Université du Michigan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Université du Michigan
Umichigan color seal.gif
Blason de l'université du Michigan
Histoire et statut
Fondation
Type
Nom officiel
University of Michigan
Régime linguistique
Fondateur
Président
Mark Schlissel
Localisation
Localisation
Pays
Localisation sur la carte du Michigan
voir sur la carte du Michigan
Red pog.svg
Divers
Devise
Artes, Scientia, Veritas (Arts, sciences, et vérités)
Membre de
ORCID inc (d), Digital Library Federation (en), IIIF Consortium (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Le Diag (sentier Diagonal), au centre du campus d'Ann Arbor.

L'université du Michigan (en anglais, University of Michigan) est une université américaine située à Ann Arbor dans le Michigan. Elle dispose également de deux campus régionaux situés dans le même État, à Dearborn et à Flint.

Histoire[modifier | modifier le code]

Sa fondation en 1817 à Détroit en fait la plus ancienne université à l'ouest des Appalaches. En 1837, elle est déplacée à Ann Arbor. Un terrain de 16 hectares avait été réservé dans l'espoir d'y accueillir un nouveau capitole d'État, mais lorsque Lansing fut finalement choisie comme capitale de l’État du Michigan, la municipalité d’Ann Arbor l’offrit à cette université. Les 16 ha originaux sont devenus une partie du campus central actuel.

Les premières classes à Ann Arbor ont commencé en 1841, avec sept étudiants et deux professeurs. Dès 1866, le nombre d'inscrits atteint 1 205 étudiants, beaucoup étant des vétérans de la guerre de Sécession. Les femmes ont été admises pour la première fois en 1870, faisant de Michigan la troisième université et la première université majeure des États-Unis à s'ouvrir aux femmes.

L'université du Michigan continua nettement à s'agrandir et à se diversifier au cours du XXe siècle, ajoutant à ses domaines d'études l’odontologie, l'architecture, la technologie, le gouvernement, et la médecine. Le nombre d’étudiants inscrits atteint 30 000 dans les années 1960. Pour s'adapter à la demande croissante d'étudiant dans les décennies suivant la Seconde Guerre mondiale, de nouveaux campus ont été ouverts à Dearborn et Flint.

Le 14 octobre 1960, le candidat présidentiel américain John F. Kennedy a proposé le concept de ce qui est devenu les Corps de la Paix sur les étapes de l'union du Michigan. Le président Lyndon B. Johnson décrivit son programme de Great Society à l'université du Michigan.

Le campus d'Ann Arbor reste un des plus prestigieux (et plus sélectifs) des États-Unis ; il figure parmi les meilleurs établissements publics du pays. Ensemble, les trois campus de l'université du Michigan sont également l’une des universités publiques les plus difficiles à gérer, en raison du déclin dans l'aide financière de l'État du Michigan.

En 1997, l'école a été impliquée dans une polémique lorsqu'elle a été poursuivie par deux étudiants blancs qui n’avaient pas été admis. Les étudiants se sont plaints que la politique de discrimination positive de l'école, qui accordait un traitement préférentiel aux minorités (des noirs, Latinos, et Amérindiens) était inconstitutionnelle. En 2003, le cas fut présenté à la Cour suprême des États-Unis. Cette dernière a conclu que le principe de la discrimination positive ne violait pas la Constitution, mais que le processus spécifique employé par l'université était inconstitutionnel. En conséquence, l'université dut modifier, mais pas éliminer, ses programmes d'affirmative action. La polémique n'est pas finie pour autant. En 2006, les électeurs de l'État du Michigan ont rejeté l'utilisation de la discrimination positive dans un référendum, avec une large majorité de 58 %. L'université a été depuis forcée de mettre fin à ce programme.

Bibliothèques[modifier | modifier le code]

Édifice des Sciences biomédicales
Musée d'art

Les 19 bibliothèques de l'université comptent ensemble 8,27 millions de volumes, et 177 000 acquisitions annuelles. Elle détient notamment la plus grande collection de papyrus des États-Unis.

Partenariat[modifier | modifier le code]

En septembre 2016, l'université du Michigan signe un accord de coopération de cinq ans avec l'Institut de radioastronomie millimétrique et décide de soutenir financièrement le projet du radiotélescope millimétrique NOEMA[1].

Sport[modifier | modifier le code]

Dans le domaine sportif, les Michigan Wolverines défendent les couleurs de l'université du Michigan dans la Big Ten Conference de la NCAA (l'association du sport universitaire américain). L'équipe de football américain y est particulièrement populaire. Elle joue dans le Michigan Stadium, un stade de 109 901 places - le plus grand stade de football aux États-Unis.

Personnalités liées à l'université[modifier | modifier le code]

Étudiants[modifier | modifier le code]


  • Joe Dassin, chanteur francophone et compositeur américain et français.
  • John Grew, organiste concertiste et professeur

Professeur[modifier | modifier le code]

Sportifs[modifier | modifier le code]

Voir la catégorie : Wolverines du Michigan.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « En images: les Américains rejoignent l’observatoire du plateau de Bure. », ledauphine.com, (consulté le 13 janvier 2018)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Site officiel