Jean Gillibert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gillibert.

Jean Gillibert (né en 1925 et mort le ) est un psychiatre, psychanalyste, poète, traducteur, dramaturge et metteur en scène français[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Sorti du Conservatoire de Paris en 1945[2], il assista en 1947 à la conférence d’Antonin Artaud au Théâtre du Vieux-Colombier à Paris, qui eut une influence décisive sur sa carrière, placée sous le signe de l’exploration de la folie et du théâtre. Une partie de sa carrière a été consacrée à la psychanalyse.

Jean Gillibert est mort le 31 octobre 2014 à son domicile de Bourg-la-Reine[3],[2],[4].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Comédien
Metteur en scène

Traductions[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • L'Œdipe maniaque : 4 tomes aux éditions Payot :
    • L'Œdipe maniaque, 1978
    • Une Quête phallique, 1978
    • Le Moi soulagé, 1979
    • L'Image réconciliée, 1979
  • Les Illusiades, essai sur le théâtre de l'acteur, Clancier Guénaud 1983
  • Le Psychodrame de la psychanalyse, Champ Vallon 1985, (ISBN 2-903528-54-3)
  • Ça n'est plus ça: Notes cliniques et métapsychologiques sur l'autre théâtre de L'Étre, Césura, Lyon, 1987
  • Folie et création, Champ Vallon 1990, (ISBN 2-87673-109-6)
  • L'acteur en creation, Presses Universitaires Mirail-Toulouse 1991
  • Mœurs de nuit : Versets hérétiques, Presses Universitaires Mirail-Toulouse 1992, (ISBN 2-85816-183-6)
  • Dialogue avec les schizophrénies, collection "Fait psychanalytique", Presses universitaires de France 1993
  • Mes Référendes, L'Harmattan 1994
  • Conversions - Trois études de Métapsychanalyse : de Dieu, du Monde, de l'Homme, Calmann-Lévy 1995
  • Plus béant que le temps, L'Harmattan 1997 (poésie)
  • L'Esprit du théâtre, Phébus 2000
  • Nuits chauves. Légende d'un couple, Les éditions de l'Ambedui, 2002
  • Phèdre et l'inconscient poétique, L'Harmattan 2003
  • Humeur, passion, pulsions : depuis que j'écoute..., L'Harmattan 2004
  • Jean sans terre, Phébus 2004, (ISBN 2-85940-950-5)
  • Jean Gillibert, La mort à vif, L’Harmattan,
Sur Jean Gillibert
  • Jean Gillibert ou l'autre théâtre, Marc-Olivier Sephiha & Jean Gillibert, Phébus 2004 (entretiens)
  • Présence de Jean Gillibert, Michèle Venard, 2004

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Biographie », sur Première (consulté le 24 juin 2013)
  2. a et b Jean Gillibert (promo 1945), Association des élèves et des anciens élèves du Conservatoire National Supérieur d'Art Dramatique.
  3. Décès de Jean Gillibert, Société psychanalytique de Paris.
  4. Jean Gillibert : la mort d'un géant du théâtre, Armelle Héliot, Le Figaro, 3 novembre 2014.

Liens externes[modifier | modifier le code]