Battlefield 4

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Battlefield 4
Image illustrative de l'article Battlefield 4

Éditeur Electronic Arts
Développeur Dice
Dice Los Angeles
Concepteur Luc Fauvart, Camille Crapez, Oualid El Jilali

Début du projet 2011
Date de sortie PC/PS3/Xbox 360 :
Icons-flag-us.png Icons-flag-ca.png 29 octobre 2013
Icons-flag-eu.png 31 octobre 2013

PS4 :
Icons-flag-us.png Icons-flag-ca.png 29 novembre 2013
Icons-flag-eu.png 29 novembre 2013
Xbox One :
Icons-flag-us.png Icons-flag-ca.png 22 novembre 2013
Icons-flag-eu.png 22 novembre 2013

Licence Battlefield
Genre Tir subjectif
Mode de jeu Campagne solo, multijoueur
Plate-forme Xbox 360
Xbox One
PlayStation 3
PlayStation 4
Windows
Média Disque optique
Distribution numérique
Langue Français, anglais
Contrôle Manette
Clavier, souris

Évaluation NC
Moteur Frostbite 3[1]

Battlefield 4 (abrégé BF4) est un jeu vidéo de tir en vue subjective développé par DICE et édité par Electronic Arts et propulsé par le moteur Frosbite 3 . Le titre fait partie de la série Battlefield, il est commercialisé le 31 octobre 2013 en Europe sur PC, PlayStation 3, Xbox 360, le 22 novembre 2013 sur Xbox One et le 29 novembre 2013 sur PlayStation 4[2], les consoles de huitième génération.

Les premières images du jeu sont dévoilées le 27 mars 2013 lors de la Game Developers Conference[3] de San Francisco.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Battlefield 4 apporte plusieurs petits changements par rapport à son prédécesseur. L'ATH du jeu reste le même mais son design est nouveau. Le coin inférieur gauche dispose d'une mini-carte où les objectifs, alliés et ennemis y apparaissent ; muni d'une boussole pour la navigation plus simplifiée. Les tickets et points de la partie figurent à cet emplacement lors du multijoueur. Le coin inférieur droit comporte un compteur de santé en pourcentage, de munitions et de grenades. Au centre de l'écran est affiché le réticule qui montre la dispersion des balles en tir au jugé, lorsque le personnage se déplace le réticule s’élargit.

La mini-carte ainsi que l'écran de jeu principal, montrent des symboles marquant trois types d'entités : bleu pour les alliés, vert pour les équipiers et orange pour les ennemis[4].

Les joueurs peuvent dorénavant utiliser des armes à double viseur, y compris les armes avec différents modes de tir (semi-automatique, par rafale ou automatique). Ils peuvent également « marquer » des cibles sur la carte en temps réel pour participer au jeu d'équipe, et permettre d'abattre la cible ou d'effectuer des tirs de suppressions.

La version PC se base sur la plateforme sociale et gratuite Battlelog, qui sera davantage mis en avant pour les joueurs consoles, qui elles-mêmes se promettent d'être plus axées sur le social et le partage[5].

Campagne[modifier | modifier le code]

Du lancement de Battlefield 3 et jusqu’à son dernier DLC, il s’est révélé que le mode de jeu en coopération est un échec, DICE se met alors en tête de se concentrer sur la campagne et le multijoueur pour Battlefield 4. Au niveau justement de la campagne, il est important de savoir que les développeurs ont pris connaissance de l’avis de la communauté et savent qu’elle ne porte que très peu d'attention sur les personnages de Battlefield 3, c’est pour cela que le développement de ces derniers a donc été essentiel pour les développeurs dans ce nouvel opus. La majeure partie de la campagne se situe en Chine, bien que le gameplay de 17 minutes , «Fishing in Baku» prenne place à Bakou, en Azerbaïdjan, sur la mer Caspienne. Au cours de cette mission, une équipe de 4 Marines des États-Unis dont l'ID Radio est Tombstone récupère une information précieuse et essaye de sortir de la ville alors qu'ils sont pris en chasse par des soldats russes. La fin de la démo a également montré un personnage féminin d'origine chinoise. Nous ne savons pas si elle coopère avec l'équipe de choc ou si elle est de l'autre côté du conflit. Pour rendre les personnages plus crédibles, le studio suédois a mis les bouchées doubles sur les animations faciales, les shaders de la peau, et la physique du corps entier. D'après le gameplay de 17 minutes et des informations données par l'éditeur EA, il est possible de voir la signature des éléments du multijoueur de Battlefield dans la campagne, tel que les classements et suivi des statistiques ainsi que la fonction de «spot».

Des défis sociaux seront aussi présents, il pourra s'agir de recueillir le plus de «dogtags» dans une mission ou compléter une séquence plus rapidement que vos amis. Cela devrait contribuer à enrichir l'expérience de ce mode solo. La campagne de Battlefield 3 a été critiqué pour sa douloureuse linéarité. Pour le suivi, DICE s'en tient plus à son expertise, en l'introduction de micro-bacs à sable ouverts qui intègrent des véhicules et permettent aux joueurs d'engager l'ennemi dans la façon qu’ils choisissent. Il est possible de sauter dans une jeep pour se rendre à la zone de contact, ou encore de se déplacer avec précaution d’un point de couverture à un autre. Il est possible de demander de l’aide à ses équipiers, ou faire appel à un hélicoptère pour une frappe de soutien. Rester en arrière et neutraliser les ennemis avec un fusil de sniper, ou équiper un fusil de chasse et faire une approche plus personnelle peut s'avérer être un bon choix. Ces possibilités d'action seront souvent terminées par un morceau de cinématique. Le joueur n’a en revanche pas le plein contrôle sur ses camarades, mais il peut leur ordonner d’engager des ennemis, ou d'offrir un tir de suppression (ce qui permet d’attaquer les flancs ennemis lorsqu’ils subissent ces tirs[6]).

Scénario[modifier | modifier le code]

Les événements de la campagnes se déroulent six ans après ceux de Battlefield 3, soit en 2020 et nous mettent dans la peau du sergent Daniel Recker, membre de l'Escouade de Marines Tombstone (Pierre Tombale). La campagne s'introduit sur une claustrophobique scène à bord d'une voiture en train de couler où Recker est forcé de défoncer le pare-brise du véhicule pour sauver ses frères d'armes, Pakowski et Graves. Dunn, lui, sera pris par la mer car coincé à son siège.

Un quart d'heure plus tôt: le joueur apprend comment ils sont arrivés là: après avoir récupéré des informations, les Tombstones ont réveillé une colonie de frelons, plusieurs unités de Spetsnaz et doivent atteindre le point d'exfiltration, une usine située dans la future zone industrielle en chantier de Bakou (ville battue par le vent), après plusieurs escarmouches où l'hélicoptère qui doit les extraire leur fournit un soutien aérien non négligeable, ils arrivent au point d'exfiltration.

Tout s'enchaîne alors très vite: les Spetsnaz appellent alors en renfort un Mil MI-28 Havoc qui entreprend de réduire l'usine en cendres. C'est sous une pluie de roquettes que les Tombstones parviennent à atteindre le toit où les attend leur hélico, piloté par le lieutenant Jennifer "Colby" Hawkins, un autre protagoniste de la campagne de BF3. Surgit alors le Havoc qui déstabilise l'hélicoptère d'Hawkins et tire dans une des cheminées de l'usine qui tombe dans un grincement inquiétant sur le toit. Cela porte le coup de grâce au bâtiment qui s'effondre. Recker parvient à se raccrocher à un rebord et à attraper Dunn au vol, mais Hawkins se fait abattre. Finalement, Daniel lâche prise et tombe...

Il reprend connaissance plus tard après que Graves le dégage. Le paysage est alors post-apocalyptique: l'usine est ruines et un nuage de poussière gêne considérablement la visibilité du joueur. A quelques mètres de là seulement se consume l'épave de l'hélicoptère qui devait les exfiltrer et juste à côté, Dunn qui a la jambe droite coincée sous une plaque de béton...

Une voiture civile arrive. Le conducteur, un responsable de la sécurité du chantier de la ZI veut vous aider mais est mis en fuite par Graves qui le menace de sa M249. Recker, est alors forcé de couper sous l'ordre de Dunn sa jambe afin de survivre. Celui-ci est installé à bord de la voiture. Les Tombstones s'enfuient alors... Mais le Havoc de les lâche pas. S'ensuit une course-poursuite avec la mort sur une route bordant la mer. Au bout d'un moment, Graves et Recker décident de détruire le Havoc en tentant le tout pour le tout: tirer une grenade de M320 dans le moteur de l'hélicoptère de combat. Daniel ouvre la portière du conducteur pendant que Graves tient le volant. Le joueur a alors une courte séquence au ralenti où il doit abattre le Havoc avec son M320. Attention, il ne dispose que d'une munition, ce qui fait que s'il rate son coup, retour au checkpoint précédent...

Malgré les chances de réussite quasiment impossible de cette opération, L'entreprise est un franc succès et les Tombstones peuvent souffler. Sauf que le Havoc s'écrase sur la et son explosion propulse la voiture dans l'eau...

Alors que les trois survivants de l'équipe sortent de la voiture et nagent vers la surface, une conversation téléphonique se déroule entre leur supérieur, le capitaine Garrison et une personne inconnue, mais probablement haut-placée: si coup d'état militaire en Chine il y a, alors son instigateur les Russes soutiendront. Le joueur apprend aussi que le Canal de Suez a été bouclé par l'armée américaine et que sa flotte fait route vers les côtes de Chine...

---

"Putain de loi martiale pour un milliard d'habitant"_Garrison, capitaine du porte-hélicoptère USS Valkyrie.

Une cinématique introduit la deuxième mission de la campagne: un certain Amiral Chang a fait passer sur le compte des américains l'assassinat de l'homme politique Monsieur J, Jin Jié, un progressiste cherchant a faire apparaître la liberté, la transparence politique,... en Chine et essaie de canaliser la colère du peuple sur les occidentaux, sauf que les pro-Jié sont nombreux et les rues de Shanghai sont la proie des émeutes...

La mission des Tomstones est d'exfiltrer deux VIP protégés par l'agent de terrain Lazlo W. Kovic, un homme aux cheveux grisonnants et quelque peu antipathique. C'est ainsi que déguisés en civil, Recker, Pakowski et Graves sont infiltrés à Shanghai. La mission prévoyait de les ramener en fourgon, sauf qu'un émeutier a la merveilleuse idée d'envoyer une pierre dans le pare-brise. Privé de visibilité, Graves plante le fourgon dans un mur. D'autres obstacles les attendent: la présence de force spéciales chinoises sur place et le fait que les VIP soient logés dans les derniers étages. Après avoir affronté lesdites forces spéciales, l'escouade arrive à la chambre des VIP... qui pète à la figure de deux malheureux soldats chinois qui venaient juste apporter le repas.

Une autre porte s'ouvre alors: Kovic et les VIP ont changé de chambre pour leurrer les forces ennemies. Les VIP sont présentés, un mari au visage masqué par des bandages et sa femme, Hannah. Le fourgon étant compromis, il est décidé d'exfiltrer les VIP par le toit où un hélico est stationné. Après avoir éliminé les gardes du toit, Kovic, Tombstone et les VIP embarquent, jusqu'au moment où une balle siffle et frappe le mari d'Hannah. Les gardes du toit ont appelé des renforts! Tombstone doit alors protéger le décollage de l'hélicoptère et a moins d'une demie-heure pour atteindre le fleuve pour partir d'un Shanghai où les émeutes sont de plus en plus violentes...

Après êtres sortis de l'immeuble, Recker ses compères doivent semer un Char Type 99 et quelques soldats en passant par les ruelles de la ville. Débouchant sur avenue, ils découvrent une scène d'horreur des dizaines de cadavres de civils et de soldats jonchent le sol. Les pro-Jié se sont emparrés d'armes et font tourner les manifestations à la guerre civile, ce qui conduit les neutres à s'enfuir par le fleuve en bateau. Malheureusement, les affrontements les empêchent d'atteindre le fleuve...

"Comment vas-tu petite? Ni ho ma?"_Graves, machinegunner de Tombstone à une petite fille chinoise.

D'un commun accord, les Tombstones décident d'aider un petit groupe de réfugiés à fuir la ville. Les pros-Jié perdant du terrain, les affrontements s'éloignent de leur position, mais un char leur bloque la route. Qu'à cela ne tienne! Un peu de C4 et c'est réglé. Le joueur a donc le choix entre du C4, des M2 SLAM ou des mines antichar M15 pour détruire le blindé. Une fois chose faite, un autre blindé décidé d'aller voir se qui se passe... Mal le lui en prend, car il subit le même sort que son comparse.

L'escouade embarque alors à bord d'un bateau avec les réfugiés. Tout se passe pour le mieux jusqu'à ce qu'un hélicoptère de combat survole les bateaux sur le fleuve. La situation vire au cauchemar lorsqu'une lumière bleuâtre illumine le ciel et que toute les lumières de la ville s'éteignent et que l'hélicoptère sombre dans le fleuve. Une IEM! Cette Impulsion Électro-Magnétique grille l'électricité mais pas les gens. Cela n'est pas pour rassurer les équipages des bateaux qui crient de peur, croyant qu'on leur tire dessus. Ému, Graves hurle aux bateaux de les suivre: il va les emmener au Valkyrie et son escadre, là où ils seront en sécurité.

---

"Et, Capitaine, je sais que ça râle pas mal à bord à cause de ces réfugiés, mais moi, je pense que vous avez bien fait!"_le Docteur à Garrison.

Le joueur est mis dans la peau de Recker qui se réveille suite à un mauvais rêve. Un Marines lui apprend que Graves est passé le voir sans oser le réveiller. Il va donc falloir le trouver. Tout en parcourant les couloirs du Valkyrie, le joueur apprend que celui-ci a souffert de l'attaque de l'IEM: les niveaux inférieurs sont ainsi inondés et les radars et les capteurs ont encore du mal à fonctionner... En se dirigeant vers l'infirmerie, Recker croise Pakowski et une Hannah très agité qui entrent dans l'infirmerie: l'état de son mari semble d'être aggravé: il est dans le coma. Par chance, le porte-avions USS Titan, laissé en réserve, doit être rejoint par l'escadre. Ainsi, on pourra utiliser son matériel médical dans toute son efficacité car celui-ci était hors de portée de l'IEM. De plus, ses grands hangars permettront de loger ces quelques 496 réfugiés dans de meilleurs conditions. Pour l'instant, ils doivent se contenter du pont des véhicules où sont stationnés en vrac M1 Abrams, AAV-7A1 Amtrac, LCAC,... Le hangar n'étant pas mieux à causes de ses V-22 Ospreys, F-35 et AH-64 Apaches extrêmement bruyants.

En entrant dans le pont des véhicules, Recker et Pakowski trouvent Graves donnant à manger à la petite-fille croisée à Shanghai. Il semble l'apprécier... S'en suit alors une altercation entre les Tombstones pour savoir si il faut sauver des vies ou bien suivre le protocole. Il est décidé d'aller voir Garrison quand le branle-bas de combat est sonné.

Arrivant sur une balustrade, ils découvrent avec quelques marins et Marines le pourquoi: le Titan n'est plus. Il a été pilonné et laissé à la dérivé au gré des courants, ce qui l'a fait s'échouer sur un récif à fleur de surface au bord d'une fosse de 3000 mètres... Avec toutes ces variables en jeu, personne ne sait pas qui a attaqué ni si ils vont revenir. C'est pourquoi il faut que quelqu'un monte à bord récupérer le transpondeur de bord avant que le Titan ne rejoigne moult de ses semblables navires dans les abysses...

L'Agent Kovic dirige la mission, ce qui se plaît pas à Graves qui surnomme l'agent "Kovache" à cause de son mauvais caractère. Une piste est découverte au moment de l'abordage: les brèches dans la coque du Titan semblent avoir été causées par des fusées antinavire chinoises. La fouille du navire n'est pas de tout repos, en effet, le temps se dégrade lentement et la houle augmente, ce qui fait parfois tanguer l'épave du navire. De plus, les couloirs encombrés de débris et parfois bloqués par des éboulements forcent l'équipe à faire des détours, parfois sous le niveau de la mer pour atteindre le centre des avaries, là où se trouve le transpondeur...

Le pire est découvert lorsque les Tombstones trouvent deux marins coincés sous le grillage d'un couloir. Kovic tente bien de soulever la trappe de secours mais celle-ci est soudée. Il décide d'abandonner les marins car même avec un chalumeau, il faudrait au moins neuf minutes pour tout découper et, au vu de la vitesse de montée du niveau de l'eau, tout ce qu'on sortirait, c'est deux cadavres. Graves s'entête et tire sur la trappe. Kovic tente de le retenir mais écope d'un coup de crosse dans le nez. Il faut malheureusement abandonner les deux marins, malgré les protestations de Graves. Juste avant d'être englouti, un des marins dit qu'ils ont été abordés avant d'être enfermés ici. Kovic comprend qu'ils sont là pour récupérer le transpondeur de bord et faire croire à une avarie qui est devenue incontrôlable. Le temps est donc compté. Après avoir parcouru d'autres couloirs, ils finissent par trouver le transpondeur. C'est alors que des voix surviennent de la pièce d'à côté. Des voix chinoises... Tout s'explique! La flotte de Chang a attaqué le Titan pour attirer l'escadre dans un piège! Problème, l'équipe qui avait pour ordre de fouiller le navire ne savait pas où se trouvait le centre des avaries et s'est attardée dans le centre de commandement. Une erreur qui lui sera fatale.

Après avoir éliminé l'équipe, les Tombstones empruntent un autre couloir. Une deuxième équipe de soldats chinois déboule. La fusillade est sur le point d'éclater quand une violente secousse jette tout le monde à terre en même temps que le Titan rugit de toute ses tôles. Les éclairages vacillent. Deux néons se décrochent à moitié et se balancent dans le vide. Et puis l'affaire vire au cauchemar. Une secousse encore plus violente rejette tout le monde à terre. Recker voit alors avec horreur une partie du couloir s'éloigner et une autre rester sur place. Le Titan vient de se briser en deux!

Pendant quelques secondes, les deux parties du navires restent séparées l'une de l'autre, flottant entre deux eaux. Puis la partie avant revient et heurte la partie arrière dans une gerbe d'éclaboussures gelées. Le temps, si clair a alors viré à la tempête et l'escadre américaine est aux prises avec une flotte chinoise. La houle, devenue puissante a fait travailler la coque du navire jusqu'à ce qu'elle se brise et c'est une lame de fond qui a ressoudé les deux parties du navires. Mais ça n'est que temporaire. Il ne reste que maximum, cinq minutes au navire avant qu'il ne sombre pour de bon, il ne s'agit là que d'un énorme coup de poker de la part du destin.

Les Tombstones se jettent à l'assaut et débarrassent le pont d'envol de la partie avant des quelques forces chinoises en se servant du décor pour prendre l'avantage (baril, avions, ...). Puis se jettent à l'eau. Au moment de sauter, Recker remarque que la situation n'est pas en leur faveur, plusieurs de leurs croiseurs sont la proie des flammes et seul le Valkyrie semble avoir échappé au carnage et tente de fuir. S'en suit alors une séquence où le joueur pilote un bateau de combat et peut remarquer en arrière-plan le pauvre Titan couler pour de bon. Enfin presque, car la violence de la tempête sera telle que les deux parties de l'épave se rassembleront. Le navire grossièrement reconstitué dérivera au gré des vents et des vagues jusqu'au Iles Paracel, une carte du multijoueur, avec une autre épave de destroyer américain, où ils s'échouera sur un banc de sable.

Après la séquence en bateau vient l'abordage du Valkyrie. Les chinois ont réussit à mettre le pied à bord et tentent de le capturer. Ceci est absolument intolérable. L'équipage et les Marines repoussent tant bien que mal l'abordage. Malgré tout, plusieurs ennemis se trouvent dans les pont inférieurs. Deux d'entre eux attaqueront Hannah qui veillait son mari. Mal le leur en prendra: elle leur apprendra très rapidement la galanterie à coup de saton!

La bataille se poursuit sur le pont d'envol où des hélicos de transport tentent de déposer d'autres troupes. Kovic est grièvement blessé durant les festivités et succombe a ses blessures. Recker récupère le transpondeur sur son cadavre et mène l'escouade jusqu'à la passerelle.

Le transpondeur crache alors son venin: le commandement central du Pacifique a été rayé de la carte par les missiles de Chang. Le Titan ayant enregistré la perte de contact suite à l'IEM était donc devenu un témoin gênant pour celui-ci. Ayant appris qu'une escadre faisait route vers le porte-avions, Chang avait décidé de s'en servir comme appât tout récupérant les preuves. Il faisait ainsi d'une pierre deux coups. Malheureusement, c'était sans compter la détermination des Marines...

---

"Ne devenez pas des statistiques de tir ami"_Garrison à Recker et Pac.

Suite à l'attaque de l'escadre, le Valkyrie a été affaibli. Par chance la tempête empêchait les avions ennemis de voler. Ne disposant pas encore de porte-avions, la Chine les a donc basés à Singapour, occupée pour l'occasion. Le plan est donc de profiter du sale temps pour envoyer les derniers missiles. Les systèmes de visée n'ayant pas encore été réparés et l'attaque n'ayant rien arrangé, une escouade va devoir se dévouer pour aller sur le tarmac et envoyer une fusée pour désigner la cible...

La mission commence sur une splendide scène dans le radier du navire où le joueur peut observer durant le discours de Garrison la puissance du Frostbite 3... Le débarquement commence. Tombstone participe en première ligne aux côtés du char Anvil 2 (Enclume 2). Hannah, intégrée temporairement à l'escouade, montre ainsi une remarquable dextérité au maniement des armes. L'assaut se poursuit en ville. Les Tombstones remplacent l'équipage d'Anvil 2, mis à mal suite à l'explosion d'une SLAM. Si le char avait très bien résisté, l'écoutille ventrale d'évacuation restée ouverte avait faillit tuer l'équipage. Par chance, ceux-ci ne s'en sortirent avec quelques plaies et bosses et une syncope en bonus pour le chauffeur...

Le combats donc se poursuivent en char dans la ville. Tout va pour le mieux jusqu'à ce les Tombstones se retrouvent séparés des deux autres chars suite à une embuscade... Forcés de poursuivre la mission à un contre dix, ils finissent par atteindre le pont qui mène à l'aéroport de la ville. En chemin, Graves expose à Recker sa non confiance envers Hannah: celle-ci semble leur cacher quelques chose. Le pont est balayé par de puissantes bourrasques. Recker retrouve tout à coup coincé derrière une voiture. Au moment où il est sur le point d'être dégagé, un tanker survient et détruit le pont...

Personnages[modifier | modifier le code]

Solo[modifier | modifier le code]

Protagonistes[modifier | modifier le code]
  • Sergent Daniel Recker : protagoniste principal de l'histoire et personnage incarné par le joueur, il devient le chef d'équipe après la mort de Dunn.
  • Sergent-chef William Dunn : le chef de l’équipe Tombstone lors de la première mission à Bakou où il mourra noyé, peu après avoir été amputé de la jambe droite par Recker suite à l'effondrement d'un immeuble.
  • Sergent Krimble "Irish" Graves : membre de l'équipe Tombstone depuis longtemps avec Dunn et Recker, il en sera le frère d'armes tout au long de l'histoire. Marié et père de trois enfants, il est très humain et n'aime pas abandonner des personnes derrière lui. Il est très généreux mais il n'accorde pas sa confiance au premier venu.
  • Sergent Clayton "Pac" Pakowski : médecin de l'équipe Tombstone, il n'aime pourtant pas la vue du sang. C'est le nouveau venu dans l'équipe depuis 1 an. Il a du mal à se faire entendre des autres membres de l'équipe mais il les apprécie beaucoup.
  • Huang "Hannah" Shuyi : membre des services secrets chinois, se présentant d'abord comme l'épouse du VIP Jin Jié, on lui découvre de nombreuses compétences : soins médicaux, combat rapproché puis formation de combattant de terrain. Elle se porte volontaire pour suivre l'escouade Tombstone. Elle essaye de gagner la confiance de l'équipe et en particularité celle d'Irish tout au long de l'histoire, malgré ses rebondissements.
  • Capitaine Garrison : capitaine de l'USS Valkyrie, c'est lui qui confie les missions à Tombstone.
  • Laszlo W. Kovic : agent de la CIA, il est chargé de s'occuper des VIP et de les exfiltrer. Il deviendra chef de l'escouade Tombstone lors d'une mission qui aura de funestes conséquences pour lui. Il n'est guère apprécié par les autres membres de l'équipe.
  • Jin Jié : homme politique chinois progressiste: il vise la présidence et pousse le gouvernement chinois à la démocratie. Blessé au cours de l'histoire, il est protégé par les Américains et recueilli sur l'USS Valkyrie. Personnage emblématique de son pays, sa mort ou sa survie sont les enjeux stratégiques de toutes les opérations de cette édition, avec pour conséquences la paix ou la guerre mondiale, celle-ci étant poussée en avant par l'Amiral Chang, faucon belliciste instigateur des troubles politiques chinois et initiateur du conflit armé avec les USA.
Antagonistes[modifier | modifier le code]
  • Amiral Chang : principal antagoniste de l'histoire, il veut étouffer la vérité en faisant croire que les Américains ont tué Jin Jié afin de déclencher une guerre entre les États-Unis, la Chine et la Russie qui sont alliés des Chinois

Multijoueur[modifier | modifier le code]

En multijoueur, le joueur peut incarner, selon son équipe, des soldats de nationalité russe, américaine ou chinoise. Chaque armée étant divisée en quatre classes: Assaut, Ingénieur, Soutien et Éclaireur.

Mode coopératif[modifier | modifier le code]

Le mode co-op de Battlefield 3 n'ayant pas fait l’unanimité auprès de la communauté, il n'est donc plus disponible dans Battlefield 4. Cependant il est laissé entendre qu'un mode « Dinosaure » sera disponible sur cette nouvelle licence, au vu du public intéressé par ce mode de jeu, où les joueurs seront confrontés à des dinosaures contrôlés par l'IA[7]. Même si ce mode n'est pas disponible dans la version finale du jeu, il est possible qu'un DLC arrive apportant cette nouveauté.

Multijoueur[modifier | modifier le code]

Le multijoueur contient 3 factions jouables : les États-Unis, la Chine et la Russie. Cette opus marque également le retour du mode « Commandant »[8],[9] vu pour la dernière fois dans Battlefield 2142, qui donne pour certains joueurs une vue wargame de l'ensemble de la carte avec la possibilité de donner des ordres à ses coéquipiers, celui-ci peut en effet communiquer avec les chefs d'escouades et ainsi leur donner des directives pour atteindre l'objectif. Il possède selon l'évolution de la partie, des compétences très intéressantes, autant pour effectuer des frappes dans les rangs ennemis que pour envoyer un drone de renseignement.

Les versions multijoueur sur PC, PlayStation 4 et Xbox One peuvent accueillir jusqu'à 64 joueurs simultanés (66 en comptant les commandants), les versions consoles tournent d'ailleurs à 60 fps, tandis que les versions PlayStation 3 et Xbox 360 sont limitées à 24 joueurs (26 en comptant les commandants) pour des raisons techniques.

Les quatre classes présentes dans Battlefield 4 sont les mêmes que dans l'opus précédent : Assaut, Ingénieur, Soutien et Éclaireur.

  • La classe Assaut (Assault), dispose de fusils d'assaut puissants à moyenne et longue distance; de deux différents kits de soin; et de lance-grenades de tout type. Ses deux spécialisations sont infirmier et grenadier[5].
  • La classe Ingénieur (Engineer), possède des "PDW" (mitraillettes) qui ont une portée et une précision relativement moins importante, mais une cadence de tir beaucoup plus élevée; les différents lanceurs, tel que le SMAW, le FGM-148 Javelin, et les mines anti-chars; mais aussi les outils de réparation comme le robot NEM et le chalumeau de réparation. Ses deux voies spécialisées sont mécanicien et soldat anti-chars[5].
  • La classe Soutien (Support), qui elle compte dans son panel d'équipements: les mitrailleuses qui ont un fort effet de suppression, les kits de munitions, le XM25 Airburst et le mortier M224. Ses deux choix de spécialité sont tir indirect et défense de périmètre [5].
  • La classe Éclaireur (Recon) aura les fusils de sniper, très efficace à longue distance, et dont les tirs dans la tête et le buste sont fatals, à noter que les tirs dans le buste ne sont plus mortels à partir d'une certaine distance selon le fusil de précision. Ils disposeront aussi des systèmes de reconnaissance et de réapparition, comme le Mini-drone, la grenade à détection, et la balise-radio. Ses deux options de spécialisation sont unité spéciale et sniper[5].

Armes disponibles[modifier | modifier le code]

Il faut savoir que dans ce nouvel opus, les PDW échangent leur place avec les carabines, devenant les armes principales de la classe Ingénieur. Les DMR, fusils à pompe et carabines seront donc disponibles sur toutes les classes.

La PDW (Personal Defence Weapon ou Arme de défense personnelle) est le type d'arme étant destiné à la défense personnel, plus communément appelé «mitraillettes», elle possède généralement un calibre d'arme de poing ou du moins inférieur à celui d'un fusil d'assaut (soit 5,56 mm) ce qui aura pour effet d'avoir une portée réduite mais efficace à courte distance. Elles ont l'avantage d'avoir une cadence de tir très élevé (environ 850 coups par minute), pour un chargeur de petite taille, elle dispose aussi d'un éventail de tir au jugée plus restreint permettant un tir précis même sans visée.

Les DMR (Designated Marksman Rifles) sont des carabines semi-automatique au calibre lourd (7,62 mm), qui sont très efficace à moyenne et longue distance, elles ont un très bon ratio suppression/efficacité.

Les dites « carabines » sont des carabines automatique moins polyvalentes que les fusils d'assaut de la classe Assaut. En contre partie, elles sont dotées d'un recul plus faible et d'un tir au jugée plus précis, bien que ce dernier soit toujours moins impressionnant que celui de leur sœurs les PDW.

Les Fusil à pompe (FàP), restent nos meilleurs amis à courte distance, possédant un puissant calibre 12, qui permet de tuer un ennemi du premier coup jusqu'à une distance moyenne de 4 m avec la chevrotine, 6 m avec la fléchette et enfin 10 m avec le calibre perforant. À savoir que les fusils à cartouche semi-automatique seront bien évidemment moins puissant et auront une portée réduite.

Mode Commandant[modifier | modifier le code]

Le mode « commandant » de Battlefield 2 revient donc dans ce nouvel opus. Comment marche celui-ci, comment a t-il été recalibré ? Pour répondre à cette question nous apprenons que lorsque nous détenons le rôle de commandant deux systèmes de points fonctionnent en parallèle, le premier est une barre de compétence d'objectifs disponibles pour le commandant (aussi appelé boucle d'objectifs) l'autre étant une barre de compétence d'escouade. Ces ensemble de capacités servent à soutenir les troupes, autant en appui-feu qu'en munition ou à leur donner des renseignements afin de l'avantager. À savoir que vous serez contre le commandant adverse qui lui aussi possèdent ces « pouvoirs ».

Les développeurs de DICE ont fait parvenir lors des News sur le site Battlelog qu'ils s'étaient inspirés de l'indice de recherche du jeu Grand Theft Auto , lorsqu'ils ont envisagé de donner au commandant la possibilité de désigner des "VIP". Cette option devient possible lorsqu'un joueur compte une série d'élimination de six ou plus, celui-ci apparaît sur l'écran du Commandant en tant qu'unité sélectionnable, son emplacement sera révélé à l'équipe entière pendant une durée de 45 secondes (très utile pour montrer quels ennemis sont les plus dangereux). « Le Commandant peut alors inciter les joueurs à aller chasser ou, au contraire, protéger ce joueur VIP, dans la mesure où les deux équipes sont alertées de cette « promotion ». Les attaquants recevront des bonus en éliminant la cible, tandis que cette dernière recevra des bonus pour chaque élimination effectuée sous ce statut de VIP. Ainsi, les deux équipes sont gagnantes. » D'après eux, cela poussera les joueurs très expérimentés de prendre ce statut comme la « preuve ultime » de leur supériorité sur le champ de bataille, bien entendu et en contre-partie, l'équipe entière adverse connaîtra votre position[10].

1. Le commandant disposera toujours de ces capacités: - Promotion VIP, Avertissement d'un missile de croisière, Drone-radar et Frappe IEM pour détruire l'équipement ennemi ou brouiller son radar.
2. La première barre de compétences ou boucle d'objectifs : Elle comprend les « pouvoirs » du commandant les plus puissants. Ceux-ci se débloqueront au fur et à mesure de la partie, lorsque l'équipe capturera ou accomplira des objectifs, mais si vous perdez ces derniers, le commandant perdra alors la capacité qu'il a avait obtenu. Celles-ci différent d'ailleurs selon la carte et le mode de jeu. Elle comprend :
  • Le Missile de croisière, qui lancé depuis un emplacement fixe de la carte, volera jusqu'à atteindre la position donné, détruisant tout ce qui se trouve dans sa zone d'effet.
  • Le Drone UAV pour détecter les cibles d'infanterie ou les véhicules sur la carte
  • La Canonnière Volante AC-130U "Spooky" qui pourra pilonner les zones de conflit grâce à sa large gamme de canon de 25mm, 40mm et enfin 105mm mais servira aussi de point de ralliement mobile qui couvre une grande partie de la carte.
3. La seconde barre de compétences ou boucle d'escouade : Cette dernière fonctionnent comme les « Améliorations de terrain » des escouade, les développeurs précisant qu'il était important d'établir cette ressemblance pour familiariser le joueur. Lors que le Commandant gagne des points, ils remplissent cette barre de capacité d’escouade graduée de 4 échelons. Chaque compétence coûte donc 1, 2, 3 ou 4 parties de la barre, ce qui veut dire que nous pourrons utilisé 4 fois le moins cher des atouts et une seule fois le plus cher, on obtient donc dans l'ordre croissant :
  • Le premier quart de la barre : Promotion d'escouade
  • Le second quart ou la moitié de rempli : Largage de ravitaillement. Déploie une grande cargaison qui soigne, ravitaille et répare les unités blindées alliées. Cette cargaison permettra même de changer de kits[10].
  • Le troisième quart de la barre : Déploiement rapide, qui diminue de moitié le temps de réapparition de tous les alliés pendant un temps prédéfini, très avantageux lors des dernières minutes du jeu et permettant un gameplay quasiment continu.
  • La barre rempli entièrement : Largage de véhicule. Déployant soit un Quad soit un PWC (Jetsky) selon l'endroit marqué, il sera largué par parachute.

Développement[modifier | modifier le code]

Le président d'EA, Frank Gibeau a confirmé l'intention de l'entreprise de libérer une suite de la série durant un discours à l'Université de Californie, où il a déclaré: «Il y aura un Battlefield 4». Par la suite, un porte-parole EA a dit à IGN: "Frank a beaucoup parlé de la "marque" Battlefield - une marque dont EA est profondément passionné et dont sa communauté de fans est tout aussi engagé". À la veille du lancement de Battlefield 3, EA DICE a dit à Eurogamer : Que l'espoir du studio suédois était d'avoir l'occasion de faire Battlefield 4. "On ressent la même chose que lorsque c'était le premier jour". Le producteur exécutif Patrick Bach a déclaré «C'est excitant. La machine qu'est Frostbite 2 a ouvert devant nous un nouvel horizon où nous pouvons faire ce que nous voulons» [réf. nécessaire].

Grâce au moteur FrostBite 2 utilisé à pleine performance, qui est actuellement appelé FrostBite 3, le jeu s'en retrouve bonifié avec une gestion des destructions plus réaliste et plus poussée, des aires de combats aériennes plus étendus ainsi qu'une météo dynamique en temps réel (dynamique des fluides). À savoir que pour une meilleur expérience de jeu, les événements seront maintenant gérés de manière ce que chaque joueur vivent cette expérience au même moment. Les bacs à sable sont également plus dynamiques et plus interactifs dans cet opus que dans les Battlefield précédents. Par exemple à proximité d'une voiture garée, on peut déclencher l’alarme de la voiture et alerter votre présence aux ennemis à proximité. Lorsque le joueur se déplace trop rapidement à travers une forêt, une volée d'oiseaux peut s'envoler en masse, et signaliser aux ennemis qu'ils devraient aller enquêter dans cet zone[11].

Il sera possible d'accéder au mode Commander depuis une tablette ou depuis un support de jeu : PC, PS4, Xbox One[12].

Configurations PC[modifier | modifier le code]

Configuration Minimum Recommandée
Système d'exploitation Windows Vista (32bits - SP2) Windows 8 (64 bits)
Processeur
  • Athlon X2 2,8 GHz
  • Core 2 Duo 2,4 GHz
  • Six cœurs (FX 6100)
  • Quatre cœurs (i5/i7)
Mémoire 4 Go (DDR3) 8 Go (DDR3)
Espace disque dur 30 Go > 30 Go
Carte graphique
  • GeForce 8800 GT
  • AMD Radeon 3870
  • Geforce GTX 660
  • Radeon HD 7870
Mémoire graphique 512 Mo 3 Go
Carte son Aucune Dolby Digital 5.1
Réseau ~1 Mo/s 1 Mo/s

Bêta[modifier | modifier le code]

La mise en place d'un accès bêta a été annoncée sur Twitter pour l'automne 2013[13]. Au cours de la Gamescom, DICE a précisé que l'ouverture de la bêta aurait lieu en octobre 2013[14].

D'une durée de quinze jours, la bêta a été lancée en deux temps. Elle a été lancée le 1er octobre et a été disponible pour :

La bêta fut publique le 4 octobre. La bêta-test se termina le 15 octobre.

Contenus supplémentaires[modifier | modifier le code]

China Rising[modifier | modifier le code]

China Rising est le premier pack d'extension du jeu. Il a été dévoilé le 21 mai 2013 sur Origin[17]. Il contient cinq nouvelle armes (MP7, RPK-74, MTAR-21, L85A2 et L96A1) reprise du précédant Battlefield 3, quatre nouvelles cartes (Pic de Guilin, Col du Dragon, Route de la Soie et Chaîne de l'Altaï), un nouveau mode de jeu (supériorité aérienne) repris lui aussi de Battlefield 3 des véhicules inédits (le bombardier et la motocross) ainsi que des équipements "high-tech" militaires (un mini-drone "SUAV" et un drone de combat "UCAV")[18]. Il sera disponible pour les joueurs qui pré-commandent lÉdition Digitale Deluxe et Standard du jeu sur Origin. Cette extension sera disponible durant l'hiver de 2013

Second Assault[modifier | modifier le code]

Second Assault est le deuxième pack d’extension du jeu. Il a été mis à disposition après le lancement du jeu en avant-première sur la console Xbox One et proposera les quatre cartes préférées des joueurs de Battlefield 3[19] : Frontière Caspienne, Opération tempête de feu, Golf d'Oman et Opération Métro. Celles-ci ont été refaites et améliorées grâce au concept "Levolution". Le Mode "Capture du drapeau" fait aussi son retour, ainsi que l'ajout de cinq armes tirée de Battlefield 3 : le fusil d'assaut F2000, le fusil de précision Gol Magnum, le légendaire fusil mitrailleur M60 E4, l'AS VAL, un fusil avec silencieux intégré au canon, et le fusil à pompe sud-africain DAO-12, grand classique de Battlefield 2.

Naval Strike[modifier | modifier le code]

Naval Strike est le troisième pack d’extension du jeu. Il propose quatre cartes ( Îles Perdues , Frappe À Nansha , Brise-lames , Opération Mortier ) pour des batailles maritimes dynamiques[20] , cinq nouvelle armes inédite à Battlefield 4 : le fusil d'assaut AR-160, le fusil mitrailleur AWS, le fusil de précision SR-338, la PDW SR-2 et le revolver SW40, ainsi qu'une version retravaillée du mode Titan, le mode Assaut de Porte-Avions. Il est téléchargeable depuis le 25 mars 2014 ( Pour les membres Premium ) .

Dragon's Teeth[modifier | modifier le code]

Dragon's Teeth est le quatrième pack d’extension du jeu. Il propose quatre nouvelle carte : Marché aux Perles, Parc Lumphini, Propagande et Dragon Submergé pour des combat en milieux urbain (un peu comme sur la carte Zone Inondée), cinq nouvelle armes : le fusil d'assaut BULLDOG 762, la PDW MPX, le fusil de précision CS5, le revolver Unica 6 et le fameux DEAGLE 44 ainsi qu'un nouveau mode de jeu dérivé du mode conquête : Liaison en Chaîne. Dragon's Teeth est sorti le 15 juillet 2014 pour les premium.

Final Stand[modifier | modifier le code]

Final Stand est le cinquième et dernier pack d’extension du jeu. Les quatre nouvelles cartes sont les suivantes : Opération Whiteout (Voile Blanc), Hammerhead (Tête de Marteau), Giants of Karelia (Géants de Karelia) et Hangar 21.

Les thèmes abordés par le DLC semblent être le froid, ou plus précisément, le Nord. En effet, la région de Karélia est située entre la Russie et la Finlande et les cartes Opération Whiteout et Hangar 21 sont balayées par un puissant blizzard. Le DLC aborde aussi le thème futuriste : un char volant est visible sur la carte Opération Whiteout et Hangar 21 semble être un entrepôt secret où des machines de guerre révolutionnaires sont développées. On peut en effet apercevoir brièvement en faisant une pause dans une pièce des cales soutenant une coque colossale en acier et dans un des bras et jambes mécaniques ainsi que des plans montrant un curieux engin marchant sur deux pattes.

De plus, le matricule du hangar, 21, peut laisser pensif puisque ces deux chiffres sont les deux premiers qui composent le titre d'un opus précédent où le froid, les chars volants, une coque colossale et des machines à pattes étaient présents. Ce DLC pourrait-il être une bande-annonce en vue d'un prochain Battlefield 2142 ou faire la liaison entre les deux jeux vidéo ? La question peut se poser car on dépasse de loin les simples easters eggs disposés un peu partout sur les cartes.

Battlefield 4 Premium[modifier | modifier le code]

Battlefield 4 Premium est un service conçu pour les joueurs de Battlefield 4 qui désirent avoir accès aux packs d'extension, à des avantages particuliers et à des possibilités de personnalisation plus poussées. Il est disponible depuis la sortie du jeu sur PS3, PS4, Xbox 360, Xbox One et PC pour 49,99 euros[21].

Il inclut :

  • Les cinq packs d'extension (Voir section Contenus supplémentaires) avec un accès anticipé de deux semaines;
  • Des options de personnalisation exclusives dont des camouflages, etc;
  • Une position prioritaire dans les files d'attente des serveurs;
  • Des mises à jour hebdomadaires avec du nouveau contenu, des événements Double EXP;
  • 12 packs de combats Or;
  • Transfert de l'abonnement Premium depuis la console PS3 à la console PS4, et depuis la Xbox 360 à la Xbox One*;
  • Des missions exclusive sous le nom de Programme Fantôme.

Passage à la next-gen[modifier | modifier le code]

[style à revoir] Voilà ce qui est annoncé sur le site Battlelog en ce qui concerne la PS3 :

« Nous voulons aider les fans de Battlefield et faciliter leur passage d’une plateforme de génération actuelle à une plateforme de nouvelle génération. C’est pourquoi, aujourd’hui, nous avons décidé de clarifier les offres qui vous permettront de procéder à une mise à niveau en toute tranquillité, en vous faisant gagner du temps et de l’argent. » - Développeur de chez DICE.

« Rejoignez l’action sans attendre. Vous pouvez acheter le jeu sur les plateformes de génération actuelle et y jouer pendant trois semaines avant qu’il ne sorte sur les plateformes de nouvelle génération, profitant ainsi d’un avantage non négligeable. Et comme nous respectons le temps que vous investissez dans le jeu, nous ne voulons pas que votre progression soit perdue quand vous voudrez jouer sur les plateformes nouvelle génération. C’est pour cette raison que nous vous offrons un moyen simple de faire passer vos stats multijoueur et votre abonnement Battlefield 4 Premium sur ces nouvelles consoles. Vous n’aurez pas à tout recommencer depuis le début ! Absolument tout sera conservé dès le lancement sur les plateformes nouvelle génération  : rang, score, ratio É/M, victoires, temps de jeu, étoiles de service, plaques récupérées, véhicules détruits, réparations, réanimations, score d’escouade, précision et tout le reste ! »

Il sera donc possible de pouvoir effectuer une migration avec le même CD de la console PS3 vers la next-gen.

L'opération s'effectue de cette manière : Le joueur achète le jeu Battlefield 4 pré-commandé sur la console PS3, un code lui sera fourni dans la boîte du jeu, celui-ci lui permettra jusqu'au 28 mars d'obtenir sur le PlayStationStore, Battlefield 4 au prix de 9,99€ sur next-gen en version numérique (téléchargeable). Et qui assurera une migration du compte lorsqu'il passera à la next-gen, permettant de garder toutes les statistiques de jeu[22].

Accueil[modifier | modifier le code]

La presse, en général, apprécia beaucoup le jeu avec des notes quasiment égales à Battlefield 3. Idem pour le ressenti par rapport à la campagne solo et au multijoueur.

En France, Battlefield 4 reçut un 16/20 de Jeuxvidéo.com, un 8/10 de Gamekult et un 4.5/5 sur Gameblog. Tous saluèrent les quelques nouveautés de Battlefield 4 (surtout le retour apprécié du mode commandant), le multijoueur exemplaire et jouissif et les graphismes superbes (sur PC et les consoles nouvelles générations telles la Xbox One et la PlayStation 4).

Des réserves sont néanmoins émises sur le peu de nouveauté du titre par rapport à Battlefield 3. Mais c'est surtout la campagne solo qui déçoit unanimement du fait qu'elle soit banale et courte bien que des tentatives sont faites pour redonner du dynamisme. Malgré tout, les nombreux bugs et l'intelligence artificielle médiocre rend la campagne anecdotique selon la presse.

À l'international, Battlefield 4 reçoit de Metacritic d'après 37 critiques de la presse la note moyenne de 83/100. Toutes les critiques couvrent d'éloges le multijoueur qui est une référence dans le FPS, mais la campagne solo reste assez critiquée et décevante, y compris pour les critiques positives.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]