Steve Williams (catcheur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Steve Williams.
Steve Williams
Données générales
Nom complet Steve Franklin Williams
Nom de ring « Dr Death » Steve Williams
Nationalité américaine
Date de naissance ,
Lakewood, Colorado
Date de décès (à 49 ans)[1],
Denver, Colorado
Taille 6 1 (1,85 m)[2]
Poids 285 lb (130 kg)[2]
Catcheur (ou catcheuse) décédé
Fédérations Mid-South Wrestling / Universal Wrestling Federation
New Japan Pro Wrestling
Mid-Atlantic Championship Wrestling (en)
World Championship Wrestling
All Japan Pro Wrestling
Extreme Championship Wrestling
World Wrestling Federation
Entraîneur Bill Watts
Carrière pro. 19822008

Steve Franklin Williams (né le à Lakewood, Colorado et mort le à Denver, Colorado) est un catcheur américain.

Joueur de football américain de l'université de l'Oklahoma, il devient catcheur en 1982 à la Mid-South Wrestling devenu Universal Wrestling Federation (UWF) en 1986 et remporte dans cette fédération le championnat poids-lourds de l'UWF notamment. Il rejoint ensuite la Mid-Atlantic Championship Wrestling (en) et remporte le championnat du monde par équipe de la National Wrestling Alliance (NWA) version Mid-Atlantic. En 1990, il part au Japon où il lutte à l'All Japan Pro Wrestling (AJPW) où il fait équipe avec Terry Gordy avec qui il devient à cinq reprises champion du monde par équipe AJPW entre 1990 et 1993 et vainqueurs des éditions 1990 et 1991 du tournoi Real World Tag League. De plus ils font un bref passage à la World Championship Wrestling (WCW) où ils sont les premiers championnat du monde unifié par équipe de la WCW et de la NWA en 1992. De retour au Japon, il remporte le championnat poids-lourds Triple Crown AJPW et est étoffe son palmarès de champion du monde par équipe en l'étant avec Johnny Ace, Gary Albright et Vader.

En 2004, il annonce qu'il est atteint d'un cancer de la gorge mais continue sa carrière afin de payer ses frais médicaux avant d'arrêter en 2008. Sa santé décline et il meurt le .

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Williams pratique la lutte au lycée où il est double champion du Colorado[3]. Il continue à pratiquer la lutte à l'université de l'Oklahoma et fait aussi partie de l'équipe de football américain des Sooners de l'Oklahoma[3]. Il fait aussi partie de l'équipe de lutte et atteint la finale du championnat NCAA en 1982 où il perd face à Bruce Baumgartner[4]. C'est à l'université qu'on lui donne aussi le surnom de « Dr Death » car il participe à un tournoi de lutte avec un masque de hockey pour protéger son visage après une blessure[5]. Les spectateurs prèsents y voient alors un hommage à Jason, le tueur du film Vendredi 13 d'où ce surnom[5].

En 1983, il signe un contrat avec les Generals du New Jersey et intègre la liste de réserve en cas de blessure[6].

Carrière de catcheur[modifier | modifier le code]

Mid-South Wrestling et Universal Wrestling Federation (1982-1987)[modifier | modifier le code]

Bill Watts propose à Williams de l'entraîner pour devenir catcheur à la Md-South Wrestling[5]. Il y fait son premier combat le 7 juillet 1982 où il bat Bob Roop[7]. En fin d'année, le Wrestling Observer Newsletter le désigne Rookie de l'année 1982[8].

En 1985, il remporte son premier titre en devenant avec Ted DiBiase champion par équipe de la Md-South après leur victoire sur Ricky Morton et Robert Gibson (en)[9]. Ils perdent ce titre le 28 août après leur défaite face à Al Perez et Wendell Cooley ; Bob Sweetan remplace alors DiBiase qui est alors au Japon[10]. Le 26 décembre, ils deviennent une deuxième fois champion de la Mid-South[10]. En fin d'année, le Wrestling Observer Newsletter et le magazine Pro Wrestling Illustrated lui décerne le titre de catcheur ayant le plus progressé de l'année[11],[12].

En 1986, la Md-South Wrestling change de nom pour devenir l'Universal Wrestling Federation (UWF) et le duo Williams-DiBiase deviennent les premiers champion du monde par équipe de l'UWF mais perdent ce titre le 16 mars face à Butch Miller et Luke Williams[10],[13]. Le 30 mai, il participe au tournoi pour désigner le premier champion poids-lourds de l'UWF où il élimine Rick Steiner au premier tour avant de se faire sortir par Terry Gordy[14].

Le , il décède après une longue bataille contre son cancer de la gorge[1].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • All Japan Pro Wrestling (AJPW)
    • AJPW Triple Crown World Heavyweight Championship (1 fois)
    • AJPW Unified World Tag Team Championship (5 fois avec Terry Gordy, 1 fois avec Gary Albright et and 1 fois avec Johnny Ace)
  • International Wrestling Association of Japan (IWA Japan)
    • IWA World Tag Team Championship (1 fois avec Ryo Miyake)
  • Mid-Atlantic Championship Wrestling
    • NWA Mid-Atlantic Heavyweight Championship (1 fois)
  • Mid-South Wrestling / Universal Wrestling Federation (UWF)
    • Mid-South Tag Team Championship (1 fois avec Ted DiBiase)[10]
    • UWF Heavyweight Championship (1 fois)
    • UWF Tag Team Championship (1 fois avec Ted DiBiase)
  • Universal Wrestling Federation (Herb Abrams)
    • UWF SportsChannel Television Championship (1 fois)
    • UWF World Heavyweight Championship (1 fois)
  • World Championship Wrestling
    • NWA United States Tag Team Championship (1 fois avec Kevin Sullivan)
    • NWA World Tag Team Championship (1 fois avec Terry Gordy)
    • WCW World Tag Team Championship (1 fois avec Mike Rotunda et 1 fois avec Terry Gordy)

Récompenses des magazines[modifier | modifier le code]

Classement PWI 500 de Steve Williams[16]
Année 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002
Rang 8 en diminution14 en diminution27 en diminution48 en diminution91 en augmentation68 en augmentation57 en diminution116 en diminution194 Non classé 83 en diminution205

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « "Dr. Death" Steve Williams dead at 49 », sur SLAM! Wrestling, (consulté le 31 décembre 2009)
  2. a et b (en) Steve Williams sur Sherdog
  3. a et b (en) Irv Moss, « Coming face to face with real Dr. Death », sur Denver Post, (consulté le 30 janvier 2016).
  4. (en) Gordi Whitelaw, « Pulse Wrestling’s Top 100 Wrestlers of the Modern Era: #99 – Steve “Dr. Death” Williams », sur Inside Pulse, (consulté le 23 juillet 2016).
  5. a, b et c (en) Colin Hunter, « Dr. Death: A Steve Williams Retrospective », sur Wrestlenewz, (consulté le 23 juillet 2016).
  6. (en) « Transactions », sur New York Times, (consulté le 23 juillet 2016).
  7. (en) « MSW Superdome Extravaganza », sur Cagematch (consulté le 23 juillet 2016).
  8. a et b (en) « Liste des lauréats du prix de Rookie de l'année du Wrestling Observer Newsletter », sur Cagematch (consulté le 23 juillet 2016).
  9. (en) « MSW », sur Cagematch (consulté le 24 juillet 2016).
  10. a, b, c et d (en) « Historique du championnat par équipe de la Mid-South Wrestling », sur Wrestling-Titles (consulté le 24 juillet 2016).
  11. a et b (en) « Liste des lauréats de la meilleure progression de l'année du Wrestling Observer Newsletter », sur Cagematch (consulté le 24 juillet 2016).
  12. (en) « Liste des lauréats de la meilleure progression de l'année de Pro Wrestling Illustrated », sur Cagematch (consulté le 24 juillet 2016).
  13. (en) « UWF TV #1 », sur Cagematch (consulté le 24 juillet 2016).
  14. (en) « UWF », sur Cagematch (consulté le 24 juillet 2016).
  15. a, b, c, d, e, f, g et h (en) « Steve Williams », sur Wrestlingdata (consulté le 5 février 2017).
  16. (en) « PWI Ratings for Steve Williams », sur Internet Wrestling Data Base (consulté le 5 février 2017).