Mains libres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mains libres est un terme pour décrire un équipement qui peut être utilisé sans l'usage des mains (par exemple, avec la reconnaissance vocale) ou dans un sens plus large, un équipement qui ne nécessite qu'un usage limité des mains.

Kit mains-libres[modifier | modifier le code]

Le kit mains-libres est un accessoire pour téléphones portables, permettant de téléphoner sans les mains, et sans exposer le cerveau aux ondes de téléphonie, généralement considérées comme nocive.

Kit mains-libres avec écouteur[modifier | modifier le code]

En France, afin de diminuer les ondes émises par les téléphones portables vers le cerveau, les fabricants de téléphones portables doivent obligatoirement livrer leurs appareils avec « un accessoire permettant de limiter l’exposition de la tête aux émissions radioélectriques lors des communications »[1] qui prend généralement la forme d'un kit mains libres filaire, c'est-à-dire un écouteur couplé à un microphone, reliés par câble électrique au téléphone[2].

Kit mains-libres de voiture[modifier | modifier le code]

Téléphoner en conduisant n'expose pas seulement aux ondes de la téléphonie, mais aussi à un risque d'accident plus élevé. En France, dix pour-cents des accidents sont liés à l'usage du téléphone. Alors qu'aux Etats-Unis, environ 3 000 jeunes conducteur sont tuées annuellement en écrivant des mini messages textuels[3].

En France, l'usage d'un téléphone au volant multiplie le risque d'accident par trois[4] voire quatre[5]. Le danger du téléphone au volant prend sa source dans le détournement de la tâche de conduite opéré par l’attention accordée par le conducteur à son téléphone. Le kit mains-libre conduit à un risque assez similaire[6].

Cette pratique peut être considérées comme une situation aggravante et un manque de prudence en cas d'accident[7].

Il existe différents modèles pour voiture :

  • filaire, souvent avec chargeur du téléphone[2] ;
  • sans-fil, basé sur la technologie Bluetooth par exemple dans les GPS automobile[8],[9]. ;
  • intégré en première monte dans la voiture[10] ou inclus dans un navigateur GPS.

Les kits mains-libres sont soumis à la législation routière, qui diffère selon les pays car téléphoner en voiture est souvent pénalisé par une amende et des retraits de points sur le permis. Ainsi les kits mains-libres pour voiture sont obligatoires:

  • Au Québec depuis et en Californie en .
  • En France, conduire avec un portable à la main est interdit ainsi qu'avec un kit main libre avec oreillette[11]. Il est toutefois autorisé de téléphoner lorsque l'on est passager ou lorsque le véhicule est stationné.

Carte mains libres[modifier | modifier le code]

Dans les années 2000 sont apparus des dispositifs de la taille d'une carte de crédit permettant le verrouillage ou le déverrouillage des portes d'un véhicule sans l'action d'une clé ou d'un plip[Quoi ?]. Le conducteur n'a pas besoin de sortir sa carte, un dispositif à l'intérieur du véhicule pouvant le détecter à une distance de 2 mètres autour du véhicule et verrouille ou déverrouille automatiquement les portes en conséquence. Ce système est aussi souvent associé au démarrage du véhicule par un simple bouton pression, supprimant la clé de contact. Le véhicule ne démarrant que si la carte est à proximité immédiate (certains dispositifs nécessitent d'insérer la carte dans un lecteur sur le tableau de bord).

En Europe, ce système est apparu d'abord sur les Mercedes Classe S[réf. nécessaire]. Il a ensuite été assez largement proposé sur plusieurs modèles et versions de Renault (Laguna II, Scenic II, Espace IV).

Forfait de ski mains libres[modifier | modifier le code]

Également dans les années 2000, l'industrie du ski s'est en majorité équipée de systèmes de contrôle de forfaits permettant aux skieurs et snowboarders de garder leur forfait dans la poche - en général du côté gauche - de leurs vêtements. Des bornes de contrôle détectent automatiquement le forfait par ondes radio, et vérifient sa validité (basé sur la technologie RFID). La manipulation de forfaits - imposant parfois notamment de retirer les gants - n'est plus nécessaire, ce qui rehausse le confort pour la clientèle, mais peut également accélérer le flux de contrôle. Ce système permet également aux exploitants d'analyser plus finement les statistiques de passage par remontée mécanique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir Article 4 de la loi du 9 février 2015, sur le site legifrance.gouv.fr, consulté le 28 novembre 2015
  2. a et b Kits main libre interdits : comment téléphoner sans oreillette ?, sur le site largus.fr du 9 avril 2015
  3. Sécurité routière : téléphone au volant, accident au tournant, sur leparisien.fr du 22 aout 2014, consulté le 29 juin 2016.
  4. Téléphoner en conduisant détourne obligatoirement l'attention, "kit mains-libres" ou pas. L'usage du téléphone portable au volant multiplie par 3 le risque d'accident., sur securite-routiere.gouv.fr, consulté le 29 juin 2016.
  5. Téléphoner au volant : quels sont les risques ?, sur linternaute.com de juin 2016.
  6. Téléphone au volant, sur le site preventionroutiere.asso.fr du 3 mars 2016, consulté le 29 juin 2016.
  7. Téléphone au volant : un chauffeur routier mis en examen après un accident mortel, sur leparisien.fr du 7 mai 2014, consulté le 28 juin 2016.
  8. Oreillette et kit mains libres : les alternatives légales pour ne pas perdre 3 points sur son permis, sur le site metronews.fr du 7 avril 2015
  9. Kit mains-libres au volant : à partir du 1er juillet, c'est interdit !, sur le site challenges.fr du 30 juin 2015
  10. Kit mains-libres intégré, sur le site renault.fr, consulté le 28 novembre 2015
  11. Les dangers du portable ignorés ?, sur ceriseclub.com du 23 juin 2016, consulté le 29 juin 2016.