Nobuhiko Takada

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Nobuhiko Takada
Nobuhiko Takada.jpg
Nobuhiko Takada en 2008
Données générales
Nationalité
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (56 ans)
YokohamaVoir et modifier les données sur Wikidata
Taille
6 0 (1,83 m)[1]
Poids
210 lb (95 kg)[1]
Catcheur retraité
Fédération
Entraîneur
Carrière pro.

Nobuhiko Takada (髙田延彦, Takada Nobuhiko?) (né le 12 avril 1962 à Yokohama), est un catcheur (lutteur professionnel), un promoteur de catch ainsi qu'un pratiquant et promoteur d'arts martiaux mixtes japonais.

D'abord catcheur à la New Japan Pro Wrestling de 1984, il rejoint l'Universal Wrestling Federation (en) (UWF) quand Akira Maeda créé cette fédération. Il retourne à la New Japan Pro Wrestling en 1985 après la fermeture de l'UWF. Il y remporte le championnat des poids lourd légers International Wrestling Grand Prix (IWGP)[a] ainsi que le championnat par équipes IWGP avec Akira Maeda.

Il quitte à nouveau la New Japan Pro Wrestling en 1988 pour retourner à l'UWF que Maea tente de relancer. En 1990, l'UWF ferme et Takada décide de créer sa propre fédération de catch : l'Union of Wrestling Forces International (en) (UWF-I). L'UWF-I a un partenariat avec la NJPW ce qui permet à Takada d'être champion poids lourd IWGP.

En 1997, il est un des cofondateurs de la Pride Fighting Championships en plus d'être un des combattants de cette fédération d'arts martiaux mixtes.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Takada est un fan de catch et particulièrement d'Antonio Inoki[3]. Il envisage de devenir joueur de baseball avant de devenir catcheur[3].

Carrière de catcheur[modifier | modifier le code]

New Japan Pro Wrestling (1981-1984)[modifier | modifier le code]

Takada s'entraine pour devenir catcheur au dojo de la New Japan Pro Wrestling et fait ses premiers combats dans cette fédération en 1981[4]. En 1983, il part au Canada lutter à la Stampede Wrestling. De retour au Japon en 1984, il commence à être mis en valeur et quitte la New Japan quand Akira Maeda et d'autres catcheurs décident de fonder l'Universal Wrestling Federation (en)[4].

Universal Wrestling Federation (1984-1985)[modifier | modifier le code]

Takada rejoint l'Universal Wrestling Federation (en) (UWF) dés sa création en 1984[5]. Il y a un combat notable face à Kazuo Yamazaki (en) le 5 décembre qu'il perd mais qui préfigure ce que va devenir les arts martiaux mixtes dans les années 1990[6]. Le Wrestling Observer Newsletter décerne à ce match la note de cinq étoiles[6]. L'UWF ferme ses portes en 1985 à causes de problèmes en coulisses notamment[5].

Retour à la New Japan Pro Wrestling (1985-1988)[modifier | modifier le code]

Takada retourne à la New Japan Pro Wrestling après la fermeture de l'Universal Wrestling Federation (en)[4].

Carrière de pratiquant d'arts martiaux mixtes[modifier | modifier le code]

Après la fermeture de l'Union of Wrestling Forces International (en), Takada décide de s'essayer aux arts martiaux mixtes à la Pride Fighting Championships[7].

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

  • Prises de finition
    • clé de bras[8]

Palmarès[modifier | modifier le code]

En arts martiaux mixtes[modifier | modifier le code]

Tableau récapitulatif
10 combats 2 victoires 6 défaites
Par KO 0 1
Par soumission 2 4
Sur décision 0 1
Égalités 2
Résultat Record Adversaire Méthode Événement Date Round Temps Lieu Notes
Palmarès en arts martiaux mixtes de Nobuhiko Takada[1].
Défaite 2-6-2 Drapeau du Japon Kiyoshi Tamura KO (coups de poing) Pride 23 - Championship Chaos 2 2 1:00 Tokyo
Égalité 2-5-2 Drapeau d'Afrique du Sud Mike Bernardo Égalité Inoki Bom-Ba-Ye 2001 - K-1 vs. Inoki 3 3:00 Saitama
Égalité 2-5-1 Drapeau de la Croatie Mirko Filipović Égalité Pride 17 - Championship Chaos 5 3:00 Tokyo
Défaite 2-5 Drapeau de l'Ukraine Igor Vovchanchyn Soumission (coups de poing) Pride 11 Battle of the Rising Sun 2 3:17 Osaka
Défaite 2-4 Drapeau du Brésil Royce Gracie Décision unanime Pride FC - Pride Grand Prix 2000: Opening Round 1 15:00 Tokyo
Défaite 2-3 Drapeau des États-Unis Mark Kerr Soumission (kimura) Pride FC - Pride 6 1 3:04 Yokohama
Victoire 2-2 Drapeau des États-Unis Mark Coleman Soumission (Heel hook (en)) Pride FC - Pride 5 2 1:44 Nagoya
Défaite 1-2 Drapeau du Brésil Rickson Gracie Soumission (clé de bras) Pride FC - Pride 4 1 9:30 Tokyo
Victoire 1-1 Drapeau des États-Unis Kyle Sturgeon Soumission (Heel hook (en)) Pride FC - Pride 3 1 2:18 Tokyo
Défaite 0-1 Drapeau du Brésil Rickson Gracie Soumission (clé de bras) Pride FC - Pride 1 1 4:47 Tokyo

En catch[modifier | modifier le code]

Récompenses des magazines[modifier | modifier le code]

Classement PWI 500 de Nobuhiko Takada[14]
Année 1994 1995 1996 1997 1998
Rang 106 en augmentation27 en diminution36 en diminution43 en diminution178
  • Tokyo Sports
    • Prix de la meilleure progression de l'année 1983 ex-æquo avec Masanobu Fuchi[15]
    • Prix de la meilleure équipe 1986 avec Shiro Koshinaka[15]
    • Most Valuable Player de l'année 1992[16]
    • Match de l'année 1996 face à Genichiro Tenryu le 11 septembre[16]
Matchs cinq étoiles de Nobuhiko Takada[19],[20]
# Résultat Adversaire Évènement Date Durée Lieu Notes
2 Défaite Keiji Mutō et Shiro Koshinaka Spring Flare Up 1987 17:04 Korakuen Hall, Tokyo Takada fait équipe avec Akira Maeda. C'est un match pour le championnat par équipes IWGP qui est vacant.
1 Défaite Kazuo Yamazaki (en) UWF Year-End Special 23:57 Korakuen Hall, Tokyo

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b International Wrestling Grand Prix est le nom du bureau chargé de désigner les champions de la New Japan Pro Wrestling.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) Nobuhiko Takada sur Sherdog
  2. a b c et d (en) « Nobuhiko Takada », sur Cagematch (consulté le 14 octobre 2017)
  3. a et b (ja) « 【高田延彦連載4】野球に代わってプロレスに夢中 », sur Tokyo Sports,‎ (consulté le 17 octobre 2017)
  4. a b et c (en) David Bixenspan, « The World's Greatest Fighter Was A Pro Wrestler Who Couldn't Fight », sur Deadspin, (consulté le 14 octobre 2017)
  5. a et b (en) « UWF Roster », sur puroresucentral.com (consulté le 14 octobre 2017)
  6. a et b (en) Dave Musgrave, « In Search of Five-Star Matches: Part 1 », sur Place 2 Be Nation, (consulté le 14 octobre 2017)
  7. (en) Nate Wilcox, « MMA History XIX: The Humbled PRIDE of Nobuhiko Takada 14 », sur Bloody Elbow, (consulté le 29 décembre 2017)
  8. a b c d e et f (en) « Nobuhiko Takada », sur Wrestlingdata (consulté le 14 octobre 2017)
  9. (en) « IWGP Junior Heavyweight Title », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 14 octobre 2017)
  10. (en) « IWGP Tag Team Title », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 14 octobre 2017)
  11. (en) « IWGP Heavyweight Title (Japan) », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 14 octobre 2017)
  12. (en) « Pro-Wrestling World Heavyweight Championship », sur www.cagematch.net (consulté le 14 octobre 2017)
  13. (en) « World 6-Man Tag Team Title [WAR/Tenryu Project] », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 14 octobre 2017)
  14. (en) « PWI Ratings for Nobuhiko Takada », sur Internet Wrestling Data Base (consulté le 18 octobre 2016).
  15. a et b (ja) « 東京スポーツ プロレス大賞:選考経過(1980~1989) », sur Tokyo Sports (consulté le 14 octobre 2017)
  16. a et b (ja) « 東京スポーツ プロレス大賞:選考経過(1990~1999) », sur Tokyo Sports (consulté le 14 octobre 2017)
  17. (de) « Observer-Awards des Jahres 1987 », sur genickbruch.com (consulté le 14 octobre 2017)
  18. (de) « Die Hall of Fame des Wrestling Observer Newsletter », sur Genickbruch (consulté le 14 octobre 2017)
  19. (en) « Facts and Stats for Nobuhiko Takada », sur Internet Wrestling Data Base (consulté le 14 octobre 2017)
  20. (en) Dave Musgrave, « In Search of Five-Star Matches: Part Two », sur Place 2 Be Nation, (consulté le 14 octobre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]