Tavey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tavey
Tavey
La mairie, côté nord-ouest.
Blason de Tavey
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Haute-Saône
Arrondissement Arrondissement de Lure
Commune Héricourt
Intercommunalité Communauté de communes du pays d'Héricourt
Statut Commune déléguée
Maire délégué Gérard Clément
2019-2020
Code postal 70400
Code commune 70497
Démographie
Gentilé Tavésiens
Population 504 hab. (2016 en augmentation de 7,01 % par rapport à 2011)
Densité 170 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 34′ 01″ nord, 6° 44′ 36″ est
Altitude Min. 336 m
Max. 448 m
Superficie 2,96 km2
Élections
Départementales Héricourt-2
Historique
Date de fusion
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône
Voir sur la carte administrative de la Haute-Saône
City locator 15.svg
Tavey
Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône
Voir sur la carte topographique de la Haute-Saône
City locator 15.svg
Tavey
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 15.svg
Tavey
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 15.svg
Tavey
Liens
Site web tavey.fr

Tavey est une ancienne commune française située dans le département de la Haute-Saône, en région Bourgogne-Franche-Comté.

Le , elle fusionne avec Héricourt pour former une commune nouvelle dont elle devient une commune déléguée.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Héricourt Rose des vents
Verlans N Vyans-le-Val
O    Tavey    E
S
Laire (Doubs)

Histoire[modifier | modifier le code]

Une plaque, près de la mairie, donne quelques précisions sur l'Histoire du village : "Tavey a longtemps appartenu à l'Abbaye de Lure, puis une petite partie au Comté de Montbéliard et à la seigneurie d'Héricourt.

À la réforme luthérienne d'Héricourt en 1565, le village se scinda en deux. Les sujets du seigneur d'Héricourt devinrent protestants tandis que ceux soumis à l'abbaye restèrent catholiques. Les deux cultes étaient célébrés dans le même lieu, ce qu'on appelle le simultaneum. Supprimé après la conquête française, ce système a été de nouveau imposé en 1798, et ne sera terminé qu'en 1910.

Pendant la bataille de la Lizaine du 15 au , Tavey était en arrière du dispositif de l'armée de l'Est menée par le général Bourbaki. Les attaques menées en direction de Saint-Valbert contre les Prussiens échouèrent."[1]


La commune de Tavey forme une commune nouvelle avec la ville voisine d'Héricourt le [2].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Rattachements administratifs et électoraux[modifier | modifier le code]

Tavey fait partie de l'arrondissement de Lure du département de la Haute-Saône, en région Bourgogne-Franche-Comté.

La commune était historiquement rattachée depuis la Révolution française au canton d'Héricourt. Celui-ci a été scindé en 1985 et la commune rattachée au canton de Héricourt-Ouest. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, la commune fait désormais partie du Canton d'Héricourt-2[3].

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

La commune est membre de la communauté de communes du Pays d'Héricourt, intercommunalité créée au .

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs[4]
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
avant 1988 ? Guy Courroy    
mars 2001 janvier 2019
(fusion des communes)
Gérard Clément   Vice-président de la CC du Pays d'Héricourt (2014 → )
Réélu pour le mandat 2014-2020[5]
Liste des maires délégués successifs
Période Identité Étiquette Qualité
janvier 2019 En cours Gérard Clément    

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[7].

En 2016, la commune comptait 504 habitants[Note 1], en augmentation de 7,01 % par rapport à 2011 (Haute-Saône : −1,23 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
189178219234223258237216214
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
233248224193205207212218230
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
248254275227231233200183203
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
215250275360337330394403488
2016 - - - - - - - -
504--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Édifiée en 1910, l'église Saint-Germain a été endommagée par des bombardements au cours de la Seconde Guerre mondiale, elle sera reconstruite en 1950 avant d'être désacralisée en , du fait de la raréfaction des fidèles, et de la proximité avec l'église d'Héricourt. L'église n'est donc plus un lieu de culte sacré[10].
  • Le temple, ancienne église catholique, qui a servi simultanément aux deux cultes. Le clocher a été refait en 1727.
  • La croix au centre du village. Elle porte la date de "l'an quatre de la liberté" et l'inscription IHS (Jésus sauveur des Hommes). Elle aurait été érigée en souvenirs des martyrs de la Révolution.
  • Les fontaines et maisons anciennes.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Tavey Blason
Tiercé en pairle : Au 1er de sinople à la main bénissante de carnation, parée d'or et posée en pal, au 2e dor à trois demi-ramures de sable, posées en fasce, l'une au-dessus de l'autre, au 3e de gueules à deux bars adossés d'or ; à la filière de sable.
Détails
Adopté par la municipalité.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Informations disponibles à la mairie
  2. « Héricourt : Une commune nouvelle avec Tavey », sur L'Est républicain, .
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Tavey », sur ehess.fr, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 9 août 2016)
  4. « Les maires de Tavey », sur http://www.francegenweb.org (consulté le 9 août 2016).
  5. « Gérard Clément élu maire de la commune », L'Est républicain,‎ (lire en ligne).
  6. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  10. « Tavey : L'église désacralisée en cours de restauration », sur L'Est républicain.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :