Novembre 1940

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Novembre 1940
Nombre de jours 30
Premier jour Vendredi 1er novembre 1940
5e jour de la semaine 44
Dernier jour Samedi 30 novembre 1940
6e jour de la semaine 48

Calendrier
novembre 1940
Sem Lu Ma Me Je Ve Sa Di
44         1er 2 3
45 4 5 6 7 8 9 10
46 11 12 13 14 15 16 17
47 18 19 20 21 22 23 24 
48 25 26 27 28 29 30  
1940Années 1940XXe siècle

Mois précédent et suivant
Précédent Octobre 1940 Décembre 1940 Suivant
Novembre précédent et suivant
Précédent Novembre 1939 Novembre 1941 Suivant

Chronologies par zone géographique
Chronologies thématiques

Événements[modifier | modifier le code]

  • En Roumanie, les légionnaires massacrent 60 détenus de la prison de Jivala, ministres, préfets et généraux qui en 1939 avaient sévi contre la Garde de fer.


  • 3 novembre : les Britanniques débarquent en Crète pour appuyer les Grecs contre l’Italie.
  • 11 novembre :
    • Destruction de la moitié de la flotte italienne par les bombardiers du HMS Illustrious lors de la bataille de Tarente : trois cuirassés, deux croiseurs et de nombreux navires secondaires sont détruits..
    • Commémoration de la victoire du 11 novembre 1918 : des étudiants et des lycéens manifestent à l’arc de triomphe pour célébrer l’Armistice de 1918, et se heurtent à une sévère répression de la part des autorités allemandes. Les universités sont fermées.
    • Un blizzard fait 144 morts dans le mid-west américain.
  • 12 novembre :
    • Négociations Hitler-Molotov à Berlin ; échec de celles-ci.
    • Félix Éboué, un Antillais, devient le premier gouverneur général noir de l’Afrique-Équatoriale française. Il recommande aux administrateurs coloniaux s’accorder davantage de responsabilités aux chefs coutumiers et de leur témoigner plus de respect. Il limite le travail forcé, crée un statut pour les « notables évolués » (exemption de travail obligatoire, avantages fiscaux, etc.), attribue à des Africains certains postes administratifs jusque-là réservés aux Européens et érige plusieurs villes africaines (Fort-Lamy, Libreville et Bacongo, un quartier de Brazzaville) au statut de « communes ».

Naissances[modifier | modifier le code]

Décès[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]