Traction (automobile)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Traction.

Une transmission de type traction (ou traction avant) désigne une transmission secondaire de véhicule par laquelle la puissance moteur est transmise seulement aux roues avant, contrairement aux véhicules à propulsion tels les autobus, motos et quads.

Schéma de principe :
A : moteur
B : roues motrices).

Description[modifier | modifier le code]

Cette architecture, choisie par la marque Citroën dans les années 1930 pour sa célèbre Traction Avant, est maintenant adoptée dans la majorité des automobiles de faible puissance. Du fait des règles actuelles de sécurité, la plupart des véhicules de faible puissance (moins de 100 ch environ) sont mûs par un moteur transversal placé sur l’essieu avant.

Avantage 
Le principal avantage de la traction est de regrouper tous les éléments de la propulsion du véhicule à l'avant avec comme principal effet la suppression du tunnel de l'arbre de transmission qui crée une excroissance dans le plancher des véhicules à propulsion, avec comme principale conséquence une « bosse » sur le plancher au niveau du siège central arrière.
Inconvénient 
Lorsque la puissance du moteur dépasse 150 ch, la propulsion est préférée du fait de l’effort moindre sur les cardans. Pour les véhicules de forte puissance (plus de 300 ch environ), on choisit de plus en plus une transmission intégrale plus facile à maîtriser par le conducteur lorsque l’adhérence est précaire (chaussée humide, verglas ou en tout-terrain).

Articles connexes[modifier | modifier le code]