La Lumière des justes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La Lumière des justes

Titre original La Lumière des justes
Genre Série dramatique
Création Jean Chatenet
Jean Cosmos
Production Maintenon Films, Roger Van Mullem et Colette Fleury
Musique Georges Garvarentz, chanson du générique Être de Charles Aznavour
Pays d'origine Drapeau de la France France
Drapeau de l'Autriche Autriche
Drapeau de la Suisse Suisse
Drapeau de la Belgique Belgique
Chaîne d'origine TF1
Nb. de saisons 1
Nb. d'épisodes 14
Durée 52 minutes
Diff. originale

La Lumière des justes est une mini-série en coproduction française-autrichienne-suisse-belge en 14 épisodes de 52 minutes, créée par Jean Chatenet et Jean Cosmos, d'après la suite romanesque éponyme d'Henri Troyat, diffusée à partir du sur TF1.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En 1814, Napoléon perd la guerre contre les forces coalisées européennes. Celles-ci viennent occuper Paris le temps qu'un roi soit remis à la tête de la France. Nicolas Ozareff, un jeune officier russe, découvre la ville des Lumières et ne tarde pas à être subjugué par l'esprit et la beauté de Sophie de Champlitte (née de Lambrefoux), une jeune veuve habitée par l'esprit des Lumières.

Distribution[modifier | modifier le code]

Générique interprété par Charles Aznavour.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]