Yūji Nagata

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nagata (homonymie).
Yūji Nagata
Yuji Nagata.jpg
Données générales
Nom de naissance
Yūji Nagata
Nom de ring
Lion Maru
Maybach Blue Justice
Nationalité
Naissance
Taille
6 0 (1,83 m)[1]
Poids
226 lb (103 kg)[1]
Catcheur en activité
Fédération(s)
Entraîneur(s)
Carrière pro.
1992 - aujourd'hui

Yūji Nagata (永田裕志, Nagata Yūji?) est un catcheur japonais né le .

Avant de devenir professionnel, Nagata a été lutteur amateur. En lutte greco-romaine, Nagata a représenté le Japon aux jeux Asiatiques, placé 5e en 1993 et 4e en 1994. Il participe aussi à la Coupe du monde junior en 1988, et aux championnats du monde 1991 où il finit 25e.

Carrière de catcheur[modifier | modifier le code]

New Japan Pro Wrestling[modifier | modifier le code]

Nagata rejoint la New Japan Pro Wrestling en avril 1992 et s'entraîne dans le dojo de la New Japan. Il débute le 14 septembre, face à Hiroyoshi Tenzan. Nagata écrase les catcheurs de cette fédération ainsi que ceux de la UWFI.

World Championship Wrestling[modifier | modifier le code]

Nagata rejoint la World Championship Wrestling en février 1997. Il est alors managé par Sonny Onoo, qui est son traducteur. Il débute alors une rivalité avec Último Dragón, Nagata blesse alors le Dragon. Les deux rivaux se font face à Halloween Havoc le 26 octobre. Puis à WCW World War 3 le 23 novembre, Nagata fait le tombé sur Ultimo avec l'aide de Sonny Onoo.

En 1998, Nagata fait équipe avec Kensuke Sasaki dans le tournoi pour le titre de WCW World Tag Team Championship. Nagata quitte la WCW en août 1998 et retourne au Japon.

Retour à la New Japan Pro Wrestling[modifier | modifier le code]

Après son retour, Nagata part sur la trace du championnat de la IWGP Heavyweight. Le 23 septembre 1998, Nagata se bat contre Scott Norton pour le titre vacant (Masahiro Chono étant blessé au cou) à Yokohama, mais il perd se match.

Le 28 août 1999 à Tokyo, Nagata et Manabu Nakanishi battent Shiro Koshinaka et Kensuke Sasaki pour le IWGP Tag Team Championship. Le 20 juillet 2000, ils le perdent face à Satoshi Kojima et Hiroyoshi Tenzan à Sapporo, Hokkaido. Nagata et Nakanishi se battent alors dans une série de match contre Kojima et Tenzan pendant 7 mois. Le 4 janvier 2000, son mentor Kazuo Yamazaki se retire et pour son dernier match, Nagata le rencontre et le bat.

En mars 2000, Nagata forme son écurie appelé Fighting Club G-EGGS, avec pour membres Manabu Nakanishi, Masakazu Fukuda, Yutaka Yoshie et Brian Johnston. Fukuda décède en avril 2000, après une hémorragie cérébrale due à un match contre le rookie Katsuyori Shibata, il lui rend alors hommage. Le 16 juin 2001, Nagata met un terme au Fighting Club G-EGGS.

En août 2001, Nagata remporte le G1 Climax tournament, en battant Keiji Mutoh en finale par soumission. Nagata bat Yasuda pour le titre IWGP Heavyweight Championship le 5 avril 2002 au Nippon Budokan. Immédiatement après sa victoire, Nagata est attaqué par un catcheur de la Pro Wrestling Noah Yoshihiro Takayama. Il garde le titre pendant 30 mois jusqu'au moment où Takayama le bat le 2 mai 2003 au Tokyo Dome.

Le 4 janvier 2004, il bat Kensuki Sasaki après 12 minutes de match au Tokyo Dome. En avril 2005, Nagata forme la "Team JAPAN", un groupe de lutteurs contre la jeune génération de la NJPW. Le 11 décembre 2005, Nagata challenge Brock Lesnar pour le titre IWGP mais il perd.

Le 28 juin 2006, Nagata est annoncé comme participant au G-1 Climax. Nagata challenge la AJPW Triple Crown le 4 janvier au Tokyo Dome show contre le champion Triple Crown, Minoru Suzuki. Nagata perd face à lui.

Le 21 mars 2007, il remporte la New Japan Cup, devenant ainsi le premier catcheur à remporter la New Japan Cup et le G-1 Climax Tournaments. Le 13 avril 2007, Nagata bat Hiroshi Tanahashi pour remporter le titre IWGP Heavyweight.

Il perd son titre face à Kurt Angle en janvier 2008. Après une blessure Nagata reviens dans une rivalité opposant la New Japan face à la Zero-1. Yūji Nagata se bat surtout contre le champion Zero-1 World Heavyweight Masato Tanaka et le 13 octobre, au New Japan event, Nagata bat Tanaka pour remporter le titre du Zero-1 Heavyweight.

Lors de Wrestling Dontaku 2010, lui et Wataru Inoue battent No Limit (Tetsuya Naitō et Yujiro Takahashi) et Bad Intentions (Giant Bernard et Karl Anderson) dans un three-way match et remportent les IWGP Tag Team Championship[3]. Lors de Dominion 6.19, ils perdent leur titres contre Bad Intentions dans un Three-way elimination tag team match qui comprenaient également No Limit[4].

Lors de Wrestle Kingdom V, il bat Minoru Suzuki. Il participe ensuite au Champion Carnival 2011 de la All Japan Pro Wrestling qu'il remporte en battant Seiya Sanada en finale le 13 avril pour remporter le tournoi, devenant seulement le quatrième homme à avoir remporté les deux tournois, Champion Carnival de la AJPW et G1 Climax de la NJPW[5].

Lors de Dominion, lui, Hiroyoshi Tenzan et Wataru Inoue battent Takashii Iizuka, Masato Tanaka et Tomohiro Ishii. Lors de Super No Vacancy, il perd contre Toru Yano puis le rebat à Destruction 2011. Lors de Wrestling Dontaku, Togi Makabe et lui perdent contre Minoru Suzuki et Yoshihiro Takayama.

Lors de Wrestle Kingdom VI in Tokyo Dome, lui et Wataru Inoue perdent contre Masakatsu Funaki et Masayuki Kōno[6].

Lors de The New Beginning in Sendai 2015, il perd contre Shinsuke Nakamura et ne remporte pas le IWGP Intercontinental Championship[7].

Lors de Wrestling Dontaku 2016, il bat Katsuyori Shibata et remporte le NEVER Openweight Championship[8]. Lors de Dominion 6.19, il perd le titre contre Katsuyori Shibata[9]. Lors du premier tour de la New Japan Cup 2017, il bat Tanga Roa[10]. Lors du second tour, il perd contre Evil et est éliminé du tournoi[11].

Pro Wrestling NOAH[modifier | modifier le code]

Il effectue ses débuts lors de Navigate For Evolution 2002 - Tag 10 où avec Jun Akiyama, ils battent Kenta Kobashi et Mitsuharu Misawa.Lors de Final Burning In Budokan, Hiroshi Tanahashi, Satoshi Kojima et lui battent BRAVE (Mohammed Yone et Takashi Sugiura) et Akitoshi Saito.De fin Octobre à début Novembre, Nagata a pris part au Global League Tournament 2013, en battant Takeshi Morishima en finale le 10 novembre pour gagner le tournoi et devenir le premier lutteur à avoir remporté le G1 Climax, the Champion Carnival & le Global League Tournament. Le 7 décembre, il perd contre KENTA et ne remporte pas le GHC Heavyweight Championship[12]. Le 8 février 2014 il bat Takeshi Morishima et remporte le GHC Heavyweight Championship[13]. Le 5 juillet, il perd le titre contre Naomichi Marufuji[14].

Mixed Martial Arts[modifier | modifier le code]

Nagata a participé à deux mixed martial arts fights, il a perdu en 21 secondes face à Mirko "Cro Cop" Filipović en 2001 au Inoki Bom-Ba-Ye Festival et en 1 minute, 2 secondes sur Fedor Emelianenko en 2003 au Inoki Bom-Ba-Ye Festival.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

  • Prises favorites
    • Bridging Backdrop suplex
    • Nagata Lock (Reverse figure four leglock)
    • Nagata Lock II (Crossface)
    • Nagata Lock III (Crossface / Scissored armbar combination)
    • Nagata Lock IV (Modified arm trap crossface)
    • Thunder Death Driver (Twisting brainbuster)
    • Seated Armbar
    • Enzuigiri
    • Guillotine choke
    • Lifting DDT
    • Multiple suplex variations
    • Bridging / Release exploder, sometimes while applying a wrist clutch
    • Bridging / Release northern lights
    • Overhead belly to belly
    • Release belly to back
    • Roundhouse kick
    • Shining wizard
    • Sleeper hold
    • Spinning wheel kick

Palmarès[modifier | modifier le code]

Nagata en tant que NEVER Openweight Champion
  • Pro Wrestling ZERO1
    • ZERO1 World Heavyweight Championship (1 fois)
  • Power Slam
    • 1999/7, 2001/5, 2002/2, 2003/4, 2004/21, 2006/9, 2007/4, 2008/26.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Yūji Nagata sur Sherdog
  2. a et b (en) « Profil de Yuji Nagata », sur Cagematch (consulté le 14 mars 2017).
  3. (es) Flores, Manuel, « Jushin Liger, nuevo campeón mundial medio del CMLL – Nakamura pierde el título IWGP », SuperLuchas Magazine, (consulté le 3 mai 2010)
  4. (en) « (Results) New Japan "DOMINION 6.19", 6/19 », Strong Style Spirit, (consulté le 19 juin 2010)
  5. (en) « Yuji Nagata wins 2011 Champion Carnival; Gedo to be Togo’s retirement opponent? », Strong Style Spirit, (consulté le 14 avril 2011)
  6. (ja) « NJPW 40th anniversary Tour. レッスルキングダムⅥ in 東京ドーム », New Japan Pro Wrestling (consulté le 4 janvier 2012)
  7. (ja) « The New Beginning in Sendai », New Japan Pro Wrestling (consulté le 14 février 2015)
  8. (en) Bryan Rose, « NJPW Wrestling Dontaku results: Super Juniors lineups; IWGP champ Naito vs. Ishii », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 3 mai 2016)
  9. (en) Dave Meltzer, « NJPW Dominion live results: Tetsuya Naito vs Kazuchika Okada for the IWGP HW Championship », Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 19 juin 2016)
  10. (ja) « 戦国炎舞 -Kizna- Presents New Japan Cup 2017 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 11 mars 2017)
  11. (ja) « 戦国炎舞 -Kizna- Presents New Japan Cup 2017 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 13 mars 2017)
  12. (ja) « Great Voyage 2013 in Tokyo vol.2~田上明引退記念大会~ », Pro Wrestling Noah (consulté le 7 décembre 2013)
  13. (ja) « The Second Navig. 2014 », Pro Wrestling Noah (consulté le 8 février 2014)
  14. (ja) « 「Great Voyage 2014 in Tokyo vol.2」方舟進章~有明夏の陣~ », Pro Wrestling Noah (consulté le 5 juillet 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]