Vignoux-sur-Barangeon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Vignoux-sur-Barangeon
Vignoux-sur-Barangeon
Chateau du Blosset.
Blason de Vignoux-sur-Barangeon
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Cher
Arrondissement Vierzon
Canton Saint-Martin-d'Auxigny
Intercommunalité Communauté de communes les Villages de la Forêt
Maire
Mandat
Philippe Bulteau
2014-2020
Code postal 18500
Code commune 18281
Démographie
Population
municipale
2 130 hab. (2016 en augmentation de 0,24 % par rapport à 2011)
Densité 86 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 12′ 09″ nord, 2° 10′ 21″ est
Altitude Min. 102 m
Max. 176 m
Superficie 24,87 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Cher

Voir sur la carte administrative du Cher
City locator 14.svg
Vignoux-sur-Barangeon

Géolocalisation sur la carte : Cher

Voir sur la carte topographique du Cher
City locator 14.svg
Vignoux-sur-Barangeon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Vignoux-sur-Barangeon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Vignoux-sur-Barangeon
Liens
Site web vignoux.fr

Vignoux-sur-Barangeon est une commune française située dans le département du Cher, en région Centre-Val de Loire.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Rose des vents Vierzon Saint-Laurent Rose des vents
N
O    Vignoux-sur-Barangeon    E
S
Foëcy Allouis

Toponymie[modifier | modifier le code]

Du latin vinea (« vignoble ») avec le gaulois ialo (« clairière, défrichement, champ »).[réf. nécessaire]

Histoire[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (novembre 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

En 1332, suite à un conflit entre Robert d'Artois, sire de Mehun-sur-Yévre, qui possède à l'époque Vignoux-sur-Barangeon et le roi Philippe VI, Vignoux est rattaché au domaine royal et ses habitants bénéficient d'une charte d’affranchissement.

Blasonnement[modifier | modifier le code]

Blason ville fr Vignoux-sur-Barangeon (Cher).svg

Les armoiries de Vignoux-sur-Barangeon se blasonnent ainsi :

D’argent au cep de vigne de sinople, fruité de gueules, entourant un échalas de sable et soutenu d’une divise ondée d’azur.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs[1]
Période Identité Étiquette Qualité
1793 1796 François Dutar    
1796 1799 Jean Lebret    
1799 1802 Jean Louis    
1802 1816 Jean Lebret    
1816 1847 François Pereau    
1847 1848 Jean Baptiste Barat    
1848 1854 Victor Bataillé    
1854 1870 Raoul Comte de Villemotte    
1870 1874 Victor Bataillé    
1874 1878 Vicomte de Gallbbey    
1878 1892 Paul Gautier    
1892 1894 Ernest Chat    
1894 1901 Pierre Terminet-Bonneval    
1901 1908 Albert Turquet    
1908 1919 Louis Lebret    
1919 1935 Arthur Paimbœuf    
1935 1945 Victor Sabin    
1945 1946 Émile Berlot    
1946 1959 Louis Bellis    
1959 1971 Georges Papillon    
1971 1989 Marcel Bellis    
1989 1995 Jean Durel    
1995 2014 Marc Delas Divers gauche  
2014 En cours Philippe Bulteau Sans étiquette Pharmacien

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[3].

En 2016, la commune comptait 2 130 habitants[Note 1], en augmentation de 0,24 % par rapport à 2011 (Cher : -1,47 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 0011 0291 0021 0711 0751 4521 2241 2941 284
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 3041 2811 3361 3371 4171 4361 4741 4471 376
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 2611 1681 1361 0381 0731 0711 0811 1051 046
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
1 0361 0421 1061 5031 8441 8852 0202 0422 144
2016 - - - - - - - -
2 130--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Château de Blosset. Les façades, côtés et toitures des parties subsistantes du château du Blosset, la chaussée reliant la basse-cour de l’entrée, lieu-dit l’Enclos du Château, au château, ainsi que les 2 ponts qu’elle rencontre, et la place de la basse-cour de l’entrée, sont inscrits sur l’inventaire supplémentaire des monuments historiques : arrêté du 19 décembre 1995[6]. Adam Fumée, premier médecin du roi de France Charles VII, a l'honneur de le recevoir au château[7]. En 1838, le domaine est acheté par Monsieur De Villemotte. Pendant la guerre de 1870, le château sert d’hôpital militaire[8].
  • Église de l’Immaculée conception : on ne connait pas sa date de construction, mais on est certain qu'elle était construite en 1070. Avant sa démolition en 1855, elle abritait quelques blasons des seigneurs de Bourdeille.[9]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. source : registres d'état civil
  2. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  6. « hâteau du Blosset », notice no PA00135286, base Mérimée, ministère français de la Culture
  7. Patrimoine des communes du Cher, Flohic, , p. 1089
  8. Patrimoine des communes du Cher, Flohic, , p. 1088
  9. Le patrimoine des communes du Cher, édition Flohic, , p. 1090
  10. Fiche sur le site de l'Ordre de la Libération[1]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :