In partibus infidelium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

In partibus infidelium, est une locution latine adjective signifiant « dans les contrées des infidèles ». Elle est souvent abrégée en in partibus (ou encore simplement: ipi). Toujours utilisée adjectivement l’expression indiquait que le diocèse, ou siège épiscopal, se trouvait dans des régions où le Christianisme avait disparu, par suite des invasions sarrasines. Sans être officiellement supprimé, le diocèse n’existait plus comme communauté chrétienne locale.

La locution est obsolète : par sa lettre In suprema du 10 juin 1882, Léon XIII décida que ces diocèses « in partibus infidelium » seraient désormais appelés « diocèses titulaires ».

Article détaillé : Siège titulaire.

Références[modifier | modifier le code]


Sur les autres projets Wikimedia :