James Toback

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Toback.
James Toback
Description de cette image, également commentée ci-après
James Toback en 2009
Naissance (73 ans)
New York, NY, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis américaine
Profession Réalisateur
Scénariste
Films notables Réalisateur :
Mélodie pour un tueur
Scénariste :
Bugsy

James Toback est un scénariste, réalisateur, acteur et producteur américain né le 23 novembre 1944 à New York.

Biographie[modifier | modifier le code]

Toback est né à New York. Sa mère, Selma Judith, née Levy, fut présidente de la League of Women Voters (en) et modératrice des débats politiques à NBC[1]. Son père, Irwin Lionel Toback, était agent de change et fut vice-président de Dreyfus & Company[2].

Il a obtenu un diplôme de la Fieldston School (en) en 1963 et de Harvard College, magna cum laude, en 1966.

Accusations de harcèlement sexuel[modifier | modifier le code]

Suite aux révélations de l'affaire Harvey Weinstein[3], le quotidien Los Angeles Times révèle que James Toback est également accusé de harcèlement sexuel par au moins 38 femmes[4],[5] (auxquelles s'ajoute l'actrice Julianne Moore[6]). Pour arriver à ses fins avec de jeunes actrices ou aspirantes actrices, il leur aurait laissé espérer un rôle dans un film[7],[8].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Son film Mélodie pour un tueur (Fingers) a fait l'objet d'un remake français en 2003, réalisé par Jacques Audiard et sorti sous le titre De battre mon cœur s'est arrêté, avec Romain Duris et Niels Arestrup.

Comme scénariste[modifier | modifier le code]

Comme réalisateur[modifier | modifier le code]

Comme acteur[modifier | modifier le code]

Comme producteur[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Paid Notice: Deaths TOBACK, SELMA », The New York Times,‎ (lire en ligne)
  2. (en) « James Toback Biography (1944-) », sur filmreference.com (consulté le 18 juin 2015)
  3. « Abus sexuels : la police de Beverly Hills ouvre une enquête sur Harvey Weinstein », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne)
  4. « Harcèlement sexuel : 38 femmes accusent le réalisateur américain James Toback », sur Le Parisien, (consulté le 23 octobre 2017)
  5. (en) Glenn Whipp, « 38 women have come forward to accuse director James Toback of sexual harassment », sur Los Angeles Times, (consulté le 23 octobre 2017)
  6. Yannick Vely, « Julianne Moore témoigne des harcèlements sexuels à répétition de James Toback », parismatch.com, 24 octobre 2017.
  7. (en) « The original pick-up artist », Salon.com,
  8. (en) The Associated Press, « 38 Women Accuse U.S. Jewish Director James Toback of Sexual Harassment », sur haaretz.com,

Liens externes[modifier | modifier le code]