Jean-Paul Lucet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jean-Paul Lucet
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité

Jean-Paul Lucet, né à Lyon, est un homme de théâtre et comédien français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Paul Lucet a étudié l'art dramatique au Conservatoire de Lyon (également élève en classe de solfège et de chant), puis au Conservatoire National d'Art Dramatique de Paris, dans la classe de Louis Seigner.

Tout en jouant au théâtre et à la télévision (Au théâtre ce soir, Histoire d'un détective), Les affaires sont les affaires, La Charrette anglaise…), il a commencé à réaliser ses premières mises en scène : On ne badine pas avec l'amour de Musset, Poil de carotte d'après Jules Renard, Le Malade imaginaire de Molière, La Locandiera de Goldoni, Les Justes de Camusn Roméo et Juliette de Shakespeare.

En 1974, il adapte et met en scène Le Mystère de la Charité de Jeanne d'Arc de Charles Péguy, avec Françoise Seigner. Ce texte rentre au répertoire de la Comédie-Française, en 1984. Il est joué, pour une première série de représentations au Musée de Cluny, à Paris, puis repris l'année suivante au Théâtre National de l'Odéon, et, en février-, salle Richelieu. En , le spectacle sera joué devant le pape Jean-Paul II, lors d'une représentation privée, dans les jardins de Castel Gandolfo. Antoine Vitez, nouvel administrateur du Français, conduisait la délégation officielle. En , ce même spectacle sera donné devant le pape Benoit XVI, toujours à Castel Gandolfo, accompagné d'une délégation officielle de la Principauté de Monaco.

Au théâtre lyrique, il a mis en scène à Paris, Lyon, Montpellier, Tourcoing, Florence, Pise, Barga, etc. : Dialogues des carmélites de Francis Poulenc, d'après G.Bernanos, Carmen de G.Bizet, Le Roi Théodore à Venise de Paeisiello ,L'Opéra des gueux de B.Britten, Pygmalion de Rameau, La serva padrona de Pergolese, Faust de Ch.Gounod, Il Re Pastore de Mozart (au Théâtre des Champs-Elysées), Fortunio d'A. Messager (co-production avec l'Opéra de Lyon).

Il a joué le rôle de Britannicus dans la pièce éponyme au Théâtre des Célestins de Lyon sous la direction de Jean Meyer (en 1980). En , il succède à Jean Meyer à la direction du Théâtre des Célestins à Lyon. En quinze ans il fera ce théâtre l'un des tout premiers de France quant à la fréquentation[réf. souhaitée].

Son action dans les milieux scolaires et universitaires sera récompensée par la décoration des Palmes académiques, remise pour la première fois, en France, à un directeur de théâtre. Il quitte la direction des Célestins en .

En , après la disparition de Françoise Seigner, qui jouait, depuis plus trente ans, le personnage central du Mystère de la charité de Jeanne d'Arc de Charles Péguy, il a repris, à la demande du Service culturel de Monaco, la représentation, seul, de cette pièce. Il a déjà joué cette version une centaine de fois.

Il a également composé et interprété une conférence-spectacle sur la vie, et l'œuvre d'Edmond Rostand. Après avoir créé ce spectacle, en , lors des Conférences - Fondation Prince Pierre à Monaco, il l'a présenté dans le grand salon d'Arnaga, maison d'Edmond Rostand, à Cambo-les-Bains, maison aujourd'hui Musée national, en . À la suite du succès de la conférence, il sera invité à Cambo, une nouvelle fois, à propos de ""Cyrano de Bergerac, en . Jean-Paul Lucet a déjà donné plus de quarante représentations de ce spectacle.

En , Jean-Paul Lucet met en espace, une pièce de Jean-Philippe Mestre Castegondolfo 88 avec Robin Renucci et Bernard Lanneau, au théâtre des Variétés de Monaco. Cette œuvre oppose Jean-Paul II à Antoine Vitez, qui se sont rencontrés lors de la représentation du "Mystère de la Charité", en , à Castel Gandolfo .

En , il crée, en l'église Saint Martin de Monaco, Une vie de Saint Martin, un texte d'Alain Pastorsur la vie du saint. Ce spectacle a été repris en , au Théâtre des Variétés de Monaco. À cette occasion, un CD a été réalisé, CD qui est paru lors des représentations parisiennes, à l'Espace Bernanos, en . Pour annoncer les fêtes du 1700e anniversaire de Saint Martin, le spectacle a été donné à Tours en .

Il a réuni six des plus célèbres histoires des Lettres de mon moulin de Daudet et créé ce spectacle dans la chapelle de Truel, près de Roquemaure, en . Spectacle repris dans les Cévennes, et dans divers lieux de Provence.

Il a lu Les Actes des Apôtres, à la cathédrale de Monaco (Olivier Vernet, titulaire des grandes Orgues, apportait sa contribution, en improvisant lors des divers intermèdes), puis ce fut L'Evangile selon Saint Luc au Théâtre des Variétés de Monaco, en , puis à la salle Gaveau, à Paris, le . Le quatuor Monoïkos interpréta les diverses interventions musicales. Ce spectacle a été l'objet d'un enregistrement édité sur CD. Il a donné plusieurs représentations du Mystère de la Charité à Paris, Lyon, Fribourg, (à l'université Philanthropos), Eygalières, Pau, Montpellier, Orléans, etc.

Il a été présent au FestivaloOff d'Avignon (), dans le cadre de Présence Chrétienne"', où il a donné, chaque soir, à la Chapelle de l'Oratoire, l'adaptation théâtrale qu'il a réalisée, d'après le texte 'Alain Pastor, Une vie de saint Martin (Éditions du Rocher).

Depuis 6 ans[Quand ?], il anime, chaque dimanche de Pâques, lors de la féria d’Arles, l’Oraison sévillanne dans l’église désaffectée des Frères prêcheurs d’Arles, en souvenir du pèlerinage de « Notre-Dame De Rocio », qui a lieu, chaque année en Andalousie….

À partir de l'ouvrage de Norbert Calmels sur les Sermons de Marcel Pagnol il a composé un montage sur les sermons du père de César, incluant Bossuet, Massillon, Lacordaire…

Il a écrit une Vie de Saint Eloi, patron des manifestations Carretto Ramado, dans le midi de la France.

Il a composé une « causerie » sur « Sacha Guitry, les femmes et l’amour », présentée à St Rémy-de-Provence, puis à Eygalières…

Jean-Paul Lucet a publié aux éditions L'Œil du Prince, son adaptation du Mystère de la Charité de Jeanne d'Arc de Charles Péguy.

Théâtre[modifier | modifier le code]

Comédien[modifier | modifier le code]

Metteur en scène[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Enregistrements-CD[modifier | modifier le code]

  • Évangile selon Saint Luc, avec le Quatuor Monoïkos (2CD- Diocèse de Monaco)
  • Le Mystère de la Charité de Jeanne d'Arc de Charles Péguy (2CD- Diocèse de Monaco)
  • Une vie de Saint Martin d'Alain Pastor (1CD - Diocèse de Monaco)

Livres[modifier | modifier le code]

  • Charles Péguy, Mystère de la charité de Jeanne d'Arc adaptation Jean-Paul Lucet, Edition L'oeil du Prince

Nomination[modifier | modifier le code]

  • 1996 - Victoires de la Musique : nomination pour le Meilleur Spectacle Musical : "Barnum", dans lequel il jouait le rôle-titre.

Décorations et Trophées[modifier | modifier le code]

Jean-Paul Lucet est Chevalier dans l'Ordre National du Mérite, Chevalier des Palmes Académiques, Chevalier dans l'Ordre des Arts et des Lettres.

Il a reçu le Grand Prix du Groupe Paris-Lyon, en , ainsi que le Trophée Pallas, à Lyon En 1992.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]