Rick Steiner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Robert Rechsteiner)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rechsteiner.
image illustrant le catch image illustrant une personnalité image illustrant américain
Cet article est une ébauche concernant le catch et une personnalité américaine.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Rick Steiner
Données générales
Nom complet Robert Rechsteiner
Nom de ring Rick Steiner
Nationalité américaine
Date de naissance (56 ans),
Bay City, Michigan
Taille 5 11 (1,8 m)[1]
Poids 280 lb (127 kg)[1]
Catcheur (ou catcheuse) en activité
Fédérations Mid-Atlantic Championship Wrestling (en)
World Championship Wrestling
World Wrestling Federation
Entraîneur Eddie Sharkey (en)[2]
Brad Rheingans (en)[2]
Carrière pro. 1983aujourd'hui

Robert Rechsteiner (né le à Bay City, Michigan), plus connu sous son nom de ring Rick Steiner, est un catcheur (lutteur professionnel) américain.

Lutteur à l'université du Michigan, il devient catcheur à partir de 1983. C'est à partir de 1988 qu'il commence à se faire connaître du public à la Mid-Atlantic Championship Wrestling (en) qui devient la World Championship Wrestling après avoir été racheté par Ted Turner. Il s'illustre surtout en faisant équipe avec son frère Scott avec qui il forme les Steiner Brothers.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Rechsteiner a un frère cadet Scott[3]. Il fait partie de l'équipe de lutte du lycée puis de celle de l'université du Michigan[4],[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

Entraînement, American Wrestling Association, Lutte Internationale et Universal Wrestling Federation (1984-1987)[modifier | modifier le code]

Rechsteiner rencontre le catcheur George Steele à une soirée, ce dernier le trouve doué en lutte et le recommande à Verne Gagne, le promoteur de l'American Wrestling Association (AWA)[4]. Cependant une fois arrivé à l'école de catch de l'AWA ce n'est pas Gagne qui l'entraîne mais Eddie Sharkey (en) et Brad Rheingans (en)[4],[2]. Il utilise rapidement le nom de ring de Rick Steiner et fait ses premiers combats à l'AWA avant d'aller au Québec où il travaille à la Lutte Internationale[5].

En 1986, il rejoint l'Universal Wrestling Federation où il fait équipe avec Buzz Sawyer qui l'aide aussi à développer son propre style[5],[6]. Le 19 avril, ils participent à la Jim Crockett Sr. Memorial Cup qu'organise la Mid-Atlantic Championship Wrestling (en) où ils passent le premier tour après leur victoire sur Koko Ware et The Italian Stallion avant d'être éliminé par Magnum T.A. et Ron Garvin[7]. Il est un des participants du tournoi pour désigner le premier champion poids-lourds de l'UWF organisé le 30 mai mais il se fait sortir par Steve Williams[8].

Fin 1986, il devient un des membre du clan Hot Stuff International composé d'Eddie Gilbert (en) et Sting[9]. Le 7 février 1987, il participe avec Sting à un tournoi pour désigner les nouveaux champions par équipe de l'UWF où ils éliminent Chavo Guerrero et The Missing Link (en) puis Sam Houston et Terry Taylor avant de perdre face à Chris Adams et Terry Taylor[10]. Ils deviennent champion par équipe de l'UWF le 12 avril après leur victoire sur Adams et Taylor et leur règne prend fin le 17 mai après leur défaite face à Brad Armstrong et Tim Horner[11],[12]. En octobre, il doit se faire opérer après une blessure au biceps[5]. A son retour de blessure, il rejoint la Mid-Atlantic Championship Wrestling (en) qui vient de racheter l'UWF[5].

Mid-Atlantic Championship Wrestling / World Championship Wrestling (1987–1992)[modifier | modifier le code]

Steiner apparaît pour la première fois à la Mid-Atlantic Championship Wrestling (en) le 4 juillet 1987 où il perd un match face à Barry Windham[13],[14]. Durant les dernières semaines de l'UWF, Sting devient le rival d'Eddie Gilbert (en) et Jim Crockett, Jr. (en) décide d'utiliser cette intrigue afin d'organiser un match à Starrcade le 26 novembre[15],[16].

World Wrestling Federation (1992–1994)[modifier | modifier le code]

Extreme Championship Wrestling (1995)[modifier | modifier le code]

Retour à la WCW (1996–2001)[modifier | modifier le code]

Total Nonstop Action Wrestling (2002-2008)[modifier | modifier le code]

Rick Steiner signe un contrat avec la Total Nonstop Action Wrestling (TNA) en 2002. Il fait équipe avec Scott, son frère. Son contrat expire en 2008.

Circuit indépendant (2008–present)[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Mid-Atlantic Championship Wrestling
    • 2 fois NWA Mid-Atlantic Tag Team Championship avec Terry Taylor (1) et Scott Steiner (1)
  • Pro Wrestling America
  • Southern Championship Wrestling
    • 1 fois SCW Championship
  • World League Wrestling
    • 2 fois WLW Heavyweight Championship
  • World Pro Wrestling
    • 1 foisWPW Heavyweight Championship

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Profil de Rick Steiner », sur Online World of Wrestling (consulté le 21 octobre 2016).
  2. a, b et c (en) « Profil de Rick Steiner », sur Cagematch (consulté le 23 octobre 2016).
  3. a et b (en) Erik Beaston, « Full Career Retrospective and Greatest Moments for Rick Steiner », sur Bleacher Report,‎ (consulté le 21 octobre 2016).
  4. a, b et c (en) Josh Modaberi, « Rick Steiner Interview », sur Cult of Whatever,‎ (consulté le 21 octobre 2016).
  5. a, b, c et d (en) « Profil de Rick Steiner », sur Gerweck (consulté le 23 octobre 2016).
  6. (en) « Matchs par équipe de Rick Steiner avec Buzz Sawyer à l'Universal Wrestling Federation », sur Cagematch (consulté le 23 octobre 2016).
  7. (en) J.D. Dunn, « Dark Pegasus Video Review: Crockett Cup ’86 », sur 411mania,‎ (consulté le 23 octobre 2016).
  8. (en) « UWF », sur Cagematch (consulté le 23 octobre 2016).
  9. (en) « Old School Spotlight: “Hot Stuff” Eddie Gilbert », sur thepwashow.com (consulté le 23 octobre 2016).
  10. (en) « UWF », sur Cagematch (consulté le 25 octobre 2016).
  11. (en) « UWF », sur Cagematch (consulté le 1er novembre 2016).
  12. (en) « UWF », sur Cagematch (consulté le 1er novembre 2016).
  13. (en) « NWA The Great American Bash Tour 1987 - Tag 4 », sur Cagematch (consulté le 1er novembre 2016).
  14. (en) Scott Keith, « The SmarK Retro Repost – Great American Bash ’87 », sur 411mania,‎ (consulté le 1er novembre 2016).
  15. (en) « Through the Booking Glass: UWF June 1987 Week 4 », sur Culture Crossfire,‎ (consulté le 12 décembre 2016).
  16. (en) J.D. Dunn, « Dark Pegasus Video Review: Starrcade ’87: Chi-Town Heat », sur 411mania,‎ (consulté le 12 décembre 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]