Chronologie des faits économiques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Évolution du PIB de l'an 1 à l'année 2003, basé sur les données d'Angus Maddison.
Représentation synthétique de l'évolution de la répartition du PIB mondial de l'an 1000 à l'an 1998.

Sont listés dans cette chronologie des faits économiques des évènements importants de l'histoire économique.

302[modifier | modifier le code]

345[modifier | modifier le code]

1170[modifier | modifier le code]

  • Premières participations de marchands italiens aux foires de Champagne (six foires annuelles) qui resteront le premier marché international d'Europe jusqu'au XIVe siècle.
Hôtel de ville de Lübeck

1241[modifier | modifier le code]

1274[modifier | modifier le code]

  • le deuxième concile de Lyon prive de sépulture chrétienne ceux qui n'auraient pas réparé avant leur mort les torts causés par la perception d'un intérêt. (Le prêt à intérêt a fait l'objet d'un interdit moral très fort dans la chrétienté, de l'Empire romain jusqu'au XVIe siècle).

1454[modifier | modifier le code]

1494[modifier | modifier le code]

Vasco de Gama

1497[modifier | modifier le code]

1503[modifier | modifier le code]

1513[modifier | modifier le code]

  • Nouvelle définition autorisée de l’usure, au concile de Latran: « Il faut entendre par usure le gain et le profit réclamés sans travail, sans dépenses, ou sans risque, pour l’usage d’une chose qui n’est pas productive. » (cette nouvelle définition autorise en fait le prêt à intérêt par des Chrétiens, revenant sur l'interdit affirmé par plusieurs précédents conciles).

1600[modifier | modifier le code]

1602[modifier | modifier le code]

1637[modifier | modifier le code]

1664[modifier | modifier le code]

Le bassin du canal du Midi à Castelnaudary

1666[modifier | modifier le code]

1694[modifier | modifier le code]

1698[modifier | modifier le code]

1709[modifier | modifier le code]

1716[modifier | modifier le code]

1720[modifier | modifier le code]

Cours de la Compagnie de la mer du Sud à l'origine du krach de 1720.

1733[modifier | modifier le code]

  • John Kay inventa la navette volante qui permet de tisser quatre fois plus vite et des tissus plus larges. C'est le début de la mécanisation de l'industrie du tissage qui débouchera sur l'essor des manufactures au début du XIXe siècle.

L'Anglais Cartwright invente, en 1780, le métier à tisser mécanique. Dès lors, un métier à tisser prendra le travail de quatre fileuses.

1769[modifier | modifier le code]

1791[modifier | modifier le code]

Isaac René le Chapelier

1798[modifier | modifier le code]

1799[modifier | modifier le code]

1800[modifier | modifier le code]

1801[modifier | modifier le code]

1803[modifier | modifier le code]

1806[modifier | modifier le code]

  • 21 novembre : décret de Napoléon instaurant le Blocus continental, politique qui visait à ruiner l'Angleterre, puissance manufacturière et commerciale, en fermant toute l'Europe à ses exportations.

1807[modifier | modifier le code]

Un métier Jacquart

1811[modifier | modifier le code]

1816[modifier | modifier le code]

1818[modifier | modifier le code]

B. Delessert

1819[modifier | modifier le code]

1824[modifier | modifier le code]

  • 25 octobre : ouverture du magasin de mode La Belle Jardinière, à Paris, dans l'île de la Cité. Pierre Parisot, mercier, propose des vêtements de confection neufs à prix fixe, ce qui rompt avec les deux principes de la vente d'alors :
  • * la négociation du prix
  • * la vente à crédit.

1825[modifier | modifier le code]

La Fusée, locomotive conçue par Stephenson et construite en 1829

1831[modifier | modifier le code]

1834[modifier | modifier le code]

1835[modifier | modifier le code]

1842[modifier | modifier le code]

Robert Peel

1843[modifier | modifier le code]

1846[modifier | modifier le code]

1848[modifier | modifier le code]

1849[modifier | modifier le code]

1851[modifier | modifier le code]

1852[modifier | modifier le code]

1853[modifier | modifier le code]

Monument commémorant l'arrivée de Perry à Shimoda

1854[modifier | modifier le code]

1855[modifier | modifier le code]

Convertisseur Bessemer

1856[modifier | modifier le code]

1857[modifier | modifier le code]

1858[modifier | modifier le code]

1859[modifier | modifier le code]

Edwin Drake

1860[modifier | modifier le code]

1861[modifier | modifier le code]

E. Solvay

1862[modifier | modifier le code]

Phylloxéra (Dactylosphaera vitifoliae)

1863[modifier | modifier le code]

1864[modifier | modifier le code]

1865[modifier | modifier le code]

1866[modifier | modifier le code]

1867[modifier | modifier le code]

1868[modifier | modifier le code]

La construction du canal de Suez

1869[modifier | modifier le code]

1870[modifier | modifier le code]

1871[modifier | modifier le code]

  • création du yen, la monnaie japonaise.

1872[modifier | modifier le code]

1873[modifier | modifier le code]

  • 9 mai : Krach le de la bourse de Vienne en Autriche. La chute des cours se transmet en Allemagne et aux États-Unis. Début de la période dite de la « grande stagnation » de l'économie mondiale entre 1873 et 1896.

1875[modifier | modifier le code]

Alexander Graham Bell avec son téléphone en 1876.

1876[modifier | modifier le code]

  • 1er janvier : entrée en vigueur de l'unification monétaire de l'Empire allemand et naissance de la Reichsbank.
  • 14 février : Alexandre Graham Bell dépose son premier brevet concernant le téléphone, dont l'exploitation commerciale commencera dès l'année suivante.
  • Les ravages causés en France par le phylloxera sont tels qu'il n'y a plus qu'un seul remède : tout arracher et replanter en greffant les plants français sur des ceps américains naturellement résistants à ce puceron, puisqu'originaires de la même région du monde.

1877[modifier | modifier le code]

1878[modifier | modifier le code]

Une des lampes à incandescence de Edison
  • Invention de la lampe à incandescence par Thomas Edison.
  • Eugène Bontoux, banquier catholique et légitimiste qui vient d'être licencié de la banque Rothschild, proclame son intention d'élever, face aux établissements financiers d'origine juive, une société rivale qui serait constituée de capitaux catholiques et fonde l'Union générale.

1879[modifier | modifier le code]

1880[modifier | modifier le code]

  • 20 octobre : constitution à Paris de la Compagnie universelle du canal interocéanique de Panama en vue du percement du canal de Panama.

1881[modifier | modifier le code]

L'improbable père, en 1883, de l'État-providence : Otto von Bismarck

1882[modifier | modifier le code]

1883[modifier | modifier le code]

1884[modifier | modifier le code]

1886[modifier | modifier le code]

  • 1er mai : Des émeutes syndicales à Chicago font de nombreux morts (origine de la fête du travail).
  • Premier véhicule à essence par Benz.
  • Le Français Paul Héroult et l'Américain Charles Martin Hall mettent au point simultanément et de façon indépendante la production électrolytique de l'aluminium. La production industrielle de ce qui deviendra le métal non ferreux le plus utilisé démarre très rapidement en Europe et en Amérique du Nord.

1889[modifier | modifier le code]

La tour Eiffel en 1889

1891[modifier | modifier le code]

  • En Prusse, importante réforme fiscale, qui comporte notamment l'introduction d'un impôt sur le revenu progressif et d'un impôt sur la fortune.

1892[modifier | modifier le code]

  • 11 janvier : En France, adoption du tarif protectionniste Méline.
  • 15 mars : Le premier escalier roulant mécanique est breveté à New York par son inventeur, l'Américain Jesse W.Reno.

1894[modifier | modifier le code]

1895[modifier | modifier le code]

Trois ans après l'invention d'Édouard Michelin, ce dernier et son frère André inventent le personnage publicitaire Bibendum.

1896[modifier | modifier le code]

1897[modifier | modifier le code]

Le passage de la célèbre Chilkoot pass pendant la ruée vers l'or du Klondike

1898[modifier | modifier le code]

  • Création en France de la première assurance sociale : l'assurance sur les accidents du travail

1899[modifier | modifier le code]

Exposition universelle de 1900

1900[modifier | modifier le code]

1908[modifier | modifier le code]

1913[modifier | modifier le code]

La fabrication de la Ford T

1914[modifier | modifier le code]

1921[modifier | modifier le code]

1922[modifier | modifier le code]

Timbre de 10 000 000 de Reichsmarks

1923[modifier | modifier le code]

1925[modifier | modifier le code]

1926[modifier | modifier le code]

  • 18 septembre : ouragan meurtrier en Floride, qui provoque l'éclatement de la bulle spéculative immobilière commencée en 1925.

1928[modifier | modifier le code]

  • 13 juillet : en France, adoption de la loi Loucheur qui, pour faire face à la crise du logement, établit pour la première fois un programme de construction (260 000 logements entre 1928 et 1933) et les mesures propres à sa réalisation.

1929[modifier | modifier le code]

La foule devant le New York Stock Exchange après le krach

1930[modifier | modifier le code]

1931[modifier | modifier le code]

1933[modifier | modifier le code]

1934[modifier | modifier le code]

1935[modifier | modifier le code]

Stakhanov

1936[modifier | modifier le code]

1937[modifier | modifier le code]

1941[modifier | modifier le code]

1942[modifier | modifier le code]

  • novembre : en Grande-Bretagne, publication du rapport gouvernemental sur l'assurance sociale et les domaines connexes commandé deux ans plus tôt à l'économiste William Beveridge, qui servira de base à l'établissement de l'État-providence après la guerre.

1944[modifier | modifier le code]

Le Mount Washington Hotel de Bretton Woods qui accueillera la conférence monétaire internationale du 1er au

1945[modifier | modifier le code]

1946[modifier | modifier le code]

  • 8 avril : en France, loi nationalisant le gaz et l'électricité.
  • 25 avril : en France, loi nationalisant les onze plus importantes compagnies d'assurance.

1947[modifier | modifier le code]

Le général George Marshall

1948[modifier | modifier le code]

Billet de 10 DM

1949[modifier | modifier le code]

1950[modifier | modifier le code]

1952[modifier | modifier le code]

1953[modifier | modifier le code]

  • La société DuPont commercialise la première fibre synthétique en polyester. Première fibre textile synthétique.

1954[modifier | modifier le code]

1955[modifier | modifier le code]

1957[modifier | modifier le code]

1958[modifier | modifier le code]

1960[modifier | modifier le code]

Pièce de un franc.

1961[modifier | modifier le code]

1962[modifier | modifier le code]

  • Indépendance de la Jamaïque dans le cadre du Commonwealth.
  • krach boursier du 28 mai 1962, à la suite des déclarations de JFK sur les producteurs d'acier[1]

1963[modifier | modifier le code]

1966[modifier | modifier le code]

1967[modifier | modifier le code]

1970[modifier | modifier le code]

  • 8 octobre : Rapport Werner, qui fournit un plan d'unité monétaire européenne pour 1980. Ce plan, adopté par la Commission européenne, ne sera pas mis en œuvre à cause de l'éclatement du système monétaire international décidé unilatéralement en août 1971 par les États-Unis.
Billet d'un dollar des États-Unis

1971[modifier | modifier le code]

1972[modifier | modifier le code]

1973[modifier | modifier le code]

  • 1er janvier : adhésion à la CEE du Danemark, du Royaume-Uni et de l'Irlande.
  • 13 février : dévaluation de 10 % du dollar US, qui se révèle insuffisante.
  • 4 mars : instauration des changes flottants, encore en vigueur, qui cause l'apparition des marchés financiers modernes.
  • 1er avril : introduction de la TVA en Grande-Bretagne en remplacement d’impôts indirects.
  • mai : début de l'engagement des banques dans des activités internationales dans lesquelles elles se mettent à prendre des positions spéculatives sur le marché des changes. Cela conduira plusieurs d’entre elles au dépôt de bilan.
  • 13 juin : gel des prix aux États-Unis.
  • 29 juin : nouvelle réévaluation du deutschemark de 5,5 %.
  • 12 septembre : début du Tokyo Round du GATT, qui durera jusqu'en 1979.
  • 17 octobre : premier choc pétrolier : embargo par les pays arabes sur les livraisons de pétrole à destination des États occidentaux.
  • 2 novembre : en France, mesures « antihausse » (notamment blocage des marges de distribution de certains produits alimentaires). Elles entraîneront une journée de grève générale des petits commerçants le 15 novembre.
  • 5 décembre : en France, adoption par le conseil des ministres des mesures destinées à combattre l'inflation.
  • 8 décembre : conférence des ministres de l’énergie des pays arabes exportateurs de pétrole, au Koweït, qui confirment la poursuite du programme de rétention pétrolière.
  • 13 décembre : annonce de la semaine de trois jours dans l’industrie britannique.
  • 23 décembre : réunion de l’OPEP à Téhéran qui se termine par l’annonce d’une nouvelle hausse du prix du baril de pétrole, qui est porté à 11,65 dollars. Cela correspond à un quasi-quadruplement des prix en trois mois.

1974[modifier | modifier le code]

1975[modifier | modifier le code]

1976[modifier | modifier le code]

Pit de cotation au Chicago Board of Trade

1977[modifier | modifier le code]

1978[modifier | modifier le code]

1979[modifier | modifier le code]

1980[modifier | modifier le code]

1981[modifier | modifier le code]

IBM PC 5150

1982[modifier | modifier le code]

1984[modifier | modifier le code]

1985[modifier | modifier le code]

1986[modifier | modifier le code]

1987[modifier | modifier le code]

1988[modifier | modifier le code]

  • 15 juin 1988 : création de l'indice boursier CAC 40 représentatif des actions cotées à Paris (avec une valeur de 1000 points calculée rétroactivement au 31/12/1987).
  • juillet : accords de Bâle sur les fonds propres bancaires (ratio Cooke, etc.) [2] [PDF].

1989[modifier | modifier le code]

Nettoyage après le naufrage de l'Exxon Valdez

1990[modifier | modifier le code]

1991[modifier | modifier le code]

Trajectoire de l'ouragan Andrew en 1992.

1992[modifier | modifier le code]

1993[modifier | modifier le code]

1994[modifier | modifier le code]

1995[modifier | modifier le code]

1996 : crise de la vache folle

1996[modifier | modifier le code]

1997[modifier | modifier le code]

1998[modifier | modifier le code]

L'euro est introduit le 1er janvier 1999

1999[modifier | modifier le code]

2000[modifier | modifier le code]

2001[modifier | modifier le code]

2002[modifier | modifier le code]

L'euro en tant que monnaie fiduciaire entre en vigueur le 1er janvier 2002.

Début janvier 2002 : introduction de la monnaie unique européenne (l'euro) billets et pièces

Volontaires nettoyant la côte de Galice en mars 2003 après le naufrage du Prestige

2003[modifier | modifier le code]

2004[modifier | modifier le code]

2005[modifier | modifier le code]

Article détaillé : 2005 en économie.

2006[modifier | modifier le code]

Article détaillé : 2006 en économie.

2007[modifier | modifier le code]

Article détaillé : 2007 en économie.
  • 1er janvier : application aux banques de l'Union européenne des conclusions, dites Bâle II, du comité de Bâle sur la réglementation prudentielle.
  • Le monde serait, selon les estimations[réf. nécessaire], en train de vivre entre 2007 et 2011 le pic pétrolier mondial : au conditionnel comme un alpiniste en train de gravir une montagne ne saurait en évaluer le sommet.
  • 20 septembre : les bourses américaines et japonaises réalisent un record historique : le nikkei culmine à 16 353,97 points et le Dow Jones à 13 680,19 points.
  • Fin de l'été et automne : crise des subprimes, et début d'un ralentissement économique mondial.

2008[modifier | modifier le code]

Article détaillé : 2008 en économie.

La crise financière de 2008 se généralise.

2009[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « John F. Kennedy et les Titans » par Laura Knight-Jadczyk Le 19 novembre 2006 [1]

Liens externes[modifier | modifier le code]