Première consultation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Première consultation

Album de Doc Gynéco
Sortie 15 avril 1996
Enregistré 1995 - 1996
Los Angeles, Californie
Durée 56:06
Genre Rap, g-funk, soul
Producteur Ken Kessie
Label Virgin Records / Parlophone

Albums de Doc Gynéco

Singles

  1. Viens voir le docteur
    Sortie :
  2. Nirvana
    Sortie :
  3. Né ici
    Sortie :
  4. Vanessa
    Sortie :
  5. Ma S... à moi
    Sortie :
  6. Passement de jambes
    Sortie :
  7. Viens voir le docteur (version alternative)
    Sortie :
  8. Histoire d'un mec
    Sortie :

Première consultation est le premier album de Doc Gynéco, sorti le 15 avril 1996. C'est avec cet album que le rappeur se fait connaître auprès du grand public. Certifié double disque de platine en France[1], il s'est écoulé à plus d'un million d'exemplaires[2] et devient l'un des albums de hip-hop les plus vendus en France.

Peu attiré par le son des boîtes à rythmes ordinairement utilisées dans le rap français, Doc Gynéco impose à sa maison de disques que les compositions musicales de ses chansons soient majoritairement jouées par de vrais instruments. C'est donc dans un studio de Los Angeles, aux États-Unis, sous la direction du producteur et ingénieur du son américain Ken Kessie (qui a déjà travaillé avec Whitney Houston ou le groupe En Vogue) que l'album est enregistré par des musiciens de studio professionnels. L'album fait participer Passi, et le rappeur latino-américain El Maestro. Le style musical de Première consultation innove grâce à une sonorité pop, funk et soul, très influencé par le G-funk californien de Dr. Dre. Le flow mélodieux du Doc, presque chanté, le rapproche de la variété française (ce qu'il revendique sur le morceau Classez moi dans la variet') et soutient des textes aux thèmes urbains et aux références populaires, abordés entre humour, légère provocation et désenchantement.

Présentation[modifier | modifier le code]

Doc Gynéco peint une galerie de portraits, de lieux et personnages, attitudes et événements, qui crient leur vérité. Il imposait d'emblée un personnage hâbleur, cynique, gentiment sauvageon, obsédé sexuel, macho et romantique à la fois, jamais dupe des codes qu'il décrit et dont l'auditeur sent bien qu'il les a éprouvés. De Nirvana à Vanessa, il joue avec les conventions et la bienséance, de Né ici à Dans ma rue, il dessine un tableau fidèle des lieux où il a vécu et qui vont devenir, dans le même temps, l'objet de toutes les fixations.

La réception de l'album n'est pas sans problème au départ, avec le premier single Viens voir le docteur Doc Gyneco et Virgin sont accusés de vouloir faire un tube commercial, tandis qu'avec Dans Ma rue la Licra porte plainte à cause du terme youpin. Puis la chaîne de télévision M6 décide de ne pas passer le clip de Nirvana, en raison de son thème du suicide mais Canal + et Nova Mag le plébiscitent. Vanessa Paradis qui n'a pas vraiment apprécié la chanson Vanessa n'empêche pas sa diffusion mais décline toute promotion avec Doc Gynéco. Avec Né ici plus consensuel, les ventes s'envolent[3],[4].

Doc Gyneco s'exprime de façon naturelle sans aller vers les voix stéréotypées de certains groupes de rap qui pouvaient déplaire au grand public dans ces années encore jeunes du rap en France. L'album ne contient que deux samples et il est joué en grande partie par des vrais instruments ce qui est n'est pas fréquent pour un album de rap, notamment à l'époque. L'enregistrement est nettement différent de celui de la maquette, sur le plan instrumental mais aussi vocal qui est davantage rappé. Seul titre de la maquette à ne pas être repris (pour des raisons inconnues) Histoire d'un mec et resté inédit 20 ans jusqu'à la sortie du single lors de la réédition anniversaire de l'album. Toutefois sur l'album on retrouve le deuxième couplet (sur 3), repris pour le titre No se vende la calle. Le refrain est utilisé en 2005 pour le titre Le temps passe avec Johnny Hallyday et Ministère AMER. Ce refrain est inspiré du titre Non, je ne regrette rien d'Edith Piaf.

Collaboration[modifier | modifier le code]

Chanteuses, rappeurs et chœurs[modifier | modifier le code]

  • Passi en duo sur Est-ce que ça le fait ?
  • Atlantique sur Les Filles du moove (c'est la compagne de Philippe Ascoli, directeur artistique cité dans Histoire d'un mec)
  • El Maestro en duo sur No se vende la calle (ce dernier étant une rencontre hasardeuse du Doc faite à Los Angeles pendant la période d'enregistrement du disque).
  • Nancy Fletcher, la « voix funérale » de Nirvana. Elle fut choriste pour Big Daddy Kane, Snoop Dogg et Tha Dogg Pound entre autres. Elle fait également les chœurs sur les morceaux Né ici et Les filles du moove.
  • Karl et Said, les chœurs pendant les refrains sur Viens voir le docteur.
  • Assia en chœurs sur Ma salope à moi.
  • Jeanie Tracy en chœurs sur Première consultation.

Musiciens[modifier | modifier le code]

Crédits[modifier | modifier le code]

  • Directeur artistique : Thierry Planelle
  • Graphiste : Paul Ritter
  • Coordinateurs : Laurence Fumet, Maureen Droney
  • Conception : Vincent Bergerat
  • Ingénieurs du son : Ken Kessie, Tulio Torrinello
  • Mixage : Bernie Grundman, Ken Kessie
  • Photographe : Nicolas Kidiroglou
  • Auteurs : Alexis Ouzani (sur Nirvana, Passement de jambes, Vanessa et Histoire d'un mec[5]), Sodi (sur Si tu crois que je pèze) et Doc Gynéco.

Bien qu'il reste évasif dans son autobiographie (Un homme nature) sur le sujet de leur rencontre, l'album de Doc Gynéco a été produit par Ken Kessie, ingénieur son installé en Californie, qui a collaboré avec divers artistes comme Sylvester, Tower of Power, Herbie Hancock ou Brownstone. Première consultation a été enregistré à Los Angeles, sous la houlette de Thierry Planelle, alors directeur artistique de Virgin France.

Titres[modifier | modifier le code]

Viens Voir Le Docteur[modifier | modifier le code]

Dans viens voir le docteur le Doc s'adresse aux jeunes filles qui découvrent la sexualité et à la femme qui s'ennuie avec son ami plus intéressé par l'alcool, le football à la télé, et la pétanque. Doc Gynéco les invite à venir le voir pour une première consultation. De nombreuses références aux séries télés sont dans la chanson : la série américaine Beverly Hills 90210 à travers ses personnages (Brenda et son petit ami Dylan)[6], et des séries françaises pour ado des productions AB : Hélène et les Garçons (paroles : « Tu seras Hélène et je serai tous les garçons »), Le Miel et les Abeilles (« Je serai l’abeille qui va lécher ton miel »), Premiers Baisers (« Je te ferai ton premier baiser »), Les Filles d'à côté (« Mais ne sois pas fâchée contre les filles d’à côté »), Classe mannequin (« Qui dans leur classe de mannequin veulent m’attirer »). Le chanteur fait également référence à des magazines pour ado : OK! (« Pour te conseiller je suis OK »), Podium[7] (« Monte sur mon podium »), Bravo Girls !. Doc Gynéco, grand fan de football, cite encore, comme dans Passement de Jambes plusieurs joueurs et clubs : George Weah, David Ginola, le PSG et l'OM. Il y a par ailleurs un jeu de mot avec « Ma fleur de mâle » pour Les Fleurs du mal de Charles Baudelaire.

Dans Ma Rue[modifier | modifier le code]

Ode à son quartier de la Porte de la Chapelle dans le 18e arrondissement de Paris. Il le décrit comme glauque, sale, malfamé et l'appelle sa banlieue. Le récit se situe rue de la Chapelle et dans sa continuité rue Marx Dormoy. Le tableau : 8.6 (bière fortes) et joint, prostituées crackées et policiers ripoux (et cocus), commerçants juifs et chinois, clochards et toxicomanes, facteurs commis de proxénète et fous armés, vols et viols, kebab périmé et épicier hors de prix (la nuit), pigeons, vomi, seringues. Il compare son quartier aux pub Benetton car dans sa rue aussi les gens ont toutes les couleurs en ajoutant qu'il faut être trilingue pour communiquer. Le métro Porte de la Chapelle est bien terminus à l'époque comme il le dit. Les magasins Ed se nomment aujourd'hui DIA. Doc Gynéco habitait le 23e étage d'une tour de porte de la Chapelle. En outro High From The Chronic (Slowed) par Bass Fraternity de 1995 est repris. Sur la version maquette il y a ce passage : Mon 18e n'y touches pas je l'aime, mon 18e n'y touches pas je l'aime, par à-coups.

Nirvana[modifier | modifier le code]

Titre sur le thème du suicide comme l'avait déjà abordé NTM avec le single J'appuie sur la gâchette en 1993. Il exprime sa lassitude de la vie causé par le monde qui change ou par sa notoriété et ses inconvénients, qui provoque en lui le désir d'atteindre le Nirvana, allusion à Kurt Cobain chanteur du groupe Nirvana suicidé en 1994. La drogue qui permet d'échapper à la réalité est cité à plusieurs reprises, le cannabis : « la boulette à effriter, les feuilles OCB, les gros bang » ; la cocaïne : « me doper à la Diego Maradona » ; l'alcool : « le douze ans d'âge », mais aussi avec en citant la chanson Le monde est stone (sur le suicide également) ou quand il dit « pris dans la fonce-dé ». Il cite plusieurs suicidés célèbres : les acteurs Patrick Dewaere (1982) et Marilyn Monroe (1962), le clown Achille Zavatta (1993), le politicien Pierre Beregovoy (1993), mais également Ayrton Senna (accident mortel avec sa Formule 1 en 1994) ou les dieux Allah, Krichna, Bouddha, Jehovah. Il parle de ses baskets Puma portées sur la pochette du disque. Deux chansons citées : Flirt avec le meurtre du Ministère A.M.E.R. qui traite de la perte de contrôle de soi-même (sur l'album 95200 en 1994) et la comptine Un, deux, trois, nous irons au bois revisitée. La mannequin Brandi Quinones qu'il dit être sa petite amie dans le texte deviendra un temps sa compagne en 2009. Sur la maquette le refrain est rappé alors que sur la version album il est chanté.

Passement de Jambes[modifier | modifier le code]

Métaphore du rap par le football. Plusieurs joueurs, clubs, marques etc du milieu footballistique sont cités directement ou indirectement. Les joueurs : Bebeto, Dino Zoff, Michel Platini, Basile Boli, Karl-Heinz Rummenigge, Eric Cantona, Jean-Pierre Papin, le lion indomptable (Roger Milla), le Kaiser (Franz Beckenbauer), le Roi (Pelé), je marque de la main (Maradona). Clubs : Virgin AC (Milan AC), Les Verts (AS Saint-Étienne). Stades : le prince du parc (Le Parc des Princes), Guadalajara (Stade Jalisco où la France a battu le Brésil en 1986). Marques : Umbro Gyneco (Umbro = Bruno), Kopa, Diadora et aussi la boisson favorite de JPP le Cacolac. Chansons de supporters : Le Feu, Oh Ah Cantona. Dessins Animés : Mark Landers, Olive et Tom. Jeux vidéo : Kick Off. Scandale : « J'ai des millions de francs cachés dans mon jardin » (Affaire VA-OM).

Né Ici[modifier | modifier le code]

Né Ici, en France métropolitaine « Dans la misère et les cris », alors que ses parents sont nés sur les iles ensoleillés des Antilles. Le titre alterne couplet paradisiaque sur la Guadeloupe et couplet sordide sur Paris rue de la Chapelle, boulevard Ney dans le 18e arrondissement. Dans les DOM c'est le Zouk, Francky Vincent (avec notamment le tube Fruit de la passion (vas-y Francky c'est bon)), Colombo, plats épicés, poisson grillé, fruit de la passion, eau de coco, canne à sucre et citron vert pour faire le Ti-punch avec les rhum Trois Rivières, Bologne ou La Mauny, filles en maillots. Promenades en Basse Terre à la Soufrière, la Plage du Gosier, la Pointe. Gratuitement tous les 3 ans grâce aux congés bonifiés[8]. Tandis qu'en Métropole, c'est drogues (alcool, cannabis), prostitué(e) (du blvd Ney), grisaille « tout est gris ça s'appelle Paris », pauvreté « vol chez ED » (« je suis Arsène Lupin »), deale, prison « certains se sont fait soulever », attentats (sur les Champs-Élysées et le RER Saint Michel en 1995) voir Attentats de 1995 et Attentat de 1986.

Dans le texte il dit « j'espère qu'on va cliper, tu pourras voir la tristesse de mon quartier », le clip est réalisé mais il n'est filmé qu'en Guadeloupe. Il dit « Les bombes pètent dans le RER D », clin d'œil à ligne de Garges-Sarcelles alors que c'est sur le RER B qu'il y a eu une bombe. Jeux de mots dans la phrase « Avec mon escorte quitter Paris », la Ford Escort est un modèle prisé par la communauté Antillaise. Stomy Bugsy aurait dû apparaître sur l'album, il était prévu qu'il vienne à Los Angeles enregistrer le dernier couplet du titre Né Ici, ce qui n'aurait finalement pas pu se faire car il travaillait au même moment son propre premier album solo à Paris. Pourtant Stomy Bugsy n'est pas d'origine antillaise mais de parents capverdiens hors le titre est plutôt accès sur les Antilles et la Guadeloupe notamment même si le thème peut être transposé à d'autres contrée. D'après le Doc Gynéco lui-même, le 15 avril 2016 sur la radio Le Mouv', cela ne s'est pas fait car personne ne croyait à la réussite de l'album. Toutefois dans les dernières paroles de la chanson, Doc Gyneco dit « Moi je suis né ici, et mon enfant aussi » alors même qu'il n'en a pas à l'époque, tandis que Stomy est père depuis 1992. Allusion au tube d'Alliance Ethnik Simple et funky quand il dit « Ma vie n'est pas simple elle n'est pas funky ». « Les seringues mortes se ramassent à la pelle » repris des Feuilles mortes (se ramassent à la pelle) de Jacques Prévert.

Vanessa[modifier | modifier le code]

Dans cette chanson écrite par Passi, il raconte la vie d'un jeune célibataire qui rêve et fantasme sur de belles filles en bas résille ou même Daphné de Scoubidou en lisant des SAS et regardant la photo de Vanessa Paradis. Il s'ensuit pollutions nocturnes ou masturbation devant les films X de Canal +. Le nom Paradis n'est jamais cité dans le texte mais on parle bien d'elle en nommant ces ex Florent Pagny et Lenny Kravitz et en parlant de son arrestation avec une boulette de cannabis dans les "nichons". Le refrain Dis moi, pourquoi tu fais ça est une parodie de la chanson de Florent Pagny N'importe quoi, tandis toujours dans le refrain J'veux une tasse-pé serait inspiré de la chanson de Tout simplement noir sortie en 1995 À Propos de Tass dont le refrain était des tasspés des tasspés ![9]. Dans la maquette le morceau se terminait avec ces paroles : Ma Mercedes, sans capote ; Ma Porsche Carrera, sans capote ; et Vanessa lalala ; je veux une tasspéchhh.

Classez Moi Dans La Variet'[modifier | modifier le code]

Critique de tous ceux qui cherchent d'abord à revendiquer un style musical ou une mode plutôt que de faire sa musique comme le fait Doc Gynéco, sans lui poser d'étiquette hormis celle de la variété style fourre tout comme son nom l'indique et souvent dénigré. Il se souvient comme la première vague Rap en France fut une mode passagère, axé sur les termes "hip-hop", "smurf" et "graffiti" porté par la "Zulu Nation" d'Afrika Bambaataa. Soirées au Globo (quartier de Strasbourg - Saint-Denis) et à la Grange-aux-Belles à Paris. À l'époque de l'ancienne école les Zulus trainaient en Adidas avec la carte d'Afrique autour du cou tandis que lui jouait au foot en se prenait pour Zico, Platini ou Maradona. Doc Gynéco dit ne pas savoir danser la hype ou la gogo mais La Danse des canards. Les rappeurs autour de lui sont abrutis par la culture américaine MTV, Nike, Cross Colours, Karl Kani et lui son disque se trouve à la Fnac rayon variet' à côté des productions AB. Le rap gangsta est critiqué également quand Doc Gynéco explique que plus on dit d'insultes en américain fuck (nique), bitch (salope) plus les disques se vendent et que le soi-disant gangster rentre chez lui en Porsche Carrera. Le titre se termine par "Tes états d'âmes sont pour moi, comme les états d'Amérique" issu du titre Tes états d'âme... Éric de Luna Parker en 1986 (Tes états d'âme sont pour moi Eric comme les états d'Amérique).

Les Filles du Moove[modifier | modifier le code]

Portrait des filles peu diplômées (BEP, Bac G) fashion victime accoutrées comme des Barbie avec des sacs à mains Mandarina, Double M, des chaussures à talons (carrée comme dans le titre "Vanessa") des vêtements Morgan, Kookaï, du parfum Chanel, Trésor de Lancôme, Paco Rabanne qui rêvent de soirées aux Bains Douches mais passent plutôt leurs temps au KFC et Châtelet-Les Halles. Leurs petit ami y est décrit comme un Apache, un Ken, un Squale. Leurs lectures, les magazines Photo, Mode ou Casting. Elles tentent les castings et veulent jouer dans des films comme Madonna ou chanter comme Vanessa Paradis. Mais la réalité est plus triste, elles se retrouvent à dépenser les allocs de leurs petit bébé (appelé Malcolm, Jordan ou Dylan et Nike aux pieds) en soirée Rap Jazz Rock en sniffant du Poppers plutôt que dans des couches Pampers. Le titre se finit par un jeu de mot avec feuille à rouler (du cannabis) et fille bien roulée.

Histoire d'un Mec[modifier | modifier le code]

Titre de la maquette restant inédit pendant vingt ans jusqu'à la réédition en 2016, c'est le premier morceau en solo de Doc Gyneco, celui qui lui a permis de signer chez Virgin, mais pourtant non repris sur l'album. Il y parle de sa vie pendant l'enfance et l'adolescence, passée à jouer au foot, regarder Récré A2 ou lire Strange, acquis grâce à l'argent de sa carte Orange. Dans le couplet suivant, il passe à l'alcool, la flambe, le rap puis découvre Sarcelles (la seconde capitale) au sein du Secteur Ä. Troisième couplet, il entre dans le monde de requin de la musique où il rencontre entre autres Philippe Ascoli (en) et Emmanuel de Buretel. Le deuxième couplet est utilisé en 1996 pour le titre No se vende la calle et le refrain en 2005 pour le titre Le temps passe avec Johnny Hallyday et Ministère AMER. Ce refrain est inspiré du titre Non, je ne regrette rien d'Edith Piaf.

Tournée[modifier | modifier le code]

Première consultation Tour[modifier | modifier le code]

Dates et année(s) Nom Nombre de concerts Album soutenu
15 avril 2016 - 20 décembre 2016[10]'[11] Première consultation Tour 37 Première consultation (Édition 20e anniversaire)
  • En 2016, Doc Gynéco célèbre les vingt ans de son premier album Première consultation lors d'une tournée en France et dans les pays francophones. Un concert est annoncé à l'Olympia à Paris. Une fois l'annonce de la vente des billets ouverte, le concert affiche complet en à peine trois heures. Un deuxième concert à l'Olympia est alors très vite annoncé pour le 26 mai, qui se verra complet en moins de 48 heures. En raison du succès des deux dates parisiennes, Doc Gynéco annonce une troisième date au Zénith de Paris, le 18 novembre 2016. La tournée connaît un franc succès, la majorité des dates en France étant complètes.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Certifications[modifier | modifier le code]

Victoires de la musique[modifier | modifier le code]

  • En 1998, Doc Gynéco est nommé dans la catégorie « Révélation de l'année » pour son album Première consultation.

Prix[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

  • En septembre 2012, le magazine Les Inrockuptibles publie un classement réalisé par Olivier Cachin des 10 meilleurs albums de rap français de tous les temps. Première consultation arrive à la première place. Son album est aujourd'hui considéré comme un classique du rap français[16].

Reprise[modifier | modifier le code]

  • En 2015, presque 20 ans après la sortie de l'album, le rappeur Black M du groupe Sexion d'Assaut sort une reprise du titre Dans Ma Rue (qui est le premier extrait d'une compilation de reprises de rap français) et subit également des accusations d'antisémitisme à cause du terme raciste youpin choisi par Doc Gynéco pour rimer avec magasin[17].

Liste des titres[modifier | modifier le code]

No TitreCompositeur(s) Durée
1. Viens voir le docteur - Dirty moog mix (sample de Stop, Look, Listen (To Your Heart) (en) par Diana Ross et Marvin Gaye)Doc Gynéco 5:21
2. Dans ma rue (High for the Chronic!) (sample de "High for The Chronic" par Bass Fraternity)Doc Gynéco 4:01
3. NirvanaDoc Gynéco, Alexis Ouzani 5:38
4. Passement de jambesDoc Gynéco, Alexis Ouzani 3:56
5. Né ici (sample de "Attitudes" par Bar Kays)Doc Gynéco 4:34
6. VanessaDoc Gynéco, Alexis Ouzani 5:26
7. Classez-moi dans la variètDoc Gynéco 4:17
8. Les filles du moove (sample de Catch It 'Fore It Falls de Side Effect (en))Doc Gynéco 4:14
9. Si tu crois que je pezeDoc Gynéco, Sodi 3:40
10. No se vende la calle - L.A. Razza mix (featuring El Maestro)Ken Kessie 4:17
11. Celui qui vient chez toi (Quand tu n'es pas là)Doc Gynéco 4:11
12. Est-ce que ça le fait ? (featuring Passi)Doc Gynéco 4:32
13. Tel père tel fils (Papa was a Rollin' Stone) (reprise de Papa Was a Rollin' Stone de The Temptations)Barrett Strong, Norman Whitfield 4:14
14. Première consultationDoc Gynéco 4:06
56:06

Rééditions[modifier | modifier le code]

La réédition de l'album, parue en 1997, fait apparaître le titre Ma salope à moi en qualité de piste bonus

No TitreCompositeur(s) Durée
15. Ma salope à moi (piste bonus)Doc Gynéco, Iso[18] 4:10
60:16

La réédition de l'album, parue en 2016 est composé de deux disque (ou 3 en collector avec un disque des versions instrumentales). Le premier est l'album avec ses 14 titres remastérisés. Le deuxième se compose de 8 interludes, 9 titres remix, versions alternatives, raretés, bonus, 3 titres inédits dont la reprise de La bohème et 2 titres originaux enregistré à l'époque.

No TitreCompositeur(s) Durée
1. Interlude promo 1996 0:27
2. Viens voir le docteur (Version alternative)(Nouveau mix 2016)Doc Gynéco 5:05
3. Le mec en vogue -InéditDoc Gynéco 3:27
4. Interlude les filles que j'aime 1:12
5. Né rue case nègre (featuring MC Janik)Doc Gynéco 4:27
6. Interlude dans ma rue - Interview 0:22
7. In my street (White M Mix) (featuring JM Sissoko)Doc Gynéco 3:31
8. Histoire d'un mec - InéditDoc Gynéco 4:54
9. Intro interview baskets blanches 1:07
10. Nirvana (Version alternative)Doc Gynéco, Alexis Ouzani 5:05
11. Interlude Charles Aznavour tous les matins 0:29
12. La bohème - Inédit (featuring Assia)Charles Aznavour 3:34
13. Interlude j'blague avec la balle 0:07
14. Passement de jambes (Version alternative)Doc Gynéco, Alexis Ouzani 5:00
15. Ma salope à moiDoc Gynéco, Iso 4:10
16. Interlude ami ou ennemi 0:24
17. Arrêtes de mentir (featuring Arsenik)Doc Gynéco, Arsenik 5:05
18. Nirvana (Piano/Voix)Doc Gynéco, Alexis Ouzani 4:10
19. Classé moi dans la varièt (Remix DJ Erise et Doct Ness)Doc Gynéco 4:21
20. Outro 0:17

Singles & 33T[modifier | modifier le code]

Classements[modifier | modifier le code]

Classements Meilleure
position
Drapeau de la Belgique Belgique (Wallonie Ultratop)[19] 23
Drapeau de la France France (SNEP)[20] 2

Clips[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Certifications SNEP
  2. « Doc Gynéco : "'Première consultation' était un coup de chance" », RTL,‎ (lire en ligne, consulté le 23 avril 2018)
  3. Sophie Grassin, « Doc Gyneco et Mr Bruno », L'Express,‎ (lire en ligne).
  4. « Interview biographie du chanteur Doc Gyneco » [vidéo], sur ina.fr, Tout le monde en parle, .
  5. « Guest : Doc Gynéco [vidéo] », mouv',‎ (lire en ligne, consulté le 9 avril 2018)
  6. Pour rappel le Ministère AMER avait parodié le logo de la série en Sarcelles Garges 95200 1994.
  7. Magazine qui a appartenu à Claude François.
  8. service-public.fr : congés bonifiés
  9. genius.com : Doc Gyneco, Vanessa
  10. « Le Retour de Doc Gynéco ! », France Info,‎ (lire en ligne, consulté le 9 avril 2018)
  11. « Doc Gynéco reprend les consultations », leparisien.fr,‎ 2016-04-24cest00:00:00+02:00 (lire en ligne, consulté le 9 avril 2018)
  12. InfoDisc, Daniel Lesueur, Dominic Durand, Lesueur, « InfoDisc : Les Certifications Officielles d'un Artiste depuis 1973 (Argent, Or, Platine, Diamant) », sur www.infodisc.fr (consulté le 4 mai 2018)
  13. Marie-Dominique Lelièvre, « Doc Gynéco, 23 ans, rappeur, cartonne dans la racaille et s'apprête à fêter à l'Olympia l'abolition de l'esclavage », Libération,‎ (lire en ligne).
  14. http://www.leparisien.fr/actualite-people-medias/doc-gyneco-reprend-les-consultations-24-04-2016-5741119.php
  15. « Les Certifications - SNEP », SNEP,‎ (lire en ligne, consulté le 8 février 2018)
  16. « Doc Gynéco en tête des meilleurs albums de rap français selon Olivier… », archive.is,‎ (lire en ligne[archive du ], consulté le 13 février 2018)
  17. « Black M : Doc Gyneco boycotte la reprise d'un de ses morceaux », melty,‎ (lire en ligne, consulté le 30 avril 2018)
  18. « Crédits Ma salope à moi », sur Sacem.fr
  19. Ultratop.be – Doc Gynéco – Première consultation. Ultratop 200 albums. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch.
  20. Lescharts.com – Doc Gynéco – Première consultation. SNEP. Hung Medien.