Gron (Cher)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gron.

Gron
Gron (Cher)
Ferme à La Chapelle.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Cher
Arrondissement Bourges
Canton Avord
Intercommunalité Communauté de communes de la Septaine
Maire
Mandat
Jean Moinet
2014-2020
Code postal 18800
Code commune 18105
Démographie
Population
municipale
475 hab. (2016 en stagnation par rapport à 2011)
Densité 18 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 07′ 20″ nord, 2° 44′ 31″ est
Altitude Min. 167 m
Max. 263 m
Superficie 26,22 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Gron

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Gron
Liens
Site web http://www.gron18.fr

Gron est une commune française située dans le département du Cher en région Centre-Val de Loire.

Géographie[modifier | modifier le code]

Petit village du Cher dans la région du Centre, Gron fait partie du canton de Baugy. Situé à 215 mètres d'altitude et voisin des communes de Chaumoux-Marcilly et de Baugy, 485 habitants (appelés les Grondais et les Grondaises) résident sur la commune de Gron sur une superficie de 26,2 km2 (soit 18 hab/km2). La plus grande ville à proximité de Gron est la ville de Bourges située au sud-ouest de la commune à 26 km. La rivière l'Yèvre qui prend sa source à Gron est le principal cours d'eau qui traverse le village, deux autres ruisseaux sont aussi présent : le Gron et le Tribaut (mitoyen avec la commune de Villequiers).

Le village est composé de : son bourg, Saint-Igny, Solérieux, Châteaudin, Le Buisson, Les Chapelles, Les Savinges, Le Chaillou, Les Angelets, La Grande Metairie, La Motte, La Poupardine, Le Coupoy, Les Coques, Le Moulin de Coupoy, La Grenouillere, Pignoux, L'Ouasse, Le Chat Huant , La Vigne à Reinche , le Carroux , Champs sous les Vignes .

Localisation[modifier | modifier le code]

Rose des vents Brécy Étréchy Chaumoux-Marcilly Rose des vents
N Couy
O    Gron    E
S
Villabon Baugy Villequiers

Toponymie[modifier | modifier le code]

Étymologie de Gron :

  • 1120 : Gronium
  • 1170 : Grummum ou Grummo
  • 1209 : Gronium
  • 1227 : Grum
  • 1529 : Groneium
  • 1793 : Grond
  • 1987 : Gron

(cf. Dictionnaire topographique du Cher. H. Boyer, R. Latouche)

Gron pouvant être d'origine gauloise, les habitants de la commune sont appelés Grondais et Grondaises.

Histoire[modifier | modifier le code]

"D'après l'historien A. Buhot de Kersers, l'origine de Gron remonterait à l'époque gauloise, cependant d'après Mr Michel Grattier dans la revue " Gallia préhistoire" des ateliers de débitage paléolithiques de pierres à silex ont existé à l'Est de Bourges (Gron). L'auteur précise aussi dans son article que des buttes résiduelles d'argile à silex ont été découvertes à Gron. Ce qui du coup fait remonter l'histoire à des milliers et peut être à des centaines de milliers d'années avant notre ère (entre 200 000 et 500 000 années avant Jésus-Christ)." cf commune de Gron, le chemin de la mémoire de Patrice Minon.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Juin 1995 Avril 2014 Pascal Orlowski Rad.  
Avril 2014 En cours Jean Moinet SE Retraité

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[2].

En 2016, la commune comptait 475 habitants[Note 1], en stagnation par rapport à 2011 (Cher : -1,47 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
835756747740858894833975980
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
9839301 0761 0551 0551 0659581 124908
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
909856860706646648631622544
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
487438365302341426441475482
2016 - - - - - - - -
475--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

École maternelle petite section au CP.

Les listes d'établissements scolaires du 1er et du 2d degrés sont disponibles sur les sites des inspections académiques des départements. On pourra également se référer à l'annuaire national tenu à jour par le ministère de l'éducation nationale.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Étienne d'époque XIIe siècle
  • les différents poteaux michelin :
  • Lavoir :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article(s) connexe(s)[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :