Avril

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Avril (homonymie).

Avril

Description de cette image, également commentée ci-après

Avril, extrait des Très Riches Heures du duc de Berry (vers 1410-1416), musée Condé, ms.65, f.4.

Éphémérides
1er 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          

Avril est le quatrième mois des calendriers julien et grégorien. À l’origine, c’était le deuxième mois du calendrier romain.

Une étymologie discutée[modifier | modifier le code]

Son nom vient du latin aprilis, qui était le nom donné à ce mois par les Romains.

Selon le poète Ovide[1], Aprilis est dédié à Vénus : « Nous voilà arrivés au quatrième mois où on t'honore particulièrement : tu sais, Vénus, que le poète[2] et le mois sont à toi. »[3] Il justifie cette attribution d'abord par la proximité avec Mars (le mois et le dieu) et par le fait que la gens Iulia, qui est notamment la gens de Jules César, prétendaient faire remonter les origines de leur famille à la déesse. Il ajoute que « Quirinus affirma toujours que Mars et Vénus étaient ses parents et il mérita d'être cru ; pour que ses descendants ne pussent l'ignorer, il voua aux dieux de sa famille deux mois successifs. »[4]. Ovide justifie l'étymologie grecque (Aphrodite) du mois par la forte présence grecque dans la Grande-Grèce.

Ovide récuse l'autre explication par le verbe aperire : « Quelle n'est pas la prétention des envieux ? Certains voudraient te ravir, ô Vénus, le patronage de ce mois et ils te jalousent. Comme le printemps ouvre alors toutes choses et que se dissipe l'âpreté du froid qui resserrait le sol, comme la terre fécondée ouvre son sein, ils disent qu'avril (aprilem) est ainsi appelé parce que c'est la bonne saison où tout est éclos (aperto tempore), mais la bonne Vénus met la main sur ce mois et le revendique. »[5].

Le dictionnaire Gaffiot[6], après avoir relevé son origine peu claire, rapproche aprilis de l'adjectif apricus (« exposé au soleil, qui aime le soleil, ensoleillé - clair, pur »). D'ailleurs, il y a un rapprochement entre "avril" , "aureus" , "Aurélien", "aurélie", "Aurel", "aurore", "Aur", et le dieu doré : le Soleil.

Le 1er avril[modifier | modifier le code]

Ce commencement de l’année (qui traduit le premier mois complet du printemps) survit au travers de la tradition païenne du poisson d'avril, fêtée le 1er avril. Cette célébration populaire est liée à l’ancienne détermination de la fête de Pâques qui a lieu le premier dimanche suivant la première pleine lune de printemps, et qui se produit pratiquement toujours en avril[réf. nécessaire] dans le calendrier julien des chrétiens orthodoxes et des traditions sémites (mais a lieu en fin mars environ une année sur trois dans le calendrier réformé grégorien des catholiques romains et des protestants).

Proverbe : « En avril, ne te découvre pas d’un fil ; en mai, fais ce qu’il te plaît ; en juin, tu te vêtiras d’un rien ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ovide, Les Fastes, Livre 4
  2. Ovide lui-même.
  3. Les Fastes, page 109
  4. Les Fastes, page 110
  5. Les Fastes, page 111
  6. Édition 2000

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :