Tilleul de Turenne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tilleul de Turenne
Vue générale du tilleul de Turenne en 2017.
Vue générale du tilleul de Turenne en 2017.
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Territoire de Belfort
Commune Fontaine (Territoire de Belfort)
Coordonnées géographiques 47° 39′ 27″ N, 6° 59′ 50″ E
Caractéristiques
Âge 700 ans
Protection
Classement Logo des sites naturels français Site classé (1911)
Arbre remarquable de France[réf. souhaitée] par l'association A.R.B.R.E.S.

Géolocalisation sur la carte : Territoire de Belfort
(Voir situation sur carte : Territoire de Belfort)
Tilleul de Turenne
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Tilleul de Turenne

Le Tilleul de Turenne est un très vieil arbre se trouvant à Fontaine dans le département français du Territoire de Belfort. L'arbre se situe juste à côté de la mairie de ce village. Le tilleul est devenu un site classé le 15 avril 1911[1] pour son caractère artistique[2].

Description[modifier | modifier le code]

Détail du tronc du tilleul

Le Tilleul de Turenne est un arbre faisant partie de la famille des Tiliaceae d’après la classification classique. Sa circonférence est supérieure à 8 mètres à la base, et sa hauteur est d'environ 20 mètres[2]. D’après les caractéristiques de cet arbre, on peut penser qu’il est âgé d’au moins 700 ans[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 29 décembre 1674, le maréchal de Turenne s’est arrêté sous le Tilleul de Turenne, avant de remporter le combat face aux Impériaux, à Mulhouse. Après cette victoire, le maréchal est revenu sous le Tilleul, et a fait de Fontaine son quartier général jusqu’à la bataille de Turckheim, le 5 janvier 1675[3].

En 1978, le gel a fait de gros dégâts sur le tilleul, sous le poids de la glace une de ses branches maîtresses s’est rompue.

Le maire de Fontaine, en unissant ses efforts avec ceux de l’architecte des bâtiments de France, réussit à trouver une personne capable de remettre l’arbre sur pied : François Tarvenier, « chirurgien arboricole », qui en février 1984 examina le tilleul ce qui lui permit d’établir un diagnostic. Puis en septembre 1985, François Tarvenier et son équipe ont procédé pendant deux semaines à une intervention chirurgicale des plus délicates. Les racines supérieures ont été excisées, nettoyées et enduites de produits désinfectants. Ils ont également purifié le creux du tronc par le feu et rempli par la suite de cailloux. Les branches ont été quant à elles élaguées sélectivement de manière que la silhouette de l’arbre soit conservée et ensuite haubanée. Pour finir le tronc a été consolidé et de la terre a été apportée autour de l’arbre lui permettant de survivre au gel de 1978.

Encore en 2018, il est possible de contempler cet arbre, grâce aux soins qui lui ont été consacrés, ainsi qu’à son entretien régulier.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « TILLEUL DE FONTAINE DIT DE TURENNE », sur developpement-durable.gouv.fr, DREAL Franche-Comté (consulté le 7 décembre 2014)
  2. a et b « Site classé : Tilleul de Fontaine dit de Turenne » [PDF], sur developpement-durable.gouv.fr, DREAL Franche-Comté (consulté le 7 décembre 2014)
  3. a et b « FONTAINE », sur cc-tilleul-bourbeuse.fr, Communauté de Communes du Tilleul et de la Bourbeuse (consulté le 7 décembre 2014)

Autres sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]