Moteur EW / DW

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Moteur EW / DW

Constructeur
Caractéristiques techniques
Refroidissement
Eau


Le moteur PSA EW/DW est un moteur thermique automobile à combustion interne, quatre temps, avec 4 cylindres en ligne alésés directement dans le bloc en aluminium (EW) et fonte (DW), refroidi par eau, doté d'un vilebrequin 5 paliers, soupapes en tête avec arbre(s) à cames en tête entraîné(s) par une courroie de distribution crantée, culasse en aluminium, fabriqué par le groupe PSA utilisé dans les véhicules Peugeot et Citroën. Ce type de moteur a été introduit à partir de 1998, le EW pour remplacer le moteur XU (essence) et le DW pour remplacer le moteur XUD (diesel).

Description[modifier | modifier le code]

Le moteur EW/DW est une évolution du moteur XU/XUD, dont il utilise de nombreuses pièces, notamment le vilebrequin, mais est fabriqué avec des matériaux plus légers (alliage). Le sens de rotation de ce moteur est horaire (côté distribution), comme sur son prédécesseur.

Les moteurs EW sont tous à double arbre à cames et 16 soupapes avec une cylindrée allant de 1 749 à 2 231 cm3 et sont utilisés principalement sur les berlines familiales, routières et monospaces sauf le 2.0 qui a existé également sur la Peugeot 206 dans ses versions S16 et RC.

Les premiers moteurs DW possèdent un simple arbre à cames, 2 soupapes par cylindre et une cylindrée allant de 1 868 à 1 997 cm3 et furent sortis ensuite dans une version plus aboutie avec double arbre à cames et 4 soupapes par cylindre avec une cylindrée de 2 179 cm3 pour les Peugeot 607 et Citroën C5. Ces moteurs ont été les premiers de PSA à utiliser la technologie common rail et l'appellation HDI.

Versions Essence[modifier | modifier le code]

EW7[modifier | modifier le code]

Il s'agit du plus petit moteur de la famille. Il dispose d'un alésage de 82,7 mm, d'une course de 81,4 mm pour une cylindrée de 1 749 cm3. Il fait office de moteur d'entrée de gamme. Un léger gain de puissance a été ajouté à partir de novembre 2006 et sa production a cessé le 1er janvier 2011.

Type Puissance Couple Véhicules
EW7 J4 117 ch (85 kW) à 5 500 tr/min 160 Nm à 4 000 tr/min Peugeot 406/407, Citroën C5, Xsara Picasso
EW7 A 125 ch (92 kW) à 5 500 tr/min 163 Nm à 4 500 tr/min Peugeot 407, Citroën C5 I et II, C4 Picasso

EW10[modifier | modifier le code]

C'est le moteur intermédiaire, très présent au sein du groupe PSA, il possède un alésage de 85 mm pour une course de 88 mm et une cylindrée de 1 997 cm3. Il fut lancé en 1999 avec la 206 S16 pour ensuite être inclus dans les autres modèles de type familiale/monospaces. Une version à injection directe (EW10 D) est également sortie mais n'a pas connu le succès en raison de son intérêt limité. Sa production est stoppée le 1er janvier 2010.

Type Puissance Couple Véhicules
EW10 J4 RFR 137 ch (100 kW) à 6 000 tr/min 190 Nm à 4 100 tr/min Peugeot 206 S16, Peugeot 406
EW10 J4 RFN 138 ch (100 kW) à 6 000 tr/min 191 Nm à 4 100 tr/min Peugeot 206 S16, Peugeot 406, Peugeot 407, Peugeot 607, Peugeot 807/Citroën C8, Citroën C4, Citroën C5 I phase I, Xsara, Xsara Picasso
EW10 A RFJ 143 ch (103 kW) à 6 000 tr/min 200 Nm à 4 000 tr/min Peugeot 307, Peugeot 407, Peugeot 807/Citroën C8, Citroën C5 I phase II et C5 II, Citroën C4 Picasso, Citroën C4
EW10 J4S RFK 177 ch (130 kW) à 7 000 tr/min 202 Nm à 4 750 tr/min Peugeot 206 RC, Peugeot 307 Féline 180, Citroën C4 VTS
EW10 D 140 ch (103 kW) à 6 000 tr/min 192 Nm à 4 000 tr/min Peugeot 406 phase II, Citroën C5 I phase I

EW12[modifier | modifier le code]

C'est le plus gros moteur de la famille et des 4 cylindres du groupe. Il possède un alésage de 86 mm, une course de 96 mm et une cylindrée de 2 231 cm3. Il est utilisé pour la première fois sur la Peugeot 607 en 2000 et sa production a cessé le 1er janvier 2011.

Type Puissance Couple Véhicules
EW12 J4 160 ch (116 kW) à 5 650 tr/min 217 Nm à 3 900 tr/min Peugeot 406, Peugeot 607, Peugeot 407, Peugeot 807/Citroën C8
EW12 E4 163 ch (120 kW) à 5875 tr/min 220 Nm à 4 150 tr/min Peugeot 607, Peugeot 407, Peugeot 807/Citroën C8

Versions Diesel[modifier | modifier le code]

DW8[modifier | modifier le code]

Le moteur DW8 est une évolution du moteur XUD9 atmosphérique qui équipait bon nombre de modèles chez Peugeot/Citroën. Apparut mi-1998, la cylindrée de ce moteur à injection indirecte passe de 1 905 cm3 à 1 868 cm3 développe 68 ch (50 kW) mais garde l'appellation 1.9D. il équipera notamment les Peugeot 206/306/Partner, Citroen Xsara/Berlingo et les Peugeot 207 Mercosur. Une version améliorée au niveau de la dépollution (injection) nommé DW8B apparaît en 2001. Moteur fiable et robuste, la production de ce moteur a cessé en Europe en 2005 et en 2010 en Argentine. En Europe, le dernier véhicule de la Gamme PSA sorti des chaines et qui a été équipé du DW8 est l'utilitaire Citroën C15 en 2005. Le moteur DV4TD 1.4 HDi 70 ch de cylindrée inférieure mais puissance équivalente a progressivement remplacé le DW8 à partir de Septembre 2002. En revanche, le DW8 a connu une carrière plus longue en Amérique du Sud, puisqu'il a été monté jusqu'en 2010 sur les Peugeot Partner et Citroën Berlingo et la Peugeot 207 Mercosur assemblés à l'usine d'El Palomar en Argentine.

DW10[modifier | modifier le code]

Le 2,0 L DW10 a été le premier moteur Diesel de PSA à présenter une injection directe à common rail, il a reçu la désignation commerciale HDi. Il dispose d'un alésage de 85 mm et une course de 88 mm pour un déplacement total de 1 997 cm3, le remplacement de la XUD9 en 1999. Il était initialement disponible en version 89 ch (66 kW), avec deux soupapes par cylindre et un turbo à géométrie fixe. Un refroidisseur intermédiaire a été ajouté plus tard dans l'année, augmentant la puissance à 109 ch (80 kW).

Initialement disponible dans des modèles de taille moyenne, comme la Citroën Xsara et Xantia et les Peugeot 306 et 406, il a été rapidement utilisé à travers toute la gamme de PSA, tels que les véhicules utilitaires légers, tandis qu'une version à culasse 16 soupapes de 134 ch (100 kW) était utilisée dans les berlines, routières et grands monospaces construits en association avec Fiat. Suzuki utilise aussi ces groupes motopropulseurs comme dans l'européenne Vitara et le Grand Vitara. Les fourgonnettes commerciales Eurovan avec la société Sevel, collaboration Citroën Fiat Lancia Peugeot commencé en 1994 : le Citroën Jumpy, Peugeot Expert et Fiat Scudo étaient disponibles avec un moteur DW10 BTED de 94 ch, qui est essentiellement une version où un intercooler a été rajouté au 89 ch d'origine.

La production du DW10 première génération (TD, ATED et BTED) a cessé en 2006 en Europe avec l'arrêt de la fabrication de la Citroën Xsara Break et des utilitaires Peugeot Expert, Citroën Jumpy et Fiat Scudo première génération. En revanche le DW10 première génération en version 90 et 110 chevaux a eu une carrière plus longue en Amérique Du Sud, car il a équipé jusqu'en 2010 la Peugeot 307 phase 2, et la Citroën C4 phase 1 destinés pour le marché Argentin et fabriqués à l'Usine d'El Palomar, ainsi que le Peugeot Partner et Citroën Berlingo et Peugeot 207 Mercosur (versions TD/RHY 90 chevaux).

Fin 2003, le DW10 a été utilisé comme base pour le développement du DW 10 deuxième génération co-développé avec Ford et utilisés dans la mise au point des C-Max et Volvo C30 / Volvo S40 / V50 et en outre dans diverses versions passagers de Citroën et Peugeot. Il est équipé d'une transmission manuelle à six vitesses ou une transmission automatique à six vitesses (dès l'été 2006 et suivantes). Le DW10 deuxième génération est désormais équipée d'une culasse 16 Soupapes. Les motorisations DACT 16 soupapes de 134 ch sont couplées à un système d'injection à rampe commune de deuxième génération et équipées d'un turbocompresseur à géométrie variable.

Les DW10 B et DW10 C sont conformes à la norme européenne d'émission Euro 5.

En 2014 des variantes compatibles avec la nouvelle norme en vigueur Euro 6 : DW10 FC et DW10 FD sont ajoutées à la gamme et introduisent de nouvelles technologies de contrôle des émissions.

En 2016, il est prévu d'utiliser le DW10 FC sur la Toyota Fortuner.

Modèle Puissance Notes
DW10 TD / RHY 89 ch = 66 kW common rail turbo-Diesel catalyst
DW10 ATED / RHZ 109 ch = 80 kW common rail turbo-Diesel catalyst
DW10 BTED / RHX 94 ch = 69 kW common rail turbo-Diesel catalyst
DW10 BTED4 / RHR 134 ch = 100 kW common rail turbo-Diesel 16-valve catalyst
DW10 C 163 ch = 120 kW common rail turbo-Diesel 16-valve catalyst
DW10 FD 147 ch = 110 kW common rail turbo-Diesel 16-valve catalyst SCR
DW10 FC 177 ch = 132 kW common rail turbo-Diesel 16-valve catalyst SCR

Notes et références[modifier | modifier le code]