Lachapelle-sous-Chaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Lachapelle-sous-Chaux
Lachapelle-sous-Chaux
Paysage de Lachapelle-sous-Chaux.
Blason de Lachapelle-sous-Chaux
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Territoire de Belfort
Arrondissement Belfort
Intercommunalité Communauté de communes des Vosges du Sud
Maire
Mandat
Anne-Sophie Peureux-Demangelle
2020-2026
Code postal 90300
Code commune 90057
Démographie
Gentilé Chapelottis
Population
municipale
741 hab. (2017 en augmentation de 4,96 % par rapport à 2012)
Densité 66 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 42′ 18″ nord, 6° 49′ 09″ est
Altitude Min. 392 m
Max. 605 m
Superficie 11,16 km2
Élections
Départementales Canton de Giromagny
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Bourgogne-Franche-Comté
Voir sur la carte administrative de Bourgogne-Franche-Comté
City locator 14.svg
Lachapelle-sous-Chaux
Géolocalisation sur la carte : Territoire de Belfort
Voir sur la carte topographique du Territoire de Belfort
City locator 14.svg
Lachapelle-sous-Chaux
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Lachapelle-sous-Chaux
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Lachapelle-sous-Chaux
Liens
Site web lachapelle-sous-chaux.com

Lachapelle-sous-Chaux est une commune française située dans le département du Territoire de Belfort en région Bourgogne-Franche-Comté. Lachapelle-sous-Chaux est administrativement rattachée au canton de Giromagny.

Ses habitants sont appelés les Chapelottis.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le village, situé à quelques kilomètres du pied des Vosges du sud s'est développé surtout depuis les années soixante, quand l'automobile a permis aux personnes travaillant dans l'agglomération belfortaine d'habiter en dehors de la ville. Son cadre naturel, assez proche de Belfort lui permet d'attirer de nombreux habitants ainsi que beaucoup de randonneurs. Il y avait 680 habitants en 2008, une cinquantaine d'habitants de plus qu'il y a 10 ans. Le territoire communal repose sur le bassin houiller stéphanien sous-vosgien[1].

C'est une des 189 communes du parc naturel régional des Ballons des Vosges[2].

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Plancher-Bas
(Haute-Saône)
Auxelles-Bas Rose des vents
N Chaux
O    Lachapelle-sous-Chaux    E
S
Errevet
(Haute-Saône)
Évette-Salbert Sermamagny

Toponymie[modifier | modifier le code]

  • Chappelle sous Chaux (1630), La Chapelle sous Chaux (1793).
  • En allemand : Cappeltscha[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Faits historiques[modifier | modifier le code]

Le nom du village est cité pour la première fois en 1347. Il faisait alors partie de la seigneurie du Rosemont. L'église Saint-Vincent a été construite peu avant 1780.

Le fut inaugurée la ligne de chemin de fer d'intérêt local de Bas-Evette à Giromagny, dont une gare est établie au sud du village de Lachapelle, ce qui va favoriser le développement de l'urbanisation le long de la route de Belfort, entre le centre ancien, près de l'église, et la nouvelle gare. La ligne fut fermée au trafic voyageur en 1938 mais est encore exploitée pour le transport de fret. La gare de Lachapelle est aujourd'hui désaffectée.

L'aérodrome situé entre Chaux, Sermamagny et Lachapelle a été aménagé pendant la Première Guerre mondiale et est toujours en service de nos jours.

La commune a été décorée, le , de la Croix de guerre 1939-1945 avec étoile d'argent[4].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Lachapelle-sous-Chaux

Les armes peuvent se blasonner ainsi :

de sable à l'aigle d'or.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

La mairie.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2008 Gilbert Hohwiller    
mars 2008 Fin = 25 mai 2020   Jean-Claude Hunold    
25 mai 2020 Fin = En cours Anne-Sophie Peureux-Demangelle[5]    

Jean-Claude Hunold fait partie des 500 élus ayant parrainé Eva Joly lors de l'élection présidentielle de 2012[6].

Budget et fiscalité 2015[modifier | modifier le code]

En 2015, le budget de la commune était constitué ainsi[7] :

  • total des produits de fonctionnement : 395 000 €, soit 537 € par habitant ;
  • total des charges de fonctionnement : 316 000 €, soit 429 € par habitant ;
  • total des ressources d’investissement : 129 000 €, soit 176 € par habitant ;
  • total des emplois d’investissement : 137 000 €, soit 187 € par habitant.
  • endettement : 410 000 €, soit 558 € par habitant.

Avec les taux de fiscalité suivants :

  • taxe d’habitation : 12,75 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés bâties : 13,44 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés non bâties : 54,41 % ;
  • taxe additionnelle à la taxe foncière sur les propriétés non bâties : 0,00 % ;
  • cotisation foncière des entreprises : 0,00 %.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[8]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[9].

En 2017, la commune comptait 741 habitants[Note 1], en augmentation de 4,96 % par rapport à 2012 (Territoire de Belfort : -0,92 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
408510518531594590602614637
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
589555525505545587571594587
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
560560570512486471484404470
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
443456543607577625666672706
2017 - - - - - - - -
741--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Santé[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Bernard Gantner (1928-), artiste peintre et graveur, vit à Lachapelle-sous-Chaux.

Économie[modifier | modifier le code]

Patrimoine industriel

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Vincent.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Achille Pénot, Statistique du département du Haut-Rhin, Impr. Risler, (lire en ligne), p. 269.
  2. « Liste des 189 communes adhérentes au parc naturel régional des ballons des Vosges, 3ème Charte 2012 - 2024 » [PDF].
  3. Dictionnaire topographique du département du Haut-Rhin - Georges Stoffel (1868)
  4. Communes décorées de la Croix de guerre 1939 - 1945
  5. élue le 25 mai 2020 selon l'Est Républicain du 29 mai 2020.
  6. « Listes des citoyens ayant présenté les candidats à l'élection du Président de la République», Journal Officiel de la République Française, 31 mars 2012
  7. « Les comptes de la commune »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  8. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  9. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  12. Paroisse : Saint Jean l'Evangéliste; Diocèse : Belfort - Monbéliard
  13. Notice no PM90000404, base Palissy, ministère français de la Culture orgue de tribune : buffet d'orgue
  14. Notice no PM90000403, base Palissy, ministère français de la Culture orgue de tribune : partie instrumentale de l'orgue
  15. Notice no PM90000402, base Palissy, ministère français de la Culture orgue de tribune
  16. Monument aux morts, Conflits commémorés 1914-18; 1939-45; AFN-Algérie (54-62)
  17. Monument aux morts - 18 septembre 1921
  18. ÉEtat des moulins du Comté de Belfort le 20 mars 1773
  19. Les étangs du Malsaucy
  20. Plan séisme (Zone de sismicité : Modérée)