Tamise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tamise (homonymie).
Tamise
(Thames)
La Tamise à Londres, vue du pont du Jubilé d'or (Golden Jubilee Bridge).
La Tamise à Londres, vue du pont du Jubilé d'or (Golden Jubilee Bridge).
Image illustrative de l'article Tamise
Caractéristiques
Longueur 346 km
Bassin 12 935 km2
Débit moyen 81,7 m3/s (Teddington)
Régime régime pluvial
Cours
Source Gloucestershire
· Localisation Thames Head
· Altitude 110 m
· Coordonnées 51° 41′ 44″ N 2° 01′ 49″ O / 51.69556, -2.03028 (Source - Tamise)  
Embouchure Mer du Nord
· Altitude 0 m
· Coordonnées 51° 30′ 20″ N 0° 39′ 04″ E / 51.5056, 0.65111 (Embouchure - Tamise)  
Géographie
Pays traversés Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Nation Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Principales villes Oxford ; Londres

La Tamise (en anglais : River Thames) est un fleuve coulant au sud du Royaume-Uni qui se jette dans la Mer du Nord.

D’une longueur totale de 346 km, c’est le plus long fleuve dont le cours se trouve entièrement en Angleterre (donc commence et fini en Angleterre) et le second plus long pour le Royaume-Uni (après le Severn). La Tamise prend sa source à Thames Head, dans le Gloucestershire, puis coule en direction de l'est, vers Oxford et Reading, puis traverse Londres, dont elle tire sa renommée et aboutit enfin dans la Mer du Nord, grâce à son estuaire.

La marée remonte jusqu’à Teddington Lock (en). Le bassin versant recouvre une grande partie du sud-est et de l’ouest de l’Angleterre. La Tamise est alimentée par de nombreux affluents et est parsemée de plus de 80 îles. La faune et la flore y sont très variées, grâce à de grandes étendues d’eau douce et d’eau de mer à la fois.

L’activité humaine a profité de la Tamise pendant des milliers d’années pour en tirer son eau, sa nourriture, et son énergie. Le fleuve est une voie commerciale majeure pour le commerce international grâce au port de Londres, et le système britannique des canaux (en) permet d’en faire profiter le reste de son cours. La position stratégique de la rivière en a fait un lieu central de l’histoire du Royaume-Uni (John Burns parle d’« histoire liquide »).

Plus récemment, la rivière est devenue une aire majeure de loisirs grâce au tourisme et aux sports, tels l’aviron, la voile, le kayak, le skiff et la péniche. La rivière a un attrait particulier auprès des écrivains, des peintres, des musiciens et des réalisateurs de cinéma. Elle est encore l’objet de nombreux débats, à propos de son tracé, de sa nomenclature et de son histoire.

Géographie et écologie[modifier | modifier le code]

Cours de géographie[modifier | modifier le code]

Principal fleuve du Royaume-Uni, la Tamise a une longueur de 346 km, mais la Severn en est le plus long, avec 354 km

Prenant naissance au pied des collines des Cotswolds, à Thames Head, près de Kemble, dans le Gloucestershire, elle serpente vers la mer du Nord en suivant essentiellement un axe ouest-est. Seven Springs (en), près de Cheltenham, où se trouve la rivière Churn (en), est parfois considérée comme une source alternative de la Tamise. Son emplacement ajoute 23 kilomètres à la longueur totale du fleuve et est le point le plus éloigné de l’embouchure. Les sources présentes à Seven Springs coulent toute l’année, tandis que celles à Thames Head sont saisonnières.

La Tamise s’écoule à travers Ashton Keynes (en), Cricklade, Lechlade, Oxford, Abingdon, Wallingford, Goring-on-Thames (en), Reading, Henley-on-Thames, Marlow, Maidenhead, Windsor, Eton, Staines-upon-Thames (en), Sunbury, Weybridge et Thames Ditton (en), avant d’entrer dans le Grand Londres. Le fleuve est redirigé autour d’Oxford, Abingdon et Maidenhead, et la navigation a été facilitée récemment grâce à plusieurs coupures comme la Jubilee River (en).

À partir des premiers quartiers du Grand Londres, le fleuve traverse Hampton Court, Surbiton, Kingston, Teddington, Twickenham, Richmond, Syon House et Kew avant Londres. Arrivée dans la capitale britannique, la Tamise est l’un des principaux axes de la ville, du palais de Westminster à la tour de Londres. Elle était la frontière sud de la cité médiévale, avec Southwark sur la berge opposée. La partie du fleuve située entre le Pont de Londres et Rotherhithe se nomme Pool of London.

Après Londres, le fleuve passe entre Greenwich et l’île aux chiens, et coule ensuite à travers la barrière de la Tamise, qui protège le centre de Londres des inondations. Enfin, le fleuve côtoie Dagenham, Dartford, Tilbury, Gravesend et entre dans son estuaire noyé près de Southend-on-Sea.

Malgré sa largeur, de nombreux ponts, ainsi que des tunnels, la traversent dans la capitale (Chelsea, Vauxhall, Westminster, Waterloo, London Bridge, Tower Bridge…). Le seul pont en aval de Londres est le Queen Elizabeth II Bridge (en) inauguré en 1991.

À environ 90 kilomètres de la mer, en amont de Londres, le fleuve commence à montrer des signes de l'activité de la marée. À Londres, l'eau est légèrement saumâtre à cause du sel de mer. Le fleuve, autorisant le passage de grands navires, a contribué à la tradition maritime de l'Angleterre. Un réseau de canaux le fait communiquer avec la Severn, le canal de Bristol et la Trent.

Bassin de la Tamise

Îles[modifier | modifier le code]

À gauche, l'île de Fry à Reading

On dénombre plus de 80 îles et îlots sur le cours de la Tamise. Leurs dimensions sont très variables, allant de la vaste Île de Sheppey d'une superficie de 94 km2 située dans l'estuaire du fleuve, à de simples îlots couverts d'arbres comme l'île de Rose dans l'Oxfordshire. Certaines sont d'origine naturelle, le cours du fleuve se divisant en ces endroits en plusieurs embranchements, d'autres sont d'origine artificielle et ont été créées par les chenaux de navigation.

L'abbaye de Westminster et le palais de Westminster ont été construits sur ce qui formait à l'origine une île de la Tamise, l'île de Thorney, avant que des travaux de remblaiement ne soient entrepris.

Faune et flore[modifier | modifier le code]

Végétation fleurissante en été.

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat est de type tempéré.

Principaux affluents[modifier | modifier le code]

Entre sa source et Teddington Lock, 38 affluents principaux alimentent la Tamise. Les affluents sont les rivières Churn, Leach, Cole, Ray, Coln, Windrush, Evenlode, Cherwell, Ock, Thame, Pang, Kennet, Loddon, Colne, Wey et la Mole.

Le principal est le Kennet qui lui, aboutit sur la rive gauche à Reading. Par la suite, elle reçoit à gauche la Colne, la Lea, et sur la rive droite la Wey, la Thame, la Mole et la Darent.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Le débit de la Tamise a été observé sur une période de 20 ans (1965-1984) à Teddington, à l'extrémité ouest de l'agglomération londonienne (Greater London) [1].

La Tamise est un fleuve modérément abondant. Le module du fleuve à Teddington est de 81,7 m3/s pour une surface prise en compte de 9 948 km2, ce qui correspond à 77 % de la totalité du bassin versant du fleuve. La lame d'eau écoulée dans son bassin versant se monte de ce fait à 259 millimètres annuellement.

La Tamise présente des fluctuations saisonnières de débit modérées. Les hautes eaux se déroulent en hiver, et se caractérisent par des débits mensuels moyens allant de 113 à 138 m3/s de décembre à mars inclus (avec un léger sommet en janvier). Dès fin mars, le débit diminue très progressivement ce qui mène aux basses eaux d'été-automne qui ont lieu de juillet à septembre, avec une baisse du débit mensuel moyen jusqu'au niveau de 33,8 m3 au mois d'août, ce qui reste appréciable. Mais les fluctuations de débit sont plus importantes selon les années, ou calculées sur de courtes périodes. Les crues de la Tamise sont rarement dévastatrices, mais nullement inexistantes.


Débit moyen mensuel (en m3/s)
Station hydrologique : Teddington
(Données calculées sur 20 ans)

Le débit moyen mensuel observé en août (minimum d'étiage) atteint 33,8 m3/s, soit plus ou moins 25 % du débit moyen du mois de janvier (maximum de l'année), ce qui souligne l'amplitude relativement modérée des variations saisonnières.

Sur la période d'observation de 20 ans, le débit mensuel minimal a été de 9,2 m3/s en juillet 1984, tandis que le débit mensuel maximal s'est élevé à 258 m3/s en décembre 1977.

La Tamise à Londres

Géologie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Commerce et transport[modifier | modifier le code]

Navigation[modifier | modifier le code]

Tourisme[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Place dans la culture[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]