Moval

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Moval
Moval
La mairie.
Blason de Moval
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Territoire de Belfort
Arrondissement Belfort
Canton Châtenois-les-Forges
Intercommunalité Grand Belfort
Statut Commune déléguée
Maire délégué Jean-Claude Martin
2019-2020
Code postal 90400
Code commune 90073
Démographie
Gentilé Movalois
Population 434 hab. (2016 en augmentation de 21,57 % par rapport à 2011)
Densité 374 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 35′ 08″ nord, 6° 53′ 32″ est
Altitude Min. 346 m
Max. 381 m
Superficie 1,16 km2
Historique
Commune(s) d’intégration Meroux-Moval
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Territoire de Belfort

Voir sur la carte administrative du Territoire de Belfort
City locator 15.svg
Moval

Géolocalisation sur la carte : Territoire de Belfort

Voir sur la carte topographique du Territoire de Belfort
City locator 15.svg
Moval

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Moval

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Moval

Moval est une ancienne commune française située dans le département du Territoire de Belfort en région Bourgogne-Franche-Comté. Ses habitants sont appelés les Movalois.

Après avoir fusionné avec Meroux entre 1972 et 1997 sous la commune de Meroux-Moval, cette dernière est créée le .

Géographie[modifier | modifier le code]

Elle est située sur la N19 qui relie Delle à Belfort, à 8 km de cette dernière. Son territoire couvre seulement 116 hectares : c'est la plus petite commune de l'agglomération belfortaine. Elle est traversée par la voie ferrée Belfort-Delle (réouverture le 9 décembre 2018, la commune ne sera pas desservie directement[1]).

L’altitude moyenne de la commune est de 364 mètres.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Sevenans Meroux Rose des vents
N
O    Moval    E
S
Trévenans Bourogne

Toponymie[modifier | modifier le code]

  • Moval (1342), Moual (1468), Moual (1474), Movaulx (1615), Movaulz et Movalz (1655), Movaux (1680).

Histoire[modifier | modifier le code]

Moval est cité pour la première fois dans les documents anciens à la date de 1196 sous l'appellation Menuval. Le village dépend alors de la paroisse de Vézelois. Il est rattaché à celle de Meroux en 1819.

Du au 1er janvier 1997, Moval fut associé à la commune voisine de Meroux (code INSEE 90068), avec projet de former la nouvelle commune de Meroux-Moval (avec le code INSEE 90068). Cette fusion totale n'a jamais abouti et la dissociation des 2 communes a été validée avec effet du 1er janvier 1997. Le marque un retour à une commune de Meroux-Moval avec les limites fixées en 1972 suite à un arrêté préfectoral du [2].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Moval.svg

Les armes de la commune se blasonnent ainsi :

D’azur à trois jumelles d'or broché d'un M de gueules

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 En cours Jean-Claude Martin sans étiquette  

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

En 1803 sa population était de 66 habitants, elle était de 63 en 1962 et 250 au recensement de 1999. Cette augmentation spectaculaire est due à la proximité des villes de Belfort et Montbéliard qui sont devenues facilement accessibles aux Movalois grâce à la popularisation de l'automobile.


L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[4].

En 2016, la commune comptait 434 habitants[Note 1], en augmentation de 21,57 % par rapport à 2011 (Territoire de Belfort : +0,52 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
6372979698125155118125
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
10410499978686929084
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
758797758073685549
1962 1968 1975 1982 1999 2006 2007 2008 2013
6384140223250305313321428
2016 - - - - - - - -
434--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Santé[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Inauguration de la nouvelle gare TGV Belfort-Montbéliard
    Église Saint-Nicolas XIXe siècle
  • Croix de chemin.
  • Tombes militaires 1815 et 1870/1871.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « tracé de la ligne Belfort-Delle », sur belfortdelle.fr (consulté le 21 octobre 2018)
  2. Sophie Elizéon, « Arrêté portant création de la commune nouvelle de Meroux-Moval », Recueil des actes administratifs spécial n°90-2018-063,‎ , p. 11-14 (lire en ligne [PDF])
  3. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.