Secteur Ä

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Secteur Ä
Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre musical Hip-Hop, Rap français, RnB
Années actives 19952001 ; Depuis 2017
Site officiel http://www.secteura.com
Composition du groupe
Membres Pit Baccardi
Passi
Stomy Bugsy
Doc Gynéco
Ärsenik
Neg' Marrons
Hamed Daye
MC Janik
Futuristiq
La Clinique
Quartier Latin Académia
Kayzo
X-Clusives
Fdy Phenomen
Singuila

Le Secteur Ä (contraction de secte Abdulaï, qui fait référence à un personnage d'un film Double Détente[1] et le surnom de la cité Valéry, un quartier de Sarcelles) est un collectif hip-hop français créé par les membres du Ministère A.M.E.R. et dont le leader et patron était Kenzy. La plupart des artistes présents à la base venaient du Val-d'Oise (Garges-lès-Gonesse, Sarcelles ou Villiers-le-Bel). Le collectif a vendu plus de 6 millions d'albums entre 1996 et 2001[2].

A partir de 1999 et 2000, de nombreux artistes quittent le collectif. En perte de vitesse, la société d'édition Secteur Ä est placée en liquidation judiciaire le 9 septembre 2005[3].

En 2018, le Secteur Ä fait son retour médiatique pour une tournée événement qui se déroulera dans toute la France réunissant le collectif du début au complet : Ärsenik, Doc Gynéco, Stomy Bugsy, Passi, Neg' Marrons, Pit Baccardi, MC Janik et Singuila, soit 20 ans après leur concert à l'Olympia en 1998[4].

Biographie[modifier | modifier le code]

En ont fait partie : Passi, Stomy Bugsy, Doc Gynéco, Ärsenik (Lino & Calbo), Neg' Marrons (Jacky, Ben J, Djamatik), Hamed Daye, MC Janik et La Clinique. Autour de l'année 1995 ou 1998, les artistes du Secteur Ä ont vendu beaucoup de disques[5]. Les 22 et 23 mai de cette année 1998 ont été données deux soirées avec les membres de ce collectif, réunis au grand complet pour l'occasion en donnant deux concerts à l'Olympia, en l'honneur du 150e anniversaire de l'abolition de l'esclavage. La même année, paraît le premier album du Secteur Ä, "Live à l'Olympia", il s'agit de l'enregistrement du concert. Cet album live a été certifié double disque d'or[6].

En 1999, Pit Baccardi, rappeur du 19e arrondissement parisien, les a rejoint. Puis après le départ des chanteurs les plus connus (Passi, Stomy Bugsy, Doc Gynéco), les artistes restants se sont soudés en un nouveau groupe, Noyau Dur (Pit Baccardi, Jacky & Ben-J, Ärsenik). Enfin, d'autres sont arrivés comme Futuristiq (Qrono & Nubi), Fdy Phenomen, Quartier Latin Académia ou encore Singuila, chanteur de R'n'B.

La société d'édition du Secteur Ä n'existe plus. Elle a été placée en liquidation judiciaire le 9 septembre 2005[3]. À la suite de la sortie de son album Révolution, en 2007, Passi annonce[réf. nécessaire] un possible retour du Secteur Ä en réunissant les membres du groupe sur le morceau Pas 2 limite.

En 2017, le Secteur Ä annonce sur les réseaux sociaux que le collectif se reforme au complet pour une tournée événement dans toute la France, d'avril à mai 2018, fêtant le vingtième anniversaire de leurs concerts à l'Olympia en 1998, sous la direction et l'organisation de Mazava Corp, qui était à l'initiative de la tournée L'âge d'or du rap français en 2017[7].

Discographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Kenzy, le gourou du rap français sort du silence »,
  2. « Rap : le légendaire Secteur Ä se reforme », leparisien.fr,‎ 2018-01-24cet20:57:57+01:00 (lire en ligne)
  3. a et b « La source est le site societe.com », sur http://www.societe.com/societe/secteur-a-editions-404767766.html (consulté le 19 juin 2011).
  4. Generations, « Le Secteur Ä est officiellement de retour ! », Generations,‎ (lire en ligne)
  5. « Les dernières news de Secteur Ä », sur www.mcm.net (consulté le 14 juillet 2010).
  6. « Les Certifications - SNEP », SNEP,‎ (lire en ligne)
  7. « Rap : le légendaire Secteur Ä se reforme », leparisien.fr,‎ 2018-01-24cet20:57:57+01:00 (lire en ligne)