis montrait à tous les labels une vidéo de Chris Brown et sa réaction a été : « J’ai vu le potentiel. Je n’ai pas aimé toutes les chansons mais j’ai adoré sa voix. Ce n’était pas un problème car je savais qu’il pouvait chanter et je savais comment faire de bons morceaux. » Chris Brown choisit Jive Records grâce aux succès du travail fourni avec leurs nouveaux artistes tels que Britney Spears et Justin Timberlake. « J’ai choisi Jive car ils avaient le meilleur succès avec les jeunes artistes dans le domaine de la pop […], je savais que j’allais capter l’attention des afro-américains, mais Jive avait beaucoup d’influence dans le domaine de la pop comme avec la longévité des carrières[12]. »

Chris Brown (2005–2006)[modifier | modifier le code]

Brown au KISS 106.1 Seattle Jingle Bell Bash 8, le 4 décembre 2005.

Après avoir signé chez Jive Records en 2004, aussi très beau en studio en février 2005. En un mois, il y avait déjà 50 chansons d’enregistrées dont 14 qui ont été choisies pour son premier album. Chris a travaillé avec plusieurs producteurs et compositeurs Scott Storch, Cool & Dre et Jazze Pha qui ont cru en lui[14]. Chris a également coécrit cinq chansons de ce premier album[3]. « J’écris ce qui arrive aux jeunes de 16 ans tous les jours, » dit-il, « comme par exemple avoir des ennuis car tu as fait entrer ta petite amie en douce dans la maison, ou bien tu ne peux pas conduire alors tu voles une voiture, des trucs comme ça[15]. » L’album entier fut produit en moins de 8 semaines[15]

Commercialisé le 29 novembre 2005, l’album Chris Brown débute à la 2e place du Billboard 200 avec 154 000 exemplaires vendus la première semaine[16]. L’album est un succès commercial, avec plus de 2 millions d’exemplaires vendus aux États-Unis, et est certifié deux fois disque de platine par la RIAA, et 3 millions d’exemplaires vendus à travers le monde[17]. Le premier single de Brown, Run It !, fait de Chris le premier artiste masculin (depuis Montell Jordan en 1995) à avoir son single au sommet du Billboard Hot 100, pendant plus de 3 semaines. Les trois autres singles de ce premier album Yo (Excuse Me Miss), Gimme That et Say Goodbye atteignent le Top 20 du même classement[18].

Le 13 juin 2006, Chris Brown sort son DVD intitulé Chris Brown’s Journey, qui montre son voyage en Angleterre et au Japon pour la promotion de son premier album et également sa première visite au Grammy Awards. Les « Making Of » de ses clips apparaissent également dans le DVD[19],[20].

Début dans le cinéma et Exclusive (2007–2008)[modifier | modifier le code]

Chris Brown fait quelques apparitions dans un épisode des séries UPN’s One on One et The N’s Brandon T. Jackson Show[21]. De plus, Chris obtient un petit rôle de geek dans la quatrième saison de Newport Beach en janvier 2007. Chris débute dans le cinéma avec Stomp the Yard aux côtés de Ne-Yo, Meagan Good et Columbus Short en janvier 2007[22]. Le 9 juin 2007, Chris Brown participe à Mon Incroyable Anniversaire diffusé sur MTV où il célèbre ses 18 ans à New York[23].

Le 21 novembre 2007, Brown apparaît dans le téléfilm dramatique This Christmas (en) avec Regina King, Lauren London, Columbus Short et Idris Elba[24]. Pour une meilleure promotion de son album Exclusive, Brown organise The Exclusive Holiday Tour, avec des dates dans vingt États différents des États-Unis. Le tour débute de Cincinnati, dans l'Ohio, le 6 décembre 2007, et se termine le 9 février 2008, à Honolulu, Hawaï. Un documentaire sur la tournée sort le 3 juin 2008 avec la sortie de Exclusive: The Forever Edition qui compte deux disques. Après avoir terminé sa tournée avec Ne-Yo, Chris Brown commence rapidement la production de son 2e album Exclusive, qui est sorti le 6 novembre 2007. Chris voulait d’abord intituler cet album Graduation mais Kanye West avait au même moment choisi ce titre pour son album. Il choisit donc le titre Exclusive, pour signifier que cet album était exclusivement destiné à ses fans. L’album entre à la 4e position du Billboard 200 avec 294 000 exemplaires vendus la première semaine[25], et généralement bien accueilli par la presse spécialisée[26]. Exclusive est vendu à plus de 1,9 million d’exemplaires aux États-Unis[27]. Dans une entrevue avec MTV News, Chris Brown explique : « Je vais continuer de faire de la musique pour mes jeunes fans mais dans cet album j’ai plusieurs morceaux pour les plus grands »[28].

Lors des BET Awards en juin 2008, il fait une performance sur With You et Take You Down avec Ciara, un des moments clés de la cérémonie. Chris Brown sort Take You Down en Angleterre et en Irlande en janvier 2009. Au même moment, Chris Brown fait plusieurs collaborations notamment sur le morceau de Nas : Make The World Go Round tiré de son album Untitled produit par Game & Cool & Dre. Le 4 décembre 2007, Chris Brown sort son 3e single With You, produit par Stargate. With You atteint la 2e place dans le Billboard Hot 100 et entre dans les charts de plusieurs autres pays, ce qui devient le single de Chris Brown qui rencontre le plus de succès. With You entre dans le Top 10 en Nouvelle-Zélande, à Singapour, au Canada, aux États-Unis, à Chypre, en Irlande, en France, en Angleterre, en Malaisie et en Australie[29].

En mars 2008, Brown participe au single de Jordin Sparks, intitulé No Air, qui atteint la troisième place du Billboard Hot 100[30]. Il participe également à l’album de Ludacris Theater of the Mind sur le morceau What Them Girls Like avec Sean Garrett. Le 3 juin 2008, Chris Brown sort une version deluxe d’Exclusive intitulée Exclusive: The Forever Edition. À la suite du succès de sa chanson dans la publicité pour la marque de chewing-gum Wrigley, Chris Brown décide d'en faire un morceau intitulé Forever, qui atteint la 2e place du Billboard Hot 100. The Forever Edition comporte quatre nouveaux morceaux dont Superhuman en collaboration avec Keri Hilson. En août 2008, Chris fait également fait d’autres apparitions dans La Vie de palace de Zack et Cody dans son propre rôle aux côtés de Ashley Tisdale[31],[32]. Chris Brown était également sur l’album de T-Pain Thr33 Ringz sur le morceau Freeze. Billboard Magazine nomme Chris Brown comme étant le top artiste de 2008. Chris Brown aide une association Math-A-Thon à récolter des fonds pour l’école St Jude en jouant dans un mini-film.

Graffiti et mixtapes (2009–2010)[modifier | modifier le code]

Chris Brown chantant au Brisbane Entertainment Centre.

En 2008, Chris Brown commence à travailler sur son 3e album intitulé Graffiti. « Quand t’entends Graffiti, tu penses à l’art. Moi, j’ai choisi Graffiti car c’est mon art et mon art c’est ma musique. C’est mon imagination, ma créativité vitale. » dit-il sur le choix de ce titre pour son 3e album. D’après lui, il va essayer une approche musicale différente comme l’ont fait Prince et Michael Jackson. Il dit : « Je voulais changer un peu, être différent. Comme mon style, je n’essaye pas d’être seulement Urbain. Je veux être comme Prince, Michael et Stevie Wonder étaient. Ils peuvent faire n’importe quel genre de musique[33]. » Le premier single de Graffiti, I Can Transform Ya, sort le 29 septembre 2009, suivi d'un clip très futuriste le 27 octobre 2009, et atteint la 20e place du Billboard Hot 100. Le deuxième single intitulé Crawl, sort le 13 novembre 2009, et atteint la 53e place du Billboard Hot 100. Graffiti sort le 8 décembre 2009 aux États-Unis, et le 4 décembre 2009 en France. L’album débute à la 7e position du Billboard 200, avec 102 000 exemplaires vendus la première semaine[34], malgré avoir été négativement accueilli par la presse spécialisée[26]. Le 23 mars 2011, il recense 341 000 exemplaires vendus aux États-Unis[27].

Tandis qu’il effectue une performance surprise aux BET Awards 2010 en hommage à Michael Jackson, Chris Brown fond en larmes sur scène en chantant Man In The Mirror[35]. la prestation et cette émotion touche nombreuses célébrités présents à la cérémonie, dont Trey Songz, Diddy et Taraji P. Henson[36]. Songz explique « Il a laissé son cœur en coulisse. Il nous a donné une forte émotion. Je suis si fier de lui, si fier de l'avoir vu chanter comme ça[36]. » Le frère de Mickael, Jermaine Jackson, exprime des émotions similaires[37]. Plus tard pendant la cérémonie, Brown explique « Je vous ai laissé tomber avant (en parlant de l’incident avec Rihanna), mais je ne le referai plus. Je vous le promets » tandis qu'il accepte de recevoir le prix AOL Fandemonium[36].

En 2010, Chris Brown sort trois mixtapes. In My Zone, sa première mixtape sort à l’occasion de la Saint-Valentin le 14 février 2009 avec la collaboration de DJ Drama, Kevin McCall, Soulja Boy, Ester Dean, Se7en. Fan of a Fan avec Tyga sort le 17 mai 2010, elle rencontre un grand succès. Il décide alors de sortir Deuces (avec Tyga & Kevin McCall en tant que single. Deuces entre à la 27e place du Billboard R&B et atteint la première place de ce Billboard. Chris Brown casse encore un record avec Deuces qui devient le premier single à la première place depuis Bills, Bills, Bills des Destiny's Childs en 1999. Deuces reste plus de 2 mois à la première place du Billboard R&B et de devient le single qui est resté le plus longtemps à la première place en 2010. Brown sort le single No Bullshit également tiré de la mixtape Fan of a Fan. Le morceau est actuellement dans le Top 10 du Billboard R&B avec un record d’audimat dans les radios US. Chris Brown fait un clip pour Deuces & No Bullshit, le directeur des vidéos est Colin Tilley. Il sort également Matrix[38], un clip de quatre minutes tiré d’un mini-film qu’il nomme 12 Strands. Au même moment, Takers sort dans les salles américaines le 27 août 2010, film d’action auquel il partage l’écran avec Idris Elba, Paul Walker, T.I. Hayden Christensen, Matt Dillon[39].

F.A.M.E et Fortune (2011–2012)[modifier | modifier le code]

Brown, sur scène au Supafest de Sydney, en 2012.

Lors d’une interview, donnée à la radio 102.3 The Beat, au Texas[40], Chris Brown annonce le nom de son 4e album F.A.M.E.. Le nom de cet album a pour définition Forgiving All My Enemies (« pardonner tous mes ennemis »). L’idée de ce nom pour son album lui est venu d’abord avec son tatouage (car Chris Brown a un tatouage nommé « FAME »). Pour Breezy, c’est aussi le fait que le business dans l’industrie musicale n’est pas un bon business. « Tu es seul avec ta passion dans le cœur » dit-il dans le webisode This Is Me[41]. F.A.M.E est sorti Le 22 mars 2011 aux États-Unis, et le 21 mars 2011 en France. L'album est produit par Swizz Beats, Polow Da Don, Timbaland et Kevin McCall. Il comporte des collaborations avec Lil Wayne et Justin Bieber. À la suite d'une nomination aux Grammy Awards, l'album F.A.M.E remporte le Grammy du « meilleur album R&B de l'année »[42]. Lors de la soirée, il y chante son single Turn Up the Music. Plusieurs critiques sont éprouvés au sujet de sa prestation et de sa récompense. Certaines personnes évoquent le manque d'humilité dans le discours de Chris Brown lors de l'acceptation de sa récompense et la rumeur dit même qu'il l'aurait acheté. Par la suite, il rétorque sur Twitter : « Vous pouvez continuer à rager autant que vous le voulez, je m'en bats les couilles, j'ai un grammy[43]! » Le 1er single de cet album est Yeah 3x, un morceau pop/dance produit par DJ Frank E[44]. « Je travaillais très tard au studio quand j’ai reçu un appel de mon manager. Chris Brown était en train de travailler dans le studio en bas de la rue et il voulait que je vienne pour écouter quelques morceaux. J’y suis allé et j’ai rencontré Chris pour la première fois, je lui ai donc fait écouté un de mes morceaux (instru). Il s’est assis pendant 4 minutes pour l’écouter et il dit « Ok, je suis prêt ». Il a immédiatement écrit quelques les paroles ! » dit DJ Franck E dans une interview avec le fansite ChrisBrownWeb.com[44], il ajoute : « Chris a écrit la chanson en 15 minutes ! Je ne savais pas qu’il écrivait autant avant maintenant. J’étais vraiment impressionné ! ». Le single sort le 23 octobre 2010 aux États-Unis et rencontre déjà un grand succès. Il atteint le Top 15 du Billboard Hot 100[45]. Une vidéo pour ce morceau est enregistrée avec Brown effectuant d’incroyables pas de danse dans une rue à Hollywood avec des enfants. Yeah 3x est sorti le 20 décembre 2010 en France, et se classe déjà dans le Top 40. Chris Brown annonce dans une interview au Wild94.9′s annual Wild Jam holiday[46] que les prochains singles de F.A.M.E seront Calypso et Look At Me Now en featuring avec Lil Wayne et Busta Rhymes.

Brown (à gauche) aux côtés de Sevyn Streeter (à droite), en juin 2013.

Le 1er janvier 2011, Chris Brown sort le 2e single issue de F.A.M.E. : Look At Me Now featuring Lil Wayne & Busta Rhymes. Le single rencontre un succès considérable, s’installant à la 2e place dans le classement général du iTunes US, et à la 1re place du iTunes R&B en seulement 72 heures[47]. La vidéo pour Look At Me Now est diffusée le 11 mars sur la chaîne américaine 106&Park[48]. Produit par DJ Afro Jack, elle se déroule dans un club avec quelques éléments futuristes, des lamborghini, des danseurs. « Look At Me Now est ma première vidéo rap. Je voulais faire comme le genre Old School, pas vraiment Old School mais un retour à l'ancienne époque » dit-il sur MTV[49]. Le 15 janvier 2011, Chris annonce sur Twitter[50] sa nouvelle collaboration avec le disc-jockey italien Benny Benassi, intitulée Beautiful People. La vidéo de Beautiful People sort le 22 mars 2011 sur The Seven de la chaîne MTV[51] ; le clip retrace les journées de Brown en studio, avec ses amis trottinant sur les rues de Los Angeles, ou en boîte de nuit. Après avoir sorti trois singles extrait de F.A.M.E. , Yeah 3x, No BS & Look At Me Now, le label Jive Records annonce la date officielle de la sortie de l’album prévu pour le 22 mars 2011[52] aux États-Unis, et le 21 mars 2011 en France. Brown sort un petit extrait d’une des chansons figurant dans l’album Up To You sous forme d’un mini-clip. Ce morceau est une ballade R&B. L’album contiendra tous les type & genres de musiques « en espérant que ma musique inspirera et diffusera la paix et du positive » confie-t-il sur son compte Twitter[53]. Lors d’une interview donnée avec Kyle & Jackie O show[54], Chris Brown annonce avoir changé la définition de F.A.M.E..

Brown prépare une tournée F.A.M.E. mondiale, qui commence en Australie le 20 avril 2011, à Adélaïde pour se terminer le 3 mai 2011 à Perth[55]. Il continue la tournée en Europe, puis aux États-Unis plus tard dans l'année 2011. Le 24 mars 2011, Look At Me Now en featuring avec Busta Rhymes & Lil Wayne, qui est le 2e single issue de F.A.M.E., atteint le top 10 du Billboard Hot 100. Brown n'avait pas atteint ce top 10 depuis Forever en 2008. Elle détient la 1re place du Billboard R&B, et est le 3e single de Brown, après Deuces & No BS, à atteindre le top des charts[56]. Le 22 mars 2011, F.A.M.E. sort dans les bacs et s'écoule à plus 270 000 exemplaires la première semaine aux États-Unis, et atteint la 1re place du Billboard 200. Il s'agit de la première fois qu'un album de Brown devient no 1 depuis le début de sa carrière. Mais F.A.M.E. ne bat pas les ventes de son 2e album Exclusive qui, lui, s'était vendu à 294 000 exemplaires la première semaine[57]. « Le succès de mon album et de mes chansons maintenant me rend humble et m'inspire à travailler encore plus dur en tant qu'artiste » dit Brown sur Twitter[58]. Le 18 avril 2011, Jive Records annonce que F.A.M.E. est certifié disque d'or aux États-Unis, après avoir été vendu plus de 500 000 exemplaires et mondialement également, seulement trois semaines après sa sortie[59].

Le 3e single issue de F.A.M.E. s'intitule She Ain't You, composé avec Se7en, chanteuse du groupe RichGirl ; ce morceau, écrit par Kevin McCall, Ryan Buendia, Jason Boyd et produit par Free School, reprend la chanson de Michael Jackson Human Nature, et le remix de Right Here de SWV. Il sort le 28 mars 2011 dans les radios urbaines américaines, et atteint le top 10 du Billboard R&B, et le top 50 du Billboard Hot 100[60]. Le clip, filmé par Colin Tilley, sort le 2 mai 2011 ; Brown rend hommage à son idole Michael Jackson. Le clip pour le single Next 2 You avec Justin Bieber, tourné par Colin Tilley, sorti le vendredi 17 juin 2011. Le 30 juin 2011, F.A.M.E. est certifié disque d'or au Royaume-Uni avec 100 400 exemplaires vendus[61]. Le F.A.M.E Tour est lancé en avril 2011 en Australie, et se termine en novembre 2011. Le 7 octobre 2011, RCA Music Group annonce la dissolution de Jive Records, ainsi que de Arista Records et J Records. Après la fermeture, Brown et tous les autres artistes sortiront leurs albums chez RCA Records. Brown sortira son cinquième album studio Fortune en mai 2012. Le single Strip, avec Kevin McCall, est sorti le 18 novembre 2011 pour faire la promotion de l'album. Turn Up the Music est sorti en tant que single principal de Fortune le 14 février 2012. Les clips de Sweet Love ainsi que Till I Die et Don't Wake Me Up sont dernièrement sortis pour faire la promotion de Fortune.

X (depuis 2013)[modifier | modifier le code]

Le sixième album de Brown, X, anciennement intitulé Carpe Diem, est programmé pour début 2014[62],[63],[64]. Le principal single de l'album, Fine China, est commercialisé le 1er avril 2013, et envoyé au US Top 40 radio le 9 avril[64]. L'album est composé en collaboration avec Kendrick Lamar et produit par Diplo et Danja[65]. Le 9 août 2013 à h 9 PDT, Brown est supposément souffrant d'épilepsie à son arrivée aux Record Plants Studios d'Hollywood (Californie). À l'arrivée des urgences, il refuse d'être soigné ou transporté à l'hôpital. Brown semblerait souffrir d'épilepsie depuis l'enfance[66]. Le lendemain, cet incident serait dû, selon Brown, à « une intense fatigue, et à un état émotionnel extrême[67]. »

X sort le 16 septembre 2014 aux États-Unis après la sortie en décembre des singles Loyal, New Flame, X et Songs On 12 Play sur la plateforme d'hébergement de vidéos YouTube. Durant l'année 2013, il avait sorti les singles Fine China, Don't Think They Know et Love More mais ceux-ci figurent finalement dans l'édition deluxe.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Affaires de violences conjugales[modifier | modifier le code]

En 2009, la carrière de Chris Brown est entachée par un cas de violence conjugale. Il se rend à la police de Los Angeles, le 8 février 2009, et est arrêté pour violence envers une jeune femme, non-identifiée au moment des faits. Plusieurs médias tels que CNN, Los Angeles Times, et MSNBC, disent avoir identifié la victime, la chanteuse de R&B Rihanna, petite amie de Brown. Après son arrestation, ses contrats publicitaires sont suspendus. Ses chansons ne sont plus jouées à la radio, et sa participation aux Grammy Awards 2009 est remplacée par celle de Justin Timberlake, et Al Green. Brown engage une équipe de gestion de crise, et se prononce pour la première fois depuis l’incident : « Les mots ne peuvent pas exprimer combien je suis désolé et attristé par ce qui est arrivé »[68].

Le 5 mars 2009, Chris Brown est accusé d’agression et menaces. Il se rend devant le juge, le 6 avril 2009, et plaide non coupable aux deux accusations. Le 22 juin 2009, Chris plaide finalement coupable et accepte un arrangement : il fera des travaux d’intérêt général, recevra 5 ans de probation formelle et devra suivre un counseling en matière de violence domestique. Plusieurs associations contre la violence domestique ont critiqué l’arrangement, disant que la punition n’est pas assez sévère. L’influence de Chris Brown sur les jeunes a également été mise en question. Le 20 juin 2009, Chris Brown enregistre une vidéo de deux minutes où il présente ses excuses à ses fans et à Rihanna. Dans cette vidéo, il qualifie cet incident comme étant « son plus grand regret ». Il précise également avoir présenté plusieurs fois ses excuses à Rihanna, et qu'il en « accepte toutes les responsabilités ». Chris voulait faire des excuses publiques avant, mais son avocat le lui en interdit avant que son procès n’ait lieu. La vidéo est depuis cachée, et n'est plus visible par le public. Le 25 août 2009, la sentence est tombée, Brown écope de 5 ans de probation formelle, 1 an de cours sur la violence domestique, 6 mois de travaux d’intérêts généraux et l’interdiction pendant 5 ans d’approcher Rihanna à moins de 50 verges (45 mètres), et 10 verges (9 mètres) lors d’événements publics. Le 2 septembre 2009, Brown parle de ce qui s’est passé sur Larry King Live : c’est sa première interview à ce sujet. Il est accompagné de sa mère Joyce Hawkins, et de son avocat Mark Geragos (célèbre avocat qui a notamment défendu Michael Jackson). On évoque le fait que Brown ait grandi dans une maison où la violence domestique était présente. Sa mère en a été une victime durant l’enfance de Chris. Lorsque Brown entend ce qui transpirait de l’altercation, il dit : « Je suis choqué, parce que, d’abord ce n’est pas qui je suis, et ce n’est pas ce que je me suis promis de devenir ». Joyce Hawkins explique que Chris n’a « jamais été une personne violente, jamais ». Lors de cet interview, Chris Brown décrit sa relation avec Rihanna comme celle de Roméo et Juliette et accuse les médias de s’être déchaînés à la suite de l’incident et d'avoir provoqué la séparation. Il ajoute ne pas se souvenir d’avoir frappé Rihanna, mais il présente ses excuses pour ses actions durant cette nuit. Rihanna par ailleurs pardonnera publiquement Chris Brown chez Ophrah winfrey en été 2012 pour la seconde fois en citant ces dire : « Il est et restera mon meilleur ami, je lui souhaite tout le bonheur possible. »[69]. Depuis septembre-octobre 2012, Chris Brown et Rihanna s'affichent ensemble[réf. nécessaire], des rumeurs d'une certaine nouvelle relation sont lancées d'après plusieurs sources. Chris Brown et Rihanna affichent leur amour sur les réseaux sociaux. Ils ont officialisé le 25 décembre 2012 au Staples Center lors d'un match opposant les Lakers contre les Knicks de New York[réf. nécessaire].

En mars 2014, il est arrêté à Malibu puis emprisonné sans possibilité de libération sous caution, pour « violation de sa mise à l'épreuve »[70]. Le 1er juin 2014, il est sorti de prison après un mois passé derrière les barreaux.

Altercations[modifier | modifier le code]

En mars 2011, agacé à propos d'une question sur Rihanna, il s'emporte sur le plateau de Good Morning America, hurle et brise une vitre depuis sa loge. Le 14 juin 2012, le chanteur Drake et son entourage sont impliqués dans une altercation violente avec Chris Brown dans une boîte de nuit du quartier de SoHo. Huit personnes sont blessés dont le basketteur Tony Parker et une touriste australienne, hospitalisée[71].

En janvier 2013, Chris Brown a une altercation avec le chanteur Frank Ocean concernant une place de stationnement[72]. En octobre 2013, il est aussi placé en garde à vue pour avoir tabassé un homme devant son hôtel. En novembre de la même année, il casse, à coups de pierre, la voiture de sa mère alors qu'elle avait demandé de prolonger sa cure au-delà des 13 jours requis.

Discographie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Discographie de Chris Brown.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Television
Année Titre Rôle Notes
2006 Christmas in Washington Propre rôle TNT, réalisé par Michael Stevens
2007 One on One Lui-même TNT, réalisé par Eunetta T. Boone, Apparition
2007 Chris Brown: Journey to South Africa Lui-même Documentaire de Chris Brown pendant son séjour en Afrique du Sud
2007 Newport Beach (The O.C) Will Tutt Réalisé par Josh Schwartz, Chris Brown apparaît sur 3 épisodes.
2008 La Vie de palace de Zack et Cody Lui-même Réalisé par Danny Kallis, Apparition.
2011 When I Was 17 Lui-même Réalisé par la chaîne MTV, saison 2 épisode 21
2011 In The Flow With Affion Crockett Michael Jackson FOX, Saison 1 épisode 3
Films
Année Titre Rôle Notes
2007 Steppin' (Stomp The Yard) Duron Réalisé par Sylvain White, petit rôle.

Chris Brown a été nommé dans la catégorie Break Out artiste masculin au Teen Choice Awards 2007

2007 This Christmas Michael 'Baby' Whitfield Réalisé par Preston A. Whitmore II, rôle principal.

Chris Brown a été nommé dans la catégorie Meilleur performance au MTV Movie Awards 2008

2010 Takers Jesse Attica Réalisé par John Luessenhop, Chris Brown est producteur exécutif du film.

Chris Brown a été nommé dans la catégorie Meilleur Acteur au BET Awards 2011

2012 Phenom Dre Lakes Réalisé par David Anspaugh
Think Like a Man Alex Réalisé par Tim Story
Georgia dans tous ses états Lui-Même
2013 Battle Of The Year (BOTY) Rooster Réalisé par Benson Lee

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • BET Awards
    • 2006 : Meilleur nouvel artiste
    • 2006 : Viewer’s Choice, pour la vidéo Yo (Excuse Me Miss)
    • 2008 : Meilleur artiste masculin R&B/soul
    • 2010 : Fandemonium (Fans les plus dévoués)
    • 2011 : Meilleur artiste masculin de R&B
    • 2011 : Vidéo de l'année, pour Look At Me Now
    • 2011 : Meilleure collaboration pour Look At Me Now, avec Busta Rhymes & Lil Wayne
    • 2011 : Viewer's Choice (Choix du public) pour Look At Me Now
    • 2011 : Fandemonium (Fans les plus dévoués)
    • 2011 : Meilleure performance, au BET Awards 2011
    • 2012 : Meilleur artiste masculin R&B
    • 2012 : Fandemonium (Fans les plus dévoués)
    • 2013 : Fandemonium (Fans les plus dévoués)
  • MOBO Awards
    • 2008 : Meilleur artiste internationale
    • 2008 : Meilleur artiste masculin R&B/soul

Nominations[modifier | modifier le code]

  • BET Awards
    • 2006 : Artiste masculin R&B/Soul préféré
    • 2006 : Meilleur artiste masculin R&B
    • 2008 : Meilleure collaboration pour Kiss Kiss
    • 2011 : Meilleur acteur pour Takers
    • 2011 : Meilleur film pour Takers
    • 2012 : Meilleure réalisateur vidéo de l'année
    • 2012 : Coca-Cola Viewers' Choice Award, pour Turn Up The Music
  • Grammy Awards
    • 2007 : Meilleur album R&B contemporain pour Chris Brown
    • 2007 : Meilleur nouvel artiste
    • 2008 : Meilleure collaboration rap/chant pour Kiss Kiss
    • 2009 : Meilleure collaboration pop avec performance vocal pour No Air avec Jordin Sparks
    • 2009 : Meilleure performance vocale masculine R&B pour Take You Down
    • 2011 : Meilleure performance vocale par un duo R&B pour Take My Time featuring Tank
    • 2011 : Meilleur album R&B contemporain pour Graffiti
    • 2011 : Meilleure collaboration rap/chant pour Deuces(tiré de la mixtape Fan Of A Fan)
    • 2012 : Meilleure performance rap pour Look At Me Now
    • 2012 : Meilleure chanson rap pour Look At Me Now
  • MTV Video Music Awards
    • 2007 : Meilleure chorégraphie pour 'Wall To Wall
    • 2008 : Meilleure danse dans une vidéo pour Forever
    • 2008 : Meilleure chorégraphie pour Kiss Kiss
    • 2008 : Meilleure chorégraphie pour Forever
    • 2008 : Vidéo de l’année pour Forever
  • Soul Train Music Awards
    • 2007 : Meilleur single R&B/soul pour Yo (Excuse Me Miss
    • 2007 : Meilleur album R&B/soul pour Chris Brown
    • 2011 : Meilleur artiste masculin R&B/Soul
    • 2011 : Meilleure chanson hip-hop de l’année pour Look At Me Now
    • 2011 : Chanson de l’année pour She Ain’t You
    • 2011 : Meilleure performance de danse pour She Ain’t You
  • Teen Choice Awards
    • 2006 : Artiste masculin le plus sexy
    • 2006 : Meilleur artiste R&B
    • 2007 : « Breakout » artiste masculin dans Stomp the Yard
    • 2007 : Meilleur morceau R&B pour Wall To Wall
    • 2008 : Meilleur single R&B pour With You
    • 2008 : « Hookup » pour Shawty Get A Loose avec Lil Mama & T-Pain
    • 2008 : Meilleure chanson d’amour pour No Air avec Jordin Sparks
    • 2008 : Artiste masculin le plus sexy
    • 2008 : Artiste le plus fashion pendant le show
    • 2008 : Meilleurs discours lors de l’acceptation d’un award pendant le show
    • 2008 : Moment le plus « fou » pendant le show
    • 2008 : Artiste masculin le mieux habillé pendant le show

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Andy Kellman, « Chris Brown Biography », Allmusic (consulté le 15 novembre 2008).
  2. Melissa Ruggieri, « DREAM TRIO / Chris Brown, Bow Wow, Soulja Boy coming to town », Richmond Times,‎ 24 janvier 2008, Christopher Maurice Brown was born May 5, 1989, in Tappahannock. (lire en ligne)
  3. a, b, c et d Robin Eggar, « The new Michael Jackson », Times Online, R.-U.,‎ 12 février 2006 (lire en ligne).
  4. a et b « Chris Brown Biography », NME, Time Warner, UK (consulté le 12 janvier 2009).
  5. « Chris Brown 1989– », Biography Today, Omnigraphics, Inc., vol. 16, no 2,‎ 2007, p. 27 (ISSN 1058-2347).
  6. a et b « Chris Brown Biography », People (consulté le 12 janvier 2009).
  7. « Biography – Chris Brown », Getty Images, WireImage.com (consulté le 28 mai 2009).
  8. Biography Today, p.27
  9. « VMA Showstopper Chris Brown Opens Up about His New Album, Past Pain and Looking Ahead in the September 2007 Issue of Giant Magazine », FindArticles, CBS Corporation,‎ 10 septembre 2007 (consulté le 12 janvier 2009).
  10. « Celebrity Bios – Chris Brown », Us Weekly, Wenner Media,‎ 1er avril 2008 (consulté le 11 octobre 2008)
  11. Brian Johnson, « Another One of Our Own Has Made it », VA Vibe,‎ Septembre 2005, p. 5–8
  12. a et b Lee Hildebrand, « Brown runs with it », San Francisco Chronicle,‎ 1er octobre 2006 (lire en ligne)
  13. « Interview with Mark Pitts », HitQuarters,‎ 24 avril 2006 (consulté le 10 décembre 2010).
  14. « At 16, Chris Brown 'runs' the charts », Microsoft Corporation, Msnbc,‎ 1er octobre 2005 (consulté le 8 décembre 2005).
  15. a et b Brandee J. Tecson, « Chris Brown », MTV Networks, MTV (consulté le 30 mai 2009).
  16. Shaheem Reid, « Chris Brown Dancing His 'Run It!' Straight Up The Charts », MTV Networks, MTV News,‎ 6 octobre 2005 (consulté le 30 mai 2009).
  17. « RIAA – Gold & Platinum », RIAA (consulté le 12 janvier 2009)
  18. « Artist Chart History – Chris Brown – Singles », Billboard,‎ 5 juin 2008 (consulté le 12 avril 2009).
  19. (en) Brandee J. Tecson (7 janvier 2006). Chris Brown Switches Over To Acting — And Can't Get A Date. MTV. Consulté le 27 décembre 2008.
  20. (en)Brandon T Jackson Show. The New York Times. Consulté le 27 décembre 2008.
  21. Jayson Rodriguez, « Chris Brown Scores Role On 'The O.C.', Ready To Be 'Geeked Out All The Way' », MTV News. MTV Networks,‎ 31 août 2006 (consulté le 5 décembre 2011).
  22. Larry Carroll, « Ne-Yo, Chris Brown Open Up About Stepping Up For 'Stomp The Yard' », MTV News. MTV Networks,‎ 3 janvier 2007 (consulté le 5 décembre 2011).
  23. « My Super Sweet 16: Chris Brown Episode Summary », TV.com (consulté le 5 décembre 2011).
  24. Larry Carroll, « 'Christmas' Keeps On Giving — Join Chris Brown On Holiday Flick's Set », MTV News. MTV Networks,‎ 6 février 2007 (consulté le 5 décembre 2011).
  25. Katie Hasty, « Jay-Z Leapfrogs Eagles, Britney For No. 1 Debut », Billboard, Prometheus Global Media,‎ 14 novembre 2007 (consulté le 12 janvier 2009).
  26. a et b « Chris Brown Profile », Metacritic. CBS Interactive. (consulté le 18 août 2012).
  27. a et b Paul Grein, « Week Ending March 20, 2011: Songs: The Chris Brown Matter », Yahoo! Music,‎ 23 mars 2011 (consulté le 19 avril 2011).
  28. (en) Chris Brown parle de son album Exclusive. MTV.com, 29 novembre 2006.
  29. (en) Billboard, 'With You' Chart History
  30. « Jordin Sparks Hot 100 Chart History », Billboard, Prometheus Global Media (consulté le 4 décembre 2011).
  31. « The Suite Life of Zack & Cody: Doin' Time in Suite 2330 Episode Summary », TV.com (consulté le 5 décembre 2011).
  32. « La vie de palace de Zack et Cody » (consulté le 7 août 2014).
  33. « Chris Brown's close Rihanna », ITV.com,‎ 27 juin 2008 (consulté le 27 mai 2009).
  34. Keith Caulfield, « No Stopping Susan Boyle's 'Dream' On Billboard 200 », Billboard, Prometheus Global Media,‎ 16 décembre 2009 (consulté le 4 décembre 2011).
  35. « Chris Brown Cries During Michael Jackson Tribute at BET Awards », Billboard, Prometheus Global Media (consulté le 27 juin 2010).
  36. a, b et c Rochell Thomas, « Diddy, Trey Songz Applaud Chris Brown's Emotional BET Awards Performance », MTV News. MTV Networks,‎ 28 juin 2010 (consulté le 4 décembre 2011).
  37. Gil Kaufman, « Chris Brown's BET Awards MJ Tribute Was 'Spectacular,' Jermaine Jackson Says », MTV News. MTV Networks,‎ 29 juin 2010 (consulté le 20 septembre 2011).
  38. (en) Matrix/1er épisode du mini film de Chris Brown réalisé par Colin Tilley. Septembre 2010/Riveting Entertainement.
  39. Shawn Adler, « Chris Brown Dances Around Bullets In Upcoming Film 'Bone Deep' », MTV News. MTV Networks,‎ 2 octobre 2008 (consulté le 10 février 2009).
  40. (en) « Chris Brown Announces Fame Album Title », sur MTV.com,‎ 18 septembre 2010 (consulté le 7 août 2014).
  41. (en) « Chris Brown ‘This Is Me’ Webisode »,‎ 11 décembre 2010 (consulté le 7 août 2014).
  42. (en) « Big Sean's 'Hall of Fame' Debuts at No. 1 on Top R&B/Hip-Hop Albums », sur Billboard (consulté le 7 août 2014).
  43. (en) « Chris Brown's expletive-fueled, post-Grammy Twitter rant », sur theweek,‎ 16 février 2012 (consulté le 7 août 2014).
  44. a et b (en) « DJ Franck E interview avec ChrisBrownWeb », sur ChrisBrownWeb.com,‎ 16 septembre 2010 (consulté le 16 septembre 2010).
  45. (en) « Billboard Yeah 3x, chart history », sur Billboard (consulté le 16 septembre 2010).
  46. Chris Brown annonce le nouveau single Look At Me Now, Wild Jam, 15 décembre 2010.
  47. (en) « Dr Dre & Chris Brown au top du iTunes », sur Rap-Up.com,‎ 3 février 2011 (consulté le 3 février 2011).
  48. (en) 106&Park, « Vidéo première Look At Me Now », sur MTV.com,‎ 11 mars 2011 (consulté le 7 août 2014).
  49. Brown « Calls ‘Look At Me Now’ His ‘First Rap Video’ », sur MTV,‎ 21 mars 2011 (consulté le 7 août 2014).
  50. (en) Beautiful People, le nouveau single, 16 janvier 2011, twitter.com.
  51. « Chris Brown’s ‘Beautiful People’ Video Premieres », sur MTV.com,‎ 22 mars 2011 (consulté le 7 août 2014).
  52. (en) « Chris Brown's 'F.A.M.E.' in Stores March 22 », sur prnewswire.com (consulté le 7 août 2014).
  53. « Chris Brown explique F.A.M.E » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), 4 février 2011, sur CelebrityTweets.com. Consulté le 4 août 2014.
  54. (en) « Chris Brown interviewé chez Kyle & Jackie O Show », sur 2dayfm.com,‎ 3 février 2011 (consulté le 7 août 2014).
  55. (en) « Chris Brown interviewé chez Sunrise », sur Yahoo,‎ 20 mars 2011 (consulté le 20 mars 2011).
  56. (en) août rhymes/look-at-me-now/24742579 « Look At Me Now sur le Billboard », sur Billboard (consulté le 21 avril 2013).
  57. (en) « Chris Brown F.A.M.E. 1st week sales », sur Billboard,‎ 22 mars 2011 (consulté le 24 avril 2013).
  58. (en) Chris Brown parle du succès de son album. Twitter.com, 1er avril 2011.
  59. (en) « Chris Brown's "F.A.M.E." Album Certified Gold Within Three Weeks of Its Release », sur prnewswire.com,‎ 18 avril 2011 (consulté le 24 avril 2013).
  60. (en) Classement de She Ain't You dans le Billboard. Billboard.com.
  61. F.A.M.E. certfié disque d'or au Royaume-Uni ChrisBrownFrance.com
  62. « Chris Brown, 'X': Fall Music Preview 2013 », Billboard (consulté le 28 octobre 2013).
  63. « Chris Brown unveils new album 'Carpe Diem' teaser – picture », Digital Spy (consulté le 1er janvier 2014).
  64. a et b Gail Mitchell, « Chris Brown Shares Sneak Peek of New Album: First Single 'Fine China' Bows April », Billboard, Prometheus Global Media,‎ 26 mars 2013 (consulté le 27 mars 2013).
  65. « Chris Brown Confirms Sixth Album Title », Hiphopdx.com.
  66. « Chris Brown 911 Seizure Call », TMZ.
  67. Brittany Galla, « Chris Brown Seizure Update: Rep Attributes "Intense Fatigue" - Us Weekly », Usmagazine.com,‎ 10 août 2013 (consulté le 28 octobre 2013).
  68. (en) Ryan Tate, « Chris Brown Sorry About Rihanna Incident », Gawker,‎ 15 février 2009 (consulté le 18 mars 2009).
  69. (en) « Chris Brown Could Face Charges Following Alleged Violent Outburst at 'Good Morning America' », Fox News,‎ 7 avril 2010 (consulté le 5 août 2011).
  70. LeHuffPost / AFP, « Chris Brown en prison pour violation de sa mise à l'épreuve » sur Le Huffington Post, 15 mars 2014
  71. (en) Woman hospitalised after 'nightclub brawl between Chris Brown and Drake over Rihanna' blames 'stupid famous people' for her grisly injuries
  72. Chris Brown à nouveau arrêté pour agression à Washington

Liens externes[modifier | modifier le code]