Jean Gillibert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gillibert.

Jean Gillibert (né en 1925 et mort le 31 octobre 2014) est un psychiatre, psychanalyste, poète, traducteur, dramaturge et metteur en scène français[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Sorti du Conservatoire de Paris en 1945[2], il assista en 1947 à la conférence d’Antonin Artaud au Théâtre du Vieux-Colombier à Paris, qui eut une influence décisive sur sa carrière, placée sous le signe de l’exploration de la folie et du théâtre. Une partie de sa carrière a été consacrée à la psychanalyse.

Jean Gillibert est mort le 31 octobre 2014 à son domicile de Bourg-la-Reine[3],[2],[4].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Comédien
Metteur en scène

Traductions[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • L'Œdipe maniaque : 4 tomes aux éditions Payot :
    • L'Œdipe maniaque, 1978
    • Une Quête phallique, 1978
    • Le Moi soulagé, 1979
    • L'Image réconciliée, 1979
  • Les Illusiades, essai sur le théâtre de l'acteur, Clancier Guénaud 1983
  • Le Psychodrame de la psychanalyse, Champ Vallon 1985, (ISBN 2-903528-54-3)
  • Ça n'est plus ça: Notes cliniques et métapsychologiques sur l'autre théâtre de L'Étre, Césura, Lyon, 1987
  • Folie et création, Champ Vallon 1990, (ISBN 2-87673-109-6)
  • L'acteur en creation, Presses Universitaires Mirail-Toulouse 1991
  • Mœurs de nuit : Versets hérétiques, Presses Universitaires Mirail-Toulouse 1992, (ISBN 2-85816-183-6)
  • Dialogue avec les schizophrénies, collection "Fait psychanalytique", Presses universitaires de France 1993
  • Mes Référendes, L'Harmattan 1994
  • Conversions - Trois études de Métapsychanalyse : de Dieu, du Monde, de l'Homme, Calamnn-Lévy 1995
  • Plus béant que le temps, L'Harmattan 1997 (poésie)
  • L'Esprit du théâtre, Phébus 2000
  • Nuits chauves. Légende d'un couple, Les éditions de l'Ambedui, 2002
  • Phèdre et l'inconscient poétique, L'Harmattan 2003
  • Humeur, passion, pulsions : depuis que j'écoute..., L'Harmattan 2004
  • Jean sans terre, Phébus 2004, (ISBN 2-85940-950-5)
  • Jean Gillibert, La mort à vif, L’Harmattan,
Sur Jean Gillibert
  • Jean Gillibert ou l'autre théâtre, Marc-Olivier Sephiha & Jean Gillibert, Phébus 2004 (entretiens)
  • Présence de Jean Gillibert, Michèle Venard, 2004

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Biographie », sur Première (consulté le 24 juin 2013)
  2. a et b Jean Gillibert (promo 1945), Association des élèves et des anciens élèves du Conservatoire National Supérieur d'Art Dramatique.
  3. Décès de Jean Gillibert, Société psychanalytique de Paris.
  4. Jean Gillibert : la mort d'un géant du théâtre, Armelle Héliot, Le Figaro, 3 novembre 2014.

Liens externes[modifier | modifier le code]