Arrondissement de Belfort

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Arrondissement de Belfort
Arrondissement de Belfort
Situation de l'arrondissement de Belfort dans la région Bourgogne-Franche-Comté.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département et
collectivité territoriale
Territoire de Belfort
Chef-lieu Belfort
Code arrondissement 901
Démographie
Population 141 852 hab. (2018)
Densité 233 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 38′ 23″ nord, 6° 51′ 50″ est
Superficie 609,4 km2
Subdivisions
Communes 101

L'arrondissement de Belfort est une division administrative française, coïncidant avec le département du Territoire de Belfort, situé dans la région Bourgogne-Franche-Comté.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1871, à la suite de la guerre perdue contre la Prusse, le département du Haut-Rhin est annexé au nouvel Empire allemand à l’exception d'une partie de l’arrondissement de Belfort.

Composition[modifier | modifier le code]

Composition avant 2015[modifier | modifier le code]

Découpage communal depuis 2015[modifier | modifier le code]

Depuis 2015, le nombre de communes des arrondissements varie chaque année soit du fait du redécoupage cantonal de 2014 qui a conduit à l'ajustement de périmètres de certains arrondissements, soit à la suite de la création de communes nouvelles. Le nombre de communes de l'arrondissement de Belfort est ainsi de 102 en 2015 et 101 en 2019. Au , l'arrondissement groupe les 101 communes suivantes[1] :

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2018, l'arrondissement comptait 141 852 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2018
118 450128 125131 999134 097137 408141 201143 348144 089141 852
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[2] puis population municipale à partir de 2006[3].)
Histogramme de l'évolution démographique

Administration[modifier | modifier le code]

De 1800 à 1871, l'arrondissement, qui fait partie du Haut-Rhin, est administré par un sous-préfet.

En 1871, il n'est pas intégré à l'Empire allemand, contrairement au reste du département du Haut-Rhin

En 1922, ce territoire devient le 90e département français, le département du Territoire de Belfort, composé d’un arrondissement unique, l'arrondissement de Belfort. Il est dirigé par le secrétaire général de la préfecture du département.

Sous-préfets[modifier | modifier le code]

Sous-préfet Prise de fonction Fin de fonction Poste précédent Poste suivant
François Martin Burger Commissaire du directoire exécutif pour le canton de Belfort Mort en fonction
Antoine Xavier Mengaud Général de division - Conseiller municipal de Belfort Retraite
Claude François Prudhomme Sous-préfet de Dinant (Belgique) Chassé par la population
Léon-Nicolas Quellain Maire de Belfort Chassé par la population
Antoine Xavier Mengaud Sous-préfet en retraite Retraite
René Antoine Waldemar de Brancas Propriétaire Sous-préfet de Dieppe (Seine-Maritime)
Charles Lepère Sous-préfet de Trévoux (Ain) Sous-préfet de Lapalisse (Allier)
Louis François de Tessières Sous-préfet de Barbezieux (Charente) ?
Philippe Charles Agrain des Hubas Sous-préfet de Verdun (Meuse) Mort en fonction
Louis-Michel Sido Chef de division à la préfecture du Haut-Rhin ?
Alexandre Nicolas Jaussaud Sous-préfet de Langres (Haute-Marne) ?
Pierre Alexandre Tinel ? ?
Charles Théodore Groubental (ou Groubenthal) Sous-préfet de Sainte-Menehould (Marne) ?
Alfred Charles de Boisthierry ? Sous-préfet de Clermont (Oise)
Edouard Paul Joseph Ferdinand Esnou de Saint-Céran Avocat ?
Antoine Anatole de Barthélemy Secrétaire général de la préfecture des Côtes-du-Nord (Côtes-d'Armor) Sous-préfet de Neufchâtel-en-Bray (Seine-Maritime)
Alfred François Amédée de Masin Sous-préfet de Forcalquier (Alpes-de-Haute-Provence) Sous-préfet de Bergerac (Dordogne)
Louis Victor Joseph Béharelle d'Estienne de Chaussegros de Lioux Secrétaire général de la Préfecture de l'Ain Sous-préfet de Trévoux (Ain)
Pierre-Nicolas Clémencet Conseiller de la préfecture du Rhône Sous-préfet dans l'Ain
Antoine Simon Adolphe Poizat ? Secrétaire général de la préfecture de l'Aude

Secrétaires généraux[modifier | modifier le code]

Liste des secrétaires généraux successifs
Période Identité Fonction précédente Observation
1993 1996 Michel Peraldi
1996 1999 Denis Gournay
1999 2001 Laurent Solly
2001 2003 Yves Rousset
2003 2005 Xavier Delarue
2005 2007 Philippe Dieudonné
2007 2008 Joël Mercier
2008 2011 Philippe Leraître
2011 2012 Alain Bessaha
2012 2014 Jean-Marc Bassaget
2014 2015 Richard-Daniel Boisson
2015 2018 Joël Dubreuil
2018 2020 Élise Dabouis
2020 Mathieu Gatineau

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Archives nationales (France) (répertoire nominatif par Christiane Lamoussière, revu et complété par Patrick Laharie ; répertoire territorial et introduction par Patrick Laharie), Le Personnel de l’administration préfectorale, 1800-1880, Paris : Centre historique des Archives nationales, 1998, 1159 pages, 27 cm, (ISBN 2-86000-271-5), « Sous-préfets de Belfort » page 1009

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]