Pour la peau d'un flic

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pour la peau d'un flic
Réalisation Alain Delon
Scénario Alain Delon
Christopher Frank
Acteurs principaux
Sociétés de production Adel Productions
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Policier
Durée 105 minutes
Sortie 1981

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Pour la peau d'un flic est un film français réalisé par Alain Delon, sorti en 1981.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Choucas, un ancien policier devenu détective privé est engagé par une vieille dame afin de retrouver sa fille aveugle, Marthe, qui a disparu. Peu après la vieille dame est assassinée. Aidé par son associé, Haymann, commissaire de police à la retraite, et sa secrétaire, Charlotte, Choucas tente de dénouer les fils d'un imbroglio où divers services de police et des trafiquants de drogue sont mêlés. Chemin faisant, Choucas subit l'agression d'un certain Pradier qu'il retrouve ensuite dans l'appartement de la victime et le tue. De retour chez lui, Choucas échappe alors au piège tendu par un dénommé commissaire Madrier. Résultat, Choucas est recherché par une bande mystérieuse et par la police nationale. Une cascade d'événements mouvementés s'ensuit. Utilisé par la police et, en particulier, par l'inspecteur principal Coccioli, resté à l'arrière-plan, Choucas, acharné à découvrir la vérité, manque d'y laisser sa vie et n'est sauvé, in extremis, que par les forces de l'ordre.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Box-office[modifier | modifier le code]

En France avec 2 377 084 entrées, le film se classe en treizième position du box-office de l'année 1981 derrière le film policier Le Professionnel avec Jean-Paul Belmondo (4e) mais devant Diva avec Richard Bohringer (15e)[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Les entrées en France - Année : 1981 », sur JPbox-office.com (consulté le 9 juillet 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]