Shinya Hashimoto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Shinya Hashimoto
Description de cette image, également commentée ci-après

Shinya Hashimoto en 2004.

Données générales
Nom complet Shinya Hashimoto
Nom de ring Shogun Hashimoto
Hashif Khan
Nationalité japonaise
Date de naissance ,
Toki, Gifu
Date de décès (à 40 ans)[1],
Tokyo
Taille 6 0 (1,83 m)[2]
Poids 260 lb (118 kg)[2]
Catcheur (ou catcheuse) décédé
Fédérations New Japan Pro Wrestling
Pro Wrestling Zero1
All Japan Pro Wrestling
Hustle
Entraîneur Antonio Inoki[3]
Kotetsu Yamamoto[3]
Tokyo Joe[3]
Seiji Sakaguchi[3]
Carrière pro. 19842004

Shinya Hashimoto (橋本真也, Hashimoto Shinya?) (né le à Toki, Préfecture de Gifu et mort le à Tokyo) est un catcheur (lutteur professionnel) et promoteur de catch japonais.

Formé dans le dojo de la New Japan Pro Wrestling il y fait ses premiers combats en 1984. La New Japan le met en valeur à partir de 1989 où il est finaliste d'un tournoi pour désigner le champion poids-lourds International Wrestling Grand Prix (IWGP). Il devient ensuite champion par équipe IWGP avec Masa Saito cette même année puis double champion poids-lourds IWGP entre 1993 et 1995. Il est une seconde fois champion par équipe avec Junji Hirata et une troisième et dernière fois champion poids-lourds IWGP avant de quitter la fédération en 2000.

Il fonde alors la Pro Wrestling Zero1 qui devient membre de la National Wrestling Alliance (NWA). Il devient d'ailleurs champion du monde poids-lourds de la NWA. Il fait aussi quelques apparitions à l'All Japan Pro Wrestling (AJPW) où il remporte le championnat poids-lourds Triple Crown AJPW et à la Hustle. Il meurt le des suites d'une rupture d'anévrisme.

Carrière de catcheur[modifier | modifier le code]

New Japan Pro Wrestling (1984-2000)[modifier | modifier le code]

Hashimoto entre au dojo de la New Japan Pro Wrestling en avril 1984 et fait son premier combat le 1er septembre où il perd face à Tatsutoshi Goto[4]. Il est alors un catcheur de second plan de la New Japan et part aux États-Unis où il lutte à la Continental Wrestling Association et au Canada à la Stampede Wrestling[4].

De retour au Japon, il atteint la finale d'un tournoi pour désigner le champion poids-lourds International Wrestling Grand Prix (IWGP) en éliminant Riki Chōshū puis Victor Zangiev (en) mais échoue face à Big Van Vader[5]. Il fait ensuite équipe avec Masa Saito avec qui il devient champion par équipe IWGP le 20 septembre après leur victoire sur Riki Chōshū et Takayuki Iizuka[6].

Ils perdent ce titre le 27 avril 1990 face à Keiji Mutō et Masahiro Chōno[7]. Le 12 juin, il participe à la Kyushu Cup qu'il remporte en éliminant Kensuke Sasaki puis Mutō en finale[8].

Le 12 juillet 1992, il est à la World Championship Wrestling (WCW) où il remplace Akira Nogami blessé comme équipier d'Hiroshi Hase[9]. Ils participent au tournoi pour désigner les champions du monde par équipe de la WCW et les champions du monde par équipe de la National Wrestling Alliance[9]. Ils passent le second tour après leur victoire sur Jimmy Garvin et Michael Hayes avant d'être éliminé en demi finale par Barry Windham et Dustin Rhodes[9]. En octobre, il fait équipe avec Riki Chōshū au cours de la Super Grade Tag League où ils terminent 3e ex-æquo de la phase de groupe[10]. Cependant, ils remportent ce tournoi le 21 octobre en gagnant leurs match face à Manabu Nakanishi et Tatsumi Fujinami puis Hiroshi Hase et Kensuke Sasaki[10].

La New Japan décide de faire de lui le catcheur vedette et il devient champion poids-lourds IWGP le 20 septembre 1993 après sa victoire sur Keiji Mutō[11].

Mort[modifier | modifier le code]

Hashimoto décède à Tokyo le 11 juillet 2005 d'une rupture d'anévrisme[12].

Autres médias[modifier | modifier le code]

En 2004, il joue dans le film Rikidozan (역도산, Yeokdosan) réalisé par le coréen Song Hae-sung qui retrace la vie du catcheur Rikidōzan[13].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

  • Manager

Palmarès[modifier | modifier le code]

Récompenses des magazines[modifier | modifier le code]

Classement PWI 500 de Shynia Hashimoto[20]
Année 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004
Rang 82 en diminution134 en augmentation12 en augmentation7 en diminution52 Non classé 125 en augmentation47 en diminution52 en augmentation16 en diminution47

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Shinya Hashimoto dies suddenly », sur Slam! Wrestling,‎ (consulté le 25 octobre 2016).
  2. a et b (en) « Profil de Shinya Hashimoto », sur Online World of Wrestling (consulté le 24 octobre 2016).
  3. a, b, c et d (en) « Profil de Shinya Hashimoto », sur Cagematch (consulté le 25 octobre 2016).
  4. a et b (en) Jesse Collings, « The 50 Greatest Wrestlers Of The Last 50 Years: Who Is #32? », sur Wrestling Inc.,‎ (consulté le 24 octobre 2016).
  5. (en) Arnold Furious, « Furious Flashbacks: New Japan Battle Satellite in Tokyo Dome », sur 411mania,‎ (consulté le 24 octobre 2016).
  6. (en) « NJPW Bloody Fight Series 1989: Super Power Battle In Osaka », sur Cagematch (consulté le 25 octobre 2016).
  7. (en) « NJPW », sur Cagematch (consulté le 30 octobre 2016).
  8. a et b (en) « NJPW Battle Line Kyushu 1990 - Tag 1 », sur Cagematch (consulté le 30 octobre 2016).
  9. a, b et c (en) Scott Keith, « The SmarK Retro Repost – Great American Bash ’92 », sur 411mania,‎ (consulté le 31 octobre 2016).
  10. a, b et c (en) « Super Grade Tag League II », sur Cagematch (consulté le 1er novembre 2016).
  11. (en) « NJPW G1 Climax Special 1993 - Tag 1 », sur Cagematch (consulté le 1er novembre 2016).
  12. (en) « More on the death of Shinya Hashimoto », sur lordsofpain.net,‎ (consulté le 25 octobre 2009)
  13. (en) Rikidozan sur l’Internet Movie Database
  14. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k et l (en) « Profil de Shinya Hashimoto », sur Wrestlingdata (consulté le 30 octobre 2016).
  15. (en) « Historique du championnat poids-lourds Triple Crown AJPW », sur Wrestling-Titles (consulté le 30 octobre 2016).
  16. (en) « Historique du championnat du monde poids-lourds de la National Wrestling Alliance », sur Wrestling-Titles (consulté le 30 octobre 2016).
  17. (en) « Historique du championnat poids-lourds IWGP », sur Wrestling-Titles (consulté le 30 octobre 2016).
  18. (en) « Historique du championnat par équipe IWGP », sur Wrestling-Titles (consulté le 30 octobre 2016).
  19. (en) « Historique du championnat intercontinental par équipe de la National Wrestling Alliance », sur Wrestling-Titles (consulté le 30 octobre 2016).
  20. (en) « PWI Ratings for Shinya Hashimoto », sur Internet Wrestling Data base (consulté le 30 octobre 2016).
  21. a, b et c (en) « Récompenses reçus par Shinya Hashimoto », sur Cagematch (consulté le 30 octobre 2016).

Sur les autres projets Wikimedia :