Malatesta (Montherlant)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Malatesta
Auteur Henry de Montherlant
Nb. d'actes 4
Lieu de parution Lausanne
Éditeur Marguerat
Date de parution 1946
Nombre de pages 133
Date de création en français 19 décembre 1950
Lieu de création en français Théâtre Marigny
Metteur en scène Jean-Louis Barrault

Malatesta est une pièce de théâtre en quatre actes d'Henry de Montherlant, parue en 1946.

La pièce a été représentée pour la première fois le 19 décembre 1950, au Théâtre Marigny, dans une mise en scène de Jean-Louis Barrault (qui joue également le rôle-titre)[1]. Elle bénéficiera d'une retransmission télévisée en 1967 et sera reprise par la Comédie-Française en 1970, dans une mise en scène de Pierre Dux.

Résumé de la pièce[modifier | modifier le code]

Henri Perruchot, dans son livre Montherlant (édition Gallimard, p.131), résume ainsi Malatesta :

« Le pape Paul II, successeur de Pie II, désirerait envoyer des troupes pontificales à Rimini, la ville de Malatesta. Il offre en échange à Malatesta les cités de Spolete et de Foligno. Furieux de ce qu’ose lui proposer le Pape, Malatesta court à Rome avec l’intention de l’assassiner. Mais, arrivé devant Paul II, il se jette à ses genoux. Le pape pour l’empêcher de nuire lui confie une charge honorifique au Vatican. Malatesta se morfond à Rome; il tombe malade. Sa femme Isotta vient de Rimini pour demander sa grâce au pape et obtient sa mise en congé. Malatesta retourne à Rimini, mais c’est pour y trouver la mort. Son protégé, le lettré et biographe Porcellio, l’empoisonne. »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les Archives du Spectacle (consulté le 4 janvier 2013)