Liste des archevêques de Bourges

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article général Pour un article plus général, voir Archidiocèse de Bourges.
L'archevêque de Bourges Joseph-Charles Lefèbvre accueilli par Max Hymans, maire de Valençay (1959).

Cette page présente la liste des archevêques de Bourges, depuis l'origine de l'archidiocèse au IIIe siècle.

Antiquité[modifier | modifier le code]

  • 251-280 : Saint Ursin
  • 280-296 : Saint Sénitien (Senicien)
  • 296-307 : Saint Oethère (Ethère)
  • 307-330 : Saint Thécret
  • 330-337 : Saint Marcel
  • 337-354 : Saint Viateur (Viator)[1]
  • 354-363 : Leothère
  • 363-377 : Pauper
  • 377-384 : Saint Pallais I (Palais)
  • 384-412 : Villice
  • 412-431 : Avit
  • 453-461 : Saint Léon[1]
  • 448-462 : Saint Pallais II
  • 462-469 : Euloge
  • 469-470 : Saint Simplice
  • 494-506 : Saint Tétrade

Haut Moyen Âge[modifier | modifier le code]

  • Rorice 512-?
  •  ?-? : Siagre
  •  ?-? : Saint Humat : ?-?[1]
  • 533-535 : Saint Honoré I
  • 535-537 : Saint Honoré II[1]
  • 537-538 : Saint Arcade
  • 538-552 : Saint Désiré
  • 552-559 : Saint Probien
  • 560-573 : Saint Félix
  • 573-584 : Saint Rémy
  • 584-†.29 janvier 591 : Saint Sulpice Sévère[2]
  • 591-591 : Saint Eustase, †.31 décembre 607, dit aussi Eutade ou Eustache[3]
  • 591 - †.5 octobre 611 : Saint Apollinaire[4]
  • 612-624 : Saint Austrégésile dit aussi Saint Outrille[5]
  • 624- †  : Saint Sulpice le Pieux [6]
  • 647-660 : Saint Florent
  • 662-680 : Adon
  • 682-683 : Agosène
  • 696-736 : Roch
  • 736-761 : Sigin
  • 761-764 : Landoaire
  • 764-780 : Dédoat
  • 780-785 : Ségolène
  • 785-815 : Saint David
  • 815-827 : Bertholan
  • 827-835 : Ermenare
  •  ?-? : Saint Étienne I
  •  ?-785 : Ermembert
  • 785-810 : Ebroin
  •  ? - ? : Saint Étienne II
  • vers 829-839 : Saint Août (Aigulf, Ay, Ayeul ou Au)
  • 839-866 : Saint Raoul de Turenne
  • 866-876 : Saint Vulfade[1]
  • 876-890 : Frotaire
  • 890-900 : Adace
  • 900-910 : Madalbert
  • 910-948 : Saint Géronce de Déols[1]
  • 948-955 : Laune de Déols
  • 955-969 : Richard Ier de Blois
  • 969-985 : Hugues de Blois
  • 987-1013 : Saint Dagbert[1]

Bas Moyen Âge[modifier | modifier le code]

Temps modernes[modifier | modifier le code]

Évêques constitutionnels[modifier | modifier le code]

Archevêques depuis le Concordat[modifier | modifier le code]

Mgr de La Tour d'Auvergne Archevêque de Bourges,
L'Illustration, février 1862

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • LGE, tome VII, p. 767
  • DHGE, article "Bourges", p. 204-205
  • Annuaire historique 1846 (année 1847), p. 156-160
  • Trésor de chronologie (TC), p. 1398-1400
  • Gaspard Thaumas de La Thaumassière, Le patriarcat de Bourges, livre quatrième, Bourges, Toubeau, coll. « Histoire de Berry », (lire en ligne), p. 273-347.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g et h Philippe Labbe, Patriarchium Bituricense dans Novae Bibliothecae Mss Librorum, t.II
  2. Les vies des saints..., t.X, Paris Herissant, 1739, p.226.
  3. Martyrologe universel..., Paris chez F. Leonard, 1709, p.663.
  4. Les vies des saints ..., t.X, Paris, Herissant, 1739, p. 230
  5. En patois berrichon
  6. Collectif de religieux de la Congrégation de Saint Maur, Histoire littéraire de la France..., t.III, Paris, 1735, p.671.
  7. Gaspard Thaumas de La Thaumassière, Histoire de Berry, 1689. « Antoine Vialart » p. 333 ; « Saint Ursin » p. 283.
  8. Nommé par Napoléon Ier, le pape, en lutte alors avec l'Empereur, ne donnant plus de bulles aux évêques. Source : Adolphe Robert, Edgar Bourloton et Gaston Cougny, Dictionnaire des parlementaires français (1789-1891).

Liens externes[modifier | modifier le code]