Music of the Sun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Music of the Sun

Album par Rihanna
Sortie 12 août 2005
Enregistré 2004 - 2005
Durée 46:43
Genre Pop
R'n'B
Dancehall
Zouk
Ragga
Producteur Carl Sturken
Evan Rogers
Full Force
Johnny Nice
Poke & Tone
Rudy Maya
Stargate
Vada Nobles
Label Def Jam

Albums par Rihanna

Singles

  1. Pon de Replay
    Sortie : 24 mai 2005
  2. If It's Lovin' that You Want
    Sortie : 2 décembre 2005

Music of the Sun est le premier album de la chanteuse de pop Rihanna sorti sous le label Def Jam le 12 août 2005. Avant de signer un contrat, Rihanna est découverte par le producteur Evan Rogers qui aide Rihanna à faire des démos et à les envoyer aux labels. Après avoir signé un contrat pour le label Def Jam, Rihanna continue de travailler avec Rogers et son partenaire Carl Sturken pour son premier album. Music of the Sun est enregistré entre 2004 et 2005. Music of the Sun mélange dance pop, dancehall et reggae.

L'album reçoit des critiques mitigées qui complimente les chansons de dancehall alors que d'autres critiquent la production. Music of the Sun débute à la dixième place du Billboard 200 et à la sixième du Top R&B/Hip-Hop Albums. L'album atteint le top 40 en Allemagne, Nouvelle-Zélande, Royaume-Uni et Suisse. Il produit deux singles : Pon de Replay et If It's Lovin' that You Want. Le premier atteint la seconde place du Billboard Hot 100 et la première du Hot Dance Club Songs. Music of the Sun est certifié disque d'or par la Recording Industry Association of America (RIAA) pour la vente de 500 000 exemplaires.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Avant de signer un contrat avec Def Jam, Rihanna interprète la reprise de For the Love of You par Whitney Houston pour Jay-Z[1],[2].

Avant de signer un contrat chez Def Jam Recordings, Rihanna est découverte dans son île natale de La Barbade par le producteur américain Evan Rogers[2]. Le duo s'est rencontré en décembre 2003 par des amis communs de Rihanna et la femme de Rogers, alors que le couple est en vacances à La Barbade, car ses amis ont dit à la femme de Rogers que la chanteuse potentielle avait toujours chanté[2]. Après l'avoir rencontré pour la première fois, Rogers demande à Rihanna et ses deux amies de passer dans sa chambre d'hôtel pour faire une audition et elle interprète Emotion de Destiny's Child et Hero de Mariah Carey[2]. Rogers est tellement impressionnée par les reprises de Rihanna qu'il décide de l'emmener à New York, accompagnée de sa mère Monica afin d'enregistrer quelques démos et de les envoyer à des labels[1],[2]. La production des démos a pris un an car Rihanna ne pouvait enregistrer que pendant les vacances scolaires[1]. À l'âge de seize ans, Rihanna signe pour la compagnie de Rogers et Carl Sturken, Syndicated Rhythm Productions, où elle rencontre son propre manager, avant de compléter les démos et de les envoyer à plusieurs labels dans le monde en 2004[1]. Le premier à répondre aux démos est Jay-Z, quhey lololololoi a récemment été sollicité par L.A. Reid de Def Jam Recordings où Rihanna a audtionné[1],[3]. En revenant sur son audition et sa rencontre avec Jay-Z, Rihanna explique lors d'une interview comment elle se sentait avant d'entrer dans la pièce :

« J'étais vraiment très stressée... Je me disais : « Mon Dieu, il est là, je ne peux pas regarder, je ne peux pas regarder, je ne peux pas regarder ! ». Je me rappelle avoir été très silencieuse. J'étais très timide. J'avais tout le temps froid. J'étais excitée. Je me suis assise à côté de Jay-Z. Comme, Jay-Zee. J'étais en admiration[1] ».

Durant l'audition, Rihanna réinterprète la reprise de For the Love of You par Whitney Houston, Pon de Replay et The Last Time. Les deux dernières vont être incluses dans l'album Music of the Sun[1]. Au début, Jay-Z est sceptique de laisser Rihanna signer un contrat car Pon de Replay était trop importante pour elle et « quand une chanson est aussi importante, il est difficile pour une nouvelle artiste d'y partir. Je ne signe pas pour des chansons mais pour des artistes[4] ». Rihanna signe donc pour un contrat de six albums avec Def Jam Recordings en février 2005, le même jour que l'audition et Jay-Z dit : « Il y a deux chemins. Soit passer la porte en ayant signé, soit sauter par la fenêtre... », sous-entendu qu'il ne la laisserait pas sortir avant d'avoir signé[1]. Après avoir signé pour Def Jam Recordings, Rihanna annule plusieurs autres rencontres avec des labels et déménage à New York pour vivre avec les Rogers[5]. Rihanna explique le concept de l'album à Kidzworld en disant que le soleil est un hommage aux Caraïbes et que l'album contient des musiques de son enfance[6].

Enregistrement et structure musicale[modifier | modifier le code]

Après avoir signé un contrat pour Def Jam Recordings, elle commence à collaborer avec plusieurs producteurs et continue à travailler avec Rogers et Sturken qui ont déjà composé Pon de Replay et The Last Time. Même si Rihanna déclare qu'elle ne voulait pas enregistrer Pon de Replay, elle l'apprécie de plus en plus à la fin de l'enregistrement[7]. Dans une interview pour Kidzworld, Rihanna explique que le duo l'a aidé à développer ses capacités d'écriture en attirant l'attention sur le fait qu'ils ont déjà travaillé avec Britney Spears, Christina Aguilera et Kelly Clarkson[6].

Music of the Sun est un mélange de soca, dancehall, reggae, dance pop et R&B[8]. Pon de Replay a été écrite et produite par Carl Sturken, Evan Rogers et Vada Nobles[1],[8]. Musicalement, Pon de Replay est une chanson dance pop et R&B[8]. Dans la chanson, Rihanna demande au DJ de rediffuser sa chanson préférée pour danser dans une boîte de nuit[9]. The Last Time, écrite par Sturken, et Rogers se compose d'une guitare acoustique[6] alors que Now I Know se compose de cordes[6]. En plus de travailler avec Rogers et Sturken pour la majorité de l'album, Rihanna travaille avec Poke & Tone et Stargate[6]. If It's Lovin' that You Want a été écrite par Samuel Barnes, Scott LaRock, Makeba Riddick, Jean-Claude Oliver, Lawrence Parker[10] Musicalement, c'est une chanson R&B[11]. Lors d'une interview pour MTV, Rihanna explique que la chanson « dit à un mec : « Si c'est l'amour que tu veux, tu dois me prendre comme copine car je sais ce dont tu as besoin[12] » ». Une suite de la chanson, intitulée If It's Lovin' That You Want – Part 2, en collaboration avec le rappeur Cory Gunz, est une piste bonus de l'album A Girl Like Me (2006)[11]. Stargate coécrivent et produisent Let Me, la neuvième chanson de l'album[6]. Music of the Sun contient une reprise de la chanson You Don't Love Me (No, No, No) de Dawn Penn[6].

Accueil[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

Pon de Replay a été plusieurs fois comparée à Baby Boy de Beyoncé.

Notation des critiques

Compilation des critiques
Périodique Note
Allmusic 3.5/5 stars[11]
Boston Herald 2.5/4 stars[13]
Entertainment Weekly (C)[14]
The Jamaica Observer 3.5/5 stars[15]
New York Post 2.5/5 stars[16]
The New York Times (mixed)[17]
PopMatters (5/10)[18]
Rolling Stone 2.5/5 stars[19]
Slant Magazine 2.5/5 stars[20]

Jason Birchmeier Allmusic salue Music of the Sun et donne la note de trois étoiles et demie sur cinq. Birchmeier dit que l'album présente Rihanna comme une chanteuse « plus charmeuse qu'ambitieuse » ce qui lui permet de se différencier d'autres artistes comme Ashanti, Beyoncé et Ciara[11]. Birchmeier déclare plus loin que « Music of the Sun descend dans des douceurs sans visages mais qu'après un moment, cette uniformité globale ne montre pas ses attributs, mais heureusement, il récupère le rythme à la fin... le résultat donne l'un des albums urban dance pop attirants de l'année[11] ». Chantal Jenoure de The Jamaica Observer donne la note de 3 étoiles et demie sur cinq et loue le style hip-hop et dancehall de plusieurs chansons comme Pon de Replay, Rush, Let Me, Music of the Sun et That La La La en disant qu'il rend l'auditeur « joyeux » et « détendu[15] ».

Kelefa Sanneh de The New York Times donne une note « moyenne » à Music of the Sun ; Sanneh salue le fait que Rihanna mélange dancehall et reggae avec des genres plus populaires comme la combinaison de la pop et de la dancehall transforme « Pon de Replay en l'un des plus gros tubes de l'été et l'une des pistes les plus dance[17] ». Cependant, il remarque que Rihanna semble « coincée » quand il n'y a aucun rythme pour l'accompagner[17]. Liam Colle salue l'album et les rythmes caribéens pour donner à Music of the Sun la note de 5 sur 10[18]. Barry Walters de Rolling Stone donne la note de deux étoiles et demie sur cinq à Music of the Sun et parle de manque d'utilité, d'ingéniosité et de rythme avec « des hoquets vocaux génériques » de R&B jouant sur son « charme caraïbien[19] ». Sal Cinquemani de Slant Magazine donne la note de deux étoiles et demie sur cinq, en disant que c'est « un surplus de jeunes chanteuses R&B » et décrit Pon de Replay comme un « mélange dancehall pop qui doit beaucoup de sa sueur à Baby Boy de Beyoncé[20] ». Evan Serpick d'Entertainment Weekly critique Music of the Sun et donné la note C en écrivant : « La voix vibrante d'une jeune fille de 17 ans soulève des pistes comme That La La La et Let Me mais ce dancehall/R&B fade est rempli de productions rustiques et d'arrangements larmoyants qui bloquent la musique du soleil[14] ».

Commercial[modifier | modifier le code]

Aux États-Unis, Music of the Sun débute à la dixième place du Billboard 200 le 17 septembre 2005[21],[22]. L'album reste 35 semaines dans le hit-parade[22]. Music of the Sun débute à la sixième place du Top R&B/Hip-Hop Albums la même semaine et reste 44 semaines dans le classement[22]. Cinq mois après sa sortie, le 1er janvier 2006, l'album est certifié disque d'or par la Recording Industry Association of America (RIAA) pour la vente de 500 000 exemplaires[23]. Le 23 juillet 2010, l'album s'est vendu à 593 000 exemplaires[24]. Au Canada, l'album débute à la septième place du classement le 17 septembre 2005 mais sort du top 10 la semaine suivante[25]. Quatre mois plus tard, il est certifié disque de platine pour la vente de 100 000 exemplaires[26].

En dehors des États-Unis et du Canada, Music of the Sun ne rencontre pas le même succès. Au Royaume-Uni, l'album débute en 35e position le 10 septembre 2005[27]. La deuxième semaine, Music of the Sun redescend à la 38e position et sort du top 40 la semaine suivante[28]. Le 12 mai 2006, l'album est certifié disque d'or par la British Phonographic Industry (BPI) pour la vente de 100 000 exemplaires[29]. Ailleurs en Europe, l'album débute à la 46e du hit-parade suisse le 11 septembre 2005 et monte à la 38e place[30]. En Autriche, elle débute à la 61e place le 18 septembre 2005 et grimpe en 45e position la semaine suivante[31]. L'album débute à la 93e place du hit-parade français le 24 septembre 2005[32]. Aux Pays-Bas, Music of the Sun entre à la 98e position le 29 avril 2006 et ne passe qu'une semaine dans le classement[33]. En Nouvelle-Zélande, l'album débute à la quarantième position le 26 septembre 2005[34]. Entre le 29 septembre et le 10 octobre, l'album sort du top 40 mais rentre à la quarantième position[34]. Il grimpe jusqu'à la 26e place[34].

Singles[modifier | modifier le code]

Pon de Replay sort en single le 24 mai 2005[35]. La chanson reçoit généralement des critiques positives. Bill Lamb d'About.com donne la note de quatre étoiles sur cinq et complimente le premier single de Rihanna ainsi que la chanteuse et écrit : « Rihanna est une star en devenir et cette chanson dance entraînante pourrait devenir sa marque de fabrique. Cela semble génial de danser lors d'une soirée d'été chaude ou exploser depuis la stéréo[36] ». Elle est numéro un en Nouvelle-Zélande[37], numéro deux aux États-Unis[38] et au Royaume-Uni[39]. Le clip de Pon de Replay est réalisé par Little X et prend place dans une discothèque[40]. If It's Lovin' That You Want est choisie pour être le second single et sort le 2 décembre 2005[41]. La chanson reçoit généralement des critiques mitigées dont la plupart critiquent la performance vocale de Rihanna[42]. If It's Lovin' That You Want'' ne connaît pas le même succès que Pon de Replay et atteint la 36e du Billboard Hot 100[38]. Le clip de la chanson est filmé sur une plage de Malibu en Californie et réalisé par Marcus Raboy[12].

Titres[modifier | modifier le code]

No Titre Auteur(s) Durée
1. Pon de Replay Alisha Brooks, Vada Nobles, Evan Rogers, Carl Sturken 4:06
2. Here I Go Again (avec J-Status) Evan Rogers, Carl Sturken, J-Status, Robyn Fenty 4:11
3. If It's Lovin' that You Want Jean Claude Oliver, Samuel Barnes, Alexsander Mosely, Scott Larock, Lawrence Parker, Makeba Riddick 3:28
4. You Don't Love Me (No, No, No) (avec Vybz Kartel) Dawn Penn, Ellas McDaniel, Willie Cobbs 4:20
5. That La, La, La Full Force, Dernst Emile 3:45
6. The Last Time Evan Rogers, Carl Sturken 4:53
7. Willing to Wait Evan Rogers, Carl Sturken, Nathan Watts, Henry Redd, Cotton Griene, June Deniece Williams, Robyn Fenty 4:37
8. Music of the Sun Diane Warren, Evan Rogers, Robyn Fenty 3:56
9. Let Me Mikkel S. Eriksen, Tor Erik Hermansen, Evan Rogers, Carl Sturken, Makeba Riddick 3:56
10. Rush (avec Kardinal Offishall) Evan Rogers, Carl Sturken 3:09
11. There's a Thug in My Life (avec J-Status) E. Jordan, Evan Rogers, Carl Sturken 3:21
12. Now I Know Evan Rogers, Carl Sturken, Robyn Fenty 5:01

Crédits[modifier | modifier le code]

Crédits de Music of the Sun issus d'Allmusic[8]

Musiciens
  • Rihanna – chant
  • Rob Mounsey – arrangement
  • Full Force – chœurs
  • Carl Sturken – compositeur, guitare, clavier, piano
  • Evangeline Evelyn – guitare
  • Lawrence Glazener – basse
  • Avril Brown – violon
  • Kenneth Bruward-Hoy – violon
  • Yana Goichman – violon
  • Ann Leathers – violon
  • Cenovia Cummins – violon
  • Jan Mullen – violon
  • Elizabeth Nielson – violon
  • Debra Shufelt – violon
  • Marti Sweet – violon
  • Uri Vodoz – violon
  • Carol Wener – violon
  • Stephanie Cum – violoncelle
  • Richard Locker – violoncelle
  • Mark Orrin Shuman – violoncelle
  • Lian Truffle – violoncelle
  • Tristan Hart – alto
  • Vince Lionti – alto
  • Sue Pray – alto
Production
  • Evan Rogers, Carl Sturken – producteurs exécutifs
  • Full Force, Evan Rogers – production
  • Full Force – production
  • Al Hemberger, Matt Noble, Malcolm Pollack – ingénieurs
  • Jason Agel, Roy Matthews, Alex Pinto – ingénieurs assistants
  • Jason Goldstein, Jason Groucott, Al Hemberger – mixage
  • Chris Gehringer – mastering
  • Jay Brown, Adrienne Muhammad, Tyran "Ty Ty" Smith – A&R
  • Tai Linzie – design
  • Andy West – direction artistique
  • Tai Linzie, Mark Mann Ivan Otis – photographie

Classements et certifications[modifier | modifier le code]

Classement par pays
Pays Position Certification
Drapeau de l'Allemagne Allemagne[43] 31
Drapeau de l'Autriche Autriche[31] 45
Drapeau du Canada Canada[25] 7 Disque de platine Platine[26]
Drapeau de la France France[32] 93
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande[34] 26
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas[33] 98
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni[27] 35 Disque d'or Or[29]
Drapeau de la Suisse Suisse[30] 38
Drapeau des États-Unis États-Unis Billboard 200[22] 10 Disque d'or Or[23]
Drapeau des États-Unis États-Unis Top R&B/Hip-Hop Albums[22] 6

Classements des singles[modifier | modifier le code]

Année Singles Meilleure position Certifications
ÉU
[44]
É.U. R&B
[45]
ALL
[43]
AUS
[46]
CAN
[47]
FR[48] NL[49] NZ[50] RU
[51]
SUI
[52]
2005 Pon de Replay 2 24 6 6 18 15 1 2 3
If It's Lovin' that You Want 36 99 25 9 13 9 11 19
"–" Aucune entrée/certification.

Historique de sortie[modifier | modifier le code]

Pays Date Format
Drapeau des États-Unis États-Unis[54] 12 août 2005 Téléchargement légal
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni[55] 29 août 2005
Drapeau du Canada Canada[56] 30 août 2005 CD

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h et i (en) Sylvia Patterson, « Singing in the rain », sur The Guardian,‎ 6 août 2007 (consulté le 4 février 2012)
  2. a, b, c, d et e (en) Maureen Paton, « The dark secret in raunchy pop sensation Rihanna's past », sur Daily Mail,‎ 21 novembre 2007 (consulté le 4 février 2012)
  3. (en) Steve Jones, « Rihanna has her day in the sun », sur USA Today,‎ 1 août 2005 (consulté le 4 février 2012)
  4. (en) Shaheem Reid, « Jay-Z's Picks: Teairra Mari, Rihanna, Ne-Yo », sur MTV (consulté le 5 février 2012)
  5. (en) Josh Eells, « Rihanna, Queen of Pain: Rolling Stone's 2011 Cover Story », sur Rolling Stone,‎ 1 juin 2011 (consulté le 5 février 2012)
  6. a, b, c, d, e, f et g (en) « Rihanna Interview », sur Kidzworld (consulté le 10 février 2012)
  7. (en) « ARTISTdirect's Exclusive Interview With Rihanna! », sur ARTISTdirect (consulté le 12 février 2012)
  8. a, b, c et d (en) « Rihanna - Music of the Sun - Credits », sur Allmusic (consulté le 12 février 2012)
  9. (en) Doug Rule, « Soundwaves: Rihanna, Cascada, Duran Duran, more », sur Metro Weekly,‎ 4 mai 2006 (consulté le 5 février 2012)
  10. (en) « If It's Lovin' That You Want », sur Allmusic (consulté le 8 février 2012)
  11. a, b, c, d et e (en) « If It's Lovin' That You Want, Pt. 2 », sur Allmusic (consulté le 6 février 2012)
  12. a et b (en) Brandee J. Tecson et Yasmine Richard, « Rihanna Insists She's Got What You Need In 'Pon De Replay' Follow-Up », sur MTV,‎ 19 août 2005 (consulté le 8 février 2012)
  13. (en) Chris Faraone, « Review: 'Music of the Sun' », sur Boston Herald,‎ 2 septembre 2005 (consulté le 15 février 2012)
  14. a et b (en) Evan Serpick, « Review: 'Music of the Sun' », sur Entertainment Weekly,‎ 26 août 2005 (consulté le 15 février 2012)
  15. a et b (en) Chantel Jenoure, « Review: 'Music of the Sun' », sur The Jamaica Observer,‎ 13 décembre 2005 (consulté le 15 février 2012)
  16. (en) Dan Aquilante, « This Week's CDs », sur New York Post,‎ 28 août 2005 (consulté le 17 février 2012)
  17. a, b et c (en) Kelefa Sanneh, « Critics Choice: new CDs », sur The New York Times,‎ 5 septembre 2005 (consulté le 16 février 2012)
  18. a et b (en) Liam Colle, « PopMatters Music Short Takes », sur PopMatters (consulté le 16 février 2012)
  19. a et b (en) Barry Walters, « Music of the Sun », sur Rolling Stone (consulté le 16 février 2012)
  20. a et b (en) Sal Cinquemani, « Music of the Sun », sur Slant Magazine (consulté le 16 février 2012)
  21. (en) « West 'Registers' No. 1 Album Debut », sur Billboard (consulté le 17 février 2012)
  22. a, b, c, d et e (en) « Week of September 17, 2005 », sur Billboard (consulté le 17 février 2012)
  23. a, b et c (en) « Searchable Database », sur Recording Industry Association of America (consulté le 17 février 2012)
  24. (en) Gary Trust, « Ask Billboard: Rating Rihanna », sur Billboard,‎ 23 juillet 2010 (consulté le 17 février 2012)
  25. a et b (en) « Week of September 17, 2005 », sur Billboard (consulté le 17 février 2012)
  26. a et b (en) « Gold & Platinum Certification », sur Canadian Recording Industry Association (consulté le 17 février 2012)
  27. a et b (en) « 2005 Top 40 Official UK Albums Archive », sur The Official Charts Company (consulté le 17 février 2012)
  28. (en) « 2005 Top 40 Official UK Albums Archive », sur The Official Charts Company (consulté le 17 février 2012)
  29. a et b (en) « Certified Awards Search », sur British Phonographic Industry (consulté le 17 février 2012)
  30. a et b (de) « Rihanna - Music of the Sun », sur Classements musicaux en Suisse (consulté le 17 février 2012)
  31. a et b (de) « Rihanna - Music of the Sun (album) », sur Ö3 Austria Top 40 (consulté le 17 février 2012)
  32. a et b (fr) « Rihanna - Music of the Sun (album) », sur Syndicat national de l'édition phonographique (consulté le 17 février 2012)
  33. a et b (nl) « Rihanna - Music of the Sun (album) », sur MegaCharts (consulté le 17 février 2012)
  34. a, b, c et d (en) « Rihanna - Music of the Sun (album) », sur Recording Industry Association of New Zealand (consulté le 17 février 2012)
  35. (en) « Rihanna - Pon de Replay », sur Amazon.com (consulté le 12 février 2012)
  36. (en) Bill Lamb, « 'Pon De Replay' by Rihanna », sur About.com (consulté le 4 février 2012)
  37. (en) « Rihanna - Pon de Replay (song) », sur Recording Industry Association of New Zealand (consulté le 5 février 2012)
  38. a et b (en) « Rihanna Album & Song Chart History », sur Billboard (consulté le 5 février 2012)
  39. (en) « Top 40 Official UK Singles Archive - September 3rd 2005 », sur The Official Charts Company (consulté le 5 février 2012)
  40. (en) « Rihanna Interview (pg. 2) », sur Kidzworld (consulté le 6 février 2012)
  41. (en) « If It's Lovin' That You Want - Single », sur iTunes (consulté le 8 février 2012)
  42. (en) Bill Lamb, « Rihanna - If It's Lovin' That You Want (Def Jam) », sur About.com (consulté le 8 février 2012)
  43. a et b (de) « Chartverfolgung > Rihanna », sur Media Control Charts (consulté le 17 février 2012)
  44. (en) « Rihanna Albums & Songs Chart History: Hot 100 », sur Billboard (consulté le 17 février 2012)
  45. (en) « Rihanna Album & Song Chart History: Hot R&B/Hip-Hop Songs », sur Billboard (consulté le 17 février 2012)
  46. (en) « Discographie de Rihanna », sur Australian Recording Industry Association (consulté le 17 février 2012)
  47. (en) « Discographie de Rihanna Singles », sur Billboard (consulté le 17 février 2012)
  48. (fr) « Discographie de Rihanna Singles », sur Syndicat national de l'édition phonographique (consulté le 17 février 2012)
  49. (nl) « Discographie de Rihanna Singles », sur Dutch Top 40 (consulté le 17 février 2012)
  50. (en) « Discographie de Rihanna Singles », sur Recording Industry Association of New Zealand (consulté le 17 février 2012)
  51. (en) « Discographie de Rihanna », sur Official Charts Company (consulté le 17 février 2012)
  52. (de) « Discographie de Rihanna Singles », sur Classements musicaux en Suisse (consulté le 17 février 2012)
  53. (en) « ARIA Charts - Accreditations - 2006 Singles », sur Australian Recording Industry Association (consulté le 17 février 2012)
  54. (en) « Music of the Sun - Rihanna », sur iTunes (consulté le 16 février 2012)
  55. (en) « Music of the Sun - Rihanna », sur iTunes (consulté le 16 février 2012)
  56. (en) « Music of the Sun », sur Amazon.com (consulté le 16 février 2012)