Les Enquêtes du commissaire Maigret

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
 Ne doit pas être confondu avec Maigret (série télévisée, 1991).
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Maigret (homonymie).
Les Enquêtes
du commissaire Maigret
Titre original Les Enquêtes
du commissaire Maigret
Genre Série policière
Création Claude Barma
Jacques Rémy
Pays d'origine Drapeau de la France France
Chaîne d'origine Première chaîne de l'ORTF (1967-1975)
Antenne 2 (1975-1990)
Nb. de saisons 24
Nb. d'épisodes 88
Durée 90 minutes
Diff. originale

Les Enquêtes du commissaire Maigret est une série télévisée française en 88 épisodes, dont 18 en noir et blanc, d'une durée de 90 minutes en moyenne, créée par Claude Barma et Jacques Rémy d'après l'œuvre de Georges Simenon. Elle a été diffusée entre le et le sur la première chaîne de l'ORTF puis sur Antenne 2. Rediffusion en sur La Cinq. Puis du [1] au [2] sur La Cinquième.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Cette série met en scène les enquêtes du célèbre commissaire fumeur de pipe imaginé par Georges Simenon. Particularité: les épisodes sont filmés « de nos jours » (au contraire des Maigret interprétés par Bruno Cremer, filmés, eux, en décor « années 1950 »), les scènes de rue en décors réels, en extérieur. Le générique ne les présente pas comme un téléfilm, mais comme une émission.

Distribution[modifier | modifier le code]

Épisodes[modifier | modifier le code]

1967[modifier | modifier le code]

1968[modifier | modifier le code]

1969[modifier | modifier le code]

1970[modifier | modifier le code]

1971[modifier | modifier le code]

1972[modifier | modifier le code]

1973[modifier | modifier le code]

1974[modifier | modifier le code]

1975[modifier | modifier le code]

1976[modifier | modifier le code]

1977[modifier | modifier le code]

1978[modifier | modifier le code]

1979[modifier | modifier le code]

1980[modifier | modifier le code]

1981[modifier | modifier le code]

1982[modifier | modifier le code]

1983[modifier | modifier le code]

1984[modifier | modifier le code]

1985[modifier | modifier le code]

1987[modifier | modifier le code]

1988[modifier | modifier le code]

1989[modifier | modifier le code]

1990[modifier | modifier le code]

Autour de la série[modifier | modifier le code]

Cette adaptation télévisée des enquêtes de Maigret n'était pas la première. En effet, deux autres séries avaient précédemment vu le jour en Grande-Bretagne et en Italie.

Les rôles secondaires :

  • Annick Tanguy, qui endosse le rôle de madame Maigret de 1977 à 1990 est la véritable femme de Jean Richard. C'est sur une idée de Claude Barma qu'elle remplace Dominique Blanchar qui jusqu'à cette date interprétait ce rôle, mais n'était pas disponible pour le prochain tournage[3].

Rencontre Jean Richard - Georges Simenon :

En février 1967, la télévision française annonce la création de la série et une rencontre entre Jean Richard et Georges Simenon est organisée dans la maison de ce dernier, à Epalinges. En voyant Jean Richard, Georges Simenon s'écrie : "Bravo ! vous tenez votre pipe comme quelqu'un qui a l'habitude. Ce n'est pas comme Gabin, on voyait à quinze mètres que ce n'était pas un vrai fumeur de pipe ! La vôtre est pourtant mal équilibrée, elle ne vous va pas très bien. Tenez, je vous offre ces deux-là. Ce seront les pipes de Maigret. Vous savez qu'il doit toujours en avoir deux sur lui". Et ajoute "J'espère qu'on va vous trouver une petite Mme Maigret bien dodue. Attention ! Il est tendre avec sa femme, Maigret. Mais il ne l'embrasse pas, il lui donne simplement une petite tape sur les fesses." [4]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche Ina.fr », sur ina.frLa Cinquième 29/06/1996 13:28:53 01:25:41:00 Mon ami Maigret Les enquêtes du commissaire Maigret
  2. « Fiche Ina.fr », sur ina.frLa Cinquième 30/12/1998 16:29:00 01:28:33:00 Maigret se trompe Les enquêtes du commissaire Maigret
  3. Télé 7 Jours n°1233, semaine du 14 au 20 janvier 1984, pages 86 et 81, article de Geneviève Coste intitulé "La femme de Jean Richard : "Je suis Madame Maigret à la ville comme à l'écran" : "En 1976, Barma se prépare à tourner "L'Amie de Madame Maigret". Dominique Blanchar est retenue sur un autre film et Barma, embarrassé, appelle Jean Richard : "Et pourquoi pas Annick?"
  4. Télé 7 jours n°360, semaine du 11 au 17 février 1967, pages 12 et 13, reportage de Janine Brillet.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liste des séries policières françaises

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]