Petitmagny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Grosmagny.

Petitmagny
Petitmagny
Une maison rurale de Petitmagny.
Blason de Petitmagny
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Territoire de Belfort
Arrondissement Belfort
Canton Giromagny
Intercommunalité Communauté de communes des Vosges du Sud
Maire
Mandat
Alain Bourdeaux
2014-2020
Code postal 90170
Code commune 90079
Démographie
Gentilé Borboillots
Population
municipale
291 hab. (2016 en augmentation de 4,3 % par rapport à 2011)
Densité 132 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 43′ 22″ nord, 6° 53′ 48″ est
Altitude Min. 419 m
Max. 880 m
Superficie 2,2 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Territoire de Belfort

Voir sur la carte administrative du Territoire de Belfort
City locator 14.svg
Petitmagny

Géolocalisation sur la carte : Territoire de Belfort

Voir sur la carte topographique du Territoire de Belfort
City locator 14.svg
Petitmagny

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Petitmagny

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Petitmagny

Petitmagny est une commune française située dans le département du Territoire de Belfort en région Bourgogne-Franche-Comté. Ses habitants sont appelés les Borboillots. Petitmagny est administrativement rattachée au canton de Giromagny.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le village s'est construit sur le versant ensoleillé du massif des Vosges sur une route qui fut à l'origine une voie romaine reliant Langres à Strasbourg en contournant le massif par le sud[1].

La commune est limitée par Grosmagny à l'ouest et Étueffont à l'est.

Le bassin houiller stéphanien sous-vosgien passe sous la commune[2].

C'est une des 189 communes du Parc naturel régional des Ballons des Vosges[3].

Toponymie[modifier | modifier le code]

  • Gnalmaigni et Gnamaigni (1427), Bittmeni (1579), Petit-Maingni (1627), Petit Magny (1793), Magny-Petit (1801).
  • En allemand : Klein-Menglatt[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le nom du village est cité dès 1417 mais au siècle précédent le fief passa de la seigneurie de Rougemont à celle du Rosemont. Il fait partie depuis des siècles de la paroisse d'Étueffont.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Petitmagny.svg

Les armes de la commune se blasonnent ainsi :

Parti : d'argent au lion de sinople, au second de pourpre à la lettre P onciale d'argent.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

La mairie de Petitmagny.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 1977 juin 1995 Bernard Bruder    
juin 1995 mars 2001 Marie-Grâce Fages    
mars 2001 mars 2008 Marie-Pierre Humbert    
mars 2008 En cours Alain Bourdeaux    

Budget et fiscalité 2015[modifier | modifier le code]

En 2015, le budget de la commune était constitué ainsi[5] :

  • total des produits de fonctionnement : 137 000 , soit 482  par habitant ;
  • total des charges de fonctionnement : 95 000 , soit 333  par habitant ;
  • total des ressources d’investissement : 70 000 , soit 245  par habitant ;
  • total des emplois d’investissement : 43 000 , soit 152  par habitant ;
  • endettement : 140 000 , soit 492  par habitant.

Avec les taux de fiscalité suivants :

  • taxe d’habitation : 13,67 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés bâties : 10,95 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés non bâties : 75,01 % ;
  • taxe additionnelle à la taxe foncière sur les propriétés non bâties : 0,00 % ;
  • cotisation foncière des entreprises : 0,00 %.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[7].

En 2016, la commune comptait 291 habitants[Note 1], en augmentation de 4,3 % par rapport à 2011 (Territoire de Belfort : +0,52 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
201219232257302293274298315
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
266269272253256259273224249
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
217226222178164153146131114
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
107108139193261290277275273
2013 2016 - - - - - - -
280291-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Santé[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

L'activité de la commune est essentiellement liée à la petite agriculture et à l'exploitation de la forêt.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Fontaine devant la mairie.
    Cloche de 1850[10].
  • Monument aux morts[11].
  • Plan d'eau[12].

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Le réseau des routes romaines
  2. Léonce Elie de Beaumont, Observations géologiques sur les différentes formations qui, dans le système des Vosges, séparent la formation houillère de celle du lias, Mme Huzard, (lire en ligne), p. 59.
  3. « Liste des 189 communes adhérentes au parc naturel régional des ballons des Vosges, 3ème Charte 2012 - 2024 » [PDF].
  4. Dictionnaire topographique du département du Haut-Rhin - Georges Stoffel (1868)
  5. « Les comptes de la commune »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  6. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  10. Cloche de 1850
  11. Le monument est commun à Etueffont-Haut et Etueffont-Bas (Fusionnées le 12 juin 1973), Lamadeleine-Val-des-Anges et Petitmagny
  12. étang la femme (U2315003)