Le Retour de Martin Guerre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Retour de Martin Guerre

Réalisation Daniel Vigne
Scénario Jean-Claude Carrière, Daniel Vigne et Natalie Zemon Davis d'après l'histoire de Natalie Zemon DavisThe Return of Martin Guerre
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Drame, historique
Durée 122 minutes
Sortie 1982

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Retour de Martin Guerre est un film français réalisé par Daniel Vigne, sorti le 14 mai 1982. Il raconte l'histoire de Martin Guerre.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Au XVIe siècle, Martin revient dans son village natal après plusieurs années passées à la guerre. L'homme se rappelle tout, les habitants, leur histoire et jusqu'au moindre détail ; pourtant certains des villageois doutent de sa véritable identité.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Le film est tourné dans la Haute-Garonne, en Ariège et dans les Pyrénées-Orientales[1].

Dans les Pyrénées-Orientales, les scènes du procès sont toutes tournées au palais des Rois de Majorque à Perpignan, tandis que d'autres scènes ont été tournées au Fort de Salses[1].

Selon Dominique Besnehard, alors directeur du casting, Didier Gentil, condamné dans l'affaire Richard Roman, a participé au tournage. Il aurait même commis des violences à l'encontre de l’enfant qui jouait le fils de Nathalie Baye et de Gérard Depardieu[2].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Commentaires[modifier | modifier le code]

Ce film est cité dans le roman Rabbit en paix (1990 - Prix Pulitzer de la fiction 1991) de John Updike comme source de réflexion que se fait le personnage Harry « Rabbit » Angstrom sur le changement d'identité et d'époux ou d'épouse[3].

En 2014Daniel Vigne réalise un documentaire intitulé Martin Guerre, retour au village: ce documentaire de 52 minutes revient, trente ans après, à Balaguères en Ariège où a été tourné Le Retour de Martin Guerre. Daniel Vigne vient rendre visite aux habitants du village qui, pour la plupart d’entre eux, s'étaient transformés en paysans du XVIe siècle pour son film qui les porta, ainsi que les éléments de décors du site, sur la plupart des écrans du monde. Un documentaire aussi en forme d’investigation de la mémoire, un instantané rural d'aujourd’hui d’un village de moyenne montagne.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Noël Grando, 100 ans de cinéma en Pyrénées-Orientales : Histoires et secrets de tournages, Perpignan, Mare nostrum,‎ 2010, 197 p. (ISBN 978-2-908476-96-5, notice BnF no FRBNF42318117)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Jean-Noël Grando, 100 ans de cinéma en Pyrénées-Orientales : Histoires et secrets de tournages, Perpignan, Mare nostrum,‎ 2010, 197 p. (ISBN 978-2-908476-96-5, notice BnF no FRBNF42318117)
  2. Elise Costa, C'est arrivé près de chez vous: l'autre fait divers derrière «Le Retour de Martin Guerre», Slate, 9 août 2014. L'article se fonde sur le livre Les Enfants du cinéma (éd. Livre de Poche) de François-Guillaume Lorrain
  3. Rabbit at Rest par John Updike, in Rabbit Angstrom, a Tetralogy, coll. « Everyman's Library », Alfred A. Knopf Publishers, 1995, (ISBN 0-679-44459-9), p. 1126.