Phil Collins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Collins.

Phil Collins

Description de cette image, également commentée ci-après

Phil Collins en 2007 avant un concert à Forest-National

Informations générales
Surnom Phil Collins
Nom Philip David Charles Collins
Naissance (63 ans)
Drapeau du Royaume-Uni Londres, Angleterre
Activité principale Auteur-compositeur-interprète musicien, acteur
Genre musical Pop, rock
Instruments Batterie, piano, guitare, claviers, percussions
Années actives 1968 à 2011 puis 2014 à aujourd'hui
Labels Virgin, Atlantic
Site officiel www.philcollins.co.uk

Philip David Charles « Phil » Collins RVO, né le à Londres, est un musicien, auteur-compositeur, chanteur et acteur britannique. C'est le chanteur et le batteur de Genesis, groupe de rock progressif anglais qui connaît un grand succès depuis sa formation à la fin des années 1960. À l'origine uniquement batteur du groupe, c'est à la suite du départ de Peter Gabriel en 1975 que Phil Collins devient la voix de Genesis. Mais encerclé par le triomphe de sa carrière solo, il se détache de son poste au sein de Genesis en 1996. Exemplaire, elle ne cesse d'accroître sa popularité internationale.

Bercé par les rythmes soul et pop des années Motown, Phil Collins commence très jeune une carrière professionnelle dans la musique. Batteur dans le groupe Flaming Youth qu'il forme avec Ronnie Caryl, il finit par rejoindre Genesis en 1970. Derrière sa batterie, il n'hésite pas aussi à accompagner Peter Gabriel au chant sur certaines chansons. Au vu de ses performances vocales, Phil Collins sera finalement choisi pour devenir le nouveau chanteur du groupe après le départ de son prédécesseur. À partir de succès tels que Follow You Follow Me en 1978, Genesis connait sa plus grande période de réussite commerciale, qui dure jusqu'au début des années 1990.

Phil Collins quitte pourtant Genesis pour se consacrer pleinement à sa carrière solo. Après In the Air Tonight, Against All Odds ou encore Another Day in Paradise, la gloire sourit toujours au musicien britannique qui a reçu sept Grammy Awards, un Oscar et deux Golden Globes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Phil Collins à Pérouse (Italie) en 1996.

Phil Collins débuta sa carrière très jeune en tant qu'enfant acteur et modèle. Il se joint à un groupe nommé Real Thing puis obtient des engagements avec le groupe Charge avant de former Freehold avec lesquels il écrira sa première chanson " Lying, Crying, Dying ". Il a 18 ans lorsque, avec son ami et complice Ronnie Caryl il forme un groupe appelé Hickory, qui deviendra par la suite Flaming Youth. Le groupe signera chez Fontana Records l'album Ark II en 1969, qui sera classé « Album du mois » par le célèbre magazine musical anglais Melody Maker. Mais il quittera cette formation faute de concerts. En 1971, lorsqu'il rejoint le groupe Genesis, il est déjà connu en tant que batteur. Il a un frère, Clive, qui est illustrateur et une sœur, Carol, qui est patineuse professionnelle.

En 1975, lorsque le chanteur principal Peter Gabriel quitta le groupe, Genesis auditionna un grand nombre de chanteurs pour le remplacer, mais aucun d'eux ne donna satisfaction et les membres du groupe demandèrent à Phil Collins de passer au chant. Genesis connut ses plus grands succès durant cette période et, en 1986, le titre « Invisible Touch » culmina en tête des ventes. En 1996, Phil Collins annonça qu'il quittait Genesis.

Durant les années 1970, Phil Collins jouait également de la batterie dans le groupe de jazz fusion Brand X. Au cours des années 1980, il a aussi joué avec Robert Plant et le groupe Tears for Fears, et collaboré avec des musiciens très connus comme George Harrison, Paul McCartney, Philip Bailey, Eric Clapton, Mike Oldfield, Mark Knopfler ou encore Peter Gabriel (III) et quelques autres.

En 1981, tout en poursuivant sa carrière avec Genesis, Phil Collins a débuté une carrière solo avec l'album Face Value, numéro 1 dans les charts britanniques dès la première semaine de sa parution (Face Value restera 6 ans dans le Top 75). Avec le titre « In The Air Tonight », il invente un nouveau son en incorporant à de la batterie traditionnelle de la batterie pré-enregistrée (« Drum Machine »). Cette technique a été maintes fois copiée depuis par d’autres compositeurs. En 1985, il fut l'une des figures marquantes du concert Live Aid durant lequel il traversa l'Atlantique en Concorde afin de participer aux deux concerts du programme (Royaume-Uni et États-Unis). Il continua parallèlement sa carrière d'acteur en jouant dans le film Buster (1988) dans lequel il jouait le rôle de Buster Edwards dans l'attaque célèbre d'un train en 1963. Par ailleurs, Phil Collins assurera la batterie et le chant aux côtés d'Eric Clapton dans le disque de ce dernier, Journeyman (et plus particulièrement dans « Bad Love », le second morceau de l'album, composé par Eric Clapton avec la collaboration de Mick Jones, guitariste du groupe Foreigner), l'année suivante.

Ses ventes records ont diminué considérablement à partir de la sortie de Both Sides en 1993. Les sorties suivantes n'atteindront jamais plus les niveaux de vente atteints par ses albums des années 1980. Les ventes totales mondiales des albums de Phil Collins, y compris ceux sortis par Genesis, atteignent approximativement les deux cents millions.

En 1999, Phil Collins collabore avec Mark Mancina sur la bande originale de Tarzan. Phil Collins chante en cinq langues (anglais, espagnol, italien, allemand, français) certains titres de cette bande originale, il reçoit un Oscar pour la chanson « You'll Be In My Heart ».

En 2001, un album hommage à Phil Collins est sorti. C'est un album de reprises faites par des artistes R'n'B et hip-hop. L'album s'intitule Urban Renewal.

En 2003, Disney a de nouveau engagé Phil Collins pour composer la bande originale d'un autre film d'animation, Frère des ours.

Phil Collins ne lit ni n'écrit la musique de façon conventionnelle, mais utilise son propre système de notation. Il a reconnu ces dernières années perdre partiellement l'ouïe d'une oreille et a annoncé, en 2003, qu'il effectuerait une tournée d'adieu.

En 2006, il double la voix de son propre personnage dans le jeu vidéo Grand Theft Auto: Vice City Stories. En 2007, il part en tournée européenne, puis nord-américaine, pour la reformation de Genesis.

De ses trois mariages, il a eu cinq enfants dont son fils aîné, Simon Collins, qui est aussi musicien et qui a publié trois albums et également repris une chanson de Genesis (« Keep It Dark »). Il a aussi une fille adoptive, Joely, qui est une actrice renommée au Canada, Lily Collins, qui est modèle et actrice, Nicolas et Matthew, ses fils cadets.

Le , il annonce, dans un quotidien allemand, avoir perdu toute sensibilité au niveau des doigts à la suite d'une opération de luxation des vertèbres. Cependant, il annonce la sortie de son dernier album studio, intitulé Going Back, prévu pour le 13 septembre 2010, mais stoppe sa carrière sur scène[1].

Il vit à Féchy, dans le canton de Vaud, en Suisse.

En mars 2010 il annonce qu'il arrête la batterie car il a de plus en plus de problèmes de dos, dus selon lui à sa façon de s'être tenu lorsqu'il jouait, depuis l'âge de 9 ans[2]. Le dimanche 6 mars 2011, il annonce qu'il met un terme définitif à sa carrière. Ses problèmes de santé seraient en cause, ainsi qu'une lassitude de l'industrie du disque. Par la suite, Phil Collins a publié un démenti officiel sur son site concernant les raisons invoquées dans l'arrêt de sa carrière, et déclare vouloir s'arrêter pour se consacrer à plein temps à ses enfants[3]. En novembre 2013, lors d'une interview, il annonce qu'il aimerait revenir sur scène avec son groupe dans lequel il était batteur puis chanteur pendant des décennies, Genesis, pour éventuellement « tourner en Amérique du Sud ou en Australie où nous n'avons jamais été »[4].

Discographie[modifier | modifier le code]

Avec Genesis[modifier | modifier le code]

En tant que batteur :

En tant que chanteur et batteur

  • 1976 : A Trick of the Tail (Banks, Rutherford, Hackett, Collins)
  • 1977 : Spot the Pigeon (maxi 45T - 3 titres) (Banks, Rutherford, Hackett, Collins)
  • 1977 : Wind and wuthering (Banks, Rutherford, Hackett, Collins)
  • 1977  : Second's out (Banks, Rutherford, Hackett, Collins, Bruford, Thompson)
  • 1978 : ... And Then There Were Three... (Banks, Rutherford, Collins)
  • 1980 : Duke (Banks, Rutherford, Collins)
  • 1981 : Abacab (Banks, Rutherford, Collins)
  • 1982  : Three sides live (Banks, Rutherford, Collins, Hackett, Bruford, Thompson, Stuermer)
  • 1983 : Genesis (Banks, Rutherford, Collins)
  • 1986 : Invisible Touch (Banks, Rutherford, Collins)
  • 1991 : We Can't Dance (Banks, Rutherford, Collins)
  • 1992 : The Way we walk - The Shorts (Banks, Rutherford, Collins, Stuermer, Thompson)
  • 1993 : The Way we walk - The Longs (Banks, Rutherford, Collins, Stuermer, Thompson)
  • 2007 : Live over Europe (Banks, Rutherford, Collins, Stuermer, Thompson)

Avec Brand X[modifier | modifier le code]

  • 1976 : Unorthodox Behaviour
  • 1977 :
    • Moroccan Roll
    • Livestock (Collins, Pert, Lumley, Goodsall, Jones, Dennard)
  • 1979 : Product
  • 1980 : Do They Hurt ?
  • 1979 : Is There Anything About?, sorti en 1982
  • 1976 : Missing Period, sorti en 1997
  • 1999 : The X-Files : A 20 Year Retrospective
  • 2003 : Trilogy (3 CD, 2 studio et 1 live)

En solo[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Filmographie de Phil Collins.
  • 1991 : Hook de Steven Spielberg : l'inspecteur Good

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :