Fontaine (Territoire de Belfort)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fontaine.
Fontaine
Fontaine (Territoire de Belfort)
Photo de l'église entourée de quelques maisons à Fontaine.
Blason de Fontaine
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Territoire de Belfort
Arrondissement Arrondissement de Belfort
Canton Grandvillars
Intercommunalité Grand Belfort
Maire
Mandat
Pierre Fiétier
2014-2020
Code postal 90150
Code commune 90047
Démographie
Gentilé Fontainiens / Fontainiennes
Population
municipale
611 hab. (2015 en stagnation par rapport à 2010)
Densité 88 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 39′ 37″ nord, 6° 59′ 59″ est
Altitude Min. 347 m
Max. 378 m
Superficie 6,96 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Territoire de Belfort

Voir sur la carte administrative du Territoire de Belfort
City locator 14.svg
Fontaine

Géolocalisation sur la carte : Territoire de Belfort

Voir sur la carte topographique du Territoire de Belfort
City locator 14.svg
Fontaine

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Fontaine

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Fontaine

Fontaine est une commune française située dans le département du Territoire de Belfort en région Bourgogne-Franche-Comté.

C’est aussi un chef-lieu de canton.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le village est situé à 12 km de Belfort, chef-lieu du département, tout près de la RD 419 reliant Belfort à Altkirch.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Lacollonge Larivière Vauthiermont Rose des vents
Phaffans N Reppe
O    Fontaine    E
S
Frais Foussemagne Chavannes-sur-l'Étang
(Haut-Rhin)

Histoire[modifier | modifier le code]

Faits historiques[modifier | modifier le code]

La mention la plus ancienne du nom de Fontanis dans les archives date du XIe siècle mais c’est en 1441 que l’on peut identifier avec certitude le Fontaine qui nous concerne. Il faisait alors partie du fief de Montreux-Château et de ce fait dépendait du comté de Ferrette et de la Maison d’Autriche. En 1458, au décès de Jean de Montreux, son fils Antoine reçut en héritage Bretagne (Territoire de Belfort), Fontaine, Foussemagne, Montreux-Vieux et Montreux-Jeune mais il est dépossédé de son fief par l’archiduc Sigismond pour avoir pris le parti de Charles le Téméraire. Dans les actes rédigés en allemand pendant la période autrichienne, le village était désigné sous le nom de Brunn ou Burnen.

Le monument historique de Fontaine est sans aucun doute le Tilleul de Turenne (voir photos plus bas) qui abrita le grand homme le 29 décembre 1674 au moment de la campagne d’Alsace, avant la bataille victorieuse de Turckheim.

Avant 1782, l’église de Fontaine dépendait de celle de Montreux-Jeune. Devenue autonome, la paroisse de Fontaine comprend également Frais et Foussemagne. Le sanctuaire, consacré à l’Exaltation de la Sainte-Croix, a été reconstruit en 1788.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Fontaine

Les armes peuvent se blasonner ainsi :

de sable à la fontaine d'argent.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2008 2014 Anne-Marie Forcinal ...  
2014 en cours Pierre Fiétier    

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[2].

En 2015, la commune comptait 611 habitants[Note 1], en stagnation par rapport à 2010 (Territoire de Belfort : +1,1 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
288 261 300 352 342 363 371 341 331
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
303 312 312 349 359 384 401 372 363
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
330 296 315 300 330 278 298 265 429
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
298 291 373 353 435 524 593 602 626
2015 - - - - - - - -
611 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Chef-lieu de son canton, Fontaine n'en est pas la commune la plus peuplée ; en 2011, celles de Montreux-Château, Foussemagne, Bessoncourt et Denney la surpassent.

Enseignement[modifier | modifier le code]

Santé[modifier | modifier le code]

Cabinet du Docteur Roy

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Fontaine est un village dont l’activité est restée très longtemps agricole jusqu’à ce que l’aérodrome de Belfort - Fontaine soit transformé en parc d’activité industrielle : l’Aéroparc et relié à l’autoroute A36 reliant le bassin du Rhône à la plaine du Rhin.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Photos[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]