Lucrèce Borgia (film, 1953)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Lucrèce Borgia
Réalisation Christian-Jaque
Scénario Christian-Jaque
Jacques Sigurd
Cécil Saint-Laurent
Acteurs principaux
Sociétés de production Les Films Ariane
Filmsonor
Rizzoli Films
Pays d’origine Drapeau de la France France
Drapeau de l'Italie Italie
Genre Drame
Durée 93 minutes
Sortie 1953


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Lucrèce Borgia est un film franco-italien réalisé par Christian-Jaque, sorti en 1953.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dans la Rome pontificale de la fin du XVe siècle, César Borgia use et abuse de son ascendant sur sa sœur Lucrèce, voluptueuse créature. Au gré de sa politique, il combine les mariages de Lucrèce. Sforza éliminé, elle doit épouser Alphonse d'Aragon. Elle se soumet et reconnaît avec joie dans son futur époux l'inconnu qu'elle a comblé de ses faveurs un soir de carnaval. Le dégoût du duc d'Aragon le cède bientôt à l'amour. Hélas, César rêve d'une nouvelle alliance. Il fait assassiner Alphonse. Résignée, douloureusement passive, Lucrèce devra épouser le duc d'Este.

Anecdote[modifier | modifier le code]

La censure retire en 1953 une scèns du film, les seins de Martine Carol[1]. Dès 1947, dans Caroline chérie elle avait successivement dénudé son sein droit, son sein gauche, puis toute sa poitrine, en contre-jour [2].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. " Et Dieu… créa la femme (1956) de Roger Vadim et La Vérité (1960)d’Henri-Georges Clouzot. Scandalescinématographiques et débats dans lasociété française" par  Paul Bacharach, sous la direction d’Evelyne, de l'Université de Lyon 
  2. France Archives [1]

Liens externes[modifier | modifier le code]