Andelnans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Andelnans
Andelnans
La mairie.
Blason de Andelnans
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Territoire de Belfort
(Belfort)
Arrondissement Belfort
Canton Châtenois-les-Forges
Intercommunalité Communauté d'agglomération Grand Belfort
Maire
Mandat
Bernard Mauffrey
2014-2020
Code postal 90400
Code commune 90001
Démographie
Gentilé Andelnanais
Population
municipale
1 211 hab. (2016 en diminution de 3,43 % par rapport à 2011)
Densité 290 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 36′ 11″ nord, 6° 52′ 10″ est
Altitude Min. 340 m
Max. 407 m
Superficie 4,17 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Territoire de Belfort

Voir sur la carte administrative du Territoire de Belfort
City locator 14.svg
Andelnans

Géolocalisation sur la carte : Territoire de Belfort

Voir sur la carte topographique du Territoire de Belfort
City locator 14.svg
Andelnans

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Andelnans

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Andelnans

Andelnans est une commune française située dans le département du Territoire de Belfort en région Bourgogne-Franche-Comté.

Les habitants sont appelés Andelnanais[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Andelnans : la rivière la Savoureuse.

Le village est situé sur la rive gauche de la Savoureuse, rivière prenant sa source au Ballon d'Alsace. Il a été de tous temps un lieu de passage et de communication, d'abord avec une voie romaine reliant Danjoutin et Sévenans puis la route de Belfort à Montbéliard, la ligne SNCF Belfort - Delle, la voie du chemin de fer à voie étroite entre 1913 et 1948, le canal de Montbéliard à la Haute-Saône et, depuis la fin des années 1970, l'autoroute A36. Depuis cette époque, le territoire de la commune situé entre l'autoroute et la Savoureuse a été aménagé en une vaste zone commerciale et artisanale. Plusieurs lotissements, dont le hameau résidentiel de Froideval, situés dans le cadre agréable d'une clairière du Grand Bois ont permis l'augmentation de la population du village qui est passée de 397 habitants en 1962 à 1 203 en 1999.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Bavilliers Danjoutin Vézelois Rose des vents
Argiésans
Botans
N Meroux
O    Andelnans    E
S
Sevenans

Toponymie[modifier | modifier le code]

  • Le nom d'Andelnans est cité pour la première fois dans un acte de 1302. Le village faisait alors partie de la mairie de l'Assise-sur-l'Eau et du comté de Montbéliard.
  • Adelans (1302), Andelnach (1394), Andellenains (1644), Andelenans (1655).

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1333, Andelnans subit le sort de Belfort et revient à Jeanne de Montbéliard, héritière de Renaud de Bourgogne. Au partage de la succession de Jeanne en 1347, le domaine d'Andelnans échoit à la maison d'Autriche, le nom du village se germanise en Andelnach. Au XVIIIe siècle, on extrayait encore du minerai de fer en grain destiné à être traité dans les fourneaux de Belfort et de Châtenois-les-Forges.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1945 1947 Michel More    
1947 1953 Marcel Lauber    
1953 1970 Michel More    
1970 1977 Jean Legris    
1977 1983 Roland Vetter    
1983 1989 Jean-Bernard Walliang    
1989 1995 Roland Vetter    
1995 2008 Sylvianne Fleury PS Conseillère générale (1998-2011)
2008 En cours Bernard Mauffrey DVD Retraité

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[3].

En 2016, la commune comptait 1 211 habitants[Note 1], en diminution de 3,43 % par rapport à 2011 (Territoire de Belfort : +0,52 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
260139277319331319295319326
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
314280259226294241250248284
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
269326401295285300303313358
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
4087456601 4851 3241 2031 2541 2611 268
2013 2016 - - - - - - -
1 2281 211-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

La commune d’Andelnans et le quartier de Froideval dépendent du collège W. A. Mozart de Danjoutin et des lycées Condorcet/Follereau pour le second degré.

Santé[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Début 2017, la commune est « réputée sans clochers »[6].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Andelnans

Les armes peuvent se blasonner ainsi :

d'argent au tau d'azur, à la bordure de gueules.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]