Bernard Borderie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Borderie.
Bernard Borderie
Naissance
Paris, France
Nationalité Drapeau de France Français
Décès (à 53 ans)
Paris, France
Profession Réalisateur, producteur, acteur, scénariste, dialoguiste
Films notables La Môme vert-de-gris (1953)
Le Gorille vous salue bien (1958)
Angélique, marquise des anges (1964)
Merveilleuse Angélique (1965)
Angélique et le Roy (1966)
Indomptable Angélique (1967)
Angélique et le Sultan (1968)

Bernard Borderie est un réalisateur français né le à Lyon (France) et mort le dans la même ville.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils du producteur Raymond Borderie, il devient assistant réalisateur et tourne quelques courts-métrages.

Il connaît le succès au cours des années 1950 en mettant en scène Eddie Constantine dans le rôle d'un agent de la CIA, Lemmy Caution, et Lino Ventura dans celui du « Gorille ». Les années 1960 le voient se tourner vers les films de cape et d'épée, mettant en scène Gérard Barray dans les rôles de d'Artagnan et Pardaillan, et réalisant avec Michèle Mercier les cinq films de la série Angélique qui deviendront des classiques multi-diffusés. Sa carrière s'achève dans les années 1970 au cours desquelles il se consacre à la télévision avec des feuilletons historiques tels que Salvator et les Mohicans de Paris ou Gaston Phébus.

Il décède d'un cancer à 53 ans. Son père lui survit de quatre ans[1].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Assistant réalisateur[modifier | modifier le code]

Années 1940[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Années 1950[modifier | modifier le code]

Années 1960[modifier | modifier le code]

Années 1970[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. D'après Marion Game, C'est comment votre nom déjà ?, L'Archipel, (ISBN 978-2-8098-1268-8, notice BnF no FRBNF43730263), « 25 ».

Liens externes[modifier | modifier le code]