American Wrestling Association

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir AWA.
American Wrestling Association
logo de American Wrestling Association
Logo de l'American Wrestling Association

Création 1927
Disparition 1991
Fondateurs Verne Gagne et Wally Karbo
Forme juridique Société anonyme avec appel public à l'épargneVoir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Minneapolis, Minnesota
Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité catch, divertissement

L'American Wrestling Association (AWA) est une fédération américaine de catch située à Minneapolis, Minnesota ayant existé de 1933 à 1991.

Créé sous le nom de Minneapolis Boxing & Wrestling Club en 1933 par Tony Stecher puis dirigé par son fils Dennis cette fédération est un territoire de la National Wrestling Alliance couvrant le Minnesota. Dennis Stecher vend sa fédération à Verne Gagne et Wally Karbo en 1959.

La fédération change alors de nom pour devenir l'American Wrestling Association. Gagne étant alors un champion du monde poids lourds de la NWA non reconnue par le bureau[a]. L'AWA n'est plus membre de la NWA mais continue à reconnaitre le champion du monde poids lourd de la NWA et travaille avec les autres territoires de la NWA.

L'AWA a aussi un camp d'entrainement dans une ferme de Chanhassen où Gagne forme beaucoup de catcheurs dont un grand nombre deviennent célèbre.

Histoire[modifier | modifier le code]

Tony Stecher fonde le Minneapolis Boxing & Wrestling Club en 1933. Il est un des membres fondateurs de la National Wrestling Alliance (NWA)[1]. C'est dans cette fédération que Verne Gagne commence sa carrière en 1949[2]. En 1952, il cède ses parts dans sa fédération à son fils Dennis et Wally Karbo[3]. Durant les années 1950, Gagne devient un des catcheurs les plus populaires dans le Midwest. Il remporte le championnat du monde poids lourd junior de la NWA et affronte Lou Thesz dans des matchs pour le championnat du monde poids lourd de la NWA[4]. Le 14 juin 1957, Édouard Carpentier bat Thesz dans un match de championnat au meilleur des trois tombés quand ce dernier abandonne sur blessure[5]. Le titre ne change pas de main mais certains promoteurs du Midwest considèrent Carpentier comme étant le « vrai » champion[5]. Il est alors le champion du monde poids lourds de la NWA (version Omaha)[4]. Gagne remporte ce titre le 9 août 1959 et demande un match d'unification face à Pat O'Connor (en) sans succès[4].

Face à ce refus, Verne Gagne s'associe à Karbo et ils rachètent le Minneapolis Boxing & Wrestling Club en 1960[4]. Ils changent le nom pour devenir l'American Wrestling Association (AWA)[4]. Ils cessent d'être membre de la NWA mais ils désignent O'Connor comme étant leur premier champion du monde poids lourd de l'AWA le 18 mai et lui laisse 90 jours pour affronter Gagne dans un match de championnat[6]. O'Connor n'affronte pas Gagne qui se proclame champion le 16 août[6]. Les premiers champions du monde par équipe de l'AWA (en)sont Tiny Mills et Stan Kowalski qui détiennent le championnat du monde par équipe de la NWA (version Minneapolis)[7]. Il y a aussi une division féminine dont la championne du monde June Byers (en) quand cette dernière quitte la NWA alors qu'elle en est la championne du monde[8].

Durant les années 1960, l'AWA utilise aussi le championnat du monde poids lourd de la NWA (version Omaha) que Verne Gagne unifie au championnat du monde poids lourd de l'AWA le 7 septembre 1963 après sa victoire face à Fritz Von Erich[9]. Jusqu'en 1975, Gagne est le catcheur vedette comme babyface et est champion du monde à neuf reprises[4]. Ses règnes sont généralement longs et ses rivaux ne sont champions que durant quelques semaines[4]. L'AWA devient une fédération de catch assez populaires et leurs spectacles à Saint Paul et à Saint-Louis sont généralement à guichets fermés[10]. De plus, l'émission All Star Wrestling diffusé sur la chaine télévisée locale WTCN-TV est elle aussi un succès[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Gagne a remporté le championnat du monde poids lourds de la National Wrestling Alliance (version Omaha) d'Édouard Carpentier mais ce dernier n'est pas le champion de la direction de la NWA.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Minneapolis Boxing & Wrestling Club », sur Wrestling-Titles (consulté le 18 mars 2017).
  2. (en) Mark Allen, « A Brief History of the AWA », sur Inside Pulse, (consulté le 3 avril 2017).
  3. Hornbaker 2007, p. 10-11
  4. a, b, c, d, e, f et g (en) Brian Hoops, « PWTorch.com Nostalgia: AWA History: The Rise, The Fall and the Legacy », sur PWTorch, (consulté le 17 mars 2017).
  5. a et b Jones 2013, p. 19-20
  6. a et b (en) Jesse Holland, « On this date in AWA history: Verne Gagne wins the title from Pat O'Connor ... sort of », sur Cageside Seats, (consulté le 3 avril 2017)
  7. (en) « Historique du championnat du monde par équipe de l'American Wrestling Association », sur Wrestling-Titles (consulté le 3 avril 2017)
  8. (en) « Historique du championnat du monde féminin de l'American Wrestling Association », sur Wrestling-Titles (consulté le 9 avril 2017)
  9. (en) « This Day in Wrestling History (September 7): Next Stop: Ground Zero », sur Cageside Seats, (consulté le 31 mars 2017).
  10. (en) Michael Weyer, « Shining a Spotlight 12.01.06: The Rise, Fall and Legacy of the AWA », sur 411mania, (consulté le 15 septembre 2017)
  11. (en) David Fantle, « The one, the only, Da Crusher remembered », sur On Milwaukee, (consulté le 15 septembre 2017)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • (en) Tim Hornbaker, National Wrestling Alliance: The Untold Story of the Monopoly That Strangled Pro Wrestling, Canada, ECW Press, , 300 p. (ISBN 978-1550227413, lire en ligne). 
  • (en) Patrick Jones, The Main Event The Moves and Muscle of Pro Wrestling, Minneapolis, Millbrook Press, , 64 p. (ISBN 978-0-7613-8635-3).