RMS Queen Elizabeth

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Queen Elizabeth.
Queen Elizabeth
Image illustrative de l'article RMS Queen Elizabeth
Le Queen Elizabeth à Cherbourg (1966)

Type Paquebot transatlantique
Histoire
Quille posée décembre 1936
Lancement 27 septembre 1938
Mise en service 3 mars 1940
Statut épave au large de Hong-Kong
Caractéristiques techniques
Longueur 314 m
Maître-bau 36 m
Tirant d'eau 11,6 m
Tonnage environ 85 000 tonneaux
Autres caractéristiques
Passagers 2 283 passagers
Armateur John Brown & Company
Affréteur Cunard Line
Pavillon Pavillon civil du Royaume-Uni Royaume-Uni
IMO 5287902

Le RMS Queen Elizabeth, sister-ship amélioré du Queen Mary, est un paquebot transatlantique britannique qui a navigué pour la compagnie Cunard Line. Durant la Seconde Guerre mondiale, les deux navires furent utilisés comme transports de troupes entre les États-Unis et le Royaume-Uni.

Mis à la retraite en 1968, un incendie s'est déclaré à son bord le 9 janvier 1972. Le bateau a alors été abandonné dans la baie de Hong Kong.

Le nouveau paquebot de la Cunard Line, devant épauler le Queen Mary 2 sur la ligne SouthamptonCherbourgNew York depuis 2010, porte de nouveau le nom de Queen Elizabeth.

Caractéristique techniques[modifier | modifier le code]

Originellement, il aurait dû faire, tout comme le Queen Mary, 310 mètres. L'allongement de quatre mètres dû à la modification des formes avant fut décidé à la suite de 8 000 essais effectués sur maquette dans un bassin.

La propulsion était assurée par quatre hélices de 32 tonnes chacune entraînées par un groupe de quatre turbines à vapeur attaquant par des engrenages réducteurs une roue dentée de quatre mètres de diamètre et pesant 80 t. La vapeur nécessaire aux 16 turbines était assurée par 12 chaudières à tubes d'eau, chauffée au mazout et à tirage forcé ; 1 200 m de canalisations amenaient le combustible au foyer. La vapeur, quant à elle, était distribuée à travers 900 m de tuyauterie.

L'électricité du bâtiment était fournie par un ensemble de groupes électrogènes capable d'alimenter une ville de 200 000 habitants. Pas moins de 6 400 km de câbles, 30 000 lampes et nombre d'installations telles que cinéma, ascenseur, etc.

L'équipage était composé de 1 200 hommes.

Galerie[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

Dans le film L'Homme au pistolet d'or (Guy Hamilton, 1974) de la série James Bond, le QG temporaire du MI6 à Hong Kong se trouve dans l'épave inclinée du paquebot partiellement coulé. Les planchers, penchés, sont (dans le film) modifiés pour permettre la station debout sans peine. 007 y retrouve son chef M, son assistante Miss Moneypenny ainsi que Q et le lieutenant Hip.

Sur les autres projets Wikimedia :