Claude Carliez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Claude Carliez est un maître d'armes spécialisé dans l'escrime artistique et de spectacle et cascadeur français né le à Nancy et mort le (à 90 ans).

Des années 1960 aux années 1980, il coordonne des cascades de nombreux films de cape et d'épée, et de la plupart des films de Jean Marais, Jean-Paul Belmondo, Louis de Funès et Alain Delon, et collabore à de nombreuses productions étrangères dont deux James Bond : Moonraker et Dangereusement vôtre. Il a été président de l'Académie d'armes de France de 1988 à 2012.

Biographie[modifier | modifier le code]

Premier président du Syndicat des cascadeurs français, il demeure, avec Rémy Julienne, celui qui fit de cette activité une profession. Entré à 18 ans à l'École Magistrale d'escrime de Joinville-le-Pont, il sort diplômé de sa maîtrise à 21 ans[1].

Claude Carliez a réglé des scènes d'actions, des combats d'escrime et des cascades dans de nombreux films tels que  : Le Capitan, Cartouche, la trilogie Fantômas, le Corniaud, la série des OSS 117, Les Aventures de Rabbi Jacob, La Grande Vadrouille, Peur sur la ville ainsi que 2 James Bond et de nombreux films de cape et d'épée. Il partageait le réglage des scènes d'actions la plupart du temps avec Rémy Julienne, qui lui s'occupait des cascades en voiture et en moto.

Il fut également metteur en scène d'un film avec Jean Marais et Marie-José Nat : Le Paria (1968).

De 1988 à 2012 Claude Carliez est président de l'Académie d'armes de France, où il initia activement l'essor de l'escrime artistique. et membre du comité directeur de la fédération française d'escrime[2].

Claude Carliez est Chevalier des Arts et Lettres, et promu en juillet 2013 au rang de Chevalier dans l'Ordre National du Mérite.

Il est le père de Michel Carliez, également maître d'armes et cascadeur.

Claude Carliez est mort le 17 mai 2015[3],[2].

Cascadeur[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Interview de Claude Carliez sur le site autourdelouisdefunes.com
  2. a et b « FFE : Carnets » Décès de Claude Carliez », sur www.escrime-ffe.fr (consulté le 21 mai 2015)
  3. « Claude Carliez (1925-2015) », sur www.autourdelouisdefunes.fr,‎

Liens externes[modifier | modifier le code]