John Atcherley Dew

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

John Atcherley Dew
Image illustrative de l’article John Atcherley Dew
John Atcherley Dew en 2014
Biographie
Naissance (74 ans)
Waipawa (Nouvelle-Zélande)
Ordination sacerdotale par le
card. Delargey
Cardinal de l'Église catholique
Créé
cardinal

par le pape François
Titre cardinalice Cardinal-prêtre de S.Ippolito
Évêque de l'Église catholique
Ordination épiscopale par le
card. Williams
Dernier titre ou fonction Archevêque de Wellington (Nouvelle-Zélande)
Ordinaire militaire pour la Nouvelle-Zélande
Depuis le
Archevêque de Wellington
Depuis le
Archevêque coadjuteur de Wellington
Évêque titulaire de Privata
Évêque auxiliaire de Wellington

Blason
« Peace through Integrity » (Livre de Baruch, 5,4)
« La paix de la justice »
(it) Notice sur www.vatican.va
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

John Atcherley Dew, né le à Waipawa dans le district de Central Hawke's Bay en Nouvelle-Zélande, est un évêque catholique néo-zélandais, archevêque de Wellington depuis 2005, cardinal depuis .

Biographie[modifier | modifier le code]

Après ses études primaires à Waipawa puis à Waipukurau et à Masterton, il entre au séminaire de Christchurch pour le cycle de philosophie puis au séminaire national Sainte Croix[1] à Mosgiel, dans la périphérie de Dunedin pour le cycle de théologie.

Il est ordonné prêtre le à Waipukurau par le cardinal Reginald John Delargey, archevêque de Wellington.

Il exerce différents ministères en Nouvelle-Zélande jusqu'en 1991. Il reprend ensuite ses études à l'Institut Saint-Anselm du Kent au Royaume-Uni ou il étudie la spiritualité. De retour en Nouvelle-Zélande en 1993, il est curé de la paroisse Sainte-Anne de Newtown.

Évêque[modifier | modifier le code]

Le , Jean-Paul II le nomme évêque titulaire de Privata et évêque auxiliaire de Wellington. Il est consacré le suivant par le cardinal Thomas Stafford Williams, archevêque de Wellington.

Le , il est nommé archevêque coadjuteur de Wellington et il succède au cardinal Williams le . Le 1er avril suivant, il lui succède également comme ordinaire militaire pour la Nouvelle-Zélande.

Depuis , il est président de la Fédération des conférences des évêques catholiques d'Océanie (FCBO).

Cardinal[modifier | modifier le code]

Il est créé cardinal le par le pape François, en même temps que 19 autres prélats[2],[3]. Il reçoit alors le titre de Sant'Ippolito.

Prises de positions[modifier | modifier le code]

Sur les divorcés-remariés[modifier | modifier le code]

Il prononce une intervention remarquée au cours du synode sur l'Eucharistie au Vatican en , proposant à l'assemblée de revoir la position de l’Église concernant les divorcés-remariés afin qu'ils puissent recevoir l'Eucharistie.

Abus sexuels[modifier | modifier le code]

En 2022, l'Église catholique de Nouvelle-Zélande révèle que 14% de son clergé est accusé d'agressions sexuelles depuis 1950. Sur les 1 680 plaintes mises à jour par un rapport, 1 350 concernent des enfants et 164 des adultes, pour les 167 autres l'âge n'est pas précisé. Le cardinal John Atcherley Dew qualifie ces chiffres d'« effrayants »[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]