Mobilis in mobile

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mobilis in mobile est le quatrième album du groupe français l'Affaire Louis' Trio, sorti en 1993. Le titre de l'album reprend la devise du capitaine Nemo et de son Nautilus dans Vingt mille lieues sous les mers. Cet album, inspiré entre autres par le héros de Jules Verne, marque un tournant dans l'histoire du groupe avec un style plus mélancolique. Pour Hubert Mounier (alias Cleet Boris), c'est l'album de la maturité du groupe[1].

Liste des titres[modifier | modifier le code]

No Titre Durée
1. Le Capitaine 3:56
2. Le soleil est là 3:34
3. Mobilis in mobile 4:35
4. Pas besoin de parler 3:35
5. Champs d'honneur 3:29
6. Vers des jours meilleurs 2:55
7. Le Lit d'Hélène 3:16
8. Les Filles de la chance 3:41
9. Loin 3:21
10. Plus d'aile 4:02
11. La mer est encore là 3:31
12. Miravalse 3:47
13. Samedi 22 octobre 4004 av. J.-C. 2:01
14. Les éléphants sont contagieux 4:28
15. Chanson à boire 2:51
16. Viens avec moi 4:12
17. La Dernière Heure 2:44
1:00:00

Paroles et musiques de Cleet Boris, sauf Vers des jours meilleurs et Les éléphants sont contagieux : paroles de Cleet Boris, musique de Karl Niagara.

Chant : Cleet Boris, sauf Vers des jours meilleurs : Karl Niagara

Crédits[modifier | modifier le code]

Principaux musiciens[modifier | modifier le code]

Autres musiciens[modifier | modifier le code]

  • Violons : Geneviève Bois, Fabien Brunon, Florence Charlin, Hélène Clément, Elisabeth Cottam, Dominique Delbart, Frédéric Faget, Magdalena Mioduneuche, Anne Schreiber, Martine Vignaud
  • Alto : Emmanuelle Barthe, Elise Derobert, Geneviève Rigaud
  • Violoncelles : Pascal Jemain, Matthieu Moneret, Valérie Tiebot

Livret[modifier | modifier le code]

Enregistrement[modifier | modifier le code]

L'album fut enregistré en juin 1992, au studio Miraval par Alex Firla assisté de Eriksen, au studio L'Hacienda par Stéphane Piot (Cordes), en juillet au studio Lablaque par Sophie Masson assistée de Florian. Mixage en août et septembre au studio Plus XXX par Dominique Blanc-Francard assisté de Sophie Masson et Halfy.

L'enregistrement a été réalisé en live[1]. Sur les 30 titres enregistrés, 17 furent retenus[1]. La version japonaise de l'album contient cependant un 18e titre intitulé La Lune entre les doigts[2].

Concert hommage en 2018[modifier | modifier le code]

Le 19 juillet 2018, aux Nuits de Fourvière, Benjamin Biolay accompagné de nombreux musiciens (Pascal Obispo, Kent, Vincent Mounier...) réinterprètent dans un concert hommage[3], devant plus de 3000 spectateurs, l'intégralité des 17 titres de l'album Mobilis in mobile.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Pop, etc. : Mobilis in mobile », sur https://www.franceinter.fr,
  2. « Version japonaise de Mobilis in mobile », sur Discogs (consulté le 18 août 2020)
  3. « L'hommage de Benjamin Biolay à son ami Hubert Mounier », sur France 3 Rhônes-Alpes (consulté le 21 juillet 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]